Covid-19 : aucun rendez-vous de vaccination ne sera finalement reporté en Ile-de-France

Jeudi, l'agence régionale de santé avait annoncé "le décalage de 15 000 à 20 000 rendez-vous". L'arrivée de doses Moderna a finalement permis d'éviter d'en arriver là.

Une femme reçoit une injection du vaccin Pfizer/BioNTech, le 21 janvier 2021, à Paris.
Une femme reçoit une injection du vaccin Pfizer/BioNTech, le 21 janvier 2021, à Paris. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

L'Île-de-France pourra finalement poursuivre sa campagne de vaccination contre le Covid-19 "sans report de rendez-vous de première injection", a annoncé lundi l'agence régionale de santé, lundi 1er février. Jeudi, elle avait annoncé prévoir "le décalage de 15 000 à 20 000 rendez-vous". La "mobilisation de 20 000 doses de vaccin Moderna" a finalement permis d'éviter ces reports. De nouveaux créneaux seront même ouverts mardi. 

>> Ce direct est désormais terminé.

Les remontées mécaniques fermées en février. Les remontées mécaniques dans les stations de sports d'hiver resteront fermées durant tout le mois, a annoncé Matignon, lundi soir. Aucune date de réouverture n'a été fixée mais les aides au secteur seront élargies.

En France, le couvre-feu a "un effet" sur l'épidémie, selon Gabriel Attal. Le porte-parole du gouvernement a affirmé, lundi, que les contaminations ont augmenté de 4% la semaine passée, contre 10 à 15% la semaine précédente. "Nous ne sommes pas aujourd'hui à un niveau de circulation du virus que nous considérons comme acceptable", a précisé Gabriel Attal.

Des sanctions pour les restaurateurs trop impatients. Les restaurateurs qui ouvrent leurs établissements malgré l'interdiction "seront suspendus pendant un mois de l'accès au fonds de solidarité", a affirmé sur RTL le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire.

Le vaccin d'AstraZeneca très attendu. Les doses de vaccins contre le Covid-19 d'AstraZeneca arriveront en France à la fin de cette semaine ou au début de la semaine prochaine, a déclaré sur France Inter le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune. "On va accélérer les livraisons", a-t-il affirmé.

Macron se penche sur les vaccins. Emmanuel Macron présidera, mardi après-midi, une réunion en visioconférence sur la production de vaccins en France et en Europe. L'Elysée souhaite mobiliser au mieux les capacités de production pour fabriquer le maximum de vaccins et comment en garantir la disponibilité. Des laboratoires pharmaceutiques y participeront, tout comme le commissaire européen Thierry Breton.

 Bayer va aider CureVac à fabriquer des vaccins. Le géant pharmaceutique allemand a annoncé qu'il allait produire dès 2022 le vaccin contre le Covid-19 développé par son concurrent CureVac, également allemand. L'objectif est une production de 160 millions de doses en 2022. Ces capacités s'ajoutent à une production dans le réseau existant de CureVac de 300 millions de doses en 2021 et un milliard l'année suivante.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

00h05 : Voici un dernier point sur l'actualité de la soirée :

L'épidémie ne faiblit pas en France : les hôpitaux recensent 456 nouveaux décès en 24 heures, un niveau de mortalité qui n'avait plus été atteint depuis le 24 novembre. Au total, 3 218 personnes sont réanimation ou soins intensifs, un chiffre également en hausse. Le détail est à retrouver dans notre article.

Les expulsions locatives ne reprendront pas le 31 mars prochain : la trêve hivernale est prolongée jusqu'au 1er juin.

Les remontées mécaniques des stations de ski resteront fermées en février. Les aides versées au secteur de la montagne seront renforcées, afin d'aider les entreprises à survivre à ce qui s'annonce comme une saison blanche pour le ski alpin.

La Birmanie a été le théâtre d'un coup d'Etat de l'armée, qui a arrêté la cheffe du gouvernement civil, Aung San Suu Kyi, et placé ses généraux aux principaux postes. Notre article vous en dit plus.

#METEO Le temps demain sera dominé par une nouvelle perturbation pluvieuse avec le maintien en vigilance orange pour crues de 19 départements dans le nord et le sud-ouest, tandis que la Corrèze est placée en vigilance rouge, selon des prévisions de Météo-France.

23h40 : "On ne se faisait pas trop d'illusions", réagit sur franceinfo le maire de la Plagne Tarentaise (Savoie), après l'annonce du gouvernement sur la poursuite de la fermeture des remontées mécaniques en février.

