Covid-19 : la vaccination des 12-18 ans se fera "sur la base du volontariat, avec l'accord des parents", détaille Olivier Véran

Le ministre de la Santé a précisé les contours de l'annonce d'Emmanuel Macron concernant l'ouverture de la vaccination aux 12-18 ans à partir du 15 juin.

Une femme se promène sur la plage de Beauduc, dans les Bouches-du-Rhône, le 6 août 2009.
Une femme se promène sur la plage de Beauduc, dans les Bouches-du-Rhône, le 6 août 2009. (ALICE BEUVELET / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La vaccination des jeunes âgés de 12 à 18 ans contre le Covid-19, qui va débuter le 15 juin, se fera "sur la base du volontariat, avec l'accord des parents", a précisé mercredi 2 juin sur TF1 le ministre de la Santé, Olivier Véran. Les adolescents seront vaccinés avec le produit de Pfizer-BioNTech, a-t-il ajouté, après le feu vert donné la semaine dernière par l'Agence européenne des médicaments. Ce direct est désormais terminé.

Le port du masque n'est plus obligatoire sur les plages des Bouches-du-Rhône. Les parcs, jardins, plans d'eau et espaces naturels comme les massifs forestiers sont également concernés par cet assouplissement. "Le respect de la distanciation sociale" est, lui, toujours nécessaire, a précisé la préfecture dans un communiqué.  

Des "signaux d'alerte" dans le Sud-Ouest. "En Occitanie, en Nouvelle-Aquitaine, nous constatons des hausses parfois sensibles de la circulation du virus", a prévenu le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à la sortie du conseil de défense sanitaire et du Conseil des ministres. 

Seule une sous-lignée du variant identifié en Inde jugée "préoccupante". L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que seule une sous-lignée du variant du coronavirus identifié en Inde est encore "préoccupante", tandis que deux autres ont été rétrogradées. L'OMS avait classé le mois dernier le variant B.1.617 comme "préoccupant", mais estime désormais que seule la sous-lignée B.1.617.2, rebaptisée "Delta", doit encore être considérée comme telle. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h54 : Les parcs d'attractions vont rouvrir leurs portes le 9 juin, et les préparatifs s'accélèrent. Exemple à Mer de sable, dans l'Oise. Le parc a dû trouver et former 200 saisonniers en un temps record. Par crainte de manquer de bras, un tiers d’entre eux ont été recrutés dès le mois d’avril, avant d'être placés en chômage partiel jusqu’à l’ouverture.



FRANCE 2

22h29 : "On sait que ces adolescents sont beaucoup moins à risque de faire des formes graves. Donc chez eux, la vaccination va avoir comme objectif principalement de leur permettre de retrouver une vie sociale et d'avoir accès en particulier à l'école, au lycée et au collège. Mais on a aussi un objectif qui est de contribuer à l'immunité collective."



L'ouverture de la vaccination aux 12-18 ans "va à la fois leur permettre de retrouver une vie normale, mais aussi de contribuer à la protection de l'ensemble de la population", estime sur franceinfo l'infectiologue Odile Launay.

22h08 : "Il y a eu du mouvement, de la disponibilité, des décalages", salue Didier Deschamps. Il manque un peu de "précision" dans les centres, regrette-t-il.

22h05 : Un aménagement pour les vacanciers. Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé sur TF1 qu'il sera possible de décaler son rendez-vous pour la seconde dose, "dans le même centre" de vaccination. Cette mesure dérogatoire offrira "deux semaines de battant supplémentaires" entre les deux injections, afin de tenir compte des vacances.

21h48 : Le secteur des mariages redémarre suite au déconfinement. Les clients se pressent dans les boutiques de robes de mariées, et les spécialistes font face à une affluence record. "On a beaucoup de demandes de rendez-vous pour les mariages de 2022, beaucoup plus tôt que l'année dernière par exemple", témoigne une professionnelle.



