Covid-19 : "Les voyages non essentiels doivent être fortement déconseillés", selon la présidente de la Commission européenne

"Nous sommes de plus en plus inquiets au sujet des différents variants" du coronavirus, a déclaré Ursula von der Leyen .

La présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen lors d\'une conférence de presse à Bruxelles (Belgique), le 20 janvier 2021.
La présidente de la Commission européenne, Ursula Von Der Leyen lors d'une conférence de presse à Bruxelles (Belgique), le 20 janvier 2021. (DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen a estimé jeudi 21 janvier que "tous les voyages non essentiels doivent être fortement déconseillés", "en raison de la situation sanitaire très grave" liée à la pandémie de Covid-19. "Nous sommes de plus en plus inquiets au sujet des différents variants" du coronavirus, a-t-elle déclaré, à l'issue d'un sommet en visioconférence des 27 Etats membres de l'Union européenne.

 Près de 23 000 cas supplémentaires en France. Le pays a enregistré 22 848 nouvelles contaminations au Covid-19 et 346 décès supplémentaires en 24 heures dans les hôpitaux, ont annoncé jeudi 21 janvier les autorités sanitaires. Le bilan de l'épidémie dans le pays s'établit désormais à 71 998 morts. Le nombre de patients hospitalisés a légèrement augmenté, y compris en réanimation, pour s'établir respectivement à 25 735 et 2 876 personnes. Par ailleurs, 823 567 personnes avaient reçu jeudi une première dose de vaccin, a précisé la Direction générale de la santé, soit 130 790 de plus en 24 heures. 

 Un reconfinement pas exclu mais "nous n'en sommes pas là", selon Olivier Véran. La France pourrait être amenée à "prendre des mesures plus dures" comme un "confinement", si la situation devait évoluer dans le pays, avec une "pente épidémique à l'anglaise", a admis le ministre de la Santé, sur le plateau du 20 heures de TF1, jeudi 21 janvier. "On a toujours raisonné en termes de pression sanitaire, nous n'en sommes pas là aujourd'hui", a ajouté Olivier Véran. Le gouvernement souhaite d'abord "donner sa chance" au couvre-feu à 18 heures "de fonctionner". "Il a fonctionné dans 15 départements qui étaient en inflation épidémique", a observé le ministre. 

 L'agence européenne chargées des maladies relève d'un cran son niveau de vigilance. L'agence européenne chargée des maladies a appelé, jeudi 21 janvier, ses membres à se tenir prêts à prendre des mesures plus strictes lors des "semaines à venir" pour contenir la progression des nouveaux variants problématiques du Covid-19. "Le message essentiel est de se préparer à une escalade rapide de la rigueur des mesures dans les semaines à venir afin de préserver les capacités de soins, ainsi que d'accélérer les campagnes de vaccination", écrit le Centre de prévention et de contrôle des maladies (lien en anglais) dans sa mise à jour de l'évaluation des risques dans l'UE. 

En France, des mesures pour les étudiants. Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures pour améliorer le quotidien et réduire la précarité des jeunes dans les universités lors d'un dialogue avec des étudiants à l'université de Paris-Saclay (Essonne). D'ici la fin du mois, tous les étudiants non boursiers et internationaux pourront notamment accéder à deux repas par jour à un euro dans les restaurants universitaires.

Le nombre de morts du Covid-19 aux Etats-Unis dépasse celui des soldats américains tués pendant la Seconde Guerre mondiale. A peine intronisé, mercredi 20 janvier, le président des Etats-Unis Joe Biden a prévenu que son pays allait entrer dans "la phase la plus mortelle du virus", alors que le bilan du nombre de morts du Covid-19 dans le pays dépasse désormais celui des soldats américains tués pendant la Seconde Guerre mondiale. La première puissance mondiale déplore désormais 405 400 décès depuis le début de la pandémie. Pays le plus endeuillé en valeur absolue, les Etats-Unis sont aussi celui le plus touché en nombre de cas (plus de 24,4 millions). "Nous devons laisser de côté la politique et affronter enfin cette pandémie en tant que Nation", a-t-il martelé, alors que Donald Trump a constamment minimisé la crise sanitaire. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

00h01 : Il est minuit, voici un dernier point sur l'actualité de ce jeudi 21 janvier :
Un test PCR sera obligatoire pour tout voyageur européen arrivant en France à compter de dimanche minuit.


