Coronavirus : l'Espagne interdit les déplacements sauf pour travailler ou aller faire ses courses

Le Premier ministre Pedro Sanchez a dévoilé une série de mesures pour tenter d'enrayer la diffusion du nouveau coronavirus. Cet état d'urgence est prévu pour durer quinze jours dans un premier temps.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est terminé. 

>> Suivez les dernières informations liées au coronavirus dans le direct du dimanche 15 mars. 

__________________________________________________________________

A compter de lundi matin, la vie va changer du tout au tout pour les 47 millions d'Espagnols. Afin d'endiguer la propagation du nouveau coronavirus, le gouvernement espagnol a dévoilé un décret invitant l'ensemble des habitants à rester chez eux, samedi 14 mars. Ils pourront simplement sortir pour acheter des vivres, aller à la pharmacie et à l'hôpital, se rendre sur leur lieu de travail ou se déplacer pour raisons d'urgence. Ce plan est valable qinze jours dans un premier temps.

La France adopte des mesures drastiques. Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé la fermeture de nombreux lieux recevant du public et "non indispensables à le vie du pays" à partir de minuit, alors que la France fait face à l'épidémie du nouveau coronavirus.

La France déclenche le stade 3 de l'épidémie. Jérôme Salomon, directeurgénéral de la Santé, a annoncé le déclenchement de la phase 3 du plan de lutte et de prévention.

Pas de colonies de vacances et d'accueil périscolaire et extrascolaire. En raison de l'épidémie de coronavirus en France, l'accueil extrascolaire et périscolaire est annulé lors des prochaines vacances de printemps, a annoncé le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer.

Un premier cas en prison. Un homme détenu à Fresnes (Val-de-Marne) a été testé positif, a confirmé le ministère de la Justice. Agé de 74 ans, il n'est incarcéré que depuis dimanche dernier, dans une cellule individuelle.

La France alerte contre les anti-inflammatoires. La prise d'anti-inflammatoires (comme l'ibuprofène ou la cortisone) "pourrait être un facteur d'aggravation de l’infection", a prévenu le ministre de la Santé Olivier Véran sur Twitter. Il invite les personnes sous traitement à "demander conseil" à leur médecin et conseille de prendre "du paracétamol" pour lutter contre la fièvre.

 Dix-huit nouveaux morts en France. Le ministre de la Santé Olivier Véran a communiqué vendredi soir ce nouveau bilan. Près de 800 nouveaux cas avérés ont été diagnostiqués depuis jeudi soir, portant le bilan à 3 661 personnes testées positives et 79 morts.

 En Chine, davantage de cas "importés" que de contaminations locales. Les autorités chinoises ont annoncé seulement 11 nouveaux cas de coronavirus vendredi. Et, pour la première fois, la majorité de ces cas (sept) sont des malades en provenance de l'étranger, et non des cas de contamination en Chine.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h15 : C'est l'heure d'un point sur l'actu bien costaud pour récapituler les dernières infos.

• La France est passée au stade 3 dans sa lutte contre l'épidémie. Concrètement, Edouard Philippe a annoncé la fermeture des commerces non-alimentaires et non-essentiels ou la limitation des déplacements. Voilà ce qu'il faut retenir de ses annonces. Hôteliers et restaurateurs sont sous le choc après la nouvelle.

Plusieurs voix (médecins, constitutionnalistes) s'élèvent pour demander le report des élections municipales, qui ont pourtant été maintenues par Edouard Philippe lors de son allocution.

Au dernier bilan, la France compte 4 499 cas positifs pour 91 décès. L'Italie est toujours le pays le plus touché au niveau européen.

L'Espagne a mis en place un confinement drastique, interdisant les déplacements sauf pour travailler ou aller faire ses courses.

Rendez-vous demain, huit heures, pour la suite de ce live.

23h00 : @BREDard La mairie de Paris a répondu sur Twitter, les marchés sont maintenus. Edouard Philippe les avait inclus dans la liste des commerces alimentaires qui demeureraient ouverts.

