Covid-19 : la durée d'isolement pour les cas positifs passera de sept à dix jours à partir de lundi, annonce Olivier Véran

Le ministre de la Santé a justifié cette décision par la part de variants "élevée dans les contaminations". La durée d'isolement restera de sept jours pour les cas contacts.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d\'un point sur la situation sanitaire, le 18 février 2021.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d'un point sur la situation sanitaire, le 18 février 2021. (FRANCEINFO)
Ce qu'il faut savoir

La durée d'isolement des patients positifs "passera à compter de lundi de sept à dix jours", a annoncé Olivier Véran, jeudi 18 février, lors d'un point sur la situation sanitaire en France. "Elle restera en revanche de sept jours pour les cas contacts", a précisé le ministre de la Santé. Cette décision a été prise en raison de la part "élevée" de variants dans les contaminations au Covid-19"La partie n'est pas encore gagnée" face à l'épidémie, a par ailleurs alerté Olivier Véran. "Nous devons encore tenir ensemble, faire reculer vraiment le virus", a-t-il estimé, précisant que "les prochaines semaines seront décisives"Suivez notre direct. 

 Des membres du Conseil scientifique plaident pour une "nouvelle approche". Dans la revue The Lancet Public Health, cinq membres du Conseil scientifique, qui guide le gouvernement français, dont son président, le Pr Jean-François Delfraissy,  jugent qu'il ne faut plus enchaîner les confinements, mais plutôt opter pour un "contrat social" entre générations : "Les plus jeunes générations accepteraient la contrainte de mesures de prévention (comme les masques, la distance physique), à la condition que les groupes les plus âgés et les plus vulnérables adoptent non seulement ces mesures-là mais aussi d'autres, plus spécifiques (comme l'auto-isolement selon un critère de fragilité), afin de réduire leur risque d'infection", jugent-ils.

 Le "monsieur vaccin" du gouvernement vole au secours d'AstraZeneca. Invité d'Europe 1, le professeur Alain Fischer a assuré que le vaccin contre le Covid-19 conçu par le laboratoire n'était pas "un vaccin de seconde zone". D'après le responsable de la stratégie vaccinale française, il est "un vaccin pour lequel le taux d'efficacité est très bon, le taux de protection est d'un peu plus de 80%" donc "pas très loin du taux annoncé par les vaccins ARN", comme ceux de Pfizer-BioNTech ou Moderna. Ce vaccin a fait l'objet de plusieurs critiques, sur le manque de données sur son efficacité chez les plus âgés ou ses possibles effets secondaires plus importants. 

Pas de sortie de l'épidémie avant l'été 2022. Invité de France Inter, l'épidémiologiste Didier Pittet a estimé que l'épidémie ne sera pas maîtrisée avant l'été 2022. Il a toutefois ajouté que, selon lui, "on retournerait au théâtre" et on retrouverait "d'autres activités sociales" avant cette échéance.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h39 : Pour le directeur du festival Hellfest, Ben Barbaud, "un report est très certainement inévitable" cette année, du fait du protocole annoncé aujourd'hui pour les festivals. "Il est difficile d'imaginer 5 000 hard rockeurs assis sur une chaise à deux mètres de distance, en train de prendre du plaisir à écouter leurs artistes. L'ADN de notre festival ce sont des gens sont collés les uns aux autres, en sueur, en train de hurler avec une bière à la main", a-t-il réagi sur franceinfo.

23h18 : La vaccination contre le Covid-19 au sein des services de santé au travail commencera à être possible "sans doute à partir de la fin du mois", a indiqué ce soir sur BFM Business le secrétaire d'Etat chargé de la Santé au travail, Laurent Pietraszewski. Ces vaccinations se développeront "très progressivement", et commenceront pour les personnes âgées de 50 à 64 ans présentant des comorbidités, a-t-il précisé.

22h53 : Israël prolonge de deux semaines la fermeture de ses frontières dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, indique ce soir un communiqué du ministère de la Santé et du bureau du Premier ministre. Les vols internationaux ne reprendront donc pas comme prévu le 21 février, et la fermeture des frontières terrestres restera maintenue, sauf pour certains cas exceptionnels. L'Etat hébreu avait suspendu les vols internationaux le 24 janvier, avant de fermer aussi les passages frontaliers avec la Jordanie et l'Egypte.

22h23 : Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé ce soir que la durée d'isolement pour un patient testé positif au Covid-19 passerait de 7 à 10 jours dès lundi. Comment expliquer cette décision ? Eléments de réponse dans notre article.

21h48 : Des visites guidées à distance, avec smartphone, oreillette et perche à selfie, pour pallier la fermeture des lieux culturels : c'est ce qu'expérimente le Centre des monuments nationaux dans 12 sites, afin de permettre aux élèves de les découvrir. À Paris, l'Arc de Triomphe fait partie des monuments retenus pour participer à l'expérience. Des groupes scolaires du monde entier peuvent ainsi découvrir à distance le site.

21h26 : Un peu plus d'un million de Français (1 040 773 précisément) ont désormais reçu deux doses de vaccin contre le Covid-19, indique Santé publique France ce soir. 2 472 808 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, soit 66 636 de plus qu'hier, a indiqué la Direction générale de la Santé dans un communiqué.

20h58 : Il y a une semaine, le nombre de nouveaux cas était de 20 063 en 24 heures, comme vous l'indique notre tableau de bord. Le nombre de décès à l'hôpital était il y a une semaine de 371. Le taux de positivité des tests est ce soir assez stable par rapport aux jours précédents (on note toute de même une légère augmentation par rapport à hier, de 5,9% à 6%).

Les données hospitalières n'ont pas encore été mises à jour sur le site Géodes, nous vous les indiquerons dès qu'elles seront disponibles.

21h28 : Il y a eu 22 501 nouveaux cas d'infection au Covid-19 recensés en 24 heures, indique ce soir Santé publique France. A l'hôpital, 272 nouveaux décès liés au Covid-19 ont été enregistrés ces dernières 24 heures.

20h26 : C'est une information franceinfo : vingt membres du mouvement "En commun !", dont dix députés de la majorité LREM, ont écrit aujourd'hui au Premier ministre, Jean Castex, afin de dénoncer la persistance de l’état d’urgence sanitaire. Ils déplorent "300 jours de régime d’exception", et évoquent chez les Français une "lassitude croissante face à une urgence qui n’en est plus une". Plus d'informations ici.

Jean Castex, lors d'une séance hebdomadaire de questions au gouvernement, le mardi 16 février 2021. (ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS)


(ARTHUR NICHOLAS ORCHARD / HANS LUCAS / AFP)

20h17 : Oxmo, un berger belge malinois de 3 ans, est l’un des premiers chiens formés à la détection du Covid-19. En à peine dix secondes, il est capable de repérer à l’odeur les échantillons positifs au virus parmi d’autres négatifs. Avec 95% d’efficacité, les chiens font aussi bien qu’un test PCR. Voici le reportage de France 3 sur l'étude du professeur Grandjean, vétérinaire en chef des sapeurs-pompiers de Paris.

20h28 : 20 heures, l'heure de faire un nouveau point sur l'actualité :

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a tenu une nouvelle conférence de presse pour faire le point hebdomadaire sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Il a annoncé l'allongement de la durée d'isolement de 7 à 10 jours pour les patients testés positifs.


Cet été, les festivals pourront se tenir s'ils respectent une jauge de 5 000 personnes et si les participants restent assis, à distance les uns des autres, a annoncé la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, aux organisateurs, selon les informations de franceinfo.


Une enquête préliminaire pour "viols" a été ouverte à l'encontre de Patrick Poivre d'Arvor, indique une source judiciaire à France Télévisions, confirmant une information du Parisien.


• La mission américaine Perseverance doit atterrir sur la planète rouge ce soir. Elle sera la troisième à atteindre Mars en une semaine, après celles des Emirats arabes unis et de la Chine. Franceinfo vous explique pourquoi tous les yeux se tournent vers Mars en ce début d'année 2021.

19h49 : Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a tenu une nouvelle conférence de presse ce soir pour faire le point hebdomadaire sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France. Durée d'isolement passant de sept à dix jours, progression des variants et poursuite de la campagne de vaccination... Voici ce qu'il faut retenir de son intervention.

Le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse consacrée à la situation sanitaire, jeudi 18 février 2021 à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)


(THOMAS SAMSON / AFP)

19h50 : Concernant la tenue des festivals cet été, des réunions seront régulièrement organisées entre les principaux acteurs du secteur et les autorités au cours des prochains mois, afin d'adapter cette jauge de 5 000 participants assis, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

19h46 : Cet été, les festivals pourront se tenir s'ils respectent une jauge de 5 000 personnes et si les participants restent assis, à distance les uns des autres, a annoncé la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, aux organisateurs, selon nos informations. Vous en saurez davantage dans notre article.

