Covid-19 : plus de 413 000 personnes ont été vaccinées en France

La campagne de vaccination se poursuit et s’ouvrira dès lundi prochain à l’ensemble des personnes de plus de 75 ans ainsi qu’aux personnes vulnérables à très haut risque.

Un nouveau centre de vaccination a ouvert à Nice (Alpes-Maritimes), dans le parc du théâtre de verdure, le 11 janvier 2021.
Un nouveau centre de vaccination a ouvert à Nice (Alpes-Maritimes), dans le parc du théâtre de verdure, le 11 janvier 2021. (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Depuis le début de la vaccination en France, 413 046 personnes ont été vaccinées contre le Covid-19, indique la Direction générale de la santé samedi 16 janvier. Elles font partie des publics prioritaires définis par les autorités sanitaires (personnes âgées en Ehpad, soignants, pompiers et aide-soignants de plus de 50 ans, personnes handicapées vulnérables...) La campagne de vaccination se poursuit et s’ouvrira dès le lundi 18 janvier prochain à l’ensemble des personnes de plus de 75 ans ainsi qu’aux personnes vulnérables à très haut risque. 

 Le couvre-feu à 18 heures entre en vigueur sur tout le territoire. C'est un passage à l'heure d'hiver particulier : la France avance, samedi 16 janvier, de deux heures le couvre-feu, dorénavant fixé à 18 heures sur l'ensemble de son territoire. Une course contre la montre pour vacciner la population et tenter d'enrayer l'épidémie de Covid-19. Il était déjà en vigueur dans 25 départements et est étendu dès ce samedi à l'ensemble du territoire métropolitain et "pour au moins 15 jours", a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex. Suivez notre direct.

 Un cas de variant sud-africain à Mayotte. Un cas de variant sud-africain du coronavirus a été détecté à Mayotte et les autorités ont décidé de suspendre les liaisons maritimes et aériennes internationales pour 15 jours à partir de dimanche, a annoncé samedi 16 janvier la préfecture. Les déplacements entre Mayotte, la Métropole et La Réunion ne sont autorisés que pour "motifs impérieux", a ajoute-t-elle dans un communiqué. 

 Les retards de livraison du vaccin ne dépasseront pas une semaine. Les laboratoires américain et allemand Pfizer et BioNTech ont annoncé, samedi 16 janvier, un "plan" qui doit permettre de limiter à une semaine les retards de livraison du vaccin contre le Covid-19. Ce plan "permettra d'augmenter les capacités de fabrication en Europe et de fournir beaucoup plus de doses au deuxième trimestre", ont annoncé les deux entreprises dans un communiqué conjoint. "Nous reviendrons au calendrier initial de livraisons à l'Union européenne à partir de la semaine du 25 janvier, avec une augmentation des livraisons à compter de la semaine du 15 février." 

Début de la vaccination en Inde. L'une des plus grandes campagnes de vaccination au monde débute samedi en Inde. Le pays prévoit d'immuniser 300 millions de personnes d'ici juillet. Quelque 30 millions de soignants et les personnes les plus exposées à la maladie seront les premiers à être concernés, suivis par environ 270 millions de personnes de plus de 50 ans ou présentant un état de grande vulnérabilité face au Covid-19.

Le variant britannique se répand dans le monde. Le variant VOC 202012/01 identifié au Royaume-Uni est présent dans 50 pays, selon l'Organisation mondiale de la santé, et celui détecté en Afrique du Sud dans 20 Etats. L'OMS, qui a appelé à une expansion mondiale du séquençage génomique et du partage des données, juge cette évaluation probablement sous-estimée.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h01 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

• La France passe le seuil des 70 000 morts depuis le début de la pandémie, avec 196 nouveaux décès. Côté contaminations, le chiffre est stable, autour de 21 000, tout le comme le taux de positivité (6,5%).

