DIRECT. Déconfinement : les conseils municipaux élus au 1er tour seront installés au plus tard le 28 mai, annonce Philippe

Olivier Véran a, à la mi-journée, refusé la demande de la maire de Paris, Anne Hidalgo, concernant l'ouverture des espaces verts dans la capitale.

Le Premier ministre Edouard Philippe lors des questions au gouvernement, mardi 12 mai 2020 à l\'Assemblée nationale, à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe lors des questions au gouvernement, mardi 12 mai 2020 à l'Assemblée nationale, à Paris. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Les conseils municipaux élus au premier tour des élections municipales le 15 mars dans plus de 30 000 communes seront installés "au plus tard le jeudi 28 mai", a indiqué Edouard Philippe mardi 12 mai à l'Assemblée nationale, lors d'une séance de questions au gouvernement consacrée au déconfinement. Le décret qui prévoit leur installation sera publié le vendredi 15 mai. "Il fixera la date d'entrée en fonction des conseillers municipaux et communautaires le lundi 18 mai", a précisé le Premier ministre. Suivez l'actualité en direct avec la rédaction de franceinfo.

Le gouvernement refuse la réouverture des parcs en zone rouge. Le ministre de la Santé Olivier Véran a catégoriquement refusé, mardi 12 mars, de réouvrir les parcs et jardins en Ile-de-France et dans les autres zones classées rouges par le gouvernement en cette période de déconfinement. "Non pas que nous n'ayons pas envie que les gens sortent ou prennent l'air, mais les gens risquent de trop se regrouper, trop s'amasser, et ne pas  respecter les gestes barrières", a justifié le ministre. Anne Hidalgo avait un peu plus tôt réclamé cette réouverture des espaces verts dans la capitale pour permettre aux Parisiens de s'y rendre, à condition de porter un masque.

Un million d'élèves attendus dans les classes. Les milliers d'écoles maternelles et primaires qui rouvrent leurs portes à partir de mardi sont soumises à un strict protocole sanitaire. Lavage de mains à répétition, port du masque recommandé pour les enseignants, respect "en permanence" des gestes barrières, limitation du nombre d'élèves par classe... Le protocole établi par le gouvernement doit permettre "une remise en marche" de l'école, selon le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer.

"Une école contre-nature". Face aux multiples mesures visant à permettre la reprise des cours, la porte-parole du syndicat enseignant SNUipp-FSU, Francette Popineau, a pointé sur franceinfo "une rentrée précipitée". "Nous n'avons pas eu assez de temps pour l'organiser de manière concrète. Beaucoup de questions restent sans réponse et effectivement, c'est ennuyeux", juge-t-elle.

Un "reconfinement en urgence" doit être "anticipé". C'est ce qu'indique le "Monsieur déconfinement" du gouvernement, Jean Castex, dans un rapport publié lundi. "En l'absence, à brève échéance, de vaccin ou de solution curative, la population française demeure vulnérable à une reprise de l'épidémie", souligne dans un document de 68 pages le haut fonctionnaire. Pour lui, "l'éventualité d'un reconfinement en urgence doit rester dans les esprits et être anticipée par les pouvoirs publics".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #DECONFINEMENT

23h49 : On vous a longuement parlé aujourd'hui dans ce live de la journée mondiale des infirmiers et des infirmières. Le prochain numéro du journal Spirou leur rend justement hommage avec sa série médicale culte, Les Femmes en blanc.

23h47 : Trois parlementaires de Nouvelle-Calédonie ont saisi le Premier ministre pour l'alerter sur les risques d'entrave à la lutte contre le coronavirus que pourrait poser dans l'archipel la loi sur la prolongation de l'état d'urgence sanitaire.
- En cause, le système de quarantaine, qui ne reconnaît pas l'Australie et la Nouvelle-Zélande comme des pays suffisamment touchés - et donc empêche de placer leurs ressortissants en quarantaine.
- Et le déroulé de la loi, qui contrevient au système calédonien, où chaque nouvel arrivant passait une semaine confiné à l'hôtel puis une semaine à son domicile sans pouvoir en sortir.

23h43 : Va-t-on vers l'instauration d'un passeport sanitaire en Corse ? Chaque voyageur serait obligé de présenter la preuve d’un test négatif au coronavirus pour pouvoir débarquer sur l’île de beauté, explique France 3.




(FRANCE 3)

23h34 : La scène s'est passée tout à l'heure sur le plateau de France 2. Olivier Véran, le ministre de la Santé, a été interpellé par une médecin obligée de laver ses "six masques" FFP2.



(FRANCE 2)

23h28 : permettez moi Pierre d'apporter un petit bémol au déplafonnement des tickets resto. Les salariés ont jusqu'au 31 décembre pour les utiliser, alors s'ils pouvaient en masse aller les utiliser dans les restaurants lorsqu'ils vont rouvrir ça aiderait plus qu'en les dépensant dans les supermarchés qui ont déjà bien gagne grâce au confinement.

23h28 : Commentaire d'@Hélène sur le sujet qui vous passionne tous en plus de cette histoire de 100 km et d'attestation : les fameux tickets restos.

23h27 : Si les frontières restent fermées, le gouvernement a assoupli le dispositif pour répondre à la pénurie de main d'œuvre dans l'agriculture. Ainsi, les saisonniers européens ont le droit d'entrer s'ils ont un contrat de travail en règle. Dans le Morbihan, du renfort est déjà arrivé de Pologne. Reportage de France 3.



(FRANCE 3)

23h25 : Après le canal Saint-Martin, au tour des marches du Sacré-Cœur d'être évacuées ce soir par la police. "La plupart de ces gens ne contrevenaient pas aux règles du confinement", a précisé Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la mairie de Paris sur franceinfo, mais "si tout le monde décide d'aller au même endroit, ça pose un problème".

23h16 : A ce sujet, la réouverture des plages dont on parle beaucoup depuis le début du déconfinement n'est toujours pas actée dans de nombreuses régions, malgré le forcing des maires, constate France 2.



(FRANCE 2)

23h15 : @Orelia Il faut plutôt voir cette histoire de plage dynamique comme un début, et si les choses s'améliorent petit à petit, la situation pourrait s'assouplir après le début du mois de juin, après le point d'étape d'Edouard Philippe.

23h13 : Bonjour,Je ne remets pas en cause les choix politiques qui ont été fait, (notamment la décision du confinement, sachant qu'au début on ne savait pas, et on n'en sait pas beaucoup plus d'avantage, sur le virus) mais pourquoi, alors que l'on constate aujourd'hui que le virus touche quand même en majorité les personnes âgées, punit-on les enfants, qui sont sans doute ceux qui souffrent le plus de cette situation et qui n'ont pas de voix? Avec l'été qui approche ce concept de plage dynamique dont parlent certains maires ne semble pas prendre en compte les familles et les enfants. Quand va t on prendre en compte leurs besoins?

23h08 : Parmi les activités qui nous sont désormais autorisées : faire ses courses sur les marchés. Depuis hier, leurs étals sont de retour sur les places des centres-villes. France 2 vous montre à quoi ça ressemble.




(FRANCE 2)

22h59 : @Christian13090 Attendre... puisque votre déplacement ne constitue pas un motif impérieux au regard du ministère de l'Intérieur (alors que le ministre avait affirmé le contraire il y a dix jours). On espère que ça se passe bien avec l'ami qui vous héberge un peu plus que les quelques jours prévus :-)

22h56 : Bonsoir FI et encore merci pour votre remarquable travail .Je reviens vers vous avec la même question : ma résidence principale est à Aix en Provence mais je suis confiné avec mon épouse à Paris depuis la mi-mars chez un ami (nous y étions de passage quelques jours pour un match de rugby au Stade .de France)Retraités tous les deux,nous sommes donc dans l'impossibilité de nous déplacer dans les deux cas +/- 100 km puis que nous n'avons aucun justificatif de domicile à Paris et aucun motif impérieux pour regagner notre résidence principale. Que doit on faire ?

22h56 : À Camps-sur-l’Isle en Gironde, l'école a rouvert après les deux mois de confinement. "Dans un village rural, rouvrir l'école c'est reprendre la vie, et toute la vie", confie à franceinfo le maire de la ville. Reportage.




(FRANCEINFO)

22h48 : Alors que l'institut Robert-Koch le donne régulièrement en Allemagne, où la population a été largement testée, on n'en dispose qu'au compte-gouttes en France, où on a beaucoup moins pratiqué de tests. Samuel Alizon, directeur de recherche au CNRS, estimait d'ailleurs sur notre site : "Les modèles sont là, mais il faut leur donner les bons paramètres et nous sommes dépendants d'un travail de terrain, d'études cliniques"

22h44 : Bonsoir Pierre. Le calcul de ce paramètre R0 visiblement si critique m'intrigue. A priori, on ne peut pas y accéder en temps réel puisqu'a minima il demande d'avoir une certaine idée des contaminations en cours. Autour d'un déconfinement, sa valeur est particulièrement sensible aux données du coup. Avez-vous des infos sur le sujet ?

22h39 : Je pense qu'il faut garder une certaine mesure, le salon de vos parents étant moins exposé aux microbes qu'une rame de métro. Si vous évitez les embrassades et restez à un bon mètre, cela devrait suffire.