FRANCE 3

20h55 : La décrue se poursuit dans les unités de soins critiques, avec 2 754 patients atteints du Covid-19, contre 2 825 hier. A ce stade, 15 638 personnes sont hospitalisées pour cette infection, contre 16 088 hier. On déplore 96 nouveaux décès sur les 24 dernières heures, ajoute Santé publique France.

20h23 : "Cela va participer de ce mouvement d'immunité collective qui nous permettra, nous l'espérons, de limiter les fermetures de classes de collège et de lycée à la rentrée et de protéger aussi des ados qui, parfois, peuvent développer des formes symptomatiques. C'est assez courant dans la lutte contre les épidémies que de vacciner aussi les jeunes adolescents."



Toujours sur TF1, le ministre Olivier Véran est également revenu sur l'ouverture de la vaccination aux 12-18 ans, à partir du 15 juin et avec le vaccin de Pfizer. Cela "sera évidemment sur la base du volontariat et avec l'accord des parents – vous l'imaginez bien, elle ne sera en aucun cas obligatoire."

20h07 : Certains professionnels estiment qu'il pourrait être nécessaire d’administrer une troisième dose de vaccin contre le Covid-19. La question se pose notamment pour les personnes âgées et fragiles. Explications.

FRANCEINFO

19h59 : Plus de la moitié des adultes (50,6%) ont reçu au moins une première injection de vaccin en France, soit 26 583 112 personnes (39,7% de la population française). Parmi elles, 11 452 053 personnes ont reçu une seconde dose de vaccin, ajoute Santé Publique France.

19h06 : De telles décisions, toutefois, seront prises"de manière différenciée" selon les territoires, a-t-il ajouté. "Au niveau national il faudra encore attendre un peu. Je pense que jusqu'à la fin juin, on va garder au niveau national à peu près la même organisation."

19h06 : Quid de l'obligation de porter le masque en extérieur ? "La perspective dans laquelle on vit tous, c'est qu'on puisse progressivement l'enlever, et qu'on puisse l'enlever dans les lieux ouverts où il n'y a pas trop de risque", a répondu Emmanuel Macron tout à l'heure, à Saint-Cirq-Lapopie.

18h45 : Le club de foot d'Amiens a invité les étudiants à venir réviser leurs examens dans les loges du stade de la Licorne. Après des mois de cours à distance dans leurs petites chambres, près de 300 d'entre eux ont répondu à l'appel. "C'est assez incroyable et inespéré de pouvoir réviser dans ce cadre", résume une participante interrogée par France 3 Picardie.



FRANCEINFO

18h28 : "Les vacances seront possibles cet été (...). En 2021, les vacances c'est en France, et c'est encore mieux. Nous avons ces territoires absolument magnifiques (...). Nous avons la possibilité en France d'accueillir nos compatriotes dans les meilleures conditions."



Emmanuel Macron a fait un point sur le secteur du tourisme, particulièrement éprouvé par la crise sanitaire. Il a encouragé les Français à "engager des réservations" sur le territoire national.

18h25 : Pour rappel, l'Agence européenne des médicaments a approuvé le 28 mai l'utilisation du de Pfizer/BioNTech pour les 12-15 ans au sein de l'Union européenne. Avant cela, ce vaccin disposait déjà d'une autorisation de mise sur le marché à partir de 16 ans, même si la campagne était réservée jusqu'ici aux adultes.



18h21 : "D'ici au 15 juin, nous franchirons la barre des 30 millions de vaccinés, c'est pourquoi nous avons décidé ce matin, à partir du 15 juin, de commencer à ouvrir la vaccination pour les adolescents et de permettre aux 12-18 ans d'aller se faire vacciner."



Emmanuel Macron a annoncé la date à laquelle les adolescents pourront se faire vacciner, en marge d'une visite à Saint-Cirq-Lapopie (Lot).

18h17 : Emmanuel Macron annonce que les 12-18 ans pourront se faire vacciner à partir du 15 juin.

18h00 : Il est 18 heures à la montre, l'heure de faire un nouveau point sur l'actualité.