Illustration fermeture des remontées mécaniques dans les stations de ski. (JEFF PACHOUD / AFP) (JEFF PACHOUD / AFP)

00h06 : Quatre restaurateurs et un caviste du Calvados ont organisé un barbecue géant et gratuit en plein air pour lancer "un cri du désespoir", relaie France 3 Normandie. "On veut avoir une date de réouverture, avoir des informations sur notre futur très très proche", explique un restaurateur.

Quatre restaurateurs et un caviste ont organisé ce lundi un barbecue gratuit dans la zone d'activité de Moult, en bord de RN13(France 3)

23h18 : "Aujourd'hui, sur 2 000 personnes contrôlées en Alsace, il y a eu seulement 9 verbalisations".

Ilfaut désormais présenter un test PCR négatif pour rentrer en France quand on arrive d'un pays de l'Union européenne. Selon la préfète du Grand-Est, "la règle est comprise et particulièrement bien respectée".

22h36 : Bonsoir @jeando, effectivement, le variant britannique est bien présent sur l'Ile de Beauté : depuis la semaine du 25 janvier, 20 personnes ont été testées positives à ce variant, selon France 3 Corse. Actuellement, 61 personnes sont hospitalisées en Corse, dont huit en réanimation, selon les derniers chiffres de l'ARS.

22h36 : Variant anglais en Corse ? Merci de confirmer cette information

00h09 : En Italie, dans les régions les moins touchées par l’épidémie, tous les restaurants peuvent rouvrir, et accueillir à l’intérieur ou en terrasse. Dans le pays, la propagation du virus est plus lente que la plupart de ses voisins européens, avec seulement 7 000 nouveau cas en 24 heures.


00h10 : Il est 22 heures. Faisons un point sur l'actualité :

  • Les expulsions locatives ne reprendront pas le 31 mars prochain, selon les informations recueillies par franceinfo : la trêve hivernale est prolongée jusqu'au 1er juin.
  • Les remontées mécaniques resteront fermées en février, aucune date de réouverture n'a été fixée. Les aides versées par l'Etat au secteur de la montagne vont être renforcées afin d'aider les entreprises à survivre à ce qui s'annonce comme une saison blanche pour le ski alpin.
  • Les chiffres continuent de grimper : les hôpitaux recensent 456 nouveaux décès de patients victimes du Covid-19 en 24 heures, un niveau de mortalité qui n'avait plus été atteint depuis le 24 novembre. Le détail dans notre article.
  • L'acteur américain Dustin Diamond, surtout connu pour son rôle de l'iconoclaste Screech, dans la série "Sauvés par le gong", est mort d'un cancer foudroyant à 44 ans, a annoncé son agent.

22h56 : Un cabinet d’architecture de Lille a eu l'idée de mettre à disposition ses bureaux pour des étudiants qui veulent rompre avec l'isolement, relaie France 3 Hauts-de-France, alors que ses salariés sont tous en télétravail. "On ne se rendait pas compte, mais en fait en discutant avec les étudiants, il y a un vrai malaise. Alors si on peut aider...", témoigne le responsable du cabinet.

21h38 : "Il est vrai que ce fut plus lent sur certains points mais il y a aussi de bonnes raisons que ce soit plus lent".

Angela Merkel défend les livraisons de vaccin contre le Covid-19 "plus lentes" dans l'Union européenne qu'ailleurs, en raison notamment du refus des Européens de délivrer des autorisations d'urgence, comme l'ont fait les Britanniques.

La chancelière allemande Angela Merkel lors d\'une conférence de presse sur la situation sanitaire en Allemagne, le 19 janvier 2021 à Berlin. (FILIP SINGER / EPA / AFP)

21h08 : Les expulsions locatives ne reprendront donc pas le 31 mars prochain. Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée chargée du Logement, milite par ailleurs, comme la fondation Abbé Pierre, pour la création d'un fonds national d'aide aux impayés. Selon son entourage, il ne manque plus que l'arbitrage de Matignon. Notre article vous en dit plus.

21h04 : a trêve hivernale des expulsions locatives est prolongée jusqu'au 1er juin.

21h03 : "J'ai fait ça pour sauver mon établissement, mais aussi pour ces gens-là. J'ai des routiers, des maçons, des mécaniciens qui ont aussi besoin de manger, de voir du monde, de discuter."


