Covid-19 : le manque de vaccins en Afrique est "inacceptable", selon la Banque mondiale

Le numéro deux de la Banque mondiale a alerté mercredi sur la très faible vaccination sur le continent.

Un patient reçevant une dose de vaccin contre le Covid-19 à Nairobi (Kenya), le 12 avril 2021.
Un patient reçevant une dose de vaccin contre le Covid-19 à Nairobi (Kenya), le 12 avril 2021. (ROBERT BONET / NURPHOTO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

L'Afrique ne parvient pas à combler son retard. Le manque d'accès aux vaccins sur ce continent est "inacceptable", a affirmé le n°2 de la Banque mondiale, Axel van Trotsenburg, mercredi 14 juillet, à la veille d'une réunion à Abidjan pour définir le futur soutien financier de l'institution aux pays du continent.

"C'est un énorme problème, il est inacceptable que seulement 1% de la population africaine soit vaccinée. Cela doit changer et nous devons faire beaucoup plus", a déclaré le directeur général des opérations de la Banque mondiale à l'AFP. Ce direct est désormais clôturé, merci de l'avoir suivi.

 Le variant Delta plane toujours en France. Santé Publique France a comptabilisé mercredi 14 juillet 7 047 personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19, dont 931 en réanimation. 5 008 cas par jours sont remontés en moyenne sur sept jours. 19 malades sont entrés en réanimation ces dernières 24 heures (ils étaient 30 il y a une semaine) et on compte 115 nouvelles hospitalisations (contre 140 il y a une semaine), toujours selon les données publiées par Santé publique France. Six personnes sont mortes en 24 heures à l'hôpital contre 28 il y a une semaine. 

Le pass sanitaire étendu aux transports de longue distance. Il entrera en vigueur "certainement après le week-end du 1er août", a annoncé mercredi Jean-Baptiste Djebbari, sur RTL. Une tolérance sera donc accordée pour le week-end de "chassé-croisé" de vacanciers. "Ce sera donc certainement dans la semaine du 2 août, plutôt", a précisé le ministre délégué aux Transports.

 Alerte rouge en Tunisie. Le pays a le taux de mortalité lié au Covid-19 "le plus fort" de tout le continent africain et de tout le monde arabe, a alerté un représentant de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). La Tunisie enregistre quotidiennement plus de 100 morts.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

22h48 : Bonsoir @panorama, la loi du 31 mai instaure le pass sanitaire dans "certains lieux, établissements ou événements impliquant de grands rassemblements de personnes pour des activités de loisirs ou des foires ou salons professionnels". Un décret du 1er juin fixait cette jauge à 1 000 personnes, il suffit donc d'un nouveau décret pour l'abaisser à 50 personnes. En revanche, pour les restaurants, cafés et autres, qui ne sont pas dans le giron de la première loi, il faut un nouveau texte.

22h47 : sur quel texte existant ou à venir s'appuie l'annonce faite par le président de l'obligation du pass sanitaire à compter du 21 juillet pour les lieux culturels alors qu'il faut attendre la promulgation de la loi pour les autres extensions ?

23h05 : "Nous n'avons pas beaucoup de policiers disponibles pour exercer cette mission qui n'est absolument pas dans notre cœur de métier."

Le responsable du syndicat Alliance s'interroge sur franceinfo sur les moyens qui attribués aux policiers pour réaliser les contrôles en lien avec l'extension du pass sanitaire ou l'isolement de 10 jours en cas de test positif.

22h26 : Bonsoir @Tim, le ministère de la Santé fait savoir qu'à ce jour, 36,4 millions de personnes ont reçu une première injection (soit 54% de la population totale), et près de 28,7 d'entre elles ont un schéma vaccinal complet (soit 42,5% de la population totale). Plus de 400 000 injections ont eu lieu ces dernières 24 heures.

21h45 : "La relation avec le client, ce n'est pas une relation de contrôleurs à contrôlés."

Un projet de loi prévoit que le non-contrôle du pass sanitaire par les entreprises sera sanctionné par une amende pouvant aller jusqu'à 45 000 euros et un an de prison. Des sanctions "ni applicables ni justifiées", estime sur franceinfo le député LR Julien Aubert.

21h30 : La France a placé la Tunisie sur la liste rouge des pays où la situation sanitaire est très préoccupante. France 2 nous emmène dans un hôpital de Tunis, submergé par l'épidémie.