22h59 : Qu’en est-il des marchés (comme celui d’Aligre à Paris) ? Sont-ils maintenus ?

22h57 : Et pendant ce temps, à Orly, l'opération "ville fantôme" a commencé dans l'aéroport.

22h56 : Les constitutionnalistes estiment que le président en a le pouvoir par un décret, qu'il faudrait signer avant minuit, donc dans une grosse heure.

22h55 : Désolé de reposer ma question mais qui peut décider du report des élections de demain (j'ai bien une idée) mais par quelle procédure ?Merci Pierre et bon courage.

22h54 : Bonsoir Pierre et merci pour l énergie de vos live en pleine crise. Maintenir les élections en l'état me paraît injuste et discriminatoire. Ce n est pas l'esprit d un vote, en tous cas dans notre pays.

22h54 : C’est une honte de maintenir ces municipales. Nous avons passé un vendredi cauchemardesque au travail pour trouver des solutions, mettre en place du télétravail pour éviter les déplacements de nos salariés au « strict nécessaire « et pour les protéger et on nous dit encore ce soir que nous ne sommes pas assez vigilants pour protéger les autres et on nous envoie tous aux urnes dont les personnes les plus vulnérables. C’est d’une incohérence totale, irresponsable et scandaleux. Pour la 1ere fois de ma vie je n’irai pas voter demain. Je suis trop écœurée.

22h54 : Un des sujets qui vous préoccupe le plus ce soir, c'est le maintien des élections municipales, et force est de constater que si une partie de nos lecteurs est pour son maintien, on ne l'entend pas beaucoup dans les commentaires.

22h53 : @Philaë Je ne suis pas allé vérifier pour chacune d'elles, mais effectivement, le mouvement est général. Dans les Alpes par exemple, Chamonix et l'Alpe d'Huez ont annoncé leur fermeture.

22h52 : Les stations de sport d’hiver ferment, vous confirmez Pierre?

22h51 : Interrogé par France Télévisions, l’entourage d’Emmanuel Macron précise ce soir que "le président a pris sa décision jeudi après avoir consulté l’ensemble des responsables politiques et après avoir entendu les recommandations du comité scientifique. Il a pris sa décision et ses responsabilités en ayant en tête deux principes : protéger les Français et préserver l’unité du pays. Aujourd’hui, les experts scientifiques ont renouvelé leur avis. Les Français peuvent accomplir, sans risque, les gestes essentiels du quotidien. Voter est un geste important sinon essentiel au bon fonctionnent de notre démocratie."

22h50 : @Knackiman Vous savez, le premier ministre a évoqué ses mesures pendant trois minutes, et je n'ai pas plus de détails que ce qu'il a prononcé. Est-ce que les livreurs vont continuer à travailler lundi ? Je l'ignore.

22h49 : Bonsoir Pierre, savez vous si le commerce en ligne continuera de fonctionner ?Merci à vous et à FI, bon courage...

22h45 : Dans les commentaires, @Inspiration me partage ce message des médecins du Maine-et-Loire sur Facebook :

"Plus de 300 médecins sont interconnectés sur Whatsapp et Telegram, en groupes et sous groupes, et communiquent en temps réel pour organiser une gigantesque filière parallèle de prise en charge des affections respiratoires suspectes de COVID 19. Dès le milieu de semaine prochaine, nous capterons les malades potentiels avant leur arrivée dans nos cabinets ou aux urgences, et nous les dévierons sur nos CAPS et sur des salles dédiées avec des médecins généralistes libéraux équipés et protégés pour les recevoir, 9H/J et 7 jours/7."

22h44 : @#écoleàlamaisonsansmoyen Dans certaines entreprises, il est possible d'obtenir un arrêt pour garder son enfant, surtout en bas âge. Je vous invite à vous rapprocher des RH de votre boîte.

22h43 : Maman d une enfant en petite section, je n ai pas le matériel pédagogique à la maison, je pensais aller à la librairie et à la médiathèque des lundi... fermées ! Je ne vais pas la mettre devant un ecran. Je rajoute que je suis cadre devant télétravailler sans famille proche et sans moyen de garde! Ma fille était à l'école et a la garderie de l école de 8h à 18h30 😱

22h41 : Reportage surréaliste de France 2 auprès des Français qui ne croient pas à la gravité du virus. "Pour moi, ça n'existe pas. Il n'y a pas de virus, ce n'est rien du tout. C'est comme une grippe, c'est comme d'habitude", déclare ainsi une restauratrice de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine.




(FRANCE 2)

22h38 : Un collectif de 17 médecins demande à son tour le report du scrutin de demain pour des raisons sanitaires dans une tribune publiée sur le site Atlantico :

"Monsieur le président de la République, dans ce contexte, il nous semble indispensable de repousser les élections dans une démarche de protection de la santé de chacun de nos concitoyens. Ne pas le faire reviendrait à exposer davantage les Français à ce danger. Nous ne sommes en effet qu'au début de cette épidémie."

22h36 : Le constitutionnaliste Jean-Philippe Derosier estime que si on reportait le 2e tour des municipales, cela rendrait le 1er tour caduc.

22h35 : @Claire et @Céline Les consignes n'ont pas changé : si vous avez des symptômes, c'est votre médecin généraliste (ou alors le 15 mais avec modération), si vous avez des questions, c'est le 0 800 130 000.

22h31 : Bonsoir Pierre, faut il toujours appeler le 15 si on a des symptômes ou son médecin généraliste? Il me semble avoir lu que le stade 3 implique la mobilisation des médecins généralistes afin de décharger les hôpitaux et que les personnes malades mais qui ne sont pas dans un état grave seront confinées chez elles ? Merci à toute l’équipe pour votre travail au quotidien!

22h31 : Il ne faut pas saturer le 15. Ok c'est compris. Pouvez vous proposer des alternatives ? Les journalistes peuvent ils relayer les informations ? Je suis enceinte et j'ai des symptômes. Est ce que je peux me rendre dans ma maternité pour mon contrôle des 7 mois mardi ? Je ne veux pas contaminer les gens mais je ne sais pas comment faire correctement les choses. Je pense à toutes les personnes qui ont un vrai problème de santé. Comment faire ? Donnez nous des consignes. Certaines personnes ont bien connaissances des risques et ne demande qu'à être responsable mais on ne sais pas comment faire... De telles instructions me. paraissent plus intéressant qu'un reportage sur le restaurant du coin qui va perde des clients pendant qq semaines. Tres franchement il y a des priorités et bien des choses à prioriser.

22h28 : "C'est un état de guerre que nous sommes en train de vivre."

Sur franceinfo, Marcel Bénézet déplore que "l'économie entière s'arrête. (...) Je m'y préparais, mais ce soir je suis abasourdi, je suis dans un état d'incompréhension."

22h26 : Bonjour les gens. Je suis l’administrateur du groupe Facebook « sortir sur Marennes - Oléron » et je viens tout simplement de supprimer toutes les publications du mois de mars. Je garde pour l’instant celles d’avril mais sans trop y croire. Là je vais me coucher déprimé 😩 et demain à la première heure je viendrai ici pour savoir si l’on doit encore voter. Merci 🙏 pour votre travail. Eric

22h26 : Une pensée pour , qui va passer moins de temps devant son ordi dans les prochaines semaines.

22h26 : @Hanna Vous savez, Edouard Philippe a annoncé sa batterie de mesures à 20 heures, je pense qu'il faut un peu de temps à votre employeur pour se retourner. Mais à mon avis, même si je suis un grand consommateur de chocolat, une chocolaterie n'est effectivement pas un commerce alimentaire essentiel. Je nous mets un gif pour nous donner l'eau à la bouche quand même.

22h23 : Bonsoir ! Je travaille dans une chocolaterie, et bien que ce soit un commerce alimentaire, il ne me semble pas indispensable. Est-il concerné par la fermeture obligatoire ? Merci d’avance et bon courage !