Les épreuves de spécialité du nouveau baccalauréat, prévues en mars, sont annulées au profit du contrôle continu, annonce Jean-Michel Blanquer.

La France sera "en mesure de vacciner toute sa population d’ici à la fin août si les vaccins commandés sont validés par les autorités sanitaires", a assuré Olivier Véran. Il a aussi demandé aux Français "de ne plus utiliser de masque artisanal".




Des repas à un euro, un jour par semaine de cours en présentiel à l'université, un parcours de soins pour ceux qui en ressentent le besoin... Emmanuel Macron a fait une série d'annonces pour les étudiants privés d'amphis depuis plus de deux mois.

23h58 : La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen a estimé que "tous les voyages non essentiels doivent être fortement déconseillés", "en raison de la situation sanitaire très grave" liée à la pandémie de Covid-19.

23h51 : Cette mesure s'appliquait déjà pour les voyageurs situés en dehors de l'Union européenne. Les travailleurs frontaliers et le transport terrestre seront exemptés de cette obligation.

23h46 : Un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures avant le départ sera demandé pour l’ensemble des voyageurs européens arrivant en France à partir de dimanche minuit, a appris France Télévisions auprès de l'Elysée

23h41 : Les marins du Charles de Gaulle et des navires qui l'accompagnent vont être vaccinés contre le Covid-19 avant de reprendre la mer, mi-février de Toulon, a appris franceinfo auprès du ministère des Armées.

23h07 : La France peut-elle se retrouver dans la même situation que le Royaume-Uni ? "C'est une possibilité, car on a une augmentation importante du nombre de cas, un chiffre-clé va être le nombre de cas du variant la semaine prochaine, s'il double ou s'il triple, on peut s'attendre, d'après les modèles mathématiques, à ce qu'il y ait une très forte augmentation", a indiqué sur franceinfo, professeur Patrick Berche, microbiologiste et membre de l’Académie de médecine.

22h24 : Bonsoir @Bac. Tout à fait, plusieurs aménagements sont prévus :


  • L’épreuve de philosophie comptera non pas deux sujets de dissertation mais trois, qui porteront sur des notions distinctes
  • Pour l’épreuve anticipée orale de français, les descriptifs des activités pourront ne compter que quatorze textes dans la voie générale, ou ne mentionner que sept textes dans la voie technologique

22h24 : Pour les 1eres diminution du nombre de textes cependant.

22h19 : Bonsoir @parentinquiet. Dans sa lettre aux enseignants, le ministre de l'Education nationale donne des indications pour harmoniser ces notes. "Toute l’institution établira un cadre robuste, des jalons précis pour garantir l’égalité d’évaluation des élèves et donc pour objectiver leurs résultats" indique Jean-Michel Blanquer, avant de citer : "définition des modalités d’évaluation, précision et progressivité des critères, exigence dans la constitution des moyennes, réflexion collégiale sur l’évaluation au sein des équipes pédagogiques et dans les différentes instances , procédures d’harmonisation".

22h19 : Avec la suppression des épreuves de spécialités au bac au profit du contrôle continu, savez-vous comment est envisagée l'harmonisation des notes entre les établissements ? Merci pour votre travail :-)

22h16 : Bonsoir @bubu31. Pour la classe de première, pas de changement de forme ou de date (pour le moment) : "Les épreuves anticipées de français écrites se tiendront le 17 juin et les épreuves orales s’étendront du 21 juin au 2 juillet", indique Jean-Michel Blanquer. Cependant, ces épreuves "seront, elles aussi, aménagées pour que soient prises en compte les conditions particulières d’apprentissage des élèves depuis mars 2020", précise le ministre.

22h16 : L'annulation des épreuves du bac concerne t'elle également les premières ?

