DIRECT. #OnVousRépond : posez-nous vos questions sur l'allégement du confinement

Emmanuel Macron a annoncé un assouplissement des règles du confinement à partir de samedi. La rédaction de franceinfo répond à vos interrogations sur les nouvelles mesures pour affronter l'épidémie de Covid-19.

#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l\'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr
#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr (FRANCE TELEVISIONS)
Ce qu'il faut savoir

"Un cap, un calendrier et des perspectives." Emmanuel Macron a salué, mardi 24 novembre, "une lente décrue" de l'épidémie de Covid-19, et a présenté les modalités d'allègement du confinement. De nouvelles mesures entreront en vigueur selon un calendrier en trois étapes : le 28 novembre, le 15 décembre et le 20 janvier.

Ainsi, les petits commerces seront ainsi autorisés à rouvrir dès samedi. Le confinement pourra ensuite être levé à la mi-décembre, "si les objectifs sanitaires sont atteints", a temporisé Emmanuel Macron. La réouverture des restaurants et des salles de sport n'interviendra pas avant le 20 janvier. Après l'annonce de ces nouvelles mesures, la rédaction de franceinfo répond aux questions que vous vous posez sur l'assouplissement des règles sanitaires.

 Les commerces rouvrent dès samedi. Premier allégement des restrictions sanitaires, les commerces dits "non essentiels" et les services pourront rouvrir dès samedi, a annoncé Emmanuel Macron. Les librairies, les magasins de vêtements ou encore les bibliothèques, seront ouverts jusqu'à 21 heures, avec "des protocoles sanitaires stricts".

Les promenades dans un rayon de 20 kilomètres bientôt autorisées. Le système des attestations obligatoires de sortie restera en vigueur. Et il faudra continuer de rester chez soi un maximum, de télétravailler quand c'est possible, et de "renoncer aux réunions privées, aux rassemblements familiaux et à tous les déplacements non nécessaires", au moins jusqu'au 15 décembre, a expliqué Emmanuel Macron. Cependant, à partir de ce samedi, les déplacements pour motifs de promenade ou activité physique en extérieur seront désormais permis dans un rayon de 20 km autour du lieu de confinement (contre 1 km actuellement), et pour une durée trois heures (contre une heure actuellement). 

Couvre-feu à partir du 15 décembre. "Si les objectifs sanitaires sont atteints", le confinement sera levé le 15 décembre, et il sera donc possible de se déplacer, "sans autorisation", a expliqué Emmanuel Macron. Toutefois, un couvre-feu sera mis en place de 21 heures à 7 heures, a-t-il précisé. Mais le président a appelé les Français à la responsabilité pour les fêtes de fin d'année : le virus "demeure très présent". "Nous devons tous veiller à respecter les règles sanitaires entre nous pour protéger chacun", a-t-il ajouté.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ONVOUSREPOND

23h06 : Concernant les mesures de soutien, @Rémi, les discothèques, comme tous les établissements qui resteront fermés administrativement, "se verront verser quelle que soit leur taille, 20% de leur chiffre d’affaires de l’année 2019 si cette option est préférable pour eux aux 10 000 euros du fonds de solidarité", a par ailleurs précisé Emmanuel Macron.

23h04 : Bonsoir @Rémi. Emmanuel Macron a simplement indiqué que les discothèques ne pourront pas rouvrir leurs portes lors de la seconde étape du déconfinement, prévue entre le 15 décembre et le 20 janvier. En revanche, le chef de l'Etat n'a pas précisé si une réouverture de ces établissements de nuit est envisageable au cours de la troisième étape du déconfinement, qui doit s'ouvrir après le 20 janvier. Pour rappel, les discothèques sont fermées depuis la mi-mars et le premier confinement.

23h04 : Bonjour FI,Suite à l'annonce du président, hier, j'ai l'impression qu'il n'a pas eu d'information concernant les discothèques. Elles sont fermées depuis mi-mars. Elles font partie de notre art de vivre comme les cinés, les restaurants, ...Avez vous des précisions sur une sortie de leur confinement ?R.