22h22 : Figurez-vous que c'est le début du pitch de la BD Green Class, où des ados canadiens en classe verte en Louisiane découvrent après quinze jours coupés du monde dans la forêt qu'une pandémie mondiale s'est déclarée. L'un d'eux contracte le virus, et est mis en quarantaine par les autorités; Plusieurs de ses camarades décident de rester à ses côtés. Ils n'auraient pas dû. Je ne vous en dis pas plus, mais je vous conseille vivement la lecture de cette série (deux tomes parus pour le moment).

(JEROME HAMON ET DAVID TAKO / LE LOMBARD)


22h20 : Et pendant ce temps, en Allemagne, se déroule une émission type "Loft Story" où les concurrents, coupés du monde, ignorent tout de la pandémie qui se répand, raconte la Suddeutsche Zeitung.

22h18 : Epidémie de coronavirus ou pas, stade 3 ou pas, les courses hippiques se tiendront normalement demain, indique Le Parisien. En revanche, les courses se dérouleront à huis clos.

22h13 : Après les Italiens qui chantent aux balcons, les Espagnols qui applaudissent les personnels de santé depuis leur fenêtre.

22h10 : Autre conséquence des mesures prises par le gouvernement (avant les annonces d'Edouard Philippe), il n'y avait quasiment personne sur les routes aujourd'hui en Ile-de-France.

22h09 : Le premier ministre Giuseppe Conte a réagi aux vidéos des Italiens chantant depuis leur balcon dans tout le pays : "les hymnes chantés depuis les maisons nous réchauffent le cœur. Nous y arriverons tous unis", déclare-t-il, cité dans La Repubblica.

22h04 : Les conséquences de l'épidémie se font sentir aussi dans le marché du livre. Ainsi, une des BD attendues du printemps, le dernier Nestor Burma, a été reporté de plusieurs semaines. L'auteur Mathieu Bablet a une pensée pour ceux dont l'album sort au creux de la vague.

21h58 : Respirez un grand coup @Cappadox, j'ai répondu à une question similaire il y une demi-heure (certes, 250 messages sont passés depuis). Donc a priori oui, selon ce qu'a déclaré Jean-Michel Blanquer cet après-midi. Astuce chez vous, si vous cherchez une réponse particulière et vous avez la flemme de tout remonter (ce que je comprends parfaitement), vous avez une barre de recherche en haut du live qui est faite pour ça :-)

21h55 : Et pour les concours ????? Quelqu'un va finir par me répondre ? Je suis censé passer l'agrégation d'histoire mardi

21h53 : Le politologue Olivier Rouquan estime que l'annulation des élections, même en catastrophe, est encore possible.

21h51 : @Lili43 Merci de vous soucier de nous :-) La soirée électorale de demain sera très différentes des précédentes, où la rédaction ressemble à une ruche. Cette fois, nous ne serons que quelques uns de présents, et beaucoup d'entre nous travailleront depuis leur domicile. La situation se poursuivra aussi la semaine prochaine.

21h51 : Mon pauvre Pierre je vous plains bien ce soir, tenez bon. Sinon j'ai quand même une question : j'ai vu passer des questions existentielles sur le ski, les clopes,les mariages etc. Mais qu'en est il de VOUS les médias, notamment ceux du service public ? Doit on s'attendre à un service a minima, parce que les journalistes aussi doivent se protéger.

21h50 : Prenez un peu de recul France info. Comment voulez vous annuler le premier tour des élections la veille du scrutin ? Alors que tous les partis politiques ont fait pression en milieu de semaine pour leur maintien ? C'est bien trop tardif. Par contre le second tour n'aura probablement pas lieu la semaine prochaine si le nombre de cas augmentent de façon identique.

21h50 : Un point de vue sur la tenue des élections par @Marc, qui lui pense que c'est surtout le second tour qui a du plomb dans l'aile.