Écoles : des tests antigéniques pour dépister le personnel

Près de 10% des enseignants étaient en grève mardi 10 novembre pour réclamer le renforcement du protocole sanitaire. Le gouvernement va mettre à disposition un million de tests rapides pour le personnel des établissements scolaires. 

France 2

Un million de tests antigéniques vont être distribués aux établissements scolaires pour dépister le personnel. La mesure est réservée aux établissements dépourvus de centres de dépistage PCR à proximité et ceux où des cas de Covid ont déjà été enregistrés. Les infirmières scolaires devraient être en charge de dépister le personnel éducatif, alors qu'elles peinent à faire face à la charge de travail habituelle. "On est déjà sur-sollicitées, on fait déjà le dispositif de tracing qui est dévolu aux ARS et aux CPAM [...] à un moment donné, on ne pourra plus répondre aux élèves", craint Saphia Gueriechi, infirmière scolaire, représentante du Syndicat national des infirmiers conseillers de santé (SNICS)

Pas suffisant ? 

Pour Frédérique Rolet, professeure et secrétaire générale du Syndicat national des enseignements de second degré, la politique de tests ne suffira pas à protéger efficacement les enseignants. Elle maintient plutôt la nécessité de "la prévention", le renforcement du protocole sanitaire et l'accueil des élèves en demi-groupes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un test antigénique réalisé dans un centre de dépistage Covid-19, installé au palais des expositions de Nice (Alpes-Maritimes), le 15 octobre 2020.
Un test antigénique réalisé dans un centre de dépistage Covid-19, installé au palais des expositions de Nice (Alpes-Maritimes), le 15 octobre 2020. (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)