Covid-19 : la ministre du Travail évoque "des sanctions" possibles pour les entreprises qui ne respectent pas le télétravail

"Si jamais certaines entreprises n'ont pas compris, on sera dans notre rôle de conseiller, mais aussi de contrôler, et si ça ne va pas, de mettre des sanctions", a averti Elisabeth Borne.

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, à Matignon, le 26 octobre 2020.
La ministre du Travail, Elisabeth Borne, à Matignon, le 26 octobre 2020. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La ministre du Travail a de nouveau estimé, vendredi 6 novembreque le télétravail était "absolument indispensable" alors que l'épidémie de Covid-19 en France "est encore très brutale". En déplacement dans quartier de la Défense, près de Paris, Elisabeth Borne a dit faire "confiance au dialogue social dans les entreprises" pour définir les activités éligibles au télétravail, tout en avertissant que "des sanctions" pourraient intervenir en cas de non-respect de cette règle. "Si jamais certaines entreprises n'ont pas compris, on sera dans notre rôle de conseiller, mais aussi de contrôler, et si ça ne va pas, de mettre des sanctions", a-t-elle expliqué. 

Ce direct est désormais terminé.

Les épreuves communes du bac 2021 remplacées. Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé jeudi l'annulation des épreuves communes du bac "à titre exceptionnel" pour cette année 2020-2021, où devait pleinement entrer en vigueur une nouvelle formule de l'examen. Annulées, les évaluations communes (appelées E3C) prévues en première et terminale seront remplacées par le contrôle continu grâce à la prise en compte des notes du bulletin scolaire. Les épreuves terminales sur les enseignements de spécialité prévues en mars prochain seront, elles, maintenues, mais leurs modalités adaptées.

 La France est le pays d'Europe le plus touché. Le pays détient ce triste record avec 1,6 million de cas sur "plus de 8 millions de personnes touchées" sur le continent, a déclaré Jérôme Salomon, le directeur général de la santé, dans une conférence de presse jeudi

 La Chine bloque les arrivées de France. La Chine bloque désormais l'arrivée des voyageurs étrangers en provenance de France et d'une dizaine d'autres nations très touchées par le Covid-19, le géant asiatique voulant éviter toute résurgence de l'épidémie sur son sol.

 Un couvre-feu sanitaire de 22 heures à 5 heures entre en vigueur en Italie. Premier pays européen à avoir été touché par le Covid-19, l'Italie se pare désormais d'un couvre-feu pour endiguer la seconde vague de l'épidémie. Il entre en vigueur sur tout le territoire vendredi et devrait durer au moins jusqu'au 3 décembre. Les lycées sont fermés, ainsi que les centres commerciaux le week-end. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h15 : L'équipe de France de gymnastique renonce à participer aux prochains championnats d'Europe organisés en Turquie en décembre en raison du Covid-19 et "des tensions géopolitiques actuelles entre la France et la Turquie". Plus de détails dans notre article.

Des gymnastes françaises participent aux championnats d'Europe 2018 à Glasgow (Royaume-Uni), le 4 août 2018. (LAURENT LAIRYS / AFP)


(LAURENT LAIRYS / AFP)

21h47 : La ville de Lille (Nord) est particulièrement touchée par la deuxième vague de coronavirus. Les équipes de France Télévisions ont pu suivre les interventions du SMUR et du SAMU, le temps d'une journée.




21h46 : Voici des précisions sur le seuil des 60 000 contaminations en 24 heures franchi en France pour la première fois depuis le début de l'épidémie. Santé publique France précise que le nombre de cas déclarés (60 486) est un chiffre "minimal et non consolidé", en raison de difficultés liées à un embouteillage informatique qui perturbe le recensement des nouveaux cas.

21h05 : Les patients positifs au Covid-19 et schizophrènes ont subi une "perte de chance" par rapport aux patients non schizophrènes en France lors de la première vague, selon des chercheurs qui ont observé une mortalité plus forte dans cette population.

20h55 : Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a pris un décret-loi instaurant sur tout le territoire national un couvre-feu de 22 heures à 5 heures. Il doit durer au moins jusqu'au 3 décembre. Conséquence, les habitants de la Roya, qui ne disposent plus de commerces depuis le passage de la tempête Alex, risquent d'être pénalisés pour faire leurs courses, relève France 3 Paca.

20h25 : Voici un nouveau point sur l'essentiel de l'actualité de la soirée :

#ETATS_UNIS Joe Biden a prévu de s'adresser ce soir aux Américains, signe de la confiance régnant dans le camp démocrate sur sa victoire face à Donald Trump. Ce dernier promet de poursuivre son combat juridique


Le seuil des 60 000 contaminations en 24 heures a pour la première fois été franchi en France depuis le début de l'épidémie de Covid-19. L'agence Santé publique France fait précisément état vendredi de 60 486 nouveaux cas, soit près de 2 500 de plus que la veille.

#NICE Le principal suspect de l'attentat dans la basilique Notre-Dame-de-l'Assomption, à Nice, est arrivé au Bourget en fin d'après-midi, pour être soigné à Paris, rapporte France Bleu Azur.

Le a été attribué à la romancière Chloé Delaume, dans la catégorie roman français, pour Le Cœur synthétique, publié aux éditions du Seuil.

20h25 : @Nicolas P En effet, difficile de vous répondre précisément. Car il y a bien un bug informatique, comme vous le dites et comme je l'ai signalé dans ce direct, mais si ce bug n'a pas été corrigé il s'agit d'un record a minima, car les chiffres sont sous-estimés. Mais ça peut aussi être dû à des rattrapages des jours précédents. Santé publique France ne l'a pas précisé pour l'instant.

20h12 : Il me semble que les chiffres du jour sont à prendre avec des pincettes car il y a un rattrapage dû à un bug informatique, c'est vrai ?

20h08 : Santé publique France signale en outre 828 décès supplémentaires, ce qui porte le bilan à 39 865 morts. 101 patients supplémentaires se trouvent par ailleurs en réanimation et le total s'élève désormais à 4 331.

20h07 : L'agence Santé publique France fait précisément état de 60 486 nouveaux cas, soit près de 2 500 de plus que la veille, alors que le record avait déjà été battu.

20h06 : Le seuil des 60 000 contaminations en 24 heures a pour la première fois été franchi en France depuis le début de l'épidémie de Covid-19.

19h25 : En revanche, les chiffres sont assez clairs pour la surmortalité. Après une accalmie entre mai et août, elle rebondit de nouveau, annonce l'Insee. Entre le 1er septembre et le 26 octobre, 94 851 décès ont été enregistrés, toutes causes confondues, soit 7% de plus qu'en 2019 et 8% de plus qu'en 2018, selon des chiffres encore provisoires.

Nombre de décès par jour depuis le 1ᵉʳ mars 2020 (en jaune). (INSEE)


(INSEE)


19h21 : "Il y a eu un bouchon" au niveau de l'AP-HP, dont les serveurs centralisent les données envoyées par tous les laboratoires de France avant de les rediriger vers Santé publique France, "et donc nous n'avons pas reçu tous les tests transmis par l'AP-HP", a expliqué un responsable de l'agence sanitaire au cours d'un point presse en ligne.

19h19 : Les données sur les nouvelles contaminations au Covid-19 sont incomplètes et sous-estimées depuis plusieurs jours, révèle Santé publique France, ce qui complique grandement l'analyse de l'évolution de l'épidémie. En cause : un "incident" informatique, lié à l'"énorme" volume de tests réalisés en ce moment.

18h43 : Gilles Bonnefond rappelle qu'il n'y a "pas besoin d'ordonnance" pour se faire dépister au Covid-19 en pharmacie mais qu'il "faut prendre rendez-vous". Les modalités pour réaliser des tests antigéniques sont exigeantes pour les pharmaciens, qui doivent s'installer "dans un lieu spécifique, isolé, et éviter que les patients ne se croisent".

18h39 : "À la fin du mois, la moitié des pharmacies feront des tests antigéniques."

Pour le moment, "10% des pharmacies ont commencé à réaliser ces tests dans les trois premiers jours" de leur déploiement, déclare sur franceinfo Gilles Bonnefond, le président de l’Union syndicale des pharmaciens d'officine, pharmacien à Montélimar.

18h42 : "Rien n'est fait pour la santé des chômeurs. Je parle aussi des artisans-commerçants, des directeurs de petites entreprises. Ces personnes-là ont aussi un risque suicidaire accru", dénonce sur franceinfo le psychiatre Michel Debout. Il préconise l'instauration, sur le même modèle que le Conseil scientifique, d'un conseil dédié à la prévention des risques psycho-sociaux.

18h34 : Un cluster de 143 cas positifs au coronavirus a été détecté dans l'Ehpad de Puy Gibault, à Loches (Indre-et-Loire), a annoncé l'Agence régionale de santé (ARS) du Centre-Val de Loire. On ne recense à ce jour aucun cas grave, ni aucun décès, selon l'ARS.

