DIRECT. Covid-19 : Joe Biden a reçu la seconde dose du vaccin

Le président élu américain, Joe Biden, a reçu en direct à la télévision la seconde dose du vaccin de Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 dans un hôpital du Delaware.

Joe Biden reçoit la seconde dose du vaccin Pfizer/BioNTech, le 11 janvier 2021, à Newark, dans le Delaware.
Joe Biden reçoit la seconde dose du vaccin Pfizer/BioNTech, le 11 janvier 2021, à Newark, dans le Delaware. (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"Ma priorité numéro un est de faire en sorte que le vaccin soit [injecté] dans les bras des gens, aussi rapidement que possible", a déclaré Joe Biden. Le président élu américain a reçu, lundi 11 janvier, en direct à la télévision la seconde dose du vaccin de Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 dans un hôpital du Delaware. Le démocrate avait reçu la première dose le 21 décembre, une injection elle aussi retransmise en direct à la télévision pour encourager la population à faire de même. Suivez notre direct.

 L'immunité collective contre le Covid-19 ne sera pas atteinte cette année, indique l'OMS. Bien que des vaccins aient commencé à être distribués dans de nombreux pays, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu, lundi : l'immunité collective contre le Covid-19 ne sera pas atteinte en 2021. L'OMS souligne donc l'importance de continuer à appliquer les mesures de protection comme la distanciation physique, le lavage des mains et le port du masque. 

 Des parlementaires critiquent la campagne de vaccination. Dans un communiqué, l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, présidé par l'ex-LREM Cédric Villani, estime que les "très fortes contraintes logistiques" se sont traduites par "un démarrage laborieux des opérations sur le terrain". Il juge que l'enjeu principal reste de lutter contre "l'hésitation vaccinale" par une meilleure communication.

 Deux cas du variant apparu au Royaume-Uni détectés à Lille. L'Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France a annoncé que deux soignants porteurs de ce variant y avaient été testés positifs fin décembre, rapporte France Bleu Nord. L'ARS indique également à France Bleu que d'autres cas de personnes suspectées d'être porteuses de ce variant sont actuellement étudiés.

La campagne massive de dépistage débute à Roubaix (Nord). Elle durera six jours, et tous les échantillons positifs feront l'objet d'un séquençage pour repérer les éventuels variants du virus.

Pas de reconfinement prévu pour l'instant selon le gouvernement. C'est ce qu'a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, invité d'Europe 1 lundi matin. "Evidemment, nous suivons la situation avec beaucoup d'attention, et nous remarquons qu'autour de nous, certains pays où le virus circule deux à trois fois plus que chez nous ont dû reconfiner", a-t-il poursuivi, appelant les Français à ne "surtout pas baisser la garde". Sur BFMTV, Michèle Rubirola, adjointe à la Santé de Marseille, a plaidé pour cette option qu'elle juge plus efficace qu'un couvre-feu étendu : "Pourquoi pas un reconfinement ?"

 Le Royaume-Uni ouvre des centres de vaccination massive. Au nombre de sept, ils ont été installés dans des centres de conférence ou des stades en Angleterre, notamment à Londres et Birmingham. Ils doivent permettre de vacciner plusieurs dizaines de milliers de personnes par semaine, pour atteindre 15 millions de vaccinés mi-février. Plus de 1 000 sites de vaccination plus petits étaient déjà ouverts, comme des centres de médecine de ville.

Les enquêteurs de l'OMS attendus en Chine jeudi. Initialement prévue la semaine dernière, l'enquête des experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l'origine du Covid-19 entamera finalement sa mission ce jeudi, a annoncé lundi le ministère chinois de la Santé. Cette visite est ultra-sensible pour Pékin, soucieux d'écarter toute responsabilité dans l'épidémie qui s'est déclarée sur son territoire avant de se propager dans le monde entier et faire, à ce jour, plus de 1,9 million de morts sur la planète.

Le vaccin de Moderna arrive en France. Plus de 50 000 doses du vaccin américain Moderna doivent être livrées lundi pour être acheminées dans le Grand Est, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Provence-Alpes-Côte d'Azur afin d'être utilisées dans la semaine, a annoncé dimanche le ministère français de la Santé. Comme le vaccin Pfizer-BioNTech, ce sérum doit être administré en deux injections, mais présente moins de contraintes en termes logistiques, puisqu'il doit être stocké à -20°C, au lieu de -80°C.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h42 : Plusieurs cas du variant britannique ont été repérés dans la région de Cholet (Maine-et-Loire) après la visite pour les fêtes d'une famille résidant en Angleterre, a annoncé ce soir l'Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire.

