#OnVousRépond : "Mon employeur peut-il m'obliger à revenir travailler le 11 mai ?" Les réponses à vos questions sur le coronavirus et le confinement du vendredi 24 avril

Chaque jour, franceinfo répond à vos interrogations sur le virus et ses conséquences sur votre vie quotidienne.

#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l\'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr
#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr (FRANCE TELEVISIONS)
Ce qu'il faut savoir

Comment gérer le déconfinement de la population et relancer l'économie sans mettre en péril la santé de millions de Français ? Le sujet préoccupe le gouvernement, qui multiplie les consultations à ce sujet. Mais que sait-on vraiment du nouveau coronavirus ? De nombreuses zones d'ombre restent à éclaircir. Vendredi 24 avril, franceinfo fait le point sur les connaissances scientifiques à propos du virus. Et tente de répondre à vos nombreuses questions.

Macron à la rencontre des hôteliers et restaurateurs. A l'arrêt depuis le début du confinement, les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration se sont entretenus avec Emmanuel Macron, dans l'espoir d'obtenir un soutien massif des pouvoirs publics pour éviter l'effondrement. 

Le nouveau budget adopté. Le Parlement a adopté définitivement, par un ultime vote du Sénat après celui de l'Assemblée nationale, le nouveau budget de crise face au coronavirus et son plan d'urgence de 110 milliards d'euros. Il porte à 110 milliards d'euros le "plan d'urgence" annoncé par le gouvernement "pour répondre à l'ampleur de la crise (...) et ses conséquences économiques et sociales", selon le secrétaire d'Etat Olivier Dussopt.

Près de 40 millions pour l'aide alimentaire. Le gouvernement a annoncé débloquer 39 millions d'euros supplémentaires pour l'aide alimentaire aux plus modestes, touchés de plein fouet par les conséquences de l'épidémie de coronavirus et les mesures de confinement. Depuis le début du confinement, 65 millions d'euros ont déjà été mobilisés par le gouvernement dans des dispositifs d'aide aux sans-abri, pour lesquels 10 600 places supplémentaires en hôtel ont au total été mobilisées.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ONVOUSREPOND

23h44 : Bonsoir . Il est encore un peu tôt pour parler de deuxième vague mais la menace est bien réelle : la ville de Harbin, dans le nord-est du pays, a renforcé cette semaine les mesures de restriction après une augmentation de cas importés de la Russie voisine.

23h44 : Bonsoir, quelle est la situation en Chine actuellement ? Y a-t-il une deuxième vague ?

23h15 : Bonsoir @CoutureMasque et merci pour votre message de soutien. Mettre vos masques au four me parait très risqué. Pourquoi ne pas les laver à haute température, tout simplement ? Sur son site, l'AFNOR recommande un lavage à 60°C et insiste sur le fait que rien ne peut se substituer à cela. Si vous avez d'autres questions sur le sujet, je vous recommande cet article très complet sur les masques grand public.

23h15 : Bonsoir et merci pour toutes vos infos ! Les joies de l'informatique et des connexions !! Bon courage ;-) Concernant les masques faits maison en tissu, comme je peux enlever les élastiques à ceux que j'ai faits, est-ce que je peux les mettre au four à 65° pendant 15 min pour les désinfecter? Merci de votre réponse.

21h08 : Bonsoir @Meldusoir. Je vais vous faire la même réponse que mon collègue Vincent Matalon un peu plus tôt.Votre employeur peut exiger de vous une présence sur votre lieu de travail, mais il doit pour cela avoir mis en œuvre les dispositions prévues par la loi ainsi que les recommandations nationales visant à protéger la santé et à assurer la sécurité de son personnel face au coronavirus. Si ce n'est pas le cas, et que vous estimez que vos conditions de travail font peser un danger grave et imminent sur votre santé ou votre vie, vous pouvez exercer votre droit de retrait en vertu des articles L. 4131-1 et suivants du Code du travail. Attention tout de même : si des mesures visant à protéger votre santé ont été prises, votre employeur peut contester l'exercice de votre droit de retrait, et effectuer une retenue sur salaire pour inexécution du contrat de travail.