• Qu'en sera-t-il de la vaccination pour les adolescents ? Le ministre de la Santé Olivier Véran annoncera ce soir la décision du gouvernement, et ce sera à suivre dans notre direct.

• Le président de la République est arrivé à Saint-Cirq-Lapopie dans le Lot, où il débute son "tour de France des territoires".

• Les examens du baccalauréat commenceront le 17 juin. Le point sur tout ce qu'il faut savoir sur cette nouvelle édition.

• Ca passe pour le Japonais Kei Nishikori, mais pas pour la Française Caroline Garcia. Suivez les matchs en cours sur france.tv.

17h55 : Les règles budgétaires européennes resteront suspendues en 2022. Suspendues en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, ces contraintes ne s'appliqueraient à nouveau que si les Vingt-Sept retrouvent leur niveau économique d'avant-crise.

Le drapeau européen flotte devant la Commission européenne à Bruxelles, en Belgique, le 25 mars 2021. (ARIS OIKONOMOU / AFP)


(ARIS OIKONOMOU / AFP)

17h45 : Vous vous posez des questions sur la marche à suivre pour vous faire vacciner, l'efficacité des vaccins ou les contre-indications pour certains patients ? La réponse se trouve probablement dans notre foire aux questions, n’hésitez pas à la consulter.




17h34 : Le variant Delta, identifié pour la première fois en Inde en avril, a été repéré dans une famille de l'agglomération de Dax (Landes) sans que celle-ci ait été en lien avec l'Inde ou la Grande-Bretagne, annonce l'ARS de Nouvelle-Aquitaine. "On ne connaît pas encore le vecteur de transmission", précise Didier Couteaud, délégué départemental de l'ARS dans le département.

16h16 : On apprend qu'Olivier Véran sera l'invité du 20 heures de TF1 ce soir, pour justement annoncer la décision du gouvernement en matière de vaccination des adolescents, Nous suivrons évidemment son intervention dans notre direct et dans ce live.

16h07 : Aucune décision n'a été communiquée pour le moment @AncienAdoMaintenantParent, mais le ministre de la Santé Olivier Véran doit prendre la parole en fin de journée à ce sujet, a précisé ce midi Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement.

16h07 : Bonjour, y a-t-il un retour du Conseil de Défense sur la vaccination des adolescents ?

15h45 : Bonjour , la vaccination n'est pas obligatoire pour être assesseur. Cependant, elle reste vivement recommandée et les personnes chargées de la tenue des bureaux de vote pour les scrutins à venir peuvent se faire vacciner en priorité.

15h44 : En tant que conseiller municipal, peut-on m’obliger à me faire vacciner ou à réaliser un test PCR pour être assesseur ou puis-je refuser d’être assesseur dans ces conditions ?

15h36 : Un pas de plus vers le retour à la vie normale. Le port du masque pour se protéger du Covid-19 n'est plus obligatoire sur les plages des Bouches-du-Rhône, a annoncé la préfecture. Suivez les dernières informations dans notre direct.

Une femme se promène sur la plage de Beauduc, dans les Bouches-du-Rhône, le 6 août 2009.

(ALICE BEUVELET / HANS LUCAS / AFP)

15h08 : Un vaccin effectué, un fusil offert. C’est ce que propose l'Etat de Virginie-Occidentale, aux Etats-Unis. Les nouveaux vaccinés peuvent participer à une loterie pour remporter des fusils et d'autres armes à feu. Le tirage au sort des gagnants aura lieu le 20 juin, pour la fête des pères, rapporte en anglais Forbes.

14h52 : Bonjour @mel du sud et bon rétablissement à vos enfants s’ils sont positifs. Selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de l’Education nationale, vendredi, 5 115 classes et 25 établissements sont actuellement fermés en raison du Covid-19. C’est l’académie de Versailles qui est la plus touchée avec 616 classes fermées.