23h38 : Bonsoir @Gilles. Nous avons fabriqué une infographie pour se repérer un peu dans ce plan de vaccination (qui change fréquemment). Vous pouvez découvrir cela dans cet article.

23h38 : Salut FIAvec tous ces articles et déclarations du gouvernement je suis « paumé » : avez vous consacré un article sur le calendrier des vaccinations ?

23h29 : Le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, qui est âgé de 72 ans et sollicitera le 24 janvier un deuxième mandat à la tête de l'Etat, a été testé positif au COVID-19 mais ne présente pour l'instant aucun symptôme de la maladie.

23h11 : Bonsoir! Que penser de cette news sur un nouveau variant japonais? Merci pour ce live !

23h04 : La Suède fait figure d’exception en Europe : elle avait refusé de confiner sa population et avait choisi de laisser le virus circuler en attendant l’immunité collective. Elle a revu sa copie : le masque est obligatoire et les restaurants pourraient bientôt fermer.

22h38 : Bonsoir @Fbelge. C'est un peu technique, mais le variant découvert en Angleterre présente plusieurs mutations dont l'une, nommée N501Y, est au centre de toutes les attentions. Elle se situe sur la protéine spike du coronavirus, une pointe à sa surface qui lui permet de s'attacher au récepteur ACE2 des cellules humaines pour les pénétrer et joue ainsi un rôle clé dans l'infection virale.

22h38 : Bonsoir FI, sait-on pourquoi le nouveau variant est plus contagieux? Est-ce parce qu’il reste plus longtemps sur les surface ou est-ce pour d’autres raisons ?

22h32 : Le juge des référés du Conseil d'État a rejeté le recours d'un collectif de parents de Maine-et-Loire opposés au port du masque à l'école primaire. "Dans le présent état de la connaissance scientifique et au vu de la circulation encore très intense du virus (...), l'obligation faite aux enfants de 6 à 10 ans de porter le masque à l'école et dans les lieux de loisirs périscolaires ne porte pas d'atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales des enfants", écrit le juge dans une ordonnance dont l'AFP a obtenu une copie.

22h26 : La Premier League a annoncé un léger reflux du nombre de cas positifs de Covid-19 lors de ses deux vagues de tests hebdomadaires, avec 36 joueurs ou membres de staff infectés contre 40 une semaine plus tôt. Le nombre d'échantillons collectés était plus important : 2593 contre 2295, et le taux de cas positifs recule donc de 1,74% à 1,38%.

21h54 : Le justice a débouté lundi la mairie LR de Cannes d'un recours intenté avec trois autres municipalités contre le couvre-feu anticipé à 18 heures au lieu de 20 heures appliqué depuis le 1er janvier dans les Alpes-Maritimes, dont des élus dénonçaient les "effets pervers".

21h50 : Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes positives au Covid-19 parmi les personnes testées, est en léger repli, à 6,4%, contre 6,5% dimanche (mais 5,2% il y a sept jours).

21h49 : Les hôpitaux accueillaient 24 812 patients atteints par le coronavirus (contre 24 526 dimanche et 24 962 le 4 janvier), dont 1 289 personnes arrivées en 24 heures. Après plusieurs jours de baisse, le nombre d'hospitalisations repart en hausse, pour le 2e jour consécutif. Les cas les plus graves (en réanimation) étaient au nombre de 2 666 (dont 208 placés dans ces services en 24 heures), contre 2 620 dimanche.

21h48 : Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés a continué de grimper lundi en France, à près de 29 000, et 310 personnes sont mortes de cette maladie sur les dernières 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France publiés ce soir.

21h21 : La région qui a le plus vacciné est l'Ile-de-France (30 248 vaccinations), suivie de la Nouvelle-Aquitaine (18 841 vaccinations) et de l'Occitanie (12 582 vaccinations).

21h20 : Au 11 janvier 2021, plus de 138 000 personnes ont été vaccinées en France, annonce la direction générale de la santé.

