#OnVousRépond : posez vos questions sur le reconfinement et l'épidémie de Covid-19

Chaque jour, franceinfo répond à vos interrogations sur la pandémie de Covid-19 et les conséquences des mesures prises contre le virus sur votre vie quotidienne. 

#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l\'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr
#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr (FRANCE TELEVISIONS)
Ce qu'il faut savoir

Quelles sont les différences entre ce confinement et celui de mars ? Puis-je rentrer de mes vacances de la Toussaint sans courir le risque d'écoper d'une amende ? A partir de quelle âge mes enfants doivent-ils porter un masque ? Alors que la France se calfeutre à nouveau chez elle, vendredi 30 octobre, la rédaction de franceinfo.fr répond aux questions que vous vous posez sur ce reconfinement et sur l'épidémie de Covid-19.

 Doit-on avoir une attestation pour un retour de vacances de la Toussaint ? Si oui, laquelle ? Jean Castex a explicité lors de la conférence de presse gouvernementale ce que voulait dire la "tolérance" promise par le président de la République dans son allocution du 28 octobre : "Pas trop de formalisme. Une simple attestation sur l'honneur 'je certifie sur l'honneur que j'étais en vacances à Paimpol et que je rentre à Paris' suffira."  Cette attestation devra être présentée en plus de l'attestation de déplacement dérogatoire, pendant le week-end de retour des congés. Explications détaillées dans cet article.

Puis-je déménager ? Le premier ministre a assuré que les déménagements seront autorisés, à condition de se munir d'une attestation dérogatoire et d'un justificatif de l'entreprise, si on fait appel à des professionnels. Vous pouvez retrouver et télécharger ces attestations ici.

L'autorisation de sortie pour faire ses courses est-elle limitée à une heure ? Non, pas besoin de faire vos courses avec un chronomètre, ce sont les sorties de promenade et de sport qui sont limitées à 60 minutes. Comme l'a rappelé le Premier ministre, la plupart des règles restent inchangées par rapport au printemps dernier.