Coronavirus : 5 532 morts en hôpital en France depuis le début de l'épidémie, 441 de plus ces dernières 24 heures

On recense au moins 2 028 morts dans les Ehpad et autres établissements médicaux-sociaux sur le territoire. 

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

La France recense 7 560 personnes mortes à cause du COVID-19 depuis le début de l'épidémie, a annoncé samedi 4 avril le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, dont 5 532 à l'hôpital et 2 028 en Ehpad et autres établissements médicaux-sociaux.

Cela représente 441 décès de plus en hôpital au cours des dernières 24 heures. Les premiers bilans concernant les établissements médico-sociaux, dont les maisons de retraite, ont commencé à être publiés jeudi. Vendredi, au moins 1 416 décès avaient été rapportés dans ce type d'établissements.

 En Italie, une baisse d'hospitalisations en réanimation. Le nombre d'hospitalisations en soins intensifs a diminué pour la première fois en Italie depuis que la pandémie y a explosé il y a plus d'un mois, a annoncé samedi 4 avril la protection civile. Le nombre de malades du Covid-19 en soins intensifs dans les hôpitaux italiens est repassé sous la barre des 4 000 (3 994, contre 4 068 la veille). 

 La "continuité des soins" doit être assurée pour les personnes handicapées. Malgré les déprogrammations dans les hôpitaux qui se réorganisent face à l'épidémie de Covid-19,  le ministre de la Santé Olivier Véran a rappelé que la "continuité des soins" devait être assurée pour les personnes en situation de handicap. 

 Plus de 700 morts supplémentaires au Royaume-Uni en 24 heures. Le Royaume-Uni a enregistré 708 morts supplémentaires de patients atteints par le Covid-19 en une journée, un nouveau record confirmant l'accélération de l'épidémie qui a fait 4 313 morts dans les hôpitaux du pays, ont indiqué samedi les autorités sanitaires.

Un bilan en baisse en Espagne. L'Espagne a enregistré 809 décès en 24 heures dus à l'épidémie de Covid-19. Ce nouveau bilan, communiqué samedi, traduit une baisse du nombre de morts pour le deuxième jour consécutif après le triste record de 950 jeudi. Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a par ailleurs annoncé samedi la prolongation pour deux semaines du confinement de son pays, décrété le 14 mars, "jusqu'au 25 avril" inclus, afin de freiner la pandémie. 

 Le coronavirus a fait au moins 6 507 morts en France, selon le dernier bilan rendu public par le directeur général de la santé, vendredi 3 avril. Parmi eux, 5 091 malades sont morts à l'hôpital (588 de plus ces dernières 24 heures, le pire chiffre enregistré depuis le début de l'épidémie) et 1 416 en Ehpad. Dans son point quotidien, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, a également indiqué que 27 432 patients étaient actuellement hospitalisés, dont 6 662 personnes en réanimation. Plus de 500 patients ont été transférés dans des services moins encombrés.

Un pic attendu fin avril dans le Grand Est. L'Agence régionale de santé du Grand Est indique que le pic de l'épidémie sera atteint au plus tard le 25 avril dans cette région, rapporte France Bleu Alsace. "Nous voyons une lueur au fond du tunnel", a déclaré le directeur Christophe Lannelongue lors d'un point-presse. Selon les modèles utilisés pour les calculs, le pic se situera entre le 10 et 25 avril dans le Grand Est, l'une des régions les plus touchées par le coronavirus.

Plus de 400 000 contrôles de police. Le ministre de l'Intérieur s'est montré ferme sur les consignes de confinement malgré le début des vacances scolaires : "Il n'y aura aucun relâchement si cela permet de sauver des vies. Ceux que l'on aime, on les protège. On se confine", a martelé Christophe Castaner. Au total, il y a déjà eu 426 430 contrôles de police aujourd'hui, jour du début des vacances scolaires dans les académies d'Ile-de-France et d'Occitanie, a indiqué le ministère de l'Intérieur, vendredi en fin d'après-midi.

 Triste record pour les Etats-Unis. Vendredi, les Etats-Unis ont connu le pire bilan quotidien d'un seul pays depuis le début de l'épidémie, avec 1 480 morts. En Italie, avec 766 décès supplémentaires en l'espace de 24 heures, le bilan de l'épidémie atteint désormais 14 681 morts dans le pays. Sur trois jours, ce bilan quotidien reste compris entre 722 et 766 décès, alors qu'il était encore de 837 décès supplémentaires mardi et de 919 vendredi dernier, journée la plus noire de l'épidémie.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h07 : Un dernier point sur l'actualité de ce samedi avant de filer au lit.