20h52 : L'immunité collective contre le Covid-19 ne sera pas atteinte cette année, bien que des vaccins aient commencé à être distribués dans de nombreux pays, a mis en garde l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

20h46 : Un cluster familial de 23 personnes a été détecté la semaine dernière à Marseille, dont six cas positifs au variant apparu en Angleterre. Les investigations se poursuivent. Il est établi que le foyer principal est une résidence du 9e arrondissement où la famille s'est réunie pour les fêtes de fin d'année, indique France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.

19h50 : Joe Biden a reçu la deuxième dose du vaccin contre le Covid-19.





(ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

18h35 : Bonjour @Haël94. En effet, nous publierons, dès que possible, toutes les données relatives à la campagne de vaccination en France. Mais pour le moment, le ministère de la Santé n'est toujours pas en mesure de fournir ces chiffres. Toutes les données disponibles sont mises à jour quotidiennement sur notre tableau de bord.

18h35 : Comme vous fournissez régulièrement le nombre des malades et des personnes en réanimation, envisagez-vous de publier au quotidien celui des personnes vaccinées ?

18h30 : La semaine promet d'être décisive pour l'exécutif sur le front du coronavirus. Au programme, notamment : une enquête sur le variant identifié au Royaume-Uni va être publiée, tout comme une note sur l'efficacité du couvre-feu. Par ailleurs, les effets du Nouvel An sur les contaminations vont pouvoir être mesurés.

19h09 : "Les esprits ont tendance à s'échauffer car nous ne sommes pas entendus." Des étudiants s'estiment "en danger" face aux conditions de déroulement des examens en présentiel. Nous leur avons donné la parole.

18h17 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce lundi :

Un troisième reconfinement "n'est pas exclu en dernier recours", a affirmé Jean Castex lors d'une réunion avec les groupes parlementaires, mais pour l'heure, "les chiffres nous laissent à penser que le couvre-feu suffit". Le gouvernement doit tenir une conférence de presse jeudi lors de laquelle il annoncera (ou non) de nouvelles mesures face à l'épidémie. Suivez notre direct.

Donald Trump est visé par un acte d'accusation pour "incitation à l'insurrection", rédigé par des parlementaires démocrates. Ces derniers ont demandé au vice-président Mike Pence de démettre le président, sans quoi ils pourraient enclencher une procédure d'"impeachment". On vous explique tout sur dans cet article.



Les hommages se multiplient après la mort de Georges Pernoud, présentateur historique de l'émission "Thalassa", mort à l'âge de 73 ans. Les lecteurs de franceinfo saluent également sa mémoire.

On connaît les nominations pour les Victoires de la musique : Benjamin Biolay est en tête avec trois nominations, tandis qu'Aya Nakamura fait son retour côté des artistes féminines. Une catégorie sera absente cette année en raison du Covid-19 : celle du meilleur concert.

18h08 : Rémy Julienne, le plus célèbre cascadeur du cinéma français, est hospitalisé "dans un état sérieux" après avoir contracté le Covid-19, rapporte France Bleu. À 90 ans, celui qui a tourné avec les plus grands est en réanimation depuis la semaine dernière à l'hôpital de Montargis. Ex-champion de France de moto-cross, père de Michel et Dominique, eux aussi cascadeurs de cinéma, il est connu pour avoir tourné dans plusieurs centaines de films, comme Fantomas, Le Pacha, la série de films des "Gendarmes", plusieurs James Bond, Taxi...

18h08 : Vous avez peut-être vu passer, il y a quelques minutes dans ce live et dans cet article, une information selon laquelle Jean Castex espérait que les plus de 65 ans puissent commencer à se faire vacciner dès la fin janvier. Matignon a démenti cette information, évoquant une erreur d'interprétation de la part d'un des participants à la réunion organisée aujourd'hui avec les chefs de groupes parlementaires.

17h15 : L'opération de dépistage massif qui a débuté ce lundi à Roubaix (Nord) pour une semaine pourrait permettre d'en savoir beaucoup plus sur l'efficacité des tests antigéniques, par rapport aux tests PCR. En effet, les deux méthodes seront menées de front. Autre intérêt de cette campagne : traquer le variant du virus qui a émergé en Angleterre, puisque tous les prélèvements seront séquencés. Les explications dans notre article.




(DENIS CHALRET / AFP)

17h16 : "Dans l’absolu le confinement n’est pas exclu en dernier recours, mais les chiffres à ce jour nous laissent à penser que le couvre-feu suffit."