21h08 : Bonsoir. J'ai unequestion sur le déconfinement à venir. Je suis en télétravail depuis quelques semaines, mon employeur peut peut-il me demander de venir travailler à partir du 11 mai sachant que mon lieu de travail est en open space ? Les mesures barrières ne seront pas respectées..?

20h51 : Bonsoir Désolé, mais je n'ai pas encore de boule de cristal. Nous ne savons même pas comment se feront les déplacements entre régions françaises après le 11 mai, alors il m'est impossible de vous répondre pour un voyage hors de l'Union européenne en septembre...

20h51 : Bonsoir nous avons un voyage en Russie le 11 septembre en croisière. Peut-on y aller ? merci pour votre réponse.

20h35 : Bonsoir @vapoteurmasqué. Comme indiqué dans l'article que je viens de citer, l'hypothèse d'un impact de la nicotine doit être vérifiée via une étude clinique. Des essais doivent débuter prochainement et les chercheurs espèrent obtenir rapidement un feu vert pour administrer des patchs nicotiniques. Bref, il est encore trop tôt pour savoir si votre vapoteuse vous protège du virus.

20h35 : Bonsoir FI, tout d'abord un grand merci pour tout votre super travail! Je tente ma chance, sur l'histoire de la nicotine qui favoriserait l'immunité au virus. Certes l'étude est à prendre avec des pincettes, notamment du fait de la fumée toxique des cigarettes, mais qu'en serait-il des cigarettes électroniques et la nicotine inclue dans les liquides? Merci d'avance et bon courage!

20h28 : Bonsoir Une étude avance en effet que la nicotine pourrait protéger du coronavirus. Mais, comme nous l'expliquons dans cet article, il faut la prendre avec des pincettes : les données sont incomplètes et la fumée du tabac reste très toxique, avec plus de 75 000 morts par an (soit environ trois fois plus que le bilan actuel du Covid-19).

20h27 : Bonsoir. Je conçois tout à fait que vous ayez flot énorme de questions. J’essaye tout de même une dernière fois. J’aurais bien aimé savoir s’il existe une étude concluant à ce que les fumeurs soient moins touchés par le virus. Savez-vous quelque chose à ce sujet. Merci à vous et bon courage.

20h09 : Bonsoir @Dom Annecy. L'aide à personne vulnérable fait partie des motifs familiaux impérieux qui autorisent à se déplacer. Vous pouvez rendre visite à votre père en cochant cette case sur votre attestation.

20h09 : Bonsoir, mon père de 87 ans est sous curatelle renforcée depuis un an, je suis son curateur mais je réside à 200 kms de son domicile. Puis-je lui rendre visite pour régler certaines affaires courantes. Merci de votre retour.

19h56 : Bonsoir @Camille. Je ne peux pas vous répondre à la place de mes camarades de la radio, mais le sujet a été traité sur franceinfo.fr avec cet excellent article de Marie-Adélaïde Scigacz.

19h32 : Bonsoir @mimi78. Nous sommes confinés mais n'oubliez pas qu'un certain nombre de professions (soignants, travailleurs de la logistique, forces de l'ordre, salariés du secteur alimentaire, entre autres) sont toujours sur le pont. Par ailleurs, la moindre sortie pour faire des courses ou du sport peut nous exposer à un risque de contamination, surtout si l'on ne respecte pas la distanciation sociale (et ce n'est pas toujours évident). Le confinement limite les risques mais ne le réduit pas à zéro.

19h27 : Bonsoir, comment c'est possible un si grand nombre de nouvelles admission ? Alors que nous sommes confinés depuis des semaines. Merci

18h43 : Bonsoir . Le calendrier se précise : selon nos informations, le "monsieur Déconfinement" du gouvernement, Jean Castex, doit présenter les grandes lignes du plan lundi aux élus locaux. Le gouvernement s'est donné ensuite jusqu'à début mai (le 1er mai est vendredi prochain) pour détailler ce plan et le présenter à l'opinion publique. Patience.