22h27 : Bonsoir @la Flo et @Jules Pic, petit rappel pour vous : le pass sanitaire est, au choix, un certificat de vaccination, un résultat de test PCR ou antigénique (et non salivaire) négatif de moins de 48 heures, ou un résultat de test positif d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois, attestant qu'on a eu le Covid-19 et qu'on en est donc probablement protégé. @La Flo, il vous reste donc deux options avant de pouvoir vous faire vacciner, d'ici deux mois.

21h22 : bonjourje suis positive au covid avec un test antigenique à Malte, et je suis bien malade ! Mais qu'en est il pour obtenir un QR Code pour mon pass sanitaire, en rentrant en France, sachant que je ne pourrai donc pas me faire vacciner tout de suite ?Merci pour votre retour.

21h22 : Bonjour, concernant le pass sanitaire pour les non vaccinés, pourra-t-on choisir le test salivaire comme justificatif ? Merci d'avance pour votre réponse

21h44 : Bonsoir , non, votre profession ne fait pas partie de celles pour qui la vaccination devient obligatoire. Concernant votre deuxième question, le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprises face au Covid-19 (document PDF) demande aux employeurs de "mettre en œuvre des mesures de prévention visant à supprimer les risques à la source", sans interdire pour autant l'organisation de séminaires. Mais en cas de contamination, vous pourrez tenter de démontrer que votre employeur a failli à son obligation.

21h03 : Bonsoir MathildeJe tente pour la 4ème fois mon message !!Je travaille dans l’industrie pharmaceutique donc au contact des soignants.Allons nous être considérés comme obligés de se faire vacciner (moi je le suis mais la réponse m’intéresse 😉)?De plus notre employeur a prévu de nous réunir tous fin août (eh oui 😵😵😵) dans un hôtel…A-t-il le droit de nous l’imposer alors qu’il a l’obligation de protéger ses salariés (DUER) ?Merci et j’espère vraiment avoir une réponse ce soir 🙏🙏🙏Très belle soirée 🌆🌆

20h23 : Allez, faisons un nouveau point sur l'actualité :

Deux jours après les annonces présidentielles, des cortèges d'opposants à l'élargissement de l'utilisation du pass sanitaires se sont élancés dans les grandes villes françaises. Au total, près de 17 000 personnes ont défilé au cri de "liberté", dans un climat parfois tendu avec les forces de l'ordre.

La Commission européenne a présenté aujourd'hui douze textes législatifs qui visent à réduire les émissions carbone de l'UE d'ici 2030. Ils doivent désormais être étudiés par les eurodéputés et les Etats membres. Voici l'essentiel à retenir de ces propositions.

• La France a célébré sa fête nationale avec un défilé militaire sur la célèbre avenue des Champs-Elysées, sous le regard d'Emmanuel Macron qui présidait ces festivités pour la dernière fois de son quinquennat. Retour en images sur les moments marquants du défilé.

• Le PSG a officialisé le recrutement jusqu'en 2026 du gardien Gianluigi Donnarumma, récemment nommé meilleur joueur de l'Euro, qu'il a remporté avec l'Italie.

20h18 : Bonjour . Vous avez raison. Mais contacté par Libération, le ministère chargé des petites et moyennes entreprises a indiqué que la procédure qui sera mis en place dans les restaurants sera "similaire à celle déjà mise en place pour les discothèques", où le pass sanitaire est déjà requis. Or, le protocole pour ces lieux (document PDF) impose au personnel de vérifier si l'identité du client correspond bien à celle du titulaire du pass scanné par l'application "TousAntiCovid Vérif".

20h18 : bonsoir un truc m'échappe vous ne parlez que de cette nouvelle star le QR code mais sans un vrai contrôle simultané de l'identité les fraudes sont très facile ???non!

20h12 : Voici le bilan du ministère de l'Intérieur des manifestations contre l'extension du pass sanitaire : 53 actions étaient programmées, dont 40 étaient terminées à 18 heures. Au total, près de 17 000 personnes se sont mobilisées, notamment à Paris (2 250 personnes), Toulouse (1 500), Chambéry (1 400 p), Lyon (1 400), Montpellier (1 200), Bordeaux (1 000), Annecy (800) et Nantes (800).

20h07 : Le nombre de décès continue de son côté à baisser, avec 17 morts recensés en 24 heures à l'hôpital. Au total, 111 413 personnes sont mortes du Covid-19 en France à l'hôpital, en Ehpad et dans les établissements médico-sociaux.

20h06 : Le nombre de patients en réanimations et soins intensifs stagne lui à 931, après une baisse continue depuis le mois de mai.

20h04 : Par ailleurs, 115 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées en 24 heures (143 nouvelles hospitalisations par jour en moyenne sur les 7 derniers jours), en légère hausse.