Le gouvernement ne semble pas envisager un troisième confinement, en tout cas dans l'immédiat. C'est ce qu'a confié Jean Castex lors d'un comité de liaison organisé avec les présidents des groupes parlementaires de l'Assemblée nationale et du Sénat, en présence des présidents des deux chambres, Richard Ferrand et Gérard Larcher.

16h06 : Le président de l'Université Lyon III appelle à "une prise de conscience nationale" face à la détresse des étudiants. Selon Eric Carpano, interrogé sur franceinfo, la crise du Covid-19 a remis en cause "le lien social qui fondait l'université". Il demande notamment la mise en place de cellules d'accompagnement psychologique, après qu'un étudiant en droit de cette université s'est défenestré de sa résidence ce week-end.

15h39 : La société allemande BioNTech, associée à l'Américain Pfizer, se dit en mesure de produire "2 milliards de doses" du vaccin contre le Covid-19 d'ici la fin 2021. Une chiffre largement plus élevé que son précédent objectif, qui portait sur 1,3 milliard de doses. Cette nouvelle estimation tient notamment compte du "nouveau standard" permettant d'administrer six doses par flacon au lieu de cinq, ainsi que l'ouverture d'un nouveau site de production européen, à Marbourg, en Allemagne.

15h35 : L'association SOS autisme France demande que les personnes en situation de handicap et leurs accompagnants puissent "bénéficier en urgence" de la première vague de vaccination. "Il serait temps que la France protège réellement les plus vulnérables de ses concitoyens", estime sa présidente, Olivia Cattan, dans un communiqué.

15h13 : Bonjour , je n'ai malheureusement pas de carte à jour à vous proposer sur les zones où le masque est obligatoire dans la rue. Mais sachez que cette obligation s'est généralisée depuis l'été dernier à de très nombreux départements et villes. Je vous invite donc à consulter les sites et comptes de réseaux sociaux des préfectures et des collectivités qui vous intéressent.

15h19 : Bonjour Ilan, dans quels départements ou métropoles le port du masque est-il obligatoire en extérieur ? Y a-t-il une carte ?

15h07 : L'absence de spectateurs dans les tribunes des patinoires met de nombreux clubs de hockey sur glace dans une situation très délicate. Ainsi, le club de Grenoble envisage d'abandonner la saison sportive pour éviter un dépôt de bilan. Reportage de Guillaume Battin auprès de ceux que l'on surnomme les "Brûleurs de loups".




(MAXPPP)

14h46 : "Pourquoi pas un reconfinement ?", questionne l'ex-maire de Marseille Michèle Rubirola, estimant que le couvre-feu avancé à18 heures ne sera pas efficace. Une proposition que ne fait visiblement pas l'unanimité : la mairie assure que cet avis ne reflète pas la position de la municipalité, soulignant en outre qu'une telle décision ne relève pas de la ville mais de l'Etat. Les détails dans notre article.

14h28 : Les autorités chinoises ordonnent le confinement provisoire de 500 000 habitants de villages de la municipalité de Pékin (grande comme la moitié de la Belgique). Ils ne pourront pas sortir des frontières de ces villages tant qu'un nouveau dépistage massif actuellement en cours ne sera pas terminé. La municipalité de Pékin a fait état ce lundi d'un nouveau cas de Covid-19, pour un total de 32 malades confirmés depuis le 19 décembre.

14h11 : "Les prochaines semaines vont être les pires de cette pandémie."

Outre-Manche, des médecins britanniques demandent un renforcement des mesures contre le Covid-19 face à une pandémie qui semble hors de contrôle. "Le moindre contact qui n’est pas nécessaire avec quelqu’un est le maillon d’une chaîne de transmission qui mène à une personne vulnérable", met-il en garde, alors que le cap des 80 000 morts vient d’être franchi.

14h02 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce lundi :

Un reconfinement n'est pas prévu "à ce stade", selon le porte-parole du gouvernement, alors que de nouvelles mesures pourraient être annoncées jeudi. Suivez notre direct.

Donald Trump peut-il être démis de ses fonctions avant même la fin de son mandat le 20 janvier ? Quatre jours après les violences au Capitole, on vous explique tout sur la procédure d'impeachment qui pourrait être lancée.