18h42 : Bonsoir FranceInfo, quand sera annoncé le plan de déconfinement par le gouvernement ? On nous a dit début de semaine prochaine mais a-t-on une date précise ? Merci beaucoup !

18h12 : Confinement oblige, il est temps pour moi de gambader jusque dans mon salon, après vous avoir souhaité une bonne soirée, et un bon week-end ! Merci pour vos nombreuses questions et à bientôt sur franceinfo.

18h00 : Bonsoir @mimi. Cette situation est à éviter si possible. Si une personne se trouve dans l’incapacité de se rendre seule à un rendez-vous médical, il est toutefois possible de l’accompagner en cochant la case : "Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfant" de votre attestation dérogatoire de déplacement.

17h59 : Bonsoir. Je retente ma question. Peut on être accompagné pour un rendez vous médical ? Merci

17h39 : Bonsoir @france. Nous mettons quotidiennement à jour notre infographie concernant le nombre de cas de Covid-19 ainsi que le nombre de décès communiqués par les autorités sanitaires. Mais le nombre de nouveaux cas est à prendre avec des pincettes, car il ne prend en compte que les personnes ayant été dépistées positives au Covid-19. De nombreuses personnes, particulièrement lors des premières semaines de circulation du virus en France, ont été diagnostiquées comme probablement infectées, mais n'ont pas subi de test.

17h39 : #CORONAVIRUS Bonjour Pourrions nous connaître le nombre de nouveaux cas de covid quotidien ? Cela permettrait de savoir jours après jours comment circule, grandit ou au contraire s s'amenuise le virus

17h25 : Bonsoir @Armel et merci pour votre amabilité. Si j'étais taquin, je vous dirais que la réponse est oui/non/on ne sait pas. Plus sérieusement, le ministre de la Santé lui-même semble un peu perdu sur ce sujet. Interrogé sur ce thème ce matin sur France Inter, Olivier Véran a expliqué qu'il n'y avait "aucune recommandation scientifique" en faveur du port du masque par les enfants. "Je pense que pour les enfants nous devons insister sur les gestes barrières, le lavage de mains, tousser dans le coude", a-t-il poursuivi. Mais il a immédiatement annoncé vouloir rester "prudent car depuis plusieurs semaines, les scientifiques changent d'avis, du coup nous-mêmes nous adaptons notre politique".

17h22 : Savez vous si le port de masque est également recommandé pour les enfants ? C est plus difficile pour eux de le porter sans le toucher. Est ce que ce n est pas contre productif dans ce cas? Que disent les autorités de santé à ce propos? Et j en profite pour vous remercier pour votre travail remarquable.

16h52 : Bonjour @Joss#plage. J'ai sollicité l'expertise de mon collègue datajournaliste Brice Le Borgne, et il m'a indiqué que selon les données communiquées par Santé publique France, 15 012 personnes ont été admises en service de réanimation à cause du Covid-19 depuis le 19 mars. On sait également 13 547 sont mortes à l'hôpital en raison de la maladie, mais les autorités sanitaires ne précisent pas si ces décès ont eu lieu en réanimation ou dans d'autres services hospitaliers. J'espère vous avoir éclairé !

16h52 : Bonjour,Une question : auriez-vous le nombre cumulé de malades admis en réanimation depuis le début de l’épidémie ainsi que le nombre de décès toujours en réanimation ?Merci pour votre travail !

16h55 : Bonjour @Watson59. Tout cela est encore assez flou, mais les professionnels planchent déjà sur le sujet. "Les cabinets rouvriront à partir du 11 mai, nous l’espérons. Il est important d’en informer la population, et de rassurer les patients. Nous mettrons tout en œuvre pour les accueillir dans le respect des règles sanitaires. Il ne faut pas faire abstraction de soins par peur d’une contamination", explique à La Dépêche, Coralie Capdevila, présidente de la Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs du Tarn. Celle-ci précise que ses confrères tâchent de s'équiper de masques et de surblouses, voire adaptent leurs locaux. "Nous réfléchissons à diverses options. Par exemple, quand cela est possible, mettre une porte d’entrée et une autre de sortie, en supprimant également les salles d’attente, pour que les patients ne se croisent pas etc".

