#OnVousRépond : "Puis-je continuer refuser de revenir sur mon lieu de travail ?" Les réponses à vos questions sur le coronavirus du lundi 18 mai

Chaque jour, nous répondons à vos interrogations sur le virus et les conséquences sur votre vie quotidienne.

#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l\'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr
#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr (FRANCE TELEVISIONS)
Ce qu'il faut savoir

Dans quels cas ai-je le droit de parcourir plus de 100 km ? Quels sont les premiers effets de la crise du coronavirus sur l'économie ? Quand aura lieu le second tour des élections municipales ? Alors que la France entre dans sa deuxième semaine de déconfinement, ce lundi 18 mai, la rédaction de franceinfo.fr continue à se mobiliser pour répondre à vos interrogations.

Comment ça marche ? Posez vos questions directement dans le live de franceinfo ou via ce formulaire dédiéDe 6 heures à minuit, plusieurs membres de la rédaction se relaient pour y répondre. Vous retrouverez les réponses dans le direct. Bien sûr, le très grand nombre de questions ne nous permet pas de toutes les traiter, mais il est possible que la réponse à votre interrogation ait déjà été donnée à un autre internaute.

 Pouvez-vous nous indiquer quand la carte des départements rouges et verts sera mise à jour ? Le gouvernement n'a pas précisé de date quant à une prochaine mise à jour de la carte des départements rouges et verts, la dernière remontant au 7 mai. Celle-ci pourrait cependant intervenir aux alentours du 2 juin, date à laquelle la phase 2 du déconfinement doit être mise en oeuvre.

 Mon employeur nous demande de revenir 1 à 2 jours par semaine au bureau alors que le télétravail se déroule parfaitement pour tout le monde. Est-ce que je peux refuser ? Comme l'a indiqué le gouvernement, le télétravail est la règle quand l’activité le permet. Votre employeur doit donc justifier sa décision de vous contraindre à revenir sur votre lieu de travail. Il doit également veiller à la sécurité des salariés (désinfection, distanciation, etc.). Vous pouvez également lui demander s'il est possible d'aménager vos horaires pour éviter les heures de pointe dans les transports.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ONVOUSREPOND

23h24 : @Thibault Une petite précision : c'est à partir du mois de juin que l'école redevient "la norme", la phase de mai étant placée sous le signe du volontariat des parents. Donc les établissements scolaires ne sont pas censés produire d'attestation disant qu'ils ne peuvent pas accueillir votre enfant pour l'instant. Mais si la situation que vous rencontrez se poursuit, je sens venir le casse-tête administratif.

23h11 : J'aimerais revenir sur cette histoire d'attestation fournie par l'établissement scolaire pour justifier qu'on doive garder nos enfants. L'école de mes enfants a refusé de produire un tel document, ce que je conçois pour des raisons de responsabilités partagées avec la commune.Fort heureusement, mon employeur est compréhensif.

23h11 : @Matt Je ne crois pas qu'il y ait de limite de fixée, mais on peut raisonnablement estimer que la préconisation va durer le temps de l'état d'urgence sanitaire (cette obligation figure dans le décret qui le proroge), donc jusqu'au 10 juillet au moins.

23h07 : Bonsoir jusqu'à quel date doit-on porter obligatoirement un masque dans les transports en commun ?

22h28 : @David Si vous êtes votre propre employeur, vous pouvez tout à fait vous faire votre propre attestation pour dépasser les 100 km. Notez qu'avoir un justificatif (le contrat par exemple ?) ne fera pas de mal face à la maréchaussée.