20h02 : La hausse du nombre de contaminations se poursuit : 8 875 nouveaux cas de Covid-19 ont été remontés sur les dernières 24 heures (5 008 cas par jour en moyenne sur les 7 derniers jours), selon Santé publique France.

19h51 : Jérôme Salomon s'est fait connaître du grand public lors du premier confinement, au printemps 2020, lorsqu'il est devenu l'un des visages de la lutte contre l'épidémie de Covid-19. Son image a été ternie par sa mise en cause dans un rapport parlementaire, notamment pour sa gestion du stock de masques. Le nom de son successeur n'est pas encore connu. Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, lors d'un point presse sur l'épidémie de Covid-19, le 19 novembre 2020. (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)(MAXPPP)

19h51 : Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, va quitter prochainement son poste pour d'autres fonctions, a appris franceinfo auprès du ministère de la Santé, confirmant une information de Paris Match.

19h45 : Bonsoir @Marion, tout à fait, l'application TousAntiCovid peut sauvegarder les certificats de plusieurs personnes, vous permettant ainsi de stocker les certificats de vos enfants ou de personnes dont vous avez la charge. Il vous suffit de scanner le QR code présent sur le test ou le certificat de vaccination de votre enfant.

19h43 : Est il envisageable d’avoir la possibilité sur Tous Anti Covid d’intégrer les pass sanitaires de ses enfants ? Mon fils de 12 ans n’a pas encore de smartphone

19h04 : Enfin, à Bourg-en-Bresse, 50 personnes qui manifestaient contre l'extension du pass sanitaire ont réussi à s'introduire pendant un quart d'heure dans la cour de la préfecture de l'Ain. Il n'y a eu aucun dégât, précise une source policière à franceinfo.

19h02 : L'intrusion dans la préfecture d'Annecy a d'ailleurs fait réagir le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui l'a "condamn[ée] avec la plus grande fermeté" sur Twitter.

19h01 : A Annecy, environ 200 manifestants ont par ailleurs cassé une grille de la préfecture et sont restés une heure environ, dans le calme, dans les jardins, avant de réintégrer le cortège des manifestants. Des constatations sont en cours pour vérifier qu'il n'y a pas eu de dégradations à la préfecture, selon une source policière à franceinfo.(MAXPPP)

18h59 : A Paris, la préfecture de police a déploré sur Twitter le non-respect du parcours déclaré par les manifestants anti-pass sanitaire, "des jets de projectiles, des feux de poubelles et des cortèges sauvages". Le préfet "appelle les manifestants à la responsabilité et à rejoindre le lieu d'arrivée à République".

18h47 : Nous ne savons pas si cette recommandation sera amenée à évoluer à l'avenir, notamment dans le cas où la dose de rappel soit généralisée pour l'ensemble de la population déjà vaccinée. Dans tous les cas, l'avis de l'Agence européenne des médicaments dont nous parlions plus haut soulignait surtout la nécessité de terminer son parcours vaccinal : pour les personnes n'ayant pas eu le Covid-19 donc, faire les deux doses et non s'arrêter en cours de parcours.

18h46 : Bonjour @Chat92, le gouvernement a suivi les recommandations de la Haute Autorité de santé, qui conseille l'administration d'une dose unique pour les personnes déjà contaminées. Celle-ci se basait notamment sur l'avis de la Société de pathologie infectieuse de langue française et sur deux études en pré-publication, qui montraient que les personnes déjà infectées semblent développer une importante concentration d'anticorps après une dose.

18h40 : Bonsoir donc pourquoi l'Etat français a préconisé. Une seule dose si déjà eu le Covid-19 ? Il nous a mis en danger ?

18h29 : En France, les personnes vaccinées en janvier et février dernier contre le Covid-19 pourront bénéficier d'une dose supplémentaire à partir de la rentrée, a annoncé Emmanuel Macron en début de semaine. Alors que ce n'était encore qu'une possibilité, nous avions préparé la semaine dernière un article pour mieux comprendre cette décision.Un soignant dans un centre de vaccination contre le Covid-19 à Dinan (Côtes d'Armor), le 30 avril 2021.  (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)(MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)

18h28 : Une dose supplémentaire de vaccin (deuxième, troisième ou quatrième) est-elle nécessaire pour se protéger durablement ? Il est trop tôt pour le confirmer, faute de données provenant des campagnes de vaccination et des études en cours, estime l'Agence européenne des médicaments (en anglais).

18h17 : Au total en France, quelque 16 000 personnes se sont mobilisées contre l'extension du pass sanitaire annoncée par Emmanuel Macron, a appris franