DIRECT. Rentrée scolaire : quelque 12,4 millions d'élèves reprennent le chemin des classes avec un nouveau protocole sanitaire

Cette rentrée 2021 sera encadrée par un protocole sanitaire de niveau 2 pour faire face l'épidémie de Covid-19.

Un couloir de l\'école maternelle Curie de Marles-les-Mines (Pas-de-Calais), le 1er septembre 2021.
Un couloir de l'école maternelle Curie de Marles-les-Mines (Pas-de-Calais), le 1er septembre 2021. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

"Une rentrée la plus normale possible" pour tous les écoliers, collégiens, lycéens et professeurs de France métropolitaine. C'est ce qu'ont promis Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education Nationale, et Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Des paroles qui se veulent rassurantes en ce premier jour d'une année scolaire placée une nouvelle fois sous le sceau du Covid-19. Suivez notre direct. 

Des protocoles flexibles. Quatre protocoles sanitaires, élaborés en fonction de la circulation du virus, ont été mis en place par l'Education nationale. Pour cette rentrée, le protocole de niveau 2 a été retenu dans l'Hexagone. Un niveau qui n'implique pas les mêmes règles au primaire ou au secondaire, selon l'âge des élèves ou leur statut vaccinal.

 La crainte d'un rebond épidémique. Les cas de Covid-19 ont fortement augmenté en Ecosse, en Allemagne ou encore aux Etats-Unis, pays dans lesquels la rentrée des classes est déjà effective. En cause, la non-vaccination des élèves de moins de 12 ans. Des médecins craignent donc un scénario similaire en France

Des collèges et lycées transformés en centre de vaccination. Tous les élèves de plus de 12 ans souhaitant se faire vacciner pourront le faire dans leurs établissements. Des "sorties vaccination" vont également être organisées. Selon le ministre de l'Education nationale, ces opérations vont durer jusqu'aux vacances de la Toussaint et seront gratuites.

Une rentrée repoussée en Outre-mer. Initialement prévue le 2 septembre, comme en France métropolitaine, la rentrée scolaire aura lieu le 13 septembre dans les Antilles et dans les zones rouges en Guyane. La crise sanitaire connaît depuis plusieurs semaines un pic sans précédent dans ces territoires ultramarins.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #RENTREE

21h01 : Quelque 900 élèves du Bas-Rhin sont privés depuis aujourd'hui de ramassage scolaire, du fait d'une "pénurie" de chauffeurs de bus chez l'opérateur Keolis, a appris l'AFP auprès de la région Grand Est. Et "900" autres élèves "ont une solution" mais avec des horaires "perturbés", précise David Valence, vice-président de la région Grand Est en charge des Transports.

14h06 : Faisons un point sur l'actualité :

"C'est pas un plan pensé à Paris" qui va être annoncé à Marseille, "c'est une autre forme d'organisation et de jalons de responsabilité que je veux poser ce soir", a assuré Emmanuel Macron ce midi, à l'issue d'une matinée dans une école de la cité phocéenne. Suivez notre direct.


• Des pluies torrentielles et des crues éclairs ont frappé New York, où sept personnes ont trouvé la mort, au passage des restes de l'ouragan Ida qui sèment le chaos dans le nord-est des Etats-Unis.

• La Cour suprême laisse en vigueur la nouvelle loi texane sur l'avortement. Cette loi, la plus restrictive prise aux Etats-Unis et jugée "honteuse" par Joe Biden, interdit d'interrompre toute grossesse une fois que les battements de coeur de l'embryon sont détectés, soit après six semaines de grossesse.

13h07 : Interrogé par une journaliste sur la déclaration controversée de Jean-Michel Blanquer sur l'allocation de rentrée scolaire, Emmanuel Macron réagit : "Nous serions ou aveugles ou naïfs de penser que la totalité de ce que dépense chaque ménage de l'allocation scolaire est utilisée pour les fournitures scolaires."

13h05 : "Faire cette rentrée à Marseille a un sens tout particulier, poursuit Emmanuel Macron, car c'est une ville qui concentre les difficultés, les défis, en particulier sur le bâti scolaire." Le président de la République dit vouloir "essayer à Marseille des choses qui ont vocation à être pérennisées [ailleurs]".

13h06 : Emmanuel Macron s'exprime depuis une école marseillaise et affirme vouloir "une école plus inclusive, pour permettre à tous les enfants en situation de handicap d'être scolarisés en étant accompagnés". Le chef de l'Etat dit "assumer une montée en charge progressive pour avoir de plus en plus d'AESH [les accompagnants d'élèves en situation de handicap]".

13h59 : Il est midi, voici le point sur l'actualité :

• Au moins 7 personnes sont mortes à New York et dans le New Jersey après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le nord-est des Etats-Unis, des suites de l'ouragan Ida.

• Emmanuel Macron était ce matin dans une école de la ville, pour assister à la rentrée. Le président a été accueilli par quelques hués.

• C'est le jour J pour 12,4 millions d'élèves, qui font leur rentrée ce matin, dans un contexte épidémique qui inquiète parents et enseignants. Un nouveau protocole, critiqué par la FCPE, a été mis en place.

• La Cour suprême laisse en vigueur la nouvelle loi texane sur l'avortement. Cette loi, la plus restrictive prise aux Etats-Unis et jugée "honteuse" par Joe Biden, interdit d'interrompre toute grossesse une fois que les battements de coeur de l'embryon sont détectés, soit après six semaines de grossesse.

10h41 : Une vidéo dans laquelle le président de la République rend hommage aux youtubeurs McFly et Carlito, à qui il avait fait la promesse de montrer ce cadre lors de l'une de ses interviews.