16h42 : Bonjour,avant le confinement j'avais des séances de kiné qui se sont interrompues, avec le déconfinement elles vont reprendre. Sait-on s'il y a dans quelles conditions cela va se passer pour éviter de propager le virus tant au niveau des patients que du kiné ?

16h06 : Bonjour @téquilla. Figurez-vous que cette rubrique existe ! Nous avons publié trois articles thématiques avec les questions qui reviennent le plus souvent sur la maladie, sur le travail durant la crise sanitaire, ainsi que sur ce qu'il est possible de faire ou non en période de confinement. N'hésitez pas à les consulter.

16h04 : Pourquoi ne faites-vous pas une rubrique FAQ que chacun pourrait consulter avant de poser une question ?

15h52 : Bonjour .Comme vous l'indiquez, les épreuves d'admissions à votre concours sont bien maintenues, sans que l'on n'en sache plus pour l'instant. "Chaque candidat reçoit en ce moment même un courrier l’informant personnellement des nouvelles modalités de concours. Dans les toutes prochaines semaines, un calendrier plus précis de passation des épreuves sera publié", indique sur son site le ministère de l'Education nationale.

15h52 : Je réitère car vous ne répondez/voyez pas... Avez-vous des informations concernant les concours de recrutement de l'EN, précisémment le CAPEPS externe en EPS, pour qui les épreuves d'admissibilité ont eu lieu avant le confinement. Nous sommes sans nouvelle concernant les épreuves d'admission qui sont mainteenues. Peut-être être vous plus informés ? Merci de répondre. Bien à vous,

15h41 : Bonjour . La réponse est non, comme l'a indiqué la Sécurité routière sur Twitter il y a quelques jours.

15h40 : Bonjour, je peux continuer à faire conduire mon fils, a la conduite accompagnée malgré la crise actuelle ? merci.

15h39 : Bonjour @rachou53. J'aimerais beaucoup pouvoir vous apporter une réponse précise et sûre. Toutefois, il vaut mieux pour vous que moi et mon bac ES nous abstenions de vous délivrer un quelconque diagnostic médical. Puisque vous n'êtes pas le (ou la) seul à nous adresser ce type de question, je me permets de vous conseiller de vous adresser à votre médecin traitant, ou à défaut à un médecin pratiquant la téléconsultation afin d'obtenir une réponse fiable à ce sujet.

15h29 : Bonjour je tente à nouveau ma chance j'ai 62 ans j'ai eu un rhumatisme articulaire aigu et un souffle au coeur dans ma jeunesse suis-je à risque en reprenant le travail avec contact du public dans une administration?MERCI infiniment pour votre action

15h22 : Bonjour @ahotm. Contactée à ce sujet par Le Parisien, l'Urssaf indique que si un salarié "bénéficiait de titres-restaurants avant la période de confinement, il conserve ce droit, quel que soit le lieu où il se trouve". Une seule condition à cela : que vos horaires de travail n'aient pas changé, et que vos journées soient entrecoupées d'une pause destinée à votre repas.

15h15 : bonjour ma societe a decide de me supprimer les tickets restaurants ce mois-ci car je fais du teletravail en a t'elle le droit ?

14h59 : Bonjour @Valérie ! Malheureusement, il n'existe pas de réponse définitive à votre question. Interrogé sur la question des internats mercredi à l'Assemblée, Jean-Michel Blanquer a indiqué qu'il laisserait une grande marge de manœuvre "aux établissements dans la manière de faire pour tenir compte d'un certain nombre de réalités". Je ne peux hélas pas vous en dire plus.

14h59 : bonjour franceinfo. mon fils et ma fille vont rentrer en cours début mai ils sont loges en internat car on habite loin de l'établissement scolaire dans leurs lycées est-ce que les internats vont recouvrir ?