21h45 : Bonsoir @Dmcqfd. Comme c'est déjà le cas actuellement, vous pourrez continuer de faire vos courses, sans aucune restriction kilométrique ou de durée, tant que vous ne vous rendez pas dans un commerce situé dans une autre région, et à condition de vous munir d'une attestation. En fait, seules les sorties pour les promenades ou la pratique d'une activité sportive sont restreintes à une heure, dans un rayon d'un kilomètre autour de votre lieu de confinement. A partir de samedi, la durée autorisée pour ces sorties passera à trois heures, dans un rayon de 20 kilomètres.

21h43 : Bonsoir, résidant en Essonne je voudrais savoir si a partir de samedi il m'est possible de faire des achats, au fin fond de la seine et marne ? Sachant que je ne sors pas de région, l'île de France. Bon courage à vous.

19h26 : Il est l'heure pour moi de vous dire au revoir. J'espère avoir répondu au maximum de vos interrogations. Excellente soirée à toutes et tous sur franceinfo.




19h25 : Petit indice d'ici-là, @Breton : le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a indiqué sur BFMTV ce matin que Jean Castex avait demandé aux partenaires sociaux "de réfléchir à une deuxième phase de télétravail pour le début de l'année qui ne soit pas le 100% télétravail". Ce qui semble donc exclure tout changement avant le 1er janvier.

19h31 : Bonjour @Breton. Emmanuel Macron a simplement déclaré hier qu'après samedi, il faudrait toujours "télétravailler quand cela est possible". Mais il n'a pas précisé si cette règle serait maintenue après la levée théorique du confinement, le 15 décembre. La conférence de presse du gouvernement, demain matin, nous livrera peut-être des réponses.

19h30 : Bonjour. Le télétravail à 100% jusqu'au 1er janvier, j'espère ? Merci

19h05 : Je suis désolée de doucher vos espoirs , mais Emmanuel Macron a bien annoncé qu'il est "impossible d'envisager une ouverture pour les fêtes" des stations de ski. Une concertation est en cours entre le gouvernement et les professionnels du secteur. Il est "bien préférable de privilégier une réouverture courant janvier dans de bonnes conditions", selon le chef de l'Etat, qui a par ailleurs ajouté que cette décision ferait l'objet d'une coordination "avec nos voisins européens". "On est consternés, on ne comprend pas", a réagi sur franceinfo Jean-Luc Boch, président de l'association nationale des maires de montagne, qui rappelle que la période des fêtes de fin d'année représente "entre 20 et 25% du chiffre d'affaires" des stations.

19h05 : Bonjour, pouvez-vous confirmer l'information qui dit que pour Noël les stations de ski ne pourront pas ouvrir ? Merci

18h38 : Bonjour @Cécile. L'évolution des protocoles sanitaires dans les écoles, dont le primaire, n'a pas été mentionnée par Emmanuel Macron. Il est toutefois peu probable qu'ils disparaissent avec la levée du confinement, prévue, en théorie, le 15 décembre. Plusieurs protocoles se sont succédé dans les établissements scolaires depuis le déconfinement, le 11 mai, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. Et il est donc peu probable qu'ils disparaissent purement et simplement du jour au lendemain. Rien ne semble non plus indiquer, pour l'heure, que l'obligation du port du masque à l'école pour les enfants à partir de 6 ans sera levée prochainement.

18h39 : Bonjour. Le déconfinement est annoncé le 15 décembre. Est-ce que ça signifie la suppression des protocoles sanitaires à l’école, notamment la fin du port du masque à l’école primaire ?

17h25 : Comme @Yuzu, vous êtes plusieurs à nous interroger sur les limites en termes de temps et de distance pour effectuer des achats. Comme c'est déjà le cas actuellement, vous pourrez continuer de faire vos courses, sans aucune restriction kilométrique ou de durée. Seules les sorties pour les promenades ou la pratique d'une activité sportive sont restreintes à une heure, dans un rayon d'un kilomètre autour de votre lieu de confinement. A partir de samedi, la durée autorisée pour ces sorties passera à 3 heures, dans un rayon de 20 kilomètres. Mais vous pourrez toujours continuer à faire vos emplettes sans contrainte de durée ou d'espace, à condition bien sûr, de vous munir d'une attestation.


17h33 : Bonjour, à partir de de samedi, y a-t-il une durée maximale et/ou une distance maximale pour aller faire ses achats ?