22h06 : Bonsoir @parent. Le ministre de l'Education nationale donne des précisions à ce sujet : "Dans le prolongement de cette décision, la procédure Parcoursup prendra en compte les moyennes qui sont portées dans les bulletins des deux premiers trimestres ainsi que les appréciations des professeurs, indique Jean-Michel Blanquer. Le calendrier initialement prévu pour la procédure d’orientation sera respecté."

22h06 : Et comment ça se passe pour parcours sup?

22h02 : "Nous sommes confrontés à des circonstances exceptionnelles qui bousculent nos cadres de travail, reconnait Jean-Michel Blanquer dans ce courrier. Si toute notre École a montré en ces derniers mois une admirable capacité d’adaptation, nous devons également, en cette période, préserver les phares de notre système éducatif : le baccalauréat est assurément le premier d’entre eux, qui sanctionne un parcours d’apprentissage et constitue un nouvel élan."

22h00 : Cette mesure ne concerne que les épreuves de spécialité du nouveau bac. "Le calendrier des épreuves prévues en juin de cette session 2021 est maintenu", ajoute Jean-Michel Blanquer.

22h00 : "Les enseignements de spécialité des baccalauréats général et technologique ne seront pas évalués au travers d’épreuves au mois de mars mais sur la base des moyennes des trois trimestres de terminale de ces enseignements", précise le ministre de l'Education dans une lettre envoyée aux professionnels de l'Education nationale.

21h57 : Les épreuves de spécialité du nouveau baccalauréat, prévues en mars, sont annulées au profit du contrôle continu, annonce Jean-Michel Blanquer. #BAC

21h41 : Bonsoir . Les départements "ont procédé à ce qu'on appelle du coup du surbooking (...) avec un peu plus de créneaux qu'ils n'avaient de doses", a expliqué Olivier Véran devant la commission des lois du Sénat, assurant que le problème était "solutionné" pour "une quinzaine de départements".

21h41 : Est-ce vrai que des départments ont eu une politique de "surboooking" sur les prises de rdv pour la vaccination ?

21h24 : Le président américain Joe Biden a annoncé qu'une quarantaine serait désormais obligatoire pour toute personne arrivant aux Etats-Unis par avion.

21h15 : "Le couvre-feu à 18 heures a des effets positifs, même si la pression sur les hôpitaux et les réanimations est forte."

Éric Straumann, maire de Colmar (Haut-Rhin), plaide pour des "confinements différenciés", territoire par territoire. Il demande au chef de l'État "de s'appuyer davantage sur les élus locaux".

20h55 : Le gouvernement demande aux Français de ne plus utiliser de masques faits maison, jugés insuffisamment filtrants face à l'apparition de nouveaux variants plus contagieux du coronavirus. Mais alors, quels sont les types de masques en tissu recommandés ? Eléments de réponse.

20h59 : Que faut-il retenir de l'intervention du ministre de la Santé, Olivier Véran, sur TF1 ce soir ?

  • 500 000 places de vaccination ouvertes dès mardi
  • Le gouvernement se fixe le très ambitieux objectif de vacciner "70 millions (de personnes), c'est-à-dire la totalité de la population française, d'ici à la fin août"
  • Un nouveau confinement pourrait être mis en place "si la situation l'exigeait"
  • Les remontées mécaniques dans les stations de ski "n'ouvriront pas au 1er février et il y a très peu de chance qu'elles puissent ouvrir au mois de février"
  • Le gouvernement demande "de ne plus utiliser de masque artisanal"

20h30 : "Le Haut Conseil considère que les masques de catégorie 1 sont suffisants", rappelle le ministre de la Santé. En revanche, "il recommande aux Français ne plus utiliser le masque artisanal que l'on a fabriqué chez soi".

20h27 : Sur les bars et les restaurants, Olivier Véran reste très flou : "J'espère que nous pourrons rouvrir le plus tôt possible", indique-t-il.

20h26 : "Je peux vous confirmer que les remontées mécaniques n'ouvriront pas au 1er février et il y a très peu de chance qu'elles puissent ouvrir au mois de février", indique Olivier Véran, qui pointe "les rassemblements dans les chalets" et "les admissions dans les hôpitaux".