Un restaurateur clandestin de l'Essonne se retrouve devant la justice après avoir organisé un déjeuner clandestin pour une vingtaine de clients, indique France 3 Paris-Ile-de-France. C'est un appel anonyme aux gendarmes qui a amené à l'intervention des gendarmes.

20h33 : Les restaurateurs et hôteliers de Dinan (Côtes-d'Armor) ont jeté symboliquement la clef de leur établissement devant la permanence du député de la circonscription. "Je vis sur mes fonds propres" confie le patron d'une brasserie à France 3 Bretagne. Il sait qu'il ne va plus pouvoir tenir très longtemps. "Trois mois max. Après, c'est fini."


20h24 : De plus, on compte 1 750 nouvelles entrées à l'hôpital ces dernières 24 heures, pour un total de 27 874 patients hospitalisés. Enfin, toujours selon Santé publique France, 4 347 cas de Covid-19 ont été détectés ces dernières 24 heures dans l'Hexagone avec un taux de positivité aux tests de 6,7%.

20h15 : Les chiffres quotidiens du sont tombés. On dénombre 456 morts supplémentaires dans les hôpitaux en 24 heures, pour un bilan de 76 512 décès au total en France depuis le début de l'épidémie, selon les données de Santé publique France. On recense par ailleurs 3 228 personnes en réanimation, dont 318 nouvelles entrées ces dernières 24 heures, toujours selon la même source.

20h05 : L’objectif est de faire un tour d’horizon des capacités de fabrication. Parmi les participants à cette réunion : des laboratoires producteurs de vaccins, des laboratoires pharmaceutiques et même des laboratoires vétérinaires. Cette réunion se veut "un appel à la mobilisation de tous les acteurs industriels", explique l’entourage du président.

20h02 : Emmanuel Macron présidera demain dans l’après-midi une réunion en visioconférence sur la production de vaccins en France et en Europe, a indiqué l'Elysée à France Télévisions.

20h01 : Il est 20 heures. Faisons un point sur l'actualité :

  • Les remontées mécaniques des stations de ski resteront fermées en février, annonce Matignon, à l'issue d'une rencontre entre le Premier ministre, Jean Castex, et les acteurs de la montagne. Aucune date de réouverture n'a été fixée.
  • L'appel d'offres lancé par la Ligue de football professionnel (LFP) pour diffuser la Ligue 1 et la Ligue 2 a été déclaré infructueux. Aucune offre n'a atteint le prix minimal fixé par la LFP sur les six lots mis en jeu.
  • Le Conseil de sécurité de l'ONU tiendra une réunion d'urgence demain matin sur la situation en Birmanie après la prise du pouvoir par les militaires et l'éviction de la dirigeante démocratiquement élue, Aung San Suu Kyi. Le président américain Joe Biden appelle l'armée birmane à rendre "immédiatement" le pouvoir. Notre article vous résume la crise que traverse le pays.

19h54 : Ce fonds verse une compensation de 20% du chiffre d'affaires, dans la limite de 200 000 euros, aux entreprises frappées indirectement par les fermetures administratives liées à la lutte contre la pandémie de Covid-19, si elles ont perdu 70% de leur chiffre d'affaires.

19h53 : Voici un peu plus de détails sur les activités de montagne désormais éligibles aux aides versées par l'Etat. Les entreprises ayant une activité "d'ingénierie, de menuiserie, ou encore de fabrication de remonte-pentes", pourront bénéficier notamment du soutien du fonds de solidarité, annonce Matignon.

19h49 : Les vaccins d'AstraZeneca seront "dans les pharmacies, normalement, dans la troisième semaine de février", selon la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). La Haute autorité de santé (HAS) rendra son avis demain sur ce vaccin.

Illustration du vaccin contre le Covid-19 de l'Université d'Oxford et de son partenaire, la société pharmaceutique britannique AstraZeneca. (JUSTIN TALLIS / AFP)(JUSTIN TALLIS / AFP)

19h42 : Aucune date de réouverture n'a été fixée, mais les commerces de matériel de ski et les activités annexes sont désormais éligibles aux aides du gouvernement, précise Matignon.



19h36 : Les remontées mécaniques resteront fermées en février, annonce Matignon.

19h33 : Quelque 62 198 personnes ont été contrôlées hier pendant le couvre-feu, indique le ministère de l'Intérieur à France Télévisions. Au total, il y a eu près de 12 000 verbalisations (11 955), dont 73 concernaient des établissements recevant du public.