17h21 : Bonjour @Elodie.khn, un couvre-feu de 21 heures à 7 heures sera mis en place à partir du 15 décembre, si les conditions sanitaires permettent la levée du confinement. Ce couvre-feu ne s'appliquera pas le soir du réveillon de Noël, le 24 décembre, et celui du réveillon de l'An, le 31 décembre, "pour partager ces moments en famille", a annoncé Emmanuel Macron. En revanche, aucune exception n'est prévue pour le 25 décembre au soir, ou pour le 1er janvier. Si vous vous rendez chez des proches le jour de Noël, il faudra visiblement veiller à ce que le repas ne s'éternise pas.

17h32 : Bonjour, je voulais savoir ce qu'il en était du couvre-feu pour le soir du 25 décembre ?

16h45 : Bonjour , il est fort probable que la possibilité d'effectuer des visites soit conditionnée à la réouverture ou non des agences immobilières. Or cette question doit être tranchée aujourd'hui, a indiqué le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, ce matin, sur France Inter. "Le plus tôt sera le mieux", et une ouverture dès samedi n'est pas exclue, a-t-il assuré. Encore une fois, la conférence de Jean Castex, demain matin, devrait nous éclairer sur ce sujet.

16h44 : Bonjour, savez-vous s'il sera possible de faire des visites de biens immobiliers à partir du 28/11 ? Merci d'avance

16h28 : Sur le plan des aides financières, le chef de l'Etat a indiqué que 150 euros seraient versés en fin de semaine aux étudiants boursiers. Cette aide sera également perçue par les bénéficiaires du RSA et de l'allocation de solidarité spécifique, et aux jeunes de moins de 25 ans non-étudiants touchant les APL. Et 100 euros par enfant seront versés en plus pour les familles bénéficiant des APL. "Au total, 4 millions de familles et 1 300 000 jeunes seront aidés", selon Emmanuel Macron.

16h16 : Bonjour @Themis, Emmanuel Macron a évoqué les universités dans son allocution. Elles devraient reprendre les cours en présence "de tous les élèves", début février, a annoncé le chef de l'Etat. Soit deux semaines après la reprise des cours en présentiel dans les lycées, prévue le 20 janvier, "si les objectifs sanitaires sont atteints".

16h18 : Universités / étudiants. Un peu les oubliés ?

14h54 : Dans tous les cas, si vous envisagez un déplacement à l'étranger, je vous conseille de vous rendre sur le site du ministère des Affaires étrangères, diplomatie.gouv.fr, pour vous renseigner sur les conditions d'entrées dans le pays concerné. Certains pays ont complètement fermé leurs frontières. D'autres imposent le respect de certaines règles sanitaires à l'arrivée (test, quarantaine...). Vous pouvez également consulter la carte établie par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, qui donne une vision globale de la situation sanitaire en Europe.




(ECDC)

15h18 : Bonjour @Wil, Emmanuel Macron n'a pas évoqué la question des frontières dans son allocution, hier. Lors de l'annonce du confinement, le 28 octobre, le chef de l'Etat avait indiqué que "sauf exception, les frontières extérieures [à l'espace européen] resteront fermées". Par ailleurs, "nos frontières intérieures à l'espace européen demeureront ouvertes", avait indiqué Emmanuel Macron. Mais dans les faits, le ministère des Affaires étrangères rappelle que "que continuer à limiter les déplacements est nécessaire". De plus, en période de confinement, votre trajet entre votre domicile et l'aéroport doit répondre à l'un des motifs répertoriés sur les attestations. Je ne peux, en revanche, pas vous dire ce qu'il adviendra après la levée du confinement, qui devrait intervenir le 15 décembre. Nous en saurons peut-être davantage demain, lors de la conférence de presse de Jean Castex.

15h17 : Bonjour. Est-il envisageable de fêter le Nouvel An à l’étranger le temps du week-end ? Merci

14h49 : C'est fort probable @Jean. D'autant plus que les attestations actuelles mentionnent la possibilité de se promener ou de pratiquer une activité sportive dans un rayon d'un kilomètre autour de son lieu de confinement, et pour une durée d'une heure. Or, ces limitations vont passer à 20 kilomètres et trois heures à partir de samedi. Les attestations vont donc certainement évoluer. J'en profite pour vous rappeler que les trois attestations actuellement en vigueur sont téléchargeables sur notre site.

14h46 : Bonjour, l'attestation de déplacement va-t-elle évoluer pour pouvoir se rendre dans les commerces ce samedi ? Aucun choix ne me semble correspondre avec la version actuelle. Merci.

16h47 : Bonjour @MarieB, Emmanuel Macron n'a pas détaillé les modalités du couvre-feu qui sera rétabli le 15 décembre, de 21 heures à 7 heures. Mais si on se réfère au premier confinement, mis en place en octobre, quelques dérogations étaient alors possibles, notamment pour vous rendre sur votre lieu de travail. Ce point sera peut-être précisé demain matin par le gouvernement, mais tout porte à croire qu'il n'y aura pas de problème pour vos déplacements professionnels.

14h31 : Bonjour, à partir du 15 décembre (si tout se passe comme prévu), comment feront les personnes qui commencent à travailler avant 7 heures ou à 7 heures du matin (donc en plein dans le couvre-feu)? Merci

14h30 : Bonne nouvelle pour vous et vos cheveux , les salons de coiffure font partie des commerces et services qui pourront rouvrir à partir de samedi. Mais votre coiffeur devra vous accueillir "dans le cadre d'un protocole sanitaire strict, qui a été négocié avec l'ensemble des professionnels" , a expliqué Emmanuel Macron. Ce protocole doit être validé cet après-midi par le Haut conseil de la santé publique. Un durcissement de la jauge limitant le nombre de clients présents dans un magasin est à l'étude, à une personne pour 8 mètres carrés, contre 4 mètres carrés jusqu'ici. Le président de l'Union nationale des entreprises de coiffure (Unec), Christophe Doré, craint que cette jauge restreinte n'engendre une baisse de 40% du chiffre d'affaires pour les salons.

14h30 : Bonjour. Pourra-t-on aller chez son coiffeur dès le 28 novembre prochain ? Merci d’avance pour votre réponse.

13h23 : Comme @Joloo, vous êtes encore nombreux à nous interroger sur la reprise de l'activité des auto-écoles. La date de leur réouverture n'a pas encore fixée, et sera tranchée aujourd'hui, a expliqué le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, sur France Inter ce matin. "Le plus tôt sera le mieux", et une ouverture dès samedi n'est pas exclue, a-t-il assuré. Pour rappel, les leçons de conduite sont actuellement suspendues, mais le passage de l'examen du permis reste possible.

13h24 : Bonjour, qu'en est-il des auto-écoles ? Vont-elles rouvrir ce samedi ? Merci

12h57 : Par ailleurs, Emmanuel Macron a indiqué qu'il faudra, pour les prochaines semaines, encore "renoncer aux réunions privées" et "aux rassemblements familiaux", ce qui semble de facto fermer la porte à de grands rassemblements entre amis et famille pour fêter les mariages. Encore une fois, nous en saurons peut-être davantage demain, à 11 heures, lors de la conférence de presse du Premier ministre, Jean Castex, qui doit détailler les annonces du chef de l'Etat.

12h57 : Bonjour @Vivelesmariés. Actuellement, les mariages à la mairie et dans les lieux de culte restent autorisés, mais dans la limite de six personnes présentes. Une nouvelle jauge pour la fréquentation des lieux de culte doit être annoncée demain, mais nous ne savons pas encore si elle concernera la célébration des mariages.

12h57 : Bonjour, la jauge pour la célébration des mariages change-t-elle à partir de samedi ?

12h28 : Bonjour à toutes et tous ! Je suis ravie de vous retrouver dans ce direct pour répondre à vos interrogations sur les nouvelles mesures sanitaires annoncées hier par Emmanuel Macron. J'attends vos questions dans les commentaires :)

12h15 : Bonjour @JGuy et @florelle Le sport amateur en extérieur pour les adultes doit être compris dans les trois heures autorisées par jour dans un rayon de 20 kilomètres jusqu'au 15 décembre. Mais le président n'a pas précisé en effet si plusieurs personnes qui ne sont pas du même foyer pouvaient se réunir à cette occasion. Tout dépend du nombre. Emmanuel Macron a insisté sur "l'esprit de responsabilité" autour de ce déconfinement.