20h24 : Le ministre de la Santé annonce un "taux d'adhésion au vaccin supérieur à 80%" chez les personnes âgées en Ehpad depuis le début de la campagne française.

20h23 : "La vaccination garde tout son intérêt quelle que soit la situation. On a toutes les raisons de penser qu'il soit aussi efficace sur le variant anglais."

20h22 : A quoi pourrait ressembler un nouveau confinement ? "Nous avons toujours fait le choix, après le premier confinement, de ne pas fermer les écoles. L'éducation de nos enfants est absolument cruciale", a précisé Oliver Véran.

20h23 : Quelles nouvelles mesures en cas de flambée épidémique en France ? "Cela peut aller jusqu'à un confinement si la situation l'exigeait", précise le ministre de la Santé.

20h20 : SUR LE COUVRE-FEU À 18 HEURES : "LÀ OÙ NOUS L'AVONS MIS EN PLACE TôT, IL Y A EU PLUTôT UNE BAISSE DE LA PRESSION ÉPIDÉMIQUE." Notre article à ce sujet.

20h16 : "C'est une course contre la montre pour freiner la diffusion du virus. Le variant anglais, c'est presque le même virus mais qui est beaucoup plus contagieux. Nous faisons tout pour limiter le variant de se propager sur le territoire."

20h16 : "Il y a un certain nombre de centres qui ont fait un peu de 'surbooking'" [surréservation], reconnaît le ministre de la Santé. "D'ici demain, vous aurez le nombre de doses envoyées par centre."

20h13 : "A partir de mardi, nous rouvrons 500 000 places de vaccination", annonce Olivier Véran.

20h13 : Olivier Véran défend la campagne de vaccination française. "C'est une tradition en France de parler des trains qui n'arrivent pas à l'heure. Dans 95% des cas, tout se passe très bien", a lancé le ministre de la Santé, sur TF1.

20h03 : Il est 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce jeudi 21 janvier :

L'agence européenne chargée des maladies appelle ce soir à préparer des mesures plus strictes face aux variants du coronavirus. Le ministre de la Santé doit d'ailleurs prendre la parole à 20 heures. Suivez notre direct.


Peut-on affirmer qu'un effet du couvre-feu à 18 heures "tend à se faire sentir", comme l'a déclaré Olivier Véran ? Le taux d'incidence a globalement diminué dans les quinze départements sous couvre-feu à 18 heures depuis le 2 janvier, mais cette moyenne cache des disparités. Plus de détails dans notre article.


#DUHAMEL Le frère de Camille Kouchner a été entendu aujourd'hui par les enquêteurs, dans le cadre de l’enquête sur les accusations de viols dont fait l’objet Olivier Duhamel. Début janvier, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans" à l'encontre du politologue.


Des repas à un euro, un jour par semaine de cours en présentiel à l'université, un parcours de soins pour ceux qui en ressentent le besoin... Emmanuel Macron a fait une série d'annonces pour les étudiants privés d'amphis depuis plus de deux mois.

Les départements de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance orange pour des risques de vents violents attendus en cours de matinée demain. Météo France prévoit des vents "de l'ordre de 100 à 130 km/h".

19h37 : "Pour l'instant, en tenant compte de la sous-détection mentionnée précédemment, le variant anglais ne semble pas encore suffisamment présent pour affecter le nombre de reproduction au niveau national. Mais il pourrait changer la donne en deux mois."


Mircea Sofonea, maître de conférences en épidémiologie et évolution des maladies infectieuses à l'université de Montpellier, revient sur la découverte de ce variant et sur ses possibles implications.

19h29 : Les Italiens peuvent profiter (un peu) de culture. Après 77 jours de fermeture pour cause de pandémie, le musée des Offices de Florence peut de nouveau montrer au public ses chefs-d'oeuvres de Michel-Ange, Léonard de Vinci et Raphaël : il a rouvert ses portes ce matin en grande pompe.

19h24 : A noter aussi qu'en Ile-de-France, une grève des conducteurs à l'appel de plusieurs syndicats perturbe aujourd'hui les lignes RER A et B de la RATP. Les syndicats CGT, Unsa, SUD et FO ont appelé les conducteurs à la grève pour protester contre des "pressions managériales constantes", une "non-reconnaissance financière", le non-respect d'accords internes et une "insécurité grandissante" sur le réseau.

19h15 : Bouchons sur toute l’IDF

19h14 : Périph Ouest, ce mercredi 19H : drôle de couvre-feu 😳

19h14 : Le trafic a atteint un niveau de cumul de bouchon exceptionnel en Ile-deFrance ce soir, aux alentours de 18 heures, alors que le couvre-feu entrait en vigueur.


19h09 : Un cluster préoccupant. Plus de 140 agents et 123 patients sont atteints par le Covid-19 à l'hôpital de Dieppe (Seine-Maritime). "La situation du centre hospitalier de Dieppe est préoccupante", a indiqué la direction du groupement hospitalier de territoire (GHT) Caux maritime dans un communiqué.

18h32 : Combien d'injections peut-on réaliser à partir d'un flacon du vaccin élaboré par Pfizer-BioNTech ? Cette question technique prend toute son importance, dans un contexte où la France et l'Europe manquent de doses pour accélérer leurs campagnes de vaccination.

Le laboratoire avait initialement établi qu'un flacon contenait cinq doses de vaccin. Depuis, les autorités sanitaires ont estimé qu'il était, dans certaines conditions, possible de vacciner six personnes avec un seul flacon. Explications.

18h43 : Bonsoir @Henriette. Pas de conférence de presse du gouvernement ce soir finalement. Mais le ministre de la Santé est l'invité du JT de 20 heures de TF1 ce soir, nous vous ferons suivre ses déclarations dans ce live.

18h18 : Bonsoir, est-ce que le ministre de la santé s'exprime ce soir ? Merci.

18h13 : Peut-on affirmer qu'un effet du couvre-feu à 18 heures "tend à se faire sentir", comme l'a déclaré Olivier Véran ? Le taux d'incidence a globalement diminué dans les quinze départements sous couvre-feu depuis le 2 janvier, mais cette moyenne cache des disparités. Il est encore trop tôt pour évaluer les effets de la mesure sur les hospitalisations. Plus dé détails dans notre article.

18h02 : Il est 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce jeudi 21 janvier :

L'agence européenne chargée des maladies appelle ce soir à préparer des mesures plus strictes face aux variants du coronavirus. "Le message essentiel est de se préparer à une escalade rapide de la rigueur des mesures dans les semaines à venir afin de préserver les capacités de soins", écrit le Centre de prévention et de contrôle des maladies. Suivez notre direct.


#DUHAMEL Le frère de Camille Kouchner a été entendu aujourd'hui par les enquêteurs, dans le cadre de l’enquête sur les accusations de viols dont fait l’objet Olivier Duhamel. Début janvier, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans" à l'encontre du politologue.


Des repas à un euro, un jour par semaine de cours en présentiel à l'université, un parcours de soins pour ceux qui en ressentent le besoin... Emmanuel Macron a fait une série d'annonces pour les étudiants privés d'amphis depuis plus de deux mois.

Les départements de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance orange pour des risques de vents violents attendus en cours de matinée demain. Météo France prévoit des vents "de l'ordre de 100 à 130 km/h".


Tout juste installé à la Maison Blanche, Joe Biden consacre sa première journée de président à sa priorité la plus urgente : la lutte contre la pandémie qui a déjà fauché 400 000 vies aux Etats-Unis. Le président démocrate doit signer dans l'après-midi dix décrets pour accélérer les campagnes de vaccination et de dépistage.

17h54 : Le Royaume-Uni a enregistré aujourd'hui 1 290 décès supplémentaires dus au coronavirus (après 1 820 la veille, le pire bilan à ce jour), et 37 892 nouveaux cas. D'après les données officielles, 4,97 millions de personnes ont reçu la première dose du vaccin au Royaume-Uni, dont 363 508 au cours des dernières 24 heures.