22h37 : Nous sommes invités à dîner chez nos parents . Devons nous leur demander de désinfecter table, chaise... Quelles mesures prendre ? Merci

22h33 : C'est une question qui revient souvent dans ce live : comment les personnes infectées ont-elles été contaminées pendant le confinement alors qu'on ne pouvait pas mettre le nez dehors ? Spoiler de France 2 : le virus n'a pas cessé de circuler dans le pays, même en période de confinement. Selon des experts de Santé publique France, 3 000 à 4 000 nouvelles contaminations ont eu lieu chaque jour.




(FRANCE 2)

22h30 : @Paul Direction le Journal officiel et le décret 2020-548 : "Les établissements de culte, relevant du type V, sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion en leur sein est interdit. Les cérémonies funéraires sont autorisées dans la limite de vingt personnes, y compris dans les lieux mentionnés à l'alinéa précédent." Vous m'expliquez où se trouve la réouverture des lieux de culte ?

22h28 : Ah bon? Quel est donc ce décret sur les lieux de culte ? https://lepcd.fr/liberte-de-culte-un-nouveau-decret-est-paru-le-gouvernement-recule-et-la-liberte-est-retablie/ merci de m’éclairer.

22h27 : @ZumbaGirl On l'attend depuis fin avril et... toujours rien. Je crois que ma camarade Mathilde Goupil, qui anime le #onvousrépond en journée, va passer un petit coup de fil au ministère du Travail demain :-)

22h23 : Bonsoir Pierre (promis pas de majuscule) 😉Une question qui je pense n’a pas encore été posée aujourd’hui : où en est la publication du décret concernant le déplafonnement à 95€ par semaine des tickets restaurant ? L’annonce date déjà du 23 Avril de mémoire, non non je ne suis pas impatiente. 😁Belle soirée à vous

22h21 : Selon Le Parisien, Edouard Philippe va saisir le conseil scientifique pour l'interroger sur la tenue du second tour des municipales en juin.

22h18 : @Alex Aux dernières nouvelles, soit le 11 mai au matin, Olivier Véran évoquait un R0 à 0,6, qui avait un peu remonté lors de la semaine précédant le déconfinement.

22h15 : Bonsoir PierreFaut il une attestation pour changer de département même si l'on fait moins de 100km? Non pas de caps lock, c'est une boutade. Plus sérieusement vous nous avez donner avec une remarquable précision le R0 allemand, pouvez faire de même avec le R0 français svp ? Merci et bonne soirée

22h13 : @alliee Je ne vais pas juger telle ou telle enseigne de magasins, je vais vous repasser les consignes pour le port du masque, ce qui nous sera utile à tous, qu'on soit à Monoprix, à Auchan, à Carrefour, chez Picard etc...





22h10 : Je viens de voir un article rédigé par vos soins au sujet d'un employé de Monoprix de Boulogne-Billancourt qui n'aurait malheureusement pas touché sa prime faute d'avoir été atteint...du covid19. Je souhaitais juste m'exprimer pour avoir été à Monoprix (région parisienne) tout à l'heure au alentours de 19h... les caissières ne portaient pas correctement leur masques (une dans le cou et l'autre ne couvrant pas son nez); le vigile qui s'approche à moins d'un mètre des clients... pas de contrôle des flux de personne à l'intérieur du magasin...pouvez-vous remontez l'information histoire que la chaîne s'aligne sur les mesures de Picard (qui me semble être un exemple)! merci d'avance :D

22h04 : Il n'existe pas d'étude scientifique concernant la durée de vie du coronavirus sur les tissus. Si on part sur des vêtements en coton, les chercheurs estiment que le virus pourrait y survivre jusqu'à deux jours. Mais il se pourrait que la texture joue un rôle dans la dislocation du virus : "Certains chercheurs pensent que les fibres des matières poreuses attrapent, assèchent et disloquent les particules du virus", explique Robert Amler, du New York Medical College.

21h58 : Bonjour, je viens d'acheter des vêtements à mon enfant et il ne les a pas encore essayé pour de vérifier la taille. Combien de temps devons nous attendre pour les essayer avant de les laver ? Merci

21h55 : Je suis enseignant en élémentaire et je crois que vous ne publiez que les messages qui font plaisir à Mr Blanquer. C'est très anxiogène pour les enseignants, les élèves sont pris en otage, doivent rester assis toute la journée même le midi (repas en classe) seulement 2 aérations de 15 Minutes déplacements compris et aucune en cas de pluie. Et au niveau pédagogie n'en parlant pas... pas de manipulation, pas de travail en groupe... bref en frontal à l'ancienne ! À la cinquantième répétition d'aller se laver les mains, j'ai arrêté de compter ! Bon courage aux collègues, nos excuses aux élèves...

21h55 : Dans les commentaires, apporte un contrepoint aux messages de parents enthousiastes en apportant son regard plus négatif d'enseignant.

21h44 : @josa Quand nous avons interrogé le ministère de l'Intérieur fin avril, il nous avait été indiqué ce motif, qui n'a pas été conservé tel quel sur la feuille, mais le ministère nous assure qu'il s'agit d'un motif impérieux.

21h40 : Bonsoir, on nous annonçait depuis plusieurs semaines qu'une "maison en péril" serait un motif impérieux pour se déplacer au-delà du rayon de 100km autour de son domicile ; cependant ce motif n'est pas listé dans l'attestation officielle parue hier soir. Qu'en est-il ? Merci de votre aide.

21h40 : Les jeux sont faits, rien ne va plus. Les gestes barrières sont difficiles à mettre en place dans les casinos. La date de leur réouverture n’est pas encore connue, mais ces espaces de jeu et de divertissement essayent déjà de résoudre le casse-tête du déconfinement... qui passe par le nettoyage des jetons par exemple. France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur fait tapis sur ce reportage.

21h36 : "De toute manière, personne ne sait quand la compétition va reprendre, autant être prudent. À mon avis, nous les joueurs de tennis, on en a encore pour trois mois au minimum."

Le Biterrois, 50e mondial, a repris l'entraînement ce matin, sous l'œil de franceinfo.




(FABRICE ABGRALL / FRANCEINFO)

21h34 : Hello France InfoJe fais partie des personnels hospitaliers, jusqu'alors mes enfants ont pu être gardés et ce matin, ils faisaient leur rentrée dans une école qui regroupe des enfants d'agents du service public.Ils y sont allés un peu en reculant mais au final hyper contents ! Nouveaux amis, très contents de la pédagogie des équipes présentes !Je n'ai jamais eu de doute et je reste positive pour la suite car ils iront à l'école jusqu 'à la fin de l' année !

21h34 : On continue les témoignages de parents avec @Cln, qui confirme que la tendance est majoritairement positive dans les commentaires ce soir.

21h33 : Notez qu'au Liban, la pandémie de coronavirus intervient sur fond de crise financière aigue. Une chercheuse expliquait la semaine dernière à France Culture que la moitié de la population était passée sous le seuil de pauvreté.

21h32 : Le Liban, qui avait amorcé un plan de déconfinement progressif, se reconfine pour quatre jours face à une hausse des cas. Le premier ministre Hassan Diab impute la hausse des contaminations des derniers jours au "relâchement dans certaines régions" et à "la négligence et l'irresponsabilité de certains citoyens". Plus de détails par ici.

21h30 : @Maman S'il a 18 ans, il n'est pas concerné a priori par la reprise des cours, donc j'ai peur qu'il n'ait pas de motif impérieux pour rentrer. On vous détaille ce cas particulier dans notre article qui rassemble vos questions sur cette fameuse attestation des 100 km.

21h29 : Bonsoir Mon fils de 18 ans est bloqué sur paris depuis le début du confinement. Il a un billet de train pour rentrer sur Lyon ce samedi 16 mars. Pourra t-il rentrer ? Que doit-il mettre sur l'attestation ? Merci pour votre aide

21h21 : Je ne sais pas où vous avez vu ça, mais la consigne reste la même : pas de réouverture avant fin mai, peut-être pour la Pentecôte et la fin du ramadan, a laissé entendre Edouard Philippe dans son discours au Sénat il y a une semaine, mais rien n'est certain.

21h18 : Bonsoir. J’ai lu qu’un décret autorisé, sous certaines conditions, la reprise des messes. Vous confirmez ou infox ?

21h16 : Témoignage de Saumur. Ma fille est rentrée en CP ce matin ! Après doute de notre part, puis inquiétude de la sienne... Elle avait vraiment hâte d'y aller ! À peine un 'au revoir' ce matin, un 'c'était trop cool ' à la sortie et ce soir des jeux symboliques avec les gestes barrières. .. Et mesurer tout pour voir combien ça fait un mètre !Voilà pour notre expérience , je suis soulagée ! Et un grand merci à l'enseignante qui même masquée... Est bienveillante et rassurante !Très belle soirée à tous !

21h16 : Nouveau témoignage de parent, cette fois @ClaraFab, qui nous raconte cette reprise.

21h13 : Il ne manquait plus que ça. Selon The Japan Times, qui cite des experts locaux, le port du masque par forte chaleur pourrait entraîner des problèmes de santé, notamment des difficultés respiratoires et des cas de déshydratation.

21h10 : @Piétonne Je ne sais pas exactement comment ça se passe avec les auto-écoles, qui se débattent dans un cadre législatif compliqué, mais cette page de l'UFC-Que Choisir devrait vous aider à adopter la bonne procédure en cas de litige.