12h40 : Bonjour. Je ne trouve nulle part des traces du sport amateur en extérieur pour les adultes dans les propos d’E. Macron. Pouvez-vous m’éclairer ? Merci

12h40 : Bonjour, peut-on courir avec quelques personnes à partir de samedi matin ? Ou doit-on toujours courir seul au moins jusqu'au 15/12? merci

12h52 : Vous avez raison @Manu : les hôtels et gîtes ne sont pas obligés de fermer pendant le confinement, d'autant qu'ils restent utiles pour les déplacements professionnels, par exemple. Mais leur activité est touchée : les Gîtes de France, par exemple, expliquent ne plus permettre les locations de tourisme. L'avenir dira si elle reprendra totalement pour les prochaines vacances. J'ai corrigé ma réponse à @Solène.

12h52 : Bonjour, à ma connaissance les gîtes et les hôtels ne sont pas fermés, ou plutôt n'ont pas d'obligation de fermeture, bien que leur fréquentation soit en berne. Amicalement.

11h45 : Bonjour @Solène. Le 15 décembre, plus aucune attestation ne sera nécessaire pour se déplacer, hors des heures de couvre-feu. "Il faudra au maximum limiter les déplacements inutiles", a déclaré Emmanuel Macron hier, appelant à la "responsabilité", mais aucune règle n'interdira ces déplacements. J'en déduis donc que louer un logement et partir en vacances sera possible, bien que déconseillé.

Mon seul doute porte sur l'ouverture des gîtes, ainsi que des hôtels. Seront-ils tous ouverts ? Le sujet n'a pas été abordé hier, mais le sera peut-être demain matin à la conférence de presse du gouvernement.

12h53 : Bonjour, j'ai du mal à comprendre la "libre circulation entre les régions" et à la fois "limiter les déplacements inutiles" : peut-on envisager une réservation pour la location d'un gîte pour les vacances de Noël ? Aura-t-on le droit de se déplacer en tant que touriste n'importe où en France, dans le respect du couvre-feu et des gestes barrières ? J'envisage la location d'un chalet isolé en montagne, hors station de ski... Merci d'avance pour cet éclairage qui ne manquera pas d'intéresser d'autres personnes que moi, je n'en doute pas...

12h54 : Bonjour @Camille. Comme depuis le début de l'épidémie, aucune règle n'interdit ou n'impose une jauge aux réunions dans les domiciles privés. Elles sont possibles tant que l'on respecte les restrictions en vigueur, notamment de déplacement. Le 9 janvier, le couvre-feu s'appliquera toujours.

Il est en revanche évident que ce type de rassemblements, propice aux contaminations, est déconseillé. "Les réunions privées doivent au maximum limiter le nombre d’adultes ensemble dans une même pièce à un même moment", demandait Emmanuel Macron hier.

12h55 : Bonjour, à partir du 15 décembre, nous pourrons nous "déconfiner" mais il restera le couvre-feu. A-t-il été précisé s'il y aura une limitation dans le nombre de personnes pour les événements familiaux ou festifs (au-delà des fêtes de fin d'année) ? Ainsi, si je souhaite faire une fête avec 30 copains le 09/01 : est-ce possible ? Merci d'avance pour votre réponse.

10h40 : Bonjour @alzeric. Comme vous l'avez relevé, Emmanuel Macron a indiqué hier qu'après samedi, il faudrait toujours "télétravailler quand cela est possible". C'est le seul moment où il a mentionné cette question : il n'a ni confirmé que cette consigne se prolongerait lors du déconfinement, ni qu'elle s'arrêterait. La conférence de presse du gouvernement, demain matin, livrera peut-être des réponses.

10h28 : Bonjour. Côté travail, c'est flou pour moi. La règle du maximum possible en télétravail jusqu'au 15, ok. Et après ?

10h24 : Bonjour. Emmanuel Macron n'a annoncé aucun changement concernant les frontières de la France. Mais il est déjà possible, à l'heure actuelle, d'entrer en France depuis la Suisse, car elle appartient à l'espace Schengen. Après le 15 décembre, le confinement étant levé, vous pourrez circuler en France. Les conditions de votre retour en Suisse, elles, dépendront des mesures prises par la Suisse.

10h24 : Bonjour FI, je retente ma chance. Les déplacements entre régions seront de nouveau autorisés mais qu'en est-il des déplacements entre pays d'Europe. Aura-t-on le droit le circuler à travers la France pour les fêtes de fin d'année si l'on vit en Suisse ? Merci pour votre aide.