Le couvre-feu avancé est entré en vigueur dans tout l'Hexagone depuis 18 heures. Pour la liste des déplacements autorisés passés cette heure, c'est par là. Et si vous cherchez une attestation, vous la trouverez ici.


Il a neigé abondamment sur une grande partie du pays. 16 départements sont toujours placés en vigilance orange à la neige et au verglas, y compris Paris où on a vu Montmartre se transformer en piste de ski.


Le PSG reprend provisoirement la première place de la Ligue 1, à la faveur de son court succès contre Angers (1-0).

Rendez-vous demain, neuf heures, pour la suite de ce live.

22h45 : Les ventes de vélo en forte hausse, une flambée des prix du matériel informatique... Voici les nouvelles habitudes de consommation des Français à cause de la crise sanitaire, détaillées par France 2.




(FRANCE 2)

22h28 : L'Afrique du Sud est le pays le plus touché par le Covid-19 sur le continent africain, avec plus d'un million de cas de contaminations et plus de 36 000 victimes. "Au vu de ce qui se passe ici, je peux vous confirmer que ce nouveau variant a tout pour être inquiétant. Il fait énormément de dégâts dans le pays", décrit le journaliste Nicolas Bertrand sur place.




(FRANCE 2)

22h26 : @Salomé Je ne sais pas exactement pour ce collectif, mais comme l'idée est de calquer le modèle de la convention citoyenne, on peut imaginer un fonctionnement proche. On pouvait lire sur le site de cette dernière : "Une indemnisation est prévue, sur la base de celle qui est pratiquée pour les citoyens qui siègent dans les jurys d’assises. Concrètement, l’indemnisation est de 86,24 € brut par jour, soit 1 462 € pour l’ensemble des sessions de la convention citoyenne. Par ailleurs, les jours où vous êtes susceptible de travailler, une indemnité pour perte de revenu professionnel de 10,03 € par heure pourra vous être versée."

22h26 : Bonsoir ! Petite question suite au visionnage du reportage de France 3 diffusé dans le live un peu plus tôt, les citoyens tirés au sort sont ils rémunérés pour le travail qu'ils fournissent ?

22h22 : Hervé Guihard, le maire de Saint-Brieuc refuse de mettre en place le couvre-feu à 18 heures : "On ne va rien changer. (...) "On va continuer à ouvrir les écoles, les crèches, les centres de loisirs, les centres d'accueil jusqu'aux horaires classiques. Parce que sinon, ce sont toujours les plus défavorisés qui trinquent."

Son interview est à retrouver ici.




(MAXPPP)

22h10 : Comme partout en France, ce soir, l'heure du couvre-feu c'était à 18 heures à Chambéry. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes a pu suivre le travail de la quinzaine de policiers qui patrouillaient dans les rues de la ville : aucune verbalisation ce soir, mais beaucoup de pédagogie. A lire ici.

22h06 : L'idée d'un passeport vaccinal fait son chemin dans l'esprit des Français. Selon un sondage publié ce soir par Le Parisien, près des deux tiers des sondés sont d'accord avec le fait d'imposer la vaccination aux personnes désireuses prendre l'avion. C'est plus serré (50-50) pour conditionner la vaccination à la fréquentation des cinémas ou des établissements scolaires ou les lieux de travail.

21h59 : Fatiguant ces messages sur les "jeunes" qui ne respectent rien alors que les "vieux" sont des exemples. J'aimerai bien les voir eux si au même âge ils avaient du porter le masques toute la journée, respectées les distanciations sociales tout en ayant aucune activités en extérieures permises. Et c'est marrant ce "politiquement incorrect" sachant qu'en France il est au contraire très politiquement correct de dire que c'est la faute des jeunes (quand c'est pas celle des noirs ou des arabes), d'ailleurs la gestion de cette pandémie le prouve bien, priver les jeunes de liberté pour protéger les vieux

21h59 : Un témoignage ne vaut pas vérité non plus.Je travaille à côté d un collège et d un lycée, je les vois attendre, discuter, jouer au foot, attendre leur bus et je peux dire le contraire pour une majorité d'élèves à la sortie, une prise de conscience réelle pour bon nombre d entre eux, pas tous certes. En revanche les protocoles ne sont pas tjs bien respecté par les profs selon ma fille :" je suis à 2 m de vous, je ne mets pas mon masque" voilà les discours entendus en classe. En classe le masque pour les élèves et pas les profs... mais à la cantine, avec les mêmes élèves, sans masque, évidemment.....Ça n'a pas de sens ce masque pour une même classe. Ils n ont pas le masque à la cantine, en salle, quelle cohérence de le mettre à l'extérieur ! Franchement ! C'est juste du bon sens logique en fait !

21h59 : Bien d'accord... à 10 h les lycéens se retrouvent à clopper tranquille hors du lycée, en grappes de 5 à 10 et sans masques. .. mais bon quand on était ado, bref, c'est rude la distanciation !!!Par contre on devrait arrêter de mettre en cause l'éducation nationale qui fait ce qu'elle peut...

21h59 : On continue de débattre du port du masque chez les jeunes, hors du cadre scolaire.

21h54 : "Vous êtes soignants, il faut aussi faire face à vos propres responsabilités, vous avez une valeur d’exemple (…) on a un vaccin qui a été testé, donc je pense que le rapport bénéfice-risque du vaccin est favorable."

France 2 a pu assister à une réunion de soignants qui doivent convaincre de l'utilité du vaccin.




(FRANCE 2)

21h48 : L'Ecole de ski française organisait une descente aux flambeaux juste avant l'heure du couvre-feu pour que la "flamme de la montagne française ne s'éteigne pas". "Ce sont nos dernières cartouches", raconte Franck Lemaire, directeur de l’ESF Gérardmer, chez nos confrères de France 3 Grand Est.

21h44 : @Clodmo Là en revanche, il m'est plus facile de répondre. Didier Raoult a lui même indiqué sur Twitter (où il est certifié) qu'il n'avait pas de page Facebook. Numérama a mené son enquête, et a pu établir que les créateurs de la page se trouvaient en Côte d'Ivoire. Je vous invite à lire leur article qui explique comment la supercherie a tenu aussi longtemps.

21h42 : Et du faux compte Facebook ?

21h42 : Je vois des spécialistes relayer cette information, mais je ne suis pas en mesure de vous assurer que c'est vrai. Nous avons prévu de nous pencher plus avant sur la question dans les prochains jours.

21h39 : Bonsoir FI,Les réseaux sociaux évoquent un rétropédalage du professeur Raoult indiquant que finalement l’hydroxychlorodrine ne fonctionne pas ? Fakenews ou vrai ?Merci

21h38 : Pour contrer les effets du couvre-feu avancé à 18 heures, la maire d'Amiens a signé un arrêté autorisant l'ouverture des commerces pour deux dimanches ce mois-ci, indique France 3 Hauts-de-France.

21h31 : On en avait beaucoup parlé lors de l'annonce de sa création : le fameux collectif citoyen sur la vaccination s'est réuni aujourd'hui pour la première fois. France 3 a pu interroger plusieurs de ses membres, comme Marjorie : ""On dit souvent qu’on n’est pas écoutés, mais là on nous dit qu’on peut poser des questions et dire ce qu’on ressent autour de nous, ce n’est pas tous les jours."




(FRANCE 3

21h28 : @Lva J'invite nos lecteurs à y jeter un oeil (l'article est débloqué après le visionnage d'une pub, pas besoin d'être abonné). Nos confrères pointent des incohérences entre les chiffres publiés par Santé Publique France et les remontées du terrain, de l'ordre de 2,5 fois plus. Idem pour la courbe des hospitalisation, en baisse selon les acteurs locaux, en hausse selon SPF. Jérôme Salomon a demandé ce soir une enquête, nul doute qu'on en saura plus la semaine prochaine.

21h26 : Que faut-il penser de l'enquête de Nice-Matin qui annonce qu'il y a moitié moins d'hospitalisations Covid dans le département 06 que ce que remonte l'ARS tous les jours ? #VRAIOUFAKE

21h23 : Bonsoir, j'habite dans les Yvelines à proximité d'un gymnase, d'un collége, d'un lycée, d'un grand parc. Les jeunes sortent de cours, du gymnase, se retrouvent en bande au parc sans aucun masque, sans distanciation sociale. Arrêtez de mettre sur le dos de l'éducation nationale toutes les obligations sanitaires car une fois les portes franchies, c'est du grand n'importe quoi de la part des éléves. Je sais, mon message est politiquement incorrect car toute vérité n'est pas bonne à dire.

21h23 : Dans les commentaires, @Maurepas pointe le faible respect des consignes de distanciation sociale par les jeunes hors des établissements scolaires.

21h17 : @Nessa C'est au niveau de la ville qu'est décidé le fait de maintenir, ou pas, l'accueil périscolaire après 18 heures. Cela dépend aussi de la mobilisation des parents pour obtenir le maintien des horaires.

21h17 : Bonsoir Pierre. Je constate avec surprise que certains parents en France ont la chance d'avoir la possibilité d'aller chercher leurs enfants à l'école après 18h! La mairie de ma ville a décidé de ne plus assurer le périscolaire des enfants après 17h45. Renseignements pris directement à la mairie, il semblerait qu'il n'y ait "pas de texte" stipulant que le périscolaire puisse continuer après 18h!! Un non sens, cela était possible pendant les 2 premiers confinements!! Je précise que je suis médecin hospitalier et que mon mari est gendarme, 2 professions où il est impossible de partir "plus tôt " du travail...Savez- vous à quelle niveau sont prises les décisions de maintien ou non du périscolaire ? Gouvernement, préfet, maire?Merci pour votre réponse

21h06 : @Zaz95 Comme lors du confinement de l'automne, un mot dans le carnet de correspondance fera office d'attestation s'il rentre seul à la maison.

21h06 : Mon fils collégien finit les cours à 18 heures 3 fois par semaine doit il avoir un document du collège ? Merci

21h03 : Dans les commentaires, @Maman calme nous fait part de la méthode qu'a adopté l'école de sa fille pour les attestations.

20h56 : @David La tension sur les hôpitaux reste forte, avec un nombre total de malades du Covid hospitalisés s'élevant à 24 985, dont 1 199 arrivées comptabilisées aujourd'hui. Parmi eux, 2 731 se trouvent en réanimation, avec 188 nouvelles admissions en 24 heures.

20h55 : Bonsoir, Pouvez vous nous donner le ratio des entrées/sorties des réa et hospitalisations svp?

20h46 : @immune Le moins qu'on puisse dire, c'est que le cas de cette ville nichée au cœur de l'Amazonie bat en brèche les théories sur l'immunité collective. Au sortir de la première vague, les trois quarts des habitants présentaient des anticorps du virus, ça n'a pas empêché la deuxième vague de saturer de nouveau les hôpitaux, au point que des patients ont dû être évacués vers des hôpitaux d'autres grandes villes.

20h44 : Bonjour fi. Quelques mots sur Manaus, capitale amazonienne dont on avait annoncé une immunité aux 3/4 de la population ? Merci pour le travail

20h44 : #COUVRE_FEU @Un directeur agacé Et le justificatif de déplacement scolaire qui figure sur le site du ministère de l'Intérieur, c'est pour faire joli ?

@Un directeur d'école Lors du reconfinement de cet automne, les écoles avaient finalement fourni un justificatif après quelques jours de battement.

20h42 : Excusez moi mais ce genre d’attestation n’existe pas. Renseignez vous avant de dire n’importe quoi.

20h42 : Bonjour Pierre.Sachez que les établissements scolaires n'ont reçu aucun document à fournir aux parents. De plus, cela a un coût très important pour les établissements de fournir ces dérogations à tous les parents (limite de papiers).