Le nombre de décès continue de croître dans l'Hexagone : 7560 personnes ont perdu la vie à cause du coronavirus, chiffre hospitalier et dans les Ehpads cumulé, soit une hausse de 441 en milieu hospitalier par rapport à hier.

Le parquet national antiterroriste se saisit de l'enquête sur l'attaque au couteau de Romans-sur-Isère, qui a coûté la vie à deux personnes et fait au moins cinq blessés ce midi. C'est notamment la perquisition chez l'assaillant, où ont été découverts des écrits islamistes, qui a entraîné cette décision.

La gauche britannique a un nouveau leader : Keir Starmer est devenu le chef du Labour, prenant la succession de Jeremy Corbyn, balayé aux dernières élections. Voilà ce qu'il faut connaître de lui.

La suite de ce live demain à 9 heures.

23h00 : Ils souffrent de la crise sanitaire du Covid-19, mais sont indispensables pour livrer les produits de première nécessité : le quotidien des chauffeurs poids lourds n'est pas de tout repos. Reportage de France 3.



(FRANCE 3)

22h53 : @Des faits Pas encore de nouvelles à ma connaissance. Ces résultats partiels étaient attendus "pour la fin de semaine", ce qui inclut aussi demain. Patience.

22h52 : Bonsoir Là ministre de la recherche annonçait pour ce week end des premiers résultats de l'essai clinique européen incluant la chloroquine Qu'en est-il ? Merci

22h46 : L'Île-de-France est toujours sous tension sanitaire, avec 2 400 patients dans les services de réanimation. À Melun (Seine-et-Marne), l'hôpital a dû réinventer son fonctionnement pour faire face à l'épidémie. Reportage de France 2.



(FRANCE 2)

22h40 : Et pendant ce temps, au Malawi, le président Peter Mutharika annonce qu'il baisse son salaire pour aider à la lutter contre l'épidémie de coronavirus. La baisse est de 10% et s'applique à lui, plus tout son gouvernement, et est limitée à trois mois, mais c'est déjà ça. Il a aussi annoncé une baisse du prix des carburants pour aider les déplacements vers les centres de dépistage. 51% des habitants de ce pays, un des plus démunis de la planète, vit sous le seuil de pauvreté.

22h38 : @Kobalt Tout à fait et ce ne doit pas être un cas isolé, même si on a peu de chiffres pour le moment. La phrase de l'élue CGT interrogée en dit long sur le dénuement dans certains services : "Ça montre bien que les personnels ne sont pas suffisamment protégés. On le voit bien à l'hôpital de Châteauroux, on n'a plus de surblouses. On va au combat sans les armes. On serait tous protégés avec des masques et des surblouses, il n'y aurait pas cette crainte. Mais aujourd'hui, ça n'est pas le cas"

22h37 : Bonsoir. France Bleu Berry annonce 48 soignants de l'hôpital de Châteauroux atteints du covid-19

22h36 : Bonsoir, ayant retrouvé cet après-midi une demi douzaine de vieux masques de bricolage j'ai pris mon stylo, gratté une autorisation dérogatoire et suis allée à la pharmacie du coin. Avec moult remerciements le pharmacien m'a dit d'aller plutot les proposer au CHU. Entrée principale fermée, accès par les Urgences.J'ai eu beau répéter qu'il n'y en avait que 6, qu'ils étaient périmés...j'ai reçu des remerciements si chaleureux que j'en étais boulversée. Quelle détresse est la leur!

22h35 : Un joli témoignage dans les commentaires, signé @visite au CHU.

22h33 : @limyai Je ne sais pas vous répondre, Jean-Michel Blanquer n'en a pas parlé et cela ne figure pas dans la FAQ mise en place pour répondre aux élèves inquiets.

22h33 : Bonsoir, je suis en terminale S Sciences de l'Ingénieur et je voudrais savoir, suite aux annonces de M. Blanquer, ce qu'il en est pour les projets. Devrons nous les rendre tout de même aux dates prévues, afin d'être noté sur les diaporamas ou les programmes sans passer les oraux ? Ou sont-ils eux aussi annulés ?