19h25 : Les musées du Vatican ont rouvert sans touristes, pour le plus grand plaisir des visiteurs de Rome. "Ces dernières années, le musée était notre seconde maison. Aujourd'hui on redécouvre un endroit devenu légèrement flou dans nos souvenirs", se réjouit un guide touristique en manque d'art, venu pour son propre plaisir.

19h18 : "La contrepartie pour éviter un nouveau confinement, c'est plus de contrôles (...) et des sanctions le cas échéant", indique également le porte-parole du gouvernement, alors que Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, a annoncé hier une augmentation de plus de 30 % des contrôles du couvre-feu samedi.

19h14 : "Pour être clair, ça continue à augmenter, mais ça augmente beaucoup moins vite depuis la semaine dernière", ajoute Gabriel Attal, précisant : "mais si on voit que les signaux sont réunis pour un emballement de l'épidémie, on prendra nos responsabilités".

19h13 : Interrogé sur la plateau de "C à vous" sur la décision de ne pas avoir annoncé de nouveau confinement, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, affirme : "Aujourd'hui vous avez un taux d'incidence qui n'est pas celui qu'on connaissait ni dans le premier, ni dans le second confinement (...) et une situation qui s'est relativement stabilisée."





19h01 : Dans les aéroports français, la police vérifie désormais que les voyageurs ont un motif impérieux pour se rendre hors de l’espace européen. Si le personnel des compagnies aériennes tente de faire de la pédagogie, la police aux frontières tranche fermement, un peu plus loin. "Je voulais aller voir ma mère, ça fait dix ans que je ne l'ai pas vue", proteste Omar qui n'a pas pu embarquer pour Bamako (Mali).

Des passagers attendent pour présenter leurs documents d'identité et leur attestation à la police aux frontières de l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, le 1er février 2021. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)(CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

18h09 : Voici un nouveau point sur l'actualité en cette fin d'après-midi :

Quelques restaurants ont ouvert aujourd'hui en dépit des interdictions sanitaires. Des "cas isolés", estime le gouvernement, qui rappelle que les établissements se verront retirer le soutien de l'Etat. Franceinfo résume ce que les restaurateurs risquent.

#BIRMANIE Le Conseil de sécurité des Nations unies compte évoquer demain la situation en Birmanie après la prise du pouvoir par les militaires et l'éviction de la dirigeante démocratiquement élue Aung San Suu Kyi. Pour mieux comprendre ce qu'il s'est passé, on répond à six questions sur ce coup d'Etat.

Il y a un lien entre l'agression d'un homme à Wattwiller (Haut-Rhin) mardi dernier et les deux assassinats commis dans la Drôme et en Ardèche jeudi, confirme la procureure de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot.


Le chanteur américain Marilyn Manson est accusé de harcèlement et de viol par plusieurs femmes, notamment l'actrice américaine Evan Rachel Wood qui dit avoir été soumise à "d'horribles abus durant des années".

17h56 : Les contrôles de police en plein couvre-feu ont-ils provoqué les bouchons hier en Ile-de-France ? Près de 400 kilomètres d'embouteillages ont été enregistrés en fin de journée autour de Paris. Mais ces ralentissements ont commencé avant le début du couvre-feu et les contrôles de police. Explications de Benoît Zagdoun.

17h25 : : Pas vraiment... La garde d'enfants est considérée comme un motif impérieux quand elle est effectuée par le parent investi de l'autorité parentale ou dont le droit de garde est reconnu par une décision de justice.

17h26 : Peut-on aller voir ses petits enfants en Martinique ?

17h23 : Bonjour @Louis. "Pour être respecté, il faut être respectable", a déclaré ce matin le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, sur France Inter. Il a annoncé qu'il avait demandé au directeur général de la police nationale "dès hier soir" de "suspendre et de retirer de son poste de commandement", un commissaire de police du sud de la France surpris "manifestement" dans un restaurant clandestin. Pour le reste, je vous laisse seul juge...

17h22 : Bonjour FI !Je tente à nouveau ma question, j’ai l’impression, sans virer dans le complotisme, que le sujet n’est pas tellement abordé par les médias « sérieux » :Le gouvernement a-t-il prévu des sanctions exemplaires pour les magistrats, sous préfets et autres policiers festoyant sans aucun respect des règles de distanciation sociale et en bravant ouvertement le couvre-feu ?Y’a t’il eu une parole officielle condamnant fermement ce genre de pratiques par des représentants de l’autorité publique ?Ces agissements sont dégueulasses, pas d’autres mots...