17h22 : "On mise beaucoup sur la tranche horaire de 23 heures à 2 heures, c'est pratiquement 40% du chiffre", pointe le gérant d'une crêperie à Paris. Pour certains restaurateurs de la capitale, l'interdiction des ventes à emporter qui s'applique de 22h à 6h du matin à partir de ce soir est un coup dur.

17h16 : A ce sujet, le ministre des Affaires étrangères danois se défend de semer la panique. "Nous prenons les mesures nécessaires et appropriées" a-t-il déclaré tout à l'heure en conférence de presse. Le Danemark a suscité l'inquiétude mercredi en annonçant l'abattage massif de tous les visons du royaume - soit 15 à 17 millions de bêtes - après la découverte d'une mutation transmissible à l'homme déjà décelée chez douze personnes. Notre article vous en dit plus sur cette décision.

(FABIAN BIMMER / X02840 / REUTERS)

17h09 : "Les virus se multiplient dans les cellules du vison, mutent, ressortent, et infectent l'homme, c'est un véritable danger".

député des Alpes-Maritimes Loïc Dombreval, également vétérinaire, appelle la France à fermer les quatre élevages de visons présents sur son sol, alors que le Danemark a relevé 214 contaminations humaines liées à cet animal, et ordonné l'abattage de millions d'entre eux.

16h59 : Faisons un point sur l'actualité :

  • Le candidat démocrate Joe Biden devance désormais légèrement Donald Trump dans les Etats décisifs de Géorgie et de Pennsylvanie, s'approchant un peu plus de la victoire. En face, l'équipe de campagne du président sortant martèle que "l'élection n'est pas finie".
  • Le protocole sanitaire appliqué dans les lycées va être renforcé jusqu'aux vacances de Noël, a annoncé hier soir le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer. Voici ce qu'il faut en retenir.
  • Le prix Médicis est attribué à la romancière Chloé Delaume, dans la catégorie roman français, pour Le Cœur synthétique, publié aux éditions Le Seuil.
  • L'auteur présumé de l'attentat dans la basilique de Nice, qui était jusqu'ici hospitalisé dans un hôpital de la ville, est en cours de transfert vers un autre hôpital à Paris, rapporte France Bleu Azur.

15h35 : "Il faut insuffler tellement de corticoïdes et d’antibiotiques à votre corps pour qu’il puisse tenir. On vous intube, on vous endort, vous délirez. Des images défilent dans votre tête".

Au CHU de Besançon (Doubs), Daniel raconte à France 3 Bourgogne-France-Comté son passage en réanimation pendant une semaine, après avoir contracté le coronavirus.

14h51 : La crise sanitaire commence sérieusement à perturber le calendrier judiciaire. Plusieurs procès, dont celui des attentats de janvier 2015, sont suspendus ou reportés. "On est comme en apnée", témoigne Caty Richard, l'avocate du fils de Bernard Maris, l'une des 11 victimes de l'attaque de Charlie Hebdo.

13h33 : Plus de la moitié des plus grandes sociétés cotées françaises ont renoncé à distribuer un dividende cette année ou diminué son montant, du fait de la crise sanitaire, selon un rapport publié par le Haut comité de gouvernement d'entreprise (HCGE).

13h26 : "Depuis quelques jours, nous voyons heureusement les chiffres évoluer dans le bon sens", s'est réjoui lors d'une conférence de presse le porte-parole de la lutte contre le coronavirus en Belgique, Yves Van Laethem. "On peut enfin voir se dessiner le pic de cette deuxième vague", a-t-il ajouté, estimant que celui-ci pourrait être daté au 27 octobre, quand 22 171 nouveaux cas ont été recensés.(Martin Bertrand / Hans Lucas via AFP)

12h52 : Le protocole sanitaire appliqué dans les établissements du secondaire va être renforcé jusqu'aux vacances de Noël, a annoncé hier soir, le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer. Franceinfo fait le point sur les nouvelles consignes.

12h22 : Confiner uniquement les personnes les plus vulnérables, "n'est pas une solution que nous retiendrons", répond Olivier Véran. Le ministre de la Santé a fait cette mise au point lors d'une visite dans un EHPAD de la région parisienne.

11h52 : Les autorités danoises ont constaté une mutation du Sars-CoV-2 chez des visons, mammifères élevés pour leur fourrure. Ils ont contaminé au moins 12 personnes, ce qui a entraîné la décision d'abattre la totalité des visons élevés dans le pays. Franceinfo fait le point sur les connaissances scientifiques concernant ces animaux contaminés et les éventuelles conséquences pour l'homme.

Dans un élevage de visons à Jyllinge (Danemark), près de Copenhague, le 24 octobre 2012. (FABIAN BIMMER / X02840 / REUTERS)


(FABIAN BIMMER / REUTERS)

11h16 : Le très populaire entraîneur du club de football de la ville, Jürgen Klopp, a encouragé dans une vidéo postée sur Twitter les Liverpuldiens à y prendre part. "Faites-le pour vous-même, votre famille, vos collègues et votre ville", a-t-il demandé.

11h16 : Comme prévu, le gouvernement britannique vient de lancer un nouveau programme de dépistage massif et rapide à Liverpool (Royaume-Uni). Quelque 500 000 habitants de Liverpool, ainsi que ceux qui y travaillent, se voient proposer un dépistage, qu'ils présentent ou non des symptômes. Environ 2 000 militaires sont déployés pour cette opération, la première du genre à l'échelle d'une ville au Royaume-Uni.





PHIL NOBLE / REUTERS

10h22 : Comme d'autres centres hospitaliers de la région, l'hôpital de Mâcon (Saône-et-Loire) arrive à saturation. Soixante-douze patients Covid y sont hospitalisés ; trente-cinq ont déjà dû être transférés vers d'autres établissements. Reportage de France 3 Bourgogne au sein du service réanimation.

FRANCE 3 BOURGOGNE

09h51 : Quelques nouvelles perturbations ce matin devant des lycées. A Nîmes (Gard), des élèves ont tenté de bloquer le lycée Daudet, rapporte France Bleu Gard Lozère, mais la police est intervenue. Ils ont ensuite bloqué la circulation sur le boulevard Victor-Hugo.

Lycéens et policiers devant le lycée Daudet à Nîmes.


TONY SELLIEZ / RADIO FRANCE

09h42 : "Je pense qu'il faut simplement peut-être se mettre en cohérence et permettre que ceux qui sont aujourd'hui chez eux au télétravail n'aient pas, en plus, à payer des amendes, parce que, pour le coup, les services qui mettent des amendes ne se sont pas arrêtés de travailler."

Le ministre délégué, Jean-Baptiste Djebbari, a également dénoncé les "mairies qui décident de maintenir, comme à Paris, le stationnement payant".

09h44 : Sept personnes ont été interpellées dans le cadre du démantèlement d'un trafic de faux certificats de tests négatifs au Covid-19, a expliqué le parquet à l'AFP. Ces documents falsifiés étaient vendus à des voyageurs à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Plus de 200 documents ont été découverts dans les téléphones portables des personnes arrêtées.

09h45 : L'emploi salarié privé a rebondi de 1,8% au troisième trimestre, soit 344 400 créations nettes d'emplois, selon l'estimation provisoire de l'Insee. Cette hausse succède à 491 600 destructions d'emploi au premier trimestre et 158 400 au deuxième. Sur un an, l'emploi salarié reste en recul de 1,1%, soit 214 000 emplois en moins. Il retrouve un niveau comparable à celui de fin septembre 2018.

09h02 : Voici les principaux titres de l'actualité :

#ETATS_UNIS Le président américain Donald Trump s'est posé, sans la moindre preuve en victime d'une vaste fraude électorale. Les résultats semblent de plus en plus favorables à Joe Biden.

Des perquisitions ont été lancées en Allemagne, en lien avec l'enquête sur l'attentat islamiste de Vienne (Autriche) de lundi soir.


Le ministre de l'Education a annoncé un renforcement du protocole sanitaire au lycée et l'annulation des épreuves de contrôle continu prévues dans le cadre du bac nouvelle formule.

Au total, "400 violations de la minute de silence" en hommage à Samuel Paty ont été recensées, annonce le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. "Chacune est suivie de poursuites disciplinaires."

• L'Italie s'impose un couvre-feu général (de 22 heures à 5 heures) et un reconfinement dans plusieurs de ses régions. Les lycées passent à l'enseignement à distance, les musées sont fermés, de même que les centres commerciaux durant le weekend.

08h45 : Encore un point sur l'intervention de Jean-Michel Blanquer, tout à l'heure sur RTL. "Aujourd'hui, on est à 3 528 élèves qui ont un test positif et 1 165 personnels", a déclaré le ministre de l'Education nationale, qui évoque un "chiffre maîtrisé". Les contaminations recensées dans le système éducatif restent "en dessous des proportions qu'on rencontre dans le reste de la population". Il a exclu d'opter pour l'enseignement à distance au collège.

08h38 : Au CHRU de Nancy (Meurthe-et-Moselle), des patients qui souffrent d'une perte d'odorat persistante après avoir contracté la Covid-19 vont expérimenter un nouveau protocole de rééducation. Il s'appuie sur un panel d'odeurs élargi (girofle, eucalyptus, rose et citron) pour que le nez revienne plus vite. Une première en France, explique France Bleu.

Jessica, jeune Touloise, effectue des tests avec des concentrations d'odeurs différentes avec le Dr Nguyen


ISABELLE BAUDRILLER / RADIO FRANCE

08h23 : La Commission européenne a pré-commandé entre 400 et 700 millions de doses d'un futur vaccin, auprès de six laboratoires. "Il faut attendre [les tests] au premier semestre de l'année prochaine", a précisé Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, invité sur France 2.

08h23 : "On avait depuis lundi quelques difficultés à renforcer la partie la plus complète, c'est-à-dire le non brassage des élèves. Donc, on avait des élèves qui faisaient de façon extrêmement importante la queue à la cantine, ils étaient nombreux à manger proches les uns des autres. Le fait de pouvoir accueillir par moitié les élèves dans les lycées va nous permettre de respecter davantage ce non brassage."

Le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a annoncé un renforcement du protocole sanitaire au lycée, avec un retour des cours à distance. Interrogé sur franceinfo, Bruno Bobkiewicz, secrétaire national du SNPDEN Unsa, accueille favorablement ces mesures.

07h52 : "Le nouveau baccalauréat repose sur 60% de contrôle terminal et 40% de contrôle continu, ça ne change pas. Les épreuves sont maintenues en mars et en juin vous aurez l'épreuve de philosophie et le grand oral. Sur les 40% de contrôle continu, ça reposera sur les bulletins scolaires et non plus sur les E3C."

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, commente les aménagements du baccalauréat sur RTL.

07h20 : Le privé vient parfois en renfort pour faire face à l'épidémie de Covid-19. La semaine prochaine, l’hôpital de Montélimar (Drôme) va ouvrir quatre lits de réanimation supplémentaires et dix lits de soins intensifs grâce à l'arrivée de personnels de la clinique privée Kennedy. "Je tiens à souligner la solidarité entre les équipes du département", réagit le directeur de l'hôpital, Michel Cohen auprès de France Bleu Drôme Ardèche.

L'hopital de Montélimar recherche du personnel.


FLORENCE GOTSCHAUX / RADIO FRANCE

06h35 : Bonjour @Et vous ? Bon, l'avantage à la maison, c'est que la machine a café est juste à côté.

06h35 : Et les journalistes toujours aussi prompts à donner des leçons, ils sont en télétravail ?

06h20 : "L'hiver va être dur pour beaucoup de familles." Comme lors du premier confinement, la baisse de l'activité économique plonge de nombreux Français dans la pauvreté. Les associations d'aide alimentaire déjà dépassées par la demande, comme a pu le constater franceinfo aux Restos du Cœur.

06h19 : Voici les principaux titres de l'actualité :

#ETATS_UNIS Le président américain Donald Trump s'est posé, sans la moindre preuve en victime d'une vaste fraude électorale. Les résultats semblent de plus en plus favorables à Joe Biden.

Le ministre de l'Education a annoncé un renforcement du protocole sanitaire au lycée et l'annulation des épreuves de contrôle continu prévues dans le cadre du bac nouvelle formule.

• L'Italie s'impose un couvre-feu général (de 22 heures à 5 heures) et un reconfinement dans plusieurs de ses régions. Les lycées passent à l'enseignement à distance, les musées sont fermés, de même que les centres commerciaux durant le weekend.

#GHLAM Sid-Ahmed Ghlam a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'attentat avorté contre une église de Villejuif (Val-de-Marne) et l'assassinat d'Aurélie Châtelain en avril 2015. Il a été reconnu coupable de tous les chefs d'accusation, dont celui d'assassinat terroriste.

Lille frappe fort à San Siro en s'imposant 3-0 face au Milan AC de Zlatan Ibrahimovic. De bon augure pour la suite de la compétition en Ligue Europa.