22h28 : Accompagnant chaque jour les malades du Covid-19, les infirmiers libéraux sont en première ligne face à l'épidémie. Voici le portrait de l'un d'entre eux, signé France 2. Il s'appelle Rémi et travaille sept jours sur sept.




(FRANCE 2)

22h26 : @Sasori Sur le site de John-Hopkins, vous cliquez dans l'onglet "Data Center" et vous trouvez ce tableau du nombre de morts pour 100 000 habitants dans les principaux pays touchés.



22h25 : Merci beaucoup pour votre travail.Est-il possible d’avoir le nombre de décès par pays en pourcentage de la population ? Merci

22h20 : @Onmarchesurlatête Je me garderai bien de tout pronostic sur les chances de votre démarche, mais bien sûr, vous pouvez contester l'amende quand elle parviendra (par voie postale, attention, les délais sont allongés) sur le site de l'ANTAI dans l'espace prévu à cet effet.

22h20 : Ma fille, pour des raisons professionnelles, s'est retrouvée bloquée dans le sud de la France. Donc bloquée depuis plus de 3 semaines elle n'a pu nourrir son serpent, elle a demandé à son frère, qui habite à 6km, d'aller le faire. Il s'est fait arrêter et a eu une amende, les gendarmes estimant qu'il n'avait pas à se déplacer pour un serpent ! Ma fille est en possession d'une carte pour son serpent, peut on contester l'amende ?

22h16 : Depuis trois semaines dans ce coin du Morbihan, c’est un peu comme si les zèbres, les girafes et les autres animaux, avaient le parc pour eux seuls. Dans la réserve de Branféré, dans le Morbihan, confinement oblige, les 4 000 visiteurs quotidiens ont disparu. Reportage de France into the wild into the wild.




(FRANCE 2)

22h14 : @Jean Bonneau Comme 90% des chantiers de l'Hexagone, les travaux pour réparer la cathédrale incendiée en avril dernier sont à l'arrêt. Je ne sais pas si la charte des bonnes pratiques, élaborée après de multiples aller-retours entre le patronat, le gouvernement, et un seul syndicat, va être de nature à relancer la machine.

22h13 : Bonsoir Pierre. Est-ce qu'on a des nouvelles des avancées du chantier de Notre-Dame..? Bientôt 1 an..

22h12 : Détrompez-vous.Nous recevons régulièrement des questions sur la stratégie de nos voisins bataves. Or, ils ont changé de stratégie, passant de l'"immunité collective" à un confinement light (interdiction de se rassembler, contrôle des frontières, limitation des transports, fermeture des restaurants etc...) basée sur l'autodiscipline de la population.

On compte pour le moment 1 650 morts aux Pays-Bas, 164 de plus qu'hier. Les hôpitaux du pays ont encore moyen de recevoir des patients.

22h12 : Sans aller aussi loin et aussi peu démocratique que le Brésil, il y a les Pays-Bas qui, sauf erreur de ma part, ne se confinent pas. Or si on regarde les chiffres hollandais, ils sont, proportionnellement à la population, équivalents à ceux de la France... Aucun média, ni France Info ni les autres, n'évoque cela !

22h04 : @Nicolas Non, la ministre en charge de ce qu'on appelait jadis la Grande Muette n'est pas entrée dans le détail. Tout juste a-t-elle précisé qu'"un agent civil rattaché au Service d’infrastructure de la défense est décédé il y a quelques jours du Covid-19".

22h02 : Bonjour France Info, j'ai lu le chiffre de 600 militaires Français touchés par le COVID 19 annoncé par Florence Parly mais à t elle précisé le nombre de cas hospitalisés ? Je me pose la question de la vulnérabilité des militaires (plutôt en très bonne forme physique) suite à la décision de l'armée américaine de garder ensemble l'équipage de leur porte avion Roosevelt touché par le virus au risque évident de voir les 5000 marins contaminés. Merci pour votre éclairage.

22h01 : À 20 heures, chaque jour, des milliers de Français applaudissent à leurs fenêtres le personnel soignant, en guise de soutien. De nombreux artistes français ont décidé de poursuivre cet élan de solidarité en chanson. Compilation par France 2.

(FRANCE 2)

21h54 : Les Etats-Unis franchissent la barre des 8 000 morts liés au coronavirus et comptent désormais 300 000 cas de contamination avérés, indique l'université John-Hopkins.

21h53 : @Nicolas On en a très peu car sa famille a voulu conserver l'anonymat et ne pas médiatiser son cas. L'équivalent de la direction générale de la santé britannique s'est pliée à ce choix.

21h52 : Peut-on avoir des informations sur l’enfant de 5 ans décédé en Grande Bretagne

21h52 : @Max Je vais vous renvoyer au site de L'Automobile magazine qui vous dira ça mieux que moi, mais oui, des précautions sont à prendre notamment au niveau de la batterie.

21h50 : bonjour, tout d'abord un grand merci pour votre mobilisation. En cette période de confinement je laisse mon véhicule immobilisé dans mon garage. Je me demandais si une longue immobilisation pouvait avoir des conséquences sur le véhicule (batterie vide, etc.). Savez vous si des recommandations sur le sujet ont été faites ?

21h48 : Ayant passé les 15 dernières années au Brésil je suis de près ce qui s'y passe. Bolsonaro reste convaincu que l'isolement est une erreur car provoquerait plus de dégâts socio économiques que le covid19. Il est passablement isolé sur cette position même dans son propre gouvernement les rapports avec son ministre de la santé sont contradictoires. L'un étant pour l'isolement social l'autre non. Son vice président , le General Mourão lui même a déclaré être pour l'isolement en contrepoint de Bolsonaro. Les ministres militaires de son gouvernement seraient dans l'ensemble pour cet isolement... Donc Bolsonaro est assez isolé sur ce point... sans compter l'opposition forte des gouverneurs des Etats qui sont largement pour l'isolement notamment Doria,Witzel et Ibanes

21h47 : Dans les commentaires, @Crabed apporte une précision à ma réponse sur la position délicate de Javier Bolsonaro. Un grand merci à lui.

21h46 : @Olrians Si la Chine a fait le choix de la crémation obligatoire, ce n'est pas le cas en France, où les défunts sont libres de leurs dernières volontés. Emmanuel Macron l'avait d'aileurs réaffirmé aux représentants des religions (la crémation est interdite pour les juifs et les musulmans).

21h45 : Bonjour France Info, une petite question.Une amie agée vient de décéder dans les Alpes Maritimes d'une crise cardiaque à son domicile. on impose à la famille une incinération alors que son désir était une inhumation classique. Est-ce légal ? Y a-t-il une directive nationale ou départementale à ce sujet ?Merci de vote réponse et en général pour le travail d'information précieux que vous accomplissez en ce moment...

21h49 : @Mimi67 En ce moment, écologie et confinement ne font pas bon ménage, vous êtes sensé utiliser un papier par sortie.

Et une sortie à pied, pas à vélo, le ministère ayant précisé ce point.

21h43 : J'imprime l'attestation de déplacement pour faire une sortie vélo tout en respectant la durée (1 h soit une vingtaine de kms) avec une boucle de 1 km (15 à 20 tours donc) à proximité du domicile. En somme des allers retours sur une voie verte tout près du domicile pour rester dans la légalité, et faire ainsi mon activité physique journalière, si la météo le permet évidemment.Est-ce autorisé de mettre un coup de blanc sur le date et l'heure pour ré-imprimer l'attestation le lendemain, (économie papier et encre) où faut-il imprimer l'ensemble tous les jours ? Merci à vous et bonne soirée.

21h42 : @Davy C'est un peu prématuré de crier victoire après un seul jour de baisse, d'autant plus que Jérôme Salomon avait déjà évoqué un effet week-end qui fait qu'on a moins de gens qui se manifestent pour aller consulter quand ils ont des symptômes. Donc patience.

Ensuite, l'idée de confiner tout le pays et pas juste les régions touchées a pour but d'éviter que l'épidémie ne se propage dans le Sud-Ouest par exemple. Le pic épidémique en Nouvelle-Aquitaine devrait être bien moindre que celui du Grand-Est, par exemple.

21h40 : Bonsoir, au vu des derniers chiffres qui semblent baisser très sensiblement, peut on penser que le pic est derrière nous? Peut on également penser que les régions jusque là épargnées ne devraient pas être plus impactées que le grand Est et l’Ile de France?

21h39 : Alors le président brésilien d'extrême-droite a réussi à s'aliéner 1) les gouverneurs des Etat du Brésil 2) la plupart de ses ministres, qui suivent eux les recommandations de l'OMS 3) une partie de sa base électorale 4) la justice, qui a censuré ses vidéos de propagande incitant les Brésiliens à continuer de travailler comme si de rien n'était. Ça fait beaucoup non ?

Cet article du Monde vous en dira plus.

21h36 : Il a l'air de se passer des choses au Brésil. Bolsonaro mis de côté par les militaires pour son incompétence à gérer la crise du Covid19. Vrai ou faux? Des nouvelles ?

21h29 : @CurieuxConfiné Le ministre de l'Education a évoqué l'opération "Vacances apprenantes" mise en place pour les congés de Pâques. “Cela signifie d’une part que les professeurs peuvent donner des devoirs avant le début des vacances pour que les élèves puissent travailler, de façon modérée d’ailleurs [...], les élèves de première et terminale vont avoir plus de travail que les autres, par exemple. Mais surtout, c’est aussi l’idée que l’on va donner des cours particuliers, gratuits, à distance, gratuits, aux élèves les plus en difficulté”.

21h28 : Bonjour, quelles sont les consignes de révisions pour les Terminales pendant les vacances ? Le ministre a donné une consigne à ce sujet ? Merci pour votre important travail FI et bon courage à tous !

21h22 : @Ambu07 Alors oui, bien sûr, mais on n'est pas sûr avec un test que le patient d'Ehpad est mort à cause du coronavirus. La consigne du ministère de la Santé est toujours de ne tester que les deux premiers malades avec symptômes dans un établissement, les autres étant ensuite présumés contaminés s'ils présentent les signes de la maladie. D'où l'incertitude du chiffre, qui est encore partiel car certains établissements n'ont pas encore fait de remontées.

21h21 : Désolé Pierre mais lorsqu'il y a un décès, un médecin et lui seul rempli un formulaire où sont décrites les causes probables, alors dans les EHPAD le personnel peut tout à fait dire si la personne décédée avait les symptômes du Covid-19. Donc dire qu'on ne sait pas de quoi meurent les gens n'est pas exacte. Cela dit dans la mesure où notre pays manque de test, les personnes décédées en EHPAD ou ailleurs qu'à l'hôpital ne sont pas testées et ne seront donc pas comptabilisées avec les morts du Covid-19. Ce qui change dans ce recensement c'est qu'au final le nombre de décès sera minimisé et ce n'est pas juste pour tout un tas de raisons.

21h20 : Vous pouvez le faire ici.

21h19 : Bonsoir, où s’adresser pour proposer gracieusement un petit 2 pièces aux personnels médicaux qui viennent aider à Paris?

21h18 : @David Il me semble que c'est ce que nous faisons à longueur de journée, mais votre message nous permet de le rabâcher une fois de plus !

21h17 : Bonjour - je constate d’après les conversations que j’ai avec mon entourage qu’encore beaucoup de personnes ne comprennent pas ce qui se passe avec le virus. En effet beaucoup continuent de penser à tord que nous sommes confinés en attendant le “fameux” pic de l’épidémie ou que le virus va passer (comme s’il s’agissait du passage d’une tornade). Beaucoup n’on toujours pas compris que le but du confinement est de contenir la diffusion du virus afin de limiter et réguler les admissions dans les hôpitaux pour empêcher que ces deniers continuent d’être sous pression et débordés. Est ce qu’une chaîne de service public comme France Info peut enfin expliquer clairement et de manière transparente aux gens ce qui se passe ? Merci.

21h17 : Le président du conseil exécutif de Corse, Gilles Siméoni, souhaite que son territoire devienne pilote pour tester le traitement à l'hydrochloroquine. "Nous avons intérêt à utiliser dans un cadre normé et sécurisé des médicaments que semble offrir la perspective d'éviter l'aggravation de l'état de santé. C'est le sens de notre appel", souligne Gilles Simeoni sur franceinfo.

L'Ile de Beauté ne compte qu'une cinquantaine de lits de réanimation.

21h13 : Précision utile sur Saint-Barthélémy : à ce jour, l'île a recensé six cas avérés sur son territoire de 21 km2, dont quatre aujourd'hui guéris. Les deux autres sont confinés à leur domicile et leur état de santé n'est pas préoccupant. Aucun cas n'a été recensé depuis le 26 mars.