Le festival d'Avignon, en juillet 2020. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)


(CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

19h42 : Bonsoir le ministre de la Santé a évoqué ce soir la situation des patients atteints du Covid-19 et souffrant toujours, parfois des mois après, de symptômes importants de la maladie. Olivier Véran se rendra à Nice samedi, la rencontre d’équipes soignantes dont la mobilisation est particulièrement exemplaire pour venir en aide aux Français, nombreux, qui conservent des symptômes plusieurs semaines, voire plusieurs mois après avoir contracté le Covid", a-t-il annoncé.

"Ce qu’on appelle le Covid long fait l'objet de nombreux travaux scientifiques et médicaux, et j'y annoncerai comment la France structure des filières de soins spécifiques sur tout le territoire, faisant notamment appel à la médecine de ville", a ajouté le ministre.

18h53 : Bonsoir comme d'habitude les cas de covidlong n'existent pas

18h51 : L’intention des Français de se faire vacciner contre le Covid-19 progresse encore en France, selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro. Les Français sont désormais 61% à vouloir bénéficier de la vaccination. Cela représente cinq points de plus que le mois dernier, et surtout 19 points supplémentaires qu’en décembre.

18h50 : Bonsoir @Melow, à ce stade, aucune date de fin du couvre-feu n'a été évoquée par le gouvernement. "L’heure n’est pas encore au relâchement de nos efforts, encore moins au relâchement de notre vigilance collective" , a insisté le ministre de la Santé lors de sa conférence de presse ce soir.

18h42 : Une fin du couvre feu est elle prévue où du moins envisagée ?

18h47 : Olivier Véran a également réagi à la publication, signée par quelques membres du Conseil scientifique dans la revue The Lancet, qui propose un auto-isolement limité aux personnes les plus vulnérables si le confinement généralisé n'est pas possible. "La faisabilité d'une telle mesure est très discutable, la solidarité qu'elle emporte entre les générations l'est tout autant et l'impact épidémique n'est pas assuré", a déclaré le ministre de la Santé.

18h42 : "Les symptômes liés au vaccin d'AstraZeneca peuvent être gênants, mais ils sont bénins et temporaires", a assuré Olivier Véran. Il est central qu'un maximum de soignants continue de se protéger en se faisant vacciner." Le ministre de la Santé a évoqué la recommandation transmise aux hôpitaux d'échelonner les vaccinations pour éviter d'éventuels gels de service, en raison d'un trop grand nombre d'arrêts maladie.

18h40 : Voici quelques points à retenir de la conférence de presse d'Olivier Véran :

La durée d'isolement de tous les patients testés positifs au Covid-19 passera de sept à dix jours à partir de lundi.


Le gouvernement espère ouvrir la vaccination aux personnes de 65 à 74 ans "entre fin mars et mi-avril, en fonction du nombre de personnes de plus de 75 ans qui auront fait le choix de se faire vacciner" .


Désormais, 36% des tests positifs "correspondent à des variants dits britanniques" et "5% correspondent à des variants dits brésilien ou sud-africain", a indiqué Olivier Véran. Il y a une semaine, la part du variant identifié outre-Manche était de "20 à 25%".

Olivier Véran est opposé à l'idée défendue par certains membres du Conseil scientifique dans une publication de The Lancet, proposant aux personnes les plus âgées de s'auto-isoler.

18h43 : Nous vous le disions il y a quelques minutes : Olivier Véran vient d'annoncer que la durée d'isolement, pour tout patient testé positif au Covid-19, passerait dès lundi de sept à dix jours. Elle sera toujours de sept jours pour les cas contacts. Voici ses précisions en vidéo :

18h43 : "Dans le courant du mois de mars, nous rendrons le vaccin AstraZenecaaccessible directement en pharmacie pour tous les Français âgés de 50 à 64 ans,ainsi que chez leurs médecins, infirmiers et autres professionnels de santéhabilités à vacciner", indique Olivier Véran. "Notre campagne va donc prendre encore plus d’ampleur enmars ", assure le ministre de la Santé.

18h23 : "La très grande majorité des tests positifs sont passés en criblage, ou en séquençage. Ce sont des techniques qui nous permettent de connaître au jour le jour la part de variants dans l'épidémie. Nous savons que 36% des cas positifs criblés correspondent à des variants dits britanniques et que 5% correspondent à des variants dits brésilien ou sud-africain", a déclaré un peu plus tôt Olivier Véran.


18h22 : Le ministre de la Santé, Olivier Véran, indique que le gouvernement espère ouvrir la vaccination aux personnes de 65 à 74 ans "entre fin mars et la mi-avril, en fonction du nombre de personnesde plus de 75 ans qui auront fait le choix de se faire vacciner" .

18h49 : "L’âge moyen du Français vacciné est de 72 ans (...) Plus de 75%des personnes âgées en Ehpad ont reçu au moins une première dose de vaccin."

18h32 : "Certaines études scientifiques évoquent la possibilité que les variants seraient responsables d’une durée de contagiosité plus longue que le Covid classique", explique le ministre de la Santé. "Sans attendre la confirmation, et dans la mesure où la part de variants dans les contaminations est devenue élevée, j’ai décidé que la durée de l’isolement de tous les patients dont un test diagnostique est positif passera, à compter de lundi, de sept à dix jours. Elle reste de sept jours pour les cas contacts."

18h23 : La durée d'isolement de tous les patients testés positifs au Covid-19 passera de sept à dix jours à partir de lundi, annonce Olivier Véran.

18h22 : A Dunkerque (Nord), "le taux de variant britannique est de 72%, l'incidence en hausse régulière dépasse les 600 cas pour 100 000 habitants par semaine", indique Olivier Véran lors de sa conférence de presse. "Je pense aussi à Mayotte, où le variant sud-africain pèse pour 69% des cas", poursuit le ministre de la Santé.

18h17 : Voici des projections présentées lors de la conférence de presse par Vittoria Colizza :

18h12 : "Les semaines devant nous sont des semaines clés. Cette incertitude autour des variants doit nous inciter à la vigilance absolue."

18h12 : Vittoria Colizza, qui s'exprime actuellement lors de la conférence de presse, est donc directrice de recherche à l'Inserm et spécialiste en modélisation des maladies infectieuses. Son travail est de développer des modèles mathématiques pour anticiper l'évolution de l'épidémie et les conséquences des différentes mesures sanitaires sur la courbe des contaminations et des hospitalisations.

18h09 : "Ce qu'on a pu voir, en tenant compte de la présence du variant britannique au début de l'année, c'est que ce couvre-feu anticipé [à 18 heures] a eu un impact considérable sur le recul de la souche historique. Si on avait que ces souches historiques, on serait capable d'avoir un recul épidémique dans les temps grâce à ce couvre-feu", explique Vittoria Colizza, directrice de recherche à l'Inserm et spécialiste en modélisation des maladies infectieuses, présente au côté d'Olivier Véran.

18h04 : "Nous ne sommes jamais totalement sortis de la deuxième vague, déclare Olivier Véran. Il est toujours nécessaire de déprogrammer un certain nombre de soins et de transférer des malades d'un hôpital vers un autre. Chaque semaine, le Covid fait autant de victimes que les accidents de la route en font en une année."

18h03 : La conférence de presse du ministre de la Santé, Olivier Véran, débute. Vous pouvez la suivre dans notre direct.

18h05 : Il est 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a reçu les organisateurs de festivals, impatients de savoir s'ils pourront reprendre cet été. Selon les informations de franceinfo, une jauge maximale de 5 000 spectateurs en format "assis" pourrait être fixée. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, donne quant à lui un point presse sur la situation sanitaire, à suivre en direct sur franceinfo.

La paire française Julia Simon-Antonin Guigonnat est sacrée championne du monde de relais mixte simple. Ils ont devancé la Norvège (Johannes Boe-Tiril Eckhoff) et la Suède (Sebastian Samuelsson-Hanna Oeberg).

• La Ville de Paris a remporté une importante victoire face aux plateformes de location comme Airbnb. La Cour de cassation a jugé la réglementation de la capitale conforme au droit européen, "proportionnée" et justifiée pour lutter contre la pénurie de logements destinés à la location.

• La mission américaine Perseverance doit atterrir sur la planète rouge ce soir. Elle sera la troisième à atteindre Mars en une semaine, après celles des Emirats arabes unis et de la Chine. Franceinfo vous explique pourquoi tous les yeux se tournent vers Mars en ce début d'année 2021.

17h53 : Selon les informations de franceinfo, Roselyne Bachelot, qui a reçu les organisateurs de festivals, a annoncé qu'au mieux, ils pourraient avoir lieu avec une jauge de 5 000 personnes, en format assis.

17h50 : L'espérance de vie aux Etats-Unis a chuté d'un an au premier semestre 2020, au début des ravages de la pandémie de Covid-19, selon des chiffres préliminaires des autorités sanitaires américaines. Les minorités ont été les plus frappées par cette baisse: les personnes noires ont perdu presque trois ans, les personnes hispaniques quasiment deux, selon les Centres de prévention et de lutte contre les maladies.

17h45 : L'espérance de vie aux Etats-Unis a chuté d'un an au premier semestre 2020, au début des ravages de la pandémie de Covid-19, selon des chiffres préliminaires des autorités sanitaires américaines. Les minorités ont été les plus frappées par cette baisse : les personnes noires ont perdu presque trois ans, les personnes hispaniques quasiment deux, selon les centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC).

17h04 : En voilà une bonne idée... à risque et professeur, je ne travaille plus depuis novembre, a réduit ma vie sociale à presque néant. Je n ai pas attendu que les membres de conseil scientifique me le disent... mais ça devient moralement difficile de ne voir personne et de se sentir une charge pour la société (je suis payée et remplacee). Je veux bien vivre avec mais il faut aussi de la bonne volonté et du respect de chacun, notamment sur le port du masque ou les gestes barrières qui ne sont pas respectés par tous (même au travail, et pas que par les eleves !)

17h34 : Dans les commentaires, @Noune n'est pas vraiment d'accord avec l'avis de ces membres du Conseil scientifique, qui jugent qu'il faut opter pour un "contrat social" entre générations, où les plus âgés et fragiles accepteraient de s'auto-isoler.

16h57 : Dans un point de vue publié aujourd'hui par la revue médicale The Lancet Public Health, ils plaident pour une "nouvelle approche" basée sur "un contrat social clair et transparent" entre les générations car le Covid-19 pourrait être là pour durer. "La fin tant attendue de cette crise sanitaire mondiale pourrait bien être continuellement repoussée puisque de nouveaux variants émergent" et risquent de rendre les vaccins moins efficaces, écrivent ces cinq membres du Conseil scientifique français, dont son président, le Pr Jean-François Delfraissy.

16h56 : Des membres du Conseil scientifique, qui guide le gouvernement français, jugent qu'il ne faut plus enchaîner les confinements pour combattre le Covid-19 mais opter pour un "contrat social" entre générations où les plus âgés et fragiles accepteraient de s'auto-isoler.

15h47 : Il existe quand même un système de vaccination à double vitesse... ma mère âgée de 75 ans et avec un cancer n’est toujours pas vaccinée dans les Hauts de France , ses 2 rdv ayant été annulés! #citoyenlambda

15h47 : Tant mieux pour lui , il doit etre gravement malade car moi avec 4 pontages coronariens et 69 ans je ne suis pas prioritaire ,

15h47 : C'est juste honteux, alors que des milliers (voire des millions de personnes) présentant de réels risques n'arrivent même pas à obtenir un rendez-vous.

15h46 : @Sarkozy . Honteux, ce passe droit. Mes parents 80 et 82 ans n'ont toujours pas de date pour le 1er vaccin.. Et Sarko (français lambda, désormais) , qui se fait vacciner à 66 ans.. Honteux, vraiment.

15h46 : Vous êtes plusieurs, dans les commentaires, à vous offusquer de la vaccination de Nicolas Sarkozy contre le Covid-19. Comme je vous l'ai indiqué, son médecin a invoqué une pathologie à haut risque chez l'ancien président, sans en préciser la nature.

15h36 : "Pour nous, le Covid-19 pourrait être notre dernière maladie."

Claude P., 69 ans, est résigné. Il souffre de deux souffles au cœur et a déjà fait une crise cardiaque. Il est par ailleurs aidant familial de son épouse, âgée de 67 ans et atteinte d'une sclérose en plaque. "Il paraît que notre état ne fait pas de nous des prioritaires", regrette-t-il. Franceinfo a recueilli le témoignage des 65-74 ans, "oubliés de la vaccination".