Sortie de l'état d'urgence : "Il y aura un pass sanitaire", assure Jean Castex, une nouvelle délibération à l'Assemblée nationale "dès ce soir"

Le chef du gouvernement était l'invité du "20 heures" de France 2, mardi soir. Son interview intervient après le rejet, par 108 voix contre et 103 pour, de l'article 1er du projet de loi relatif à la gestion de la sortie de crise sanitaire, qui inclut la création d'un pass sanitaire. 

Le Premier ministre, Jean Castex, arrive au Palais de l\'Elysée, à Paris, le 29 avril 2021. 
Le Premier ministre, Jean Castex, arrive au Palais de l'Elysée, à Paris, le 29 avril 2021.  (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Une intervention particulièrement attendue. Le Premier ministre, Jean Castex, était l'invité du "20 heures" de France 2, mardi 11 mai. "Il y aura un pass sanitaire", a assuré le chef du gouvernement, après le rejet de l'article 1er du projet de loi de sortie de crise sanitaire, prévoyant entre autres la mise en place de ce dispositif. Jean Castex a annoncé une nouvelle délibération "dès ce soir" à l'Assemblée nationale, quelques heures après le vote (108 voix contre et 103 pour). Suivez notre direct. 

Un renforcement des sanctions contre les refus d'obtempérer. Interrogé sur le malaise des forces de l'ordre, après les meurtres d'une fonctionnaire de police à Rambouillet et d'un policier à Avignon, le chef du gouvernement a annoncé une peine doublée pour les refus d'obtempérer, ainsi que la suspension automatique du permis et la confiscation du véhicule dans les cas où ce délit est commis. Jean Castex avait déjà annoncé, à l'issue d'une réunion lundi soir avec les représentants des syndicats de policiers, un durcissement des peines pour les agresseurs de policiers ou de gendarmes. 

Le calendrier de la levée des restrictions dévoilé. Dans un entretien au Parisien, lundi, le Premier ministre a détaillé l'organisation des prochaines étapes du déconfinement. "Je le dis de la façon la plus claire : nous sommes enfin en train de sortir durablement de cette crise sanitaire", s'est-il réjoui, tout en évoquant une "sortie (...) progressive, prudente et accompagnée". 

Elections régionales : toujours des discussions avec Renaud Muselier. Le chef du gouvernement était également attendu sur la question des élections régionales. Les "discussions continuent" en Provence-Alpes-Côte d'Azur, entre LREM et le président sortant, Renaud Muselier (LR), a expliqué Jean Castex. Selon un sondage dévoilé mardi, le Rassemblement national arriverait en tête dans cette région dans tous les cas de figure.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CASTEX

21h59 : Invité de 20 heures de France 2, Jean Castex a balayé de nombreux sujets d'actualité : le meurtre du policier Eric Masson à Avignon et les violences à l'égard des forces de l'ordre, le Covid-19 et le pass sanitaire rejeté par l'Assemblée et les élections régionales et la situation en PACA. Voici ce qu'il faut retenir de cette interview.

21h06 : Invité du journal de 20 heures de France 2, Jean Castex a assuré que les discussions entre LREM et Renaud Muselier (LR) "continuent". La "stratégie officielle" sera édictée "dans les deux jours qui viennent", a précisé le Premier ministre.



20h39 : Jean Castex a affirmé que plus de deux millions de doses du vaccin AstraZeneca n'ont pas trouvé preneur.

20h37 : Jean Castex n'a pas pu donner des précisions sur l'ouverture des boîtes de nuit qui resteront fermées au moins jusqu'au 29 juin. "Je ne suis pas en mesure de donner un horizon (...) Il y aura une clause de revoyure fin juin", a-t-il assuré.

20h35 : "Je suis ici pour servir mon pays, mon sort personnel n'a pas d'importance", assure le Premier ministre qui répondait à une question sur une éventuelle démission après d'éventuels mauvais résultats du parti LREM aux élections régionales.

20h36 : Si une région bascule du côté du Rassemblement national, "ce sera une mauvaise chose pour le pays et pour la région", affirme Jean Castex.

20h31 : Le Premier ministre a ajouté qu'il y aurait de nouvelles délibérations "dès ce soir" à l'Assemblée nationale sur cet article premier du projet de loi.

20h30 : "Il y aura un pass sanitaire", promet Jean Castex.

20h28 : "La divergence portait sur la date de sortie de l'urgence sanitaire", justifie Jean Castex pour expliquer le rejet de l'article premier du projet de loi de sortie de l'urgence sanitaire.

20h31 : "Je suis optimiste parce qu'il y a la vaccination. La menace des variants doit être anticipée", assure le Premier ministre. "Nous sommes un des pays qui protégeons le mieux nos frontières par rapport à ces variants."

20h26 : Le déconfinement qui se profile le 19 mai inquiète les scientifiques. Mais pour le Premier ministre, l'évolution épidémique est "plutôt favorable". "La tendance à la baisse est claire", insiste-t-il.

20h23 : Le Premier ministre affirme qu'il sera possible de se faire vacciner sur son lieu de vacances cet été. "N'hésitez pas y aller", même durant le week-end de l'Ascension, encourage Jean Castex.

20h23 : "Les retards que nous avons pris dans les injections d'AstraZeneca font que la cible des 20 millions de vaccinés" ne sera pas forcément atteinte le 15 mai, comme initialement prévu.

20h19 : Peine doublée, retrait du permis, confiscation du véhicule : Jean Castex veut renforcer les sanctions contre les refus d'obtempérer

20h18 : Le Premier ministre a rappelé pourquoi il n'avait pas réinstauré la peine minimale pour les auteurs de violences contre les forces de l'ordre.

20h19 : Pour sanctionner davantage le refus d'obtempérer, notamment celui des conducteurs, le Premier ministre assure que le permis de conduire sera désormais automatiquement suspendu.

20h11 : "Il est impératif de donner de moyens à nos forces de sécurité, il est impératif de les protéger et il est impératif que la justice suive (...) Depuis 50 ans, l'Etat ne s'est pas assez occupé du service de la justice."

20h08 : "Eric Masson est mort parce qu'il a fait son devoir, son travail", a déclaré Jean Castex. L'auteur de ce meurtre "sera poursuivi et jugé", a assuré le Premier ministre. Ce genre d'actes "n'est pas admissible".

20h06 : Suivez en direct l'interview du Premier ministre Jean Castex au journal de 20 heures de France 2.

20h05 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

Les députés rejettent à la surprise générale l'article 1er du projet de loi de sortie de l'état d'urgence incluant la création d'un pass sanitaire. Suivez notre direct.

Le Premier ministre est l'invité du journal de 20 heures de France 2. Il devrait revenir sur ce vote et évoquer le calendrier du déconfinement ainsi que d'autres sujets. Suivez notre direct.


Une peine de 30 ans de réclusion criminelle, assortie d'une période de sureté des deux tiers, a été requise devant la cour d'assises de la Savoie contre Nordahl Lelandais pour le meurtre d'Arthur Noyer, soit la peine maximale encourue.

• Un déluge de feu s'est abattu sur la bande de Gaza et le sud d'Israël. Le Hamas a fait état de 26 morts dans des raids israéliens. Côté israélien, les services de secours ont déclaré que deux femmes avaient été tuées à Ashkelon au cours de frappes.

Le port d'un voile sur une affiche électorale par une candidate LREM aux élections départementales dans l'Hérault a fait des remous au sein du parti présidentiel, entre condamnation par son patron Stanislas Guerini et soutien de plusieurs députés. On vous explique pourquoi une femme voilée a le droit d’être candidate.