14h46 : Bonjour @Joëlle. Nous essayons de répondre à un maximum de questions, en fonction de nos moyens humains et des réponses que nous arrivons à trouver. Ce n'est pas simple, car les autorités ne sont pas toujours claires sur les perspectives du déconfinement. Par ailleurs, ce qui vous semble futile ne l'est pas forcément pour d'autres. Pour vous répondre sur l'activité des professionnels de l'esthétique, la réponse est : "on ne sait pas". Édouard Philippe a appelé dimanche les commerces qui rouvriront à "multiplier les gestes barrières pour diminuer au maximum la circulation du virus", mais "c’est très difficile de se préparer parce qu’on a une date, mais pas de précisions" sur leur mise en place, déplore dans les colonnes de Ouest-France Régine Ferrère, présidente de la Confédération nationale de l’esthétique et de la parfumerie (CNEP).

14h45 : Bonjour, entre les reponses répétitives ou les questions franchement futiles, je vois que la meinne, hélas, passe systématiquement à la trappe... je persiste à la poser : qu'en est il pour les esthéticiennes, pourront elles rouvrir le 11 puisqu'elles touchent obligatoirement leurs clientes (visage et corps) masques et distances impossibles pour les clientes) merci d'avance. Bonne journée

14h14 : Bonjour @ElenaRuiz. Vous allez peut-être me détester, mais je n'ai aucun élément me permettant de vous garantir que vous pourrez profiter de votre location en Espagne. Nous n'avons à l'heure actuelle aucun détail concernant d'éventuelles mesures de restriction de circulation après le 11 mai en France, et encore moins entre les pays de l'espace Schengen. L'accès aux plages en France est de son côté régulé par les municipalités, voire les préfectures. Rien n'interdit par exemple d'imaginer que le préfet décide cet été la fermeture d'une plage à Cassis (Bouches-du-Rhône) si celle-ci est noire de monde et que le virus risque d'y circuler. Nous devrions y voir plus clair dans les prochaines semaines, patience.

14h12 : Bonjour, j'ai loué une maison en Espagne fin juillet bien avant la mise en place du confinement. Comment vont se passer les congés de l'été. Sera-t-il possible de se déplacer en Europe (Espagne, Italie), quid des plages? Quels sont nos droits pour les vacances ?

13h06 : Bonjour @Gérald. Votre employeur peut en effet exiger de vous une présence sur votre lieu de travail, mais il doit pour cela avoir mis en œuvre les dispositions prévues par la loi ainsi que les recommandations nationales visant à protéger la santé et à assurer la sécurité de son personnel face aux risques de transmission du virus. Si ce n'est pas le cas, et que vous estimez que vos conditions de travail font peser un danger grave et imminent sur votre santé ou votre vie, vous pouvez exercer votre droit de retrait en vertu des articles L. 4131-1 et suivants du Code du travail.
Attention tout de même : si des mesures visant à protéger votre santé ont été prises, votre employeur peut contester l'exercice de votre droit de retrait, et effectuer une retenue sur salaire pour inexécution du contrat de travail. "L’exercice non fondé de ce droit ne caractérise pas l’existence d’une faute grave, mais peut constituer une cause réelle et sérieuse de licenciement", précise même le ministère du Travail.

13h00 : Bonjour, je suis en télétravail depuis le début du confinement. J'ai reçu hier un mail de mon employeur m'indiquant qu'il mettait tout en place pour un retour dans les locaux le 11 mai. A-t-il le droit de me forcer à revenir travailler sur place ou ai-je le droit de continuer a télétravailler ? #CORONAVIRUS #ONVOUSREPOND

12h36 : Bonjour . Je comprends bien votre inquiétude. J'ai sollicité le ministère du Travail à ce sujet hier, et l'ai relancé ce matin. J'ai reçu une réponse me promettant "rapidement" un coup de fil de l'entourage de la ministre pour répondre à cette interrogation. Je vous donnerai des éléments à ce moment-là. (Si quelqu'un au ministère lit ce message : je ne plaisantais pas quand je disais que cette interrogation revenait très souvent, vous avez mon numéro, n'hésitez pas à me joindre :))

12h31 : Bonjour, je vais réitérer une question dont je ne trouve pas de réponse après le 11 mai si mes enfants (ce2 et cm1) ne reprennent pas le chemin de la école , y aura t'il une solution pour les parents car l arrêt garde d enfants m avait sauvé...?