L'ancien présentateur de l'émission "Thalassa" Georges Pernoud est mort à l'âge de 73 ans.

Le plasticien Claude Lévêque, 67 ans, est visé par une enquête pour viols et agressions sexuelles sur mineurs.

13h31 : Bonjour @Nlp. En effet, un nouveau variant a été identifié au Japon sur des personnes qui venaient du Brésil. Ce variant contiendrait des mutations en partie similaires à celles des variants très contagieux apparus en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud. Mais pour le moment, l'Institut japonais de recherche sur les maladies infectieuses ne se prononce pas sur son pouvoir de contagion, la gravité des symptômes dont il serait responsable, ni sa réponse face aux différents types de tests et aux vaccins. Plus d'explications dans notre article.

13h31 : Bonjour FI et bravo pour votre travail. J’ai entendu parler d’un troisième variant identifié au Japon. Avez-vous des détails ?

13h23 : Bonjour @Mattie85 ! Un arrêté du préfet de la Vendée impose l'obligation du masque dans l'espace public jusqu'au 15 janvier. Mais ne vous réjouissez pas trop vite : cette mesure peut tout à fait être prolongée par un nouvel arrêté, ce qu'a d'ailleurs fait le préfet à plusieurs reprises ces dernières semaines.

13h23 : Le port du masque en extérieur ne sera plus obligatoire en Vendée à partir du 15 janvier?

13h56 : Nous avons d'ailleurs obtenu cette confirmation à l'instant, via France Bleu Nord. Les deux tests positifs avaient été réalisés sur des soignants. L'ARS des Hauts-de-France assure examiner actuellement d'éventuels cas suspects. La recherche de ce variant découvert au Royaume-Uni sera également menée à Roubaix, où débute une campagne de dépistage massif.

12h28 : Bonjour @Marc, c'est en effet ce qu'a affirmé à BFMTV le directeur de l'ARS des Hauts-de-France, Benoît Vallet. Ces cas auraient été détectés grâce à des analyses de tests réalisés fin décembre. Nous tentons actuellement d'obtenir plus d'informations à ce sujet.

12h27 : Bonjour, selon certaines informations qui circulent, il y aurait deux cas du variant au Covid identifiés à Lille. En savez-vous plus sur cette nouvelle découverte du variant britannique en France ? Merci pour votre remarquable travail.

12h14 : Nous nous en faisions l'écho un peu plus tôt dans ce live. "A ce stade, il n'y a pas de reconfinement prévu", selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Le porte-parole du gouvernement affirme cependant que l'exécutif "suit évidemment la situation avec attention" et qu'il "continuera à prendre les mesures nécessaires". Retrouvez ses déclarations dans notre article.

12h08 : A Marseille, deux importateurs de masques chinois ont été condamnés à des peines de prison avec sursis et des amendes. Ils avaient vendu à des collectivités des Bouches-du-Rhône des masques non-conformes.

12h00 : C'est l'heure de faire le point sur l'actualité.

Un reconfinement n'est pas prévu pour le moment, assure ce matin Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement sur Europe 1. Suivez notre direct.


Quatre jours après les violences au Capitole, Hank Johnson, représentant démocrate de Géorgie, appelle à la destitution de Donald Trump. "Il faut le faire pour l'Histoire", assure-t-il.


L'ancien présentateur de l'émission "Thalassa" Georges Pernoud est mort à l'âge de 73 ans.

Le plasticien Claude Lévêque, 67 ans, est visé par une enquête pour viols et agressions sexuelles sur mineurs.

11h41 : Avec la pandémie de Covid-19, le business du vélo s'est envolé. Mais il y a un revers de la médaille : les difficultés de production pour les fabricants et les fournisseurs de pièces détachées. "On n'a plus rien à vendre", prévient un réparateur de Nancy (Meurthe-et-Moselle) à France 3 Grand Est.

11h37 : Sept centres de vaccination massive ont ouvert aujourd'hui au Royaume-Uni. Ces centres de vaccination, établis dans des centres de conférence ou des stades de sport en Angleterre, notamment à Londres et Birmingham, permettront de vacciner des dizaines de milliers de personnes chaque semaine, alors que le service de santé se prépare à ses "pires semaines de la pandémie", a prévenu le médecin-chef de l'Angleterre, Chris Whitty.