22h23 : Bonsoir Pierre ! Une petite question en tant qu'indépendant (photographe freelance) : A-t-on le droit dans le cadre de nos activités artistiques/d'auteur de faire plus de 100 km pour un reportage/tournage/shooting comme pour un déplacement professionnel ? Et si oui, comment doit-on gérer les attestations (vu qu'en tant qu'indépendant, personne ne m'emploie et ne peut me faire une attestation)... Merci beaucoup pour votre travail d'information et excellente soirée :)

22h22 : @Sandrine Il me semble que c'est illégal, si vous êtes toujours dans l'impossibilité de faire garder votre enfant, ou parce que l'école/ la crèche est fermée, vous avez toujours le droit d'être placée en activité partielle, sous réserve de produire une attestation de l'établissement en question.

22h20 : Bonjour, sans possibilité de garde d'enfant, mon employeur m'oblige a revenir le 1er juin, AVEC mon enfant au travail, a t il le droit?

22h13 : @(Dé)confinée Non, on ne dispose pas d'un suivi quotidien de cet indicateur. Des données départementales sont mises en ligne toutes les semaines sur le site data.gouv.fr mais le taux national, on l'a quand un ministre ou un officiel décide de communiquer dessus.

22h12 : Bonjour, sait-on aujourd'hui où en est le R0 en France ? Je m'étonne de ne pas parvenir à trouver cette information qui me semble être un indicateur clé de l'évolution de l'épidémie. Il y a-t-il un site fiable effectuant un suivi de ce R0 ?

22h05 : Vous m'avez mal lu @SuzieB, je n'ai jamais écrit que seuls les catholiques avaient le droit d'ouvrir leurs lieux de culte. Les autorités musulmanes et juives ont pris la décision au début du confinement de fermer les leurs, c'est très différent.

Notez que la décision pour autoriser la reprise des cérémonies devrait être prise en début de semaine prochaine. Les trois religions pourraient obtenir la réouverture avant le week-end du 29, où tombent plusieurs fêtes importantes (la fin du ramadan, la Pentecôte et Chavouot). Initialement, le gouvernement tablait plus sur une réouverture courant juin.

21h41 : Je suis désolée c'est encore moi 😀 même si je suis chrétienne je suis choquée de lire que les églises (Catholiques, donc, si je vous comprends bien) auraient le droit d'ouvrir mais pas les temples, mosquées ou synagogues ? Où est l'égalité là dedans ? Avec un tel discours je comprends qu'il y ait des gens qui tapent sur les chrétiens (ou plutôt les catholiques)...

21h30 : Alors c'est simple, mais curieuse, les mosquées par exemple sont fermées depuis le début du confinement, décision des autorités musulmanes. Idem pour les synagogues (le grand rabbin de France justifiait la fermeture par leur exiguïté). En revanche, les églises continuent d'être ouvertes, sans messes hormis les funérailles, mais les fidèles peuvent entrer pour brûler un cierge par exemple.

21h27 : Bonsoir Pierre, je n’ai pas compris pourquoi la levée de l’interdiction des rassemblements dans les lieux de culte concernerait les églises mais pas les temples ou les mosquées. Merci !

21h24 : Je ne blâme personne, et surtout pas vous @hleb, mais cette histoire de 100 km et de département a du mal à rentrer, signe que la règle était trop compliquée au départ :-) Alors, c'est simple pour votre cas : si vous faites moins de 100 km, peu importe que vous changiez de département ou pas, qu'il soit vert, rouge bleu ou jaune, vous n'avez pas besoin d'attestation. Mais gardez vous de côté un justificatif de domicile.

21h22 : Je dois aller voir ma belle mère ce week-end dans un département limitrophe classé rouge, à moins de 100 km. Puis je m'y rendre sans attestation ?Le site du gouvernement indique je ne dois pas me déplacer à longue distance : je ne me rends pas au-delà de 100 km à vol d’oiseau. Je peux faire plus de 100 km uniquement si je ne sors pas de mon département.Merci pour votre éclairage

21h11 : @Muriel Bordeaux Que votre masque soit en tissu ou en papier, vous ne bronzerez pas en dessous, croyez-moi :-) Ce qui me fait penser qu'après les marques de lunettes de ski en février, on risque d'avoir de nouveaux bronzages bizarres en revenant des vacances d'été, avec beaucoup de peau pâlote autour de la bouche :-)

21h09 : Faut il mettre sous son masque une crème solaire ou le masque fait il écran au soleil.

20h44 : Nathalie Tout à fait, mais je vous inviterai à ne pas trop vous formaliser de l'écart, le chiffre d'hier était gonflé en raison de rattrapages statistiques. Comme on vous l'explique dans cet article, l'important c'est de regarder la tendance de la courbe, pas les évolutions au jour le jour.

20h42 : Vous le confirmez, seulement 8 morts dans les EPHAD aujourd’hui ? Si c’est le cas il faut analyser cette donnée sur le long terme on ne peut passer d’un jour sur l’autre de 400 à 8 morts.

20h39 : Bonsoir @Inconnu et toutes nos condoléances. Vous pouvez venir accompagnée à la cérémonie si vous ne pouvez pas conduire (dans votre cas, c'est un motif familial impérieux). En revanche, pour assister à la cérémonie, il faudra vous assurer de ne pas dépasser 20 personnes, avec espacement des sièges.

20h37 : Bonjour ma grand mère est décédé cette nuit, je dois me rendre à plus de 350 km pour l'enterrement, mon mari et mes enfants peuvent il m'acompagner ? Car c'est mon mari qui conduit et je n'ai pas de ma famille ou j'habite pour surveiller mes enfants merci

20h30 : Certes, chère @Maga, mais certaines annonces de Christophe Castaner, comme le fait que toute personne confinée dans sa résidence secondaire pourrait rentrer dans sa principale sans conditions, n'ont pas été suivies d'effets. Donc attention avec la parole des ministres, fussent-ils les plus concernés par le maintien de l'ordre et la verbalisation.

20h28 : Bonjour, ce n'est pas tout à fait exact. Interrogé sur le sujet de la visite pour présenter un nouveau-né à des grands-parents sur France Inter le 10 mai, Christophe Castaner a répondu que ce n'était "pas interdit", même s'il appelle à la prudence : "Il n’y a pas d’interdiction aux grands-parents de se déplacer dans le pays parce ce que ça serait idiot d’arrêter une règle qui soit une règle aussi brutale que cela". On est d'accord que c'est au bon vouloir de la police, mais on peut toujours tenter de leur citer les propos du premier flic de France. Bonne soirée !

20h05 : @Clara jazz Les librairies ont rouvert, c'est déjà un bon début ? Et beaucoup de restaurants se sont reconvertis dans la vente à emporter. Le retour à un semblant de normalité sera long, certains petits théâtres ne voulant tout simplement pas ouvrir s'ils ne peuvent vendre qu'un tiers des sièges, distanciation physique oblige.

20h01 : Bonsoir FI et cher Pierre. Une remarque, certes on déconfine le travail, l'école, la justice... maintenant les cultes ! En revanche, arts, culture, bars, restaurants, clubs de jazz ou de danse, pourtant nécessaires à l'équilibre comme à l'économie restent inaccessibles ! Les plaisirs toujours coupables dans nos sociétés judéo-chrétiennes ?!?! Bien à vous

19h17 : @Tifran Si votre grand-mère est obligée de changer de domicile (car son bail arrive à échéance par exemple), elle peut bien entendu se déplacer munie de tous les justificatifs nécessaires.

19h11 : Bonjour, ma mère de 83 ans habite Bordeaux. Elle vient de divorcer et nous souhaitons la rapatrier dans le pas de Calais, sa région natale, chez une de mes soeurs qui habite le pas de Calais. Comment faire, sachant que d ici fin mai elle sera sans logement à Bordeaux

19h17 : @Trajan Ah non, ce n'est pas le sens des annonces qu'a faites hier le Premier ministre marocain Saad-Eddine El Othmani. Le déconfinement sera "progressif" après le 10 juin et prendra en compte "les écarts de contamination entre régions", a-t-il dit, sans donner plus de précisions.

19h08 : Bonjour, est ce vrai que le Maroc prolonge le confinement jusqu'à fin fin juin ?Qu'en est-il plus globalement de la situation au Maghreb 1vev qui nous avons beaucoup d'échanges : économiques, migratoires, touristiques...Merci d'avance pour votre éclairage!

18h51 : Notez que de cette série de tableaux, on voit que seuls 4 départements ont un R0 supérieur à 1. La liste va vous étonner : la Charente, la Creuse, la Lozère et Mayotte.

18h50 : @circulationactive Elle est accessible (mais un peu noyée) dans la masse de documents disponibles sur data.gouv.fr. Je vous mets celui de Paris, par exemple.


18h47 : Bonsoir @Ems, votre témoignage est intéressant, car jusqu'à présent, la visite à un nouveau-né ne constitue pas un motif impérieux de déplacement, et un amendement en ce sens présenté par des députés est resté lettre morte.

Votre expérience pointe le fait que c'est bien souvent au seul agent verbalisateur de mesurer le côté impérieux de votre déplacement, ce qui augure de nombreuses contestations.

18h45 : Bonsoir FI, ce midi au journal de 13h, la journaliste de FR2 a répondu à un téléspectateur en disant que rendre visite à un nouveau né n’était pas un motif impérieux. Je voudrais informer les internautes de mon expérience. J’ai envoyé un mail désespéré à ma préfecture en leur implorant de me donner une dérogation pour aller présenter ma fille née début avril à mes parents. Ils m’ont répondu qu’ils n’avaient pas le pouvoir de donner des dérogations personnelles mais que selon eux, la rencontre avec un nouveau né ne pouvait pas être repoussée indéfiniment ce qui justifie un motif impérieux, mais que toutefois il advenait au policier sur le terrain de trancher. Je n’ai pas été arrêtée mais j’avais le mail de la préfecture sur moi au cas où. Ne privons pas les familles de ces moments précieux, déjà qu’accoucher en confinement a été très difficile pour les femmes. Soyez prudent(e)s mais ne vous privez pas de ces moments irrattrapables !

18h38 : Bonjour le déconfinement du côté des cyclistes hier matin !Je faisais ma première sortie vélo depuis lla mimars et j'ai croisé des groupes, en peloton comme avant, côte à côte et quand je rappelais la ra règle des 10 metres, j'avais droit aux insultes...A quoi bon se confiner et se déconfiner ? Continuez comme ça ...

18h37 : Bonsoir,En faisant mon entrainement le longs des plages à l'entrée du Golfe du Morbihan cet après-midi, c'est fou le nombre de personnes (53 sans les enfants) qui se cachent dans les rochers, entre les bateaux ou le long des escaliers qui mènent à la plage (commune à gauche en entrant dans le Golfe). Certains ne se cachent même pas en déployant les parasols !Qu'on nous dise si on a le droit d'aller s'allonger sur une serviette comme eux ou non sur les plages du Morbihan !Que font les autorités ?Pas vu une seule patrouille de police ou gendarmerie cet après-midi

18h50 : @Pluto Soyons précis, c'est Bruno Le Maire qui a posé cette condition (à plusieurs reprises) au soutien étatique à la compagnie. Sur France Inter, début mai, le ministre de l'Economie disait : "Cela fait partie du contrat qui a été conclu avec Air France et l'État au moment où nous avons apporté notre soutien financier, à la fois avec un prêt garanti de l'État et puis avec une aide financière directe de l'État". Mais il n'a pas précisé de date d'entrée en vigueur de ce changement. Interrogé par les sénateurs fin avril, le patron de la compagnie, Ben Smith, a indiqué que la compagnie mettrait progressivement en musique ces consignes.

18h29 : Mais je croyais la LREM qui disait plus de vols intérieurs plutôt le train ? Déjà oubliée la promesse ?

18h27 : @Aquillon77 Le conseil a auditionné les parties prenantes du dossier vendredi dernier, et devrait rendre sa décision "en début de semaine prochaine". Je ne vois rien sur leur site, la dernière décision concerne la surveillance par drone.

18h27 : #CORONAVIRUS Avez vous le résultat des délibération du conseil d'état au sujet des célébrations religieuses? Merci et bonne soirée

18h11 : Merci à toutes et à tous pour vos questions (et désolé pour les nombreuses interrogations restées sans réponse). En attendant de vous retrouver demain matin, je vous laisse en compagnie de Pierre Godon, à qui vous pourrez encore poser quelques questions.

17h59 : Bonjour @MichèleM. Sachez tout d'abord que vous ne pouvez vous faire accompagner que si vous êtes effectivement dans l'incapacité de vous rendre seule à ce rendez-vous. Dans ce cas, chacune d'entre vous devra présenter une attestation dérogatoire : la vôtre devra mentionner le cas n°3 (déplacements pour consultations et soins spécialisés ne pouvant être assurés à distance ou à proximité du domicile), et celle de votre amie le cas n°4 (déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables, pour le répit et l'accompagnement des personnes handicapées et pour la garde d’enfants)

17h58 : Bonjour, 2ème tentative, est-ce que quelqu'un peut me dire quel motif cocher sur l'attestation de déplacement pour mon amie qui me conduit en voiture à mon rendez-vous médical à un hopital spécialisé situé à 120 km de mon domicile ? Pour moi c'est facile pour l'accompagnant ce n'est pas prévu. C'est pour demain, donc u peu urgent! Merci beaucoup

17h43 : Bonjour @PhilNel. Je suis désolé, je n'ai pas la réponse à toutes vos questions dans l'immédiat. Je peux simplement vous dire qu'à ce jour, le Covid-19 a fait 10 642 morts dans les Ehpad et établissements médico-sociaux. On estime à environ 600 000 le nombre de personnes âgées résidant en Ehpad.

17h43 : Est-il possible d'avoir un bilan dans les EHPAD ?Quel est le nombre de personnes y séjournant avant la pandémie, par département. Quel a été le nombre de décès, que ce soit au sein de l'EHPAD ou après transfert à l'hôpital ? Combien de personnes des EHPAD sont encore hospitalisées ou malades ?

17h29 : Bonjour @Goupil, a priori un stage constitue un motif impérieux de déplacement professionnel. Votre fille doit donc se munir de sa convention de stage ainsi que de l'attestation dérogatoire.

17h29 : Ma fille est lycéenne en 1ère STAV, elle doit effectuer un stage en entreprise non rémunéré durant 5 semaines en juin/juillet à plus de 100km de notre domicile. Le motif du stage rentre t'il dans les critères de déplacements professionnels et/ou impérieux?

17h22 : Bonjour @xxxraph. L'Espagne ayant annoncé une quarantaine pour les étrangers entrant sur son sol, la France a décidé d'appliquer en réciprocité la même mesure. Les modalités n'en ont cependant pas encore été fixées, et les discussions se poursuivent entre les deux pays. En tout état de cause, cette mesure ne concernera pas les travailleurs frontaliers. Enfin, si vous rentrez en France depuis l'Espagne, n'oubliez pas de vous munir d'une attestation de voyage, téléchargeable sur le site du ministère de l'Intérieur.

17h18 : Bonjour,Savez-vous ce qu'il en est du passage à la frontière espagnole pour entrer en France ? Quarantaine, isolement ?. Merci !

16h52 : Bonjour ! Je n'ai pourtant rien inventé. Le ministère du travail indique que votre employeur "doit motiver le refus dans tous les cas". "Depuis le 17 mars et jusqu’à nouvel ordre, le télétravail doit être systématiquement privilégié. L’employeur doit donc démontrer que la présence sur le lieu de travail est indispensable au fonctionnement de l’activité", poursuit le ministère. Dans la fonction publique, "le télétravail doit toujours être priorisé lorsque cela est possible".