14h21 : Bonjour fi, avez vous des chiffres sur les fermetures de classes, j'ai mes deux enfants a la maison pour cause de Covid... Merci

14h16 : Il est plus que l'heure de faire le point sur l'actualité :

"Nous ne pouvons pas baisser la garde", a prévenu Gabriel Attal, lors d'un point-presse à l'issue du Conseil des ministres. Suivez les dernières informations dans notre direct.

• Cinq ans de prison avec sursis ont été requis contre Bernard Tapie lors de son procès en appel dans l'affaire de l'arbitrage du Crédit lyonnais.

• Pas de surprise en ce début d'après-midi, la Française Harmony Tan n'a pas pu s'imposer face à la Tchèque Vondrousova. Suivez les matchs de l'après-midi sur france.tv.

13h05 : "Nous franchirons aujourd'hui la barre symbolique des 50% d'adultes qui ont reçu une première injection."

Gabriel Attal rappelle toutefois qu'une seule dose ne protège pas complètement les personnes vaccinées. Il appelle à la vigilance "jusqu'au bout".

13h03 : "Nous ne pouvons pas baisser la garde. (...) En Occitanie, en Nouvelle-Aquitaine, nous constatons des hausses parfois sensibles de la circulation du virus."

Selon le porte-parole du gouvernement, la dynamique de progression du virus dans ces régions constitue une "alerte" à ne pas négliger.

12h16 :

"Je ne suis pas sûr que les adolescents soient le problème essentiel aujourd'hui."

Interrogé par franceinfo, le professeur Cohen craint davantage l'arrivée de nouveaux variants du virus en France. Son interview est à lire dans cet article.

12h06 : Il est midi passé de quelques minutes, faisons un point sur l'actualité de cette matinée :

Emmanuel Macron est attendu dans le Lotune première étape de son tour de France en terrain conquis pour commencer à tracer le cap de la fin de son quinquennat.

Faut-il vacciner les adolescents ? La question est évoquée ce matin en conseil de défense sanitaire. De son côté, la Haute Autorité de santé doit se prononcer cette semaine, après le feu vert donné la semaine dernière par l'Agence européenne des médicaments pour le vaccin de Pfizer-BioNTech.

La réforme de la haute fonction publique franchit aujourd'hui une étape clé avec la présentation d'une ordonnance en Conseil des ministres. L'objectif ? Supprimer l'ENA et certains "grands corps" de l'Etat au profit d'une haute administration décloisonnée basée sur les "compétences".

11h39 : Vous êtes plusieurs à nous demander quelles sont les conditions du protocole sanitaire pour voyager vers l'Espagne. France 3 Occitanie vous apporte des éléments de réponse.

09h25 : Il est plus que l'heure de faire un point sur l'actualité :

• Emmanuel Macron débute son "tour de France des territoires" à l'approche des élections régionales et à moins d'un an de la présidentielle en se rendant aujourd'hui dans le Lot, dans les villages touristiques de Saint-Cirq-Lapopie et de Martel, puis à Cahors.


#SNCF La compagnie a dévoilé une nouvelle offre de ses tarifs qui sont désormais plafonnés à 79 euros pour les longs trajets (plus de 3 heures) et 39 euros pour les plus courts (moins d'1h30) mais à condition d'acheter la nouvelle carte Avantage.

Les services de santé britanniques n'ont enregistré aucun mort supplémentaire du Covid-19 en 24 heures, une première depuis le 30 juillet dernier, alors que le Royaume-Uni s'inquiète de la montée des cas liées au variant Delta. Suivez notre direct.









07h29 : Le variant B.1.617, rebaptisé "Delta", est considéré comme partiellement responsable de l'explosion de la pandémie en Inde. Il s'est depuis étendu à plus de 50 territoires, avec trois sous-lignées distinctes. Il demeure qualifié de "préoccupant", de même que trois autres variants du virus.

07h28 : Seule une sous-lignée du variant Delta du Covid-19, détecté pour la première fois en Inde, est encore considérée comme "préoccupante", tandis que deux autres ont été rétrogradées, a fait savoir l'OMS.