(EMMANUEL MACRON / TWITTER)

10h34 : Pour la rentrée scolaire, le président de la République a diffusé un message vidéo sur les réseaux sociaux. "Cette rentrée, elle se fait avec le virus qui continue de circuler", prévient-il.

10h29 : Non, les allocations de la rentrée scolaire ne sont pas utilisées pour acheter des écrans de télévision, comme le sous-entend Jean-Michel Blanquer. Démonstration avec "Désintox". #VRAIOUFAKE

(DESINTOX)

10h05 : Arrivé peu avant Emmanuel Macron, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a été copieusement hué, signalent BFMTV et LCI.

09h55 : "Je ne sais pas ce qui va se passer, mais on est dans une situation qui amène un risque supplémentaire. Comme vous allez avoir une concentration de personnes non vaccinées, il y a un risque de reprise épidémique."

Sur franceinfo, ce spécialiste analyse le risque sanitaire posé par la rentrée.

09h55 : Le cortège d'Emmanuel Macron arrive à l'école Bouge, où il doit assister à la rentrée scolaire. Quelques huées se font entendre, signale une journaliste de 20 Minutes.

09h27 : En tentant d'attribuer le succès des sports collectifs aux JO aux cours d'EPS, Jean-Michel Blanquer a provoqué ces dernières semaines l'ire de plusieurs acteurs du sport. Témoignages recueillis par notre journaliste Pauline Guillou.

09h56 : Invité sur franceinfo ce matin, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a défendu le protocole sanitaire mis en place dans les écoles.

09h13 : Il est 9 heures, voici le point sur l'actualité :

• C'est le jour J pour 12,4 millions d'élèves, qui font leur rentrée ce matin, dans un contexte épidémique qui inquiète parents et enseignants. Un nouveau protocole, critiqué par la FCPE, a été mis en place.

Emmanuel Macron se rend ce matin dans une école de la ville pour la rentrée. Hier, le président a accordé un entretien exclusif à France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur :"Il y a des réponses d'urgence mais au-delà, il y a aussi l'idée d'avoir des grands projets" pour Marseille, a-t-il défendu.

• Des trombes d'eau se sont abattues sur New York cette nuit au passage des restes de l'ouragan Ida, provoquant d'importantes inondations et la déclaration de l'état d'urgence dans la ville et l'Etat. Suivez notre direct.

• La Cour suprême laisse en vigueur la nouvelle loi texane sur l'avortement. Cette loi, la plus restrictive prise aux Etats-Unis et jugée "honteuse" par Joe Biden, interdit d'interrompre toute grossesse une fois que les battements de coeur de l'embryon sont détectés, soit après six semaines de grossesse.

08h55 : Tout le monde n'est pas ravi ravi de retrouver le chemin du collège ou du lycée ce matin. Voici quelques messages postés sur Twitter.

08h44 : Le premier temps fort de la journée est la visite du président dans une école de Marseille, où il est attendu au tournant face à l'état déplorable des établissements marseillais. Explications de France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.

08h33 : Quelles sont les règles sanitaires pour cette rentrée scolaire ? Voici notre tableau récapitulatif pour y voir plus clair.





08h18 : "Très clairement, entre vous et moi, le ministre [Jean-Michel Blanquer] pendant les vacances a dû être vraiment en vacances. Il n'a pas dû travailler beaucoup vu le protocole sorti à la dernière minute de son chapeau."

Sur franceinfo, ce représentant de parents d'élèves fustige le plan anti-Covid du ministre de l'Education, critiquant notamment le fait qu'il soit le même partout alors que la situation épidémique diffère d'un département à l'autre.

07h26 : Le ministre de l'Education a accordé un entretien à 20 Minutes, dans lequel il revient notamment sur les inégalités accentuées par le confinement. "On va réussir à ce que les inégalités n’augmentent pas à cause de la crise sanitaire", promet-il.

20 Minutes

07h19 : Le retour à l'école occupe une large place à la une de vos journaux ce matin.

Aujourd'hui en France

L'Humanité

La Voix du Nord

07h07 : Le soleil sera au rendez-vous sur une grande partie du pays pour cette rentrée scolaire. Une fois n'est pas coutume, seul le sud de la France devrait recevoir quelques gouttes de pluie.

Matin :



Après-midi :

06h16 : Bonjour @rentrée scolaire. Comme les académies de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique et de la Réunion, l'académie de Corse peut adapter le calendrier national et le modifier (c'est dans la loi). Au fil des années, différents motifs ont été invoqués pour décaler la rentrée : fête du 8 septembre, climat ou saison touristique.

06h16 : Bonjour. Bonne rentrée à tous les élèves du plus petit au plus grand. Sauf pour les élèves corses qui eux ne rentreront que demain ! A ce sujet si vous savez m expliquer pourquoi la rentrée scolaire est toujours décalée en Corse c'est volontiers 😁Merci et bonne journée 👍

07h18 : On commence avec un premier point sur l'actualité :

• C'est le jour J pour 12,3 millions d'élèves, qui font leur rentrée ce matin, dans un contexte épidémique qui inquiète parents et enseignants.

Emmanuel Macron se rend ce matin dans une école de la ville pour la rentrée. Hier, le président a accordé un entretien exclusif à France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur :"Il y a des réponses d'urgence mais au-delà, il y a aussi l'idée d'avoir des grands projets" pour Marseille, a-t-il défendu.

• Les restes de l'ouragan, qui a fait au moins sept morts lors de son passage dans le sud des Etats-Unis, ont causé cette nuit plusieurs tornades et d'importantes inondations dans le nord-est du pays. Dans le New Jersey, frappé par des pluies torrentielles, l'état d'urgence a été déclaré.

#FOOT Les Bleus n'ont pas réussi à faire mieux qu'un match nul contre la Bosnie-Herzégovine (1-1), dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022.