17h17 : Bonjour@dimdom. Rassurez-vous : à partir de demain, les motifs impérieux ne seront nécessaires que pour se rendre aux Antilles, pas dans le sens inverse.

17h17 : Bonjour, je suis dans les dom, je dois me rendre en métropole pour un bilan de santé, un certificat médical de mon médecin traitant peut-il suffire ? Si oui, quelles informations doivent y figurer ?

17h09 : @Marie Effectivement, pour les Belges, un test PCR négatif de moins de 72 heures est obligatoire pour entrer sur le territoire français. Cette obligation concerne tous les modes de déplacements (arrivée par voie routière, ferroviaire, aérienne ou maritime).

Mais certains en sont exemptés : les transporteurs routiers, les travailleurs frontaliers et les résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile. En revanche, les personnes souhaitant bénéficier de l'une des exceptions doivent se munir d'un document leur permettant de justifier du motif de leur déplacement.

17h09 : #BELGIQUELes belges qui habitent à 30 km maximum de la frontière française peuvent-ils continuer à y aller sans faire de test PCR, s'ils restent moins de 24 heures en France ? Merci de bien vouloir répondre à mon interrogation.

16h40 : Une file interminable d'étudiants qui attendent de recevoir une aide alimentaire. Ça se passe à Paris, en 2021. "Mon frigo, il est vide depuis lundi et ça commence à devenir difficile", expliquait jeudi dernier une étudiante à Brut.




16h15 : L'ancien Premier ministre Edouard Philippe a été testé positif au Covid-19, a indiqué la mairie du Havre (Seine-Maritime) à franceinfo, confirmant une information de l'AFP. "Il s'est isolé et travaille depuis chez lui", précise son équipe à l'hôtel de ville.

15h41 : L'objectif est de produire 160 millions de doses en 2022. Ces capacités s'ajoutent à une production dans le réseau existant de CureVac de 300 millions de doses en 2021 et un milliard l'année suivante.

15h41 : Le géant pharmaceutique allemand Bayer va produire dès 2022 le vaccin contre le Covid-19 développé par son concurrent CureVac, également allemand. "Nous disposons des compétences nécessaires pour produire le vaccin mRNA", a indiqué le directeur de la branche pharmaceutique du groupe.

15h04 : Parmi les menaces brandies envers les restaurateurs il y a la suspension "pendant un mois de l'accès au fonds de solidarité". Depuis le début de la pandémie, plus de 14 milliards d'euros ont été versés au titre du fonds. Alors comment Bercy s'organise pour gérer l'afflux de demandes ? Explications des Echos.

15h01 : Un restaurateur du Doubs appelle les gérants de restaurants à rouvrir leurs établissements pour exprimer leurs difficultés et protester contre les restrictions les visant, du fait de la crise sanitaire. Mais que risquent les restaurateurs qui ouvrent leurs établissements malgré les interdictions ? Valentine Pasquesoone fait le point.

14h45 : Le Premier ministre l'avait annoncé, les policiers et les gendarmes sont mobilisés pour contrôler le non-respect du couvre-feu, l'organisation de fêtes clandestines et l'ouverture de restaurants. Hier soir, une opération de police sur le périphérique, à Paris, avait lieu pour faire respecter les restrictions. Reportage.

14h38 : Bonjour @Juliette M. Vos amies ont échappé de peu aux nouvelles règles en vigueur. D'abord pour celle qui est partie en Russie : c'est à partir d'aujourd'hui que les passagers de vols quittant l'Union européenne doivent présenter un "motif impérieux" pour sortir du territoire.

En ce qui concerne la Martinique, c'est à compter de demain qu'il faut justifier d'un motif impérieux. En outre, votre amie doit respecter une septaine à son arrivée et présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures pour s'y rendre, ainsi que pour revenir en métropole.

14h38 : Je pensais qu’on pouvait plus partir hors Europe à partir de dimanche mais j’ai deux amies qui sont parties, une hier pour la Russie et une autre pour la Martinique pour des vacances. Quand est ce qu’entre en vigueur la mesure du coup ? Merci

14h33 : C'est une des pistes de traitement contre le Covid-19. Un médicament donné aux malades pour limiter les effets pulmonaires du virus chez les patients qui en sont atteints. Les essais du Xav-19, un anticorps polyclonal développé à Nantes par la société Xenothera, ont débuté à l'automne. Et ils sont encourageants, selon France 3 Pays de la Loire.