20h40 : La campagne de vaccination contre le Covid-19 doit s’accélérer en France. Les personnes éligibles multiplient les recours pour y avoir accès, mais il s’avère difficile d’obtenir un rendez-vous. France 2 a suivi des patients dans leur parcours du combattant.




(FRANCE 2)

20h33 : #VACCIN @J-lg Les chiffres de VaccinTracker, le site développé par ce bénévole, rappelons-le, n'ont pas encore été mis à jour aujourd'hui. Pas de panique.

20h32 : Bonsoir à tout l'équipe de Francetv info. Difficile de comprendre la différence entre les stats de la Direction Générale de la Santé avec celles du site de Guillaume ROZIER (covidtracker.fr) ; les vaccinations quotidiennes pour le 14/01 & 15/01 se situent autour de 70 500. La DGS fait état de "24 000" de" plus que hier !!! Le site covidtracker donne un peu plus de 388 000 personnes vaccinées contre plus de 400 000 par la DGS. Du coté de la DGS moins de vaccinations quotidiennes et plus de vaccinés, du coté de G. ROZIER plus de vaccinations au quotidien et moins de personnes vaccinées en cumulés

20h31 : @ManonBrn Il vous faudra vous munir de l'attestation fournie par l'établissement scolaire, qui sera valable pendant la durée du couvre-feu.

20h30 : Bonjour, Je termine le travail à 18h, et je doit aller chercher ma fille à l’école ensuite. Je me demandais si l’attestation fourni par mon employeur suffit pour aller chercher ma fille le soir ou si il me faut en plus une attestation de déplacement dérogatoire du couvre feu ? Merci de votre réponse !

20h26 : @Anticovid Rien n'empêche les commerçants de fermer à 17h30 ou à 17h45, beaucoup le font d'ailleurs.

20h25 : Grosse incohérence, pourquoi un couvre-feu à 18h avec des commerces qui ferment à 18h ? 🤔 ... pourquoi pas un couvre-feu à 18h30 mais commerces fermés à 18h ? Là, c’est cohérent ! Bonne soirée FI

20h11 : C'est précisément à chaque fois sur le tableau de SPF, mais effectivement, le 5 janvier, cela paraît un peu ancien ! Ces données sont censées remonter toutes les semaines à partir des points des ARS.

20h10 : Pourquoi le nombre de clusters en cours d’investigation date du 5 janvier ? Ce chiffre n’est-il pas mis à jour quotidiennement par Santé publique France ? (Merci pour votre travail).

20h05 : Le taux de positivité demeure lui aussi stable, à 6,5%.



(SANTE PUBLIQUE FRANCE)

20h04 : Le nombre de nouveaux cas demeure stable, avec 21 406 nouvelles contaminations, contre 21 271 annoncées hier.

20h04 : La France franchit la barre des 70 000 morts avec 196 nouveaux décès lors des dernières 24 heures, indique Santé Publique France.

20h03 : Il est 20 heures et des briquettes, faisons le point sur les principaux titres de la soirée.

Le couvre-feu avancé est entré en vigueur dans tout l'Hexagone depuis deux heures. Pour la liste des déplacements autorisés passés cette heure, c'est par là. Et si vous cherchez une attestation, vous la trouverez ici.

Il a neigé abondamment sur une grande partie du pays. 30 départements sont placés en vigilance orange à la neige et au verglas, y compris Paris où on a vu Montmartre se transformer en piste de ski.

Entre 34 000 et 200 000 personnes ont manifesté partout en France contre la proposition de loi sécurité globale. A Paris, ils étaient entre 6 500 et 15 000.

Douche froide pour l'OM qui se prend les pieds dans le tapis contre le dernier du classement Nîmes, dans son antre du Vélodrome (1-2).

19h59 : Le chiffre représente effectivement à environ un tiers des chiffres atteints dans le courant de la semaine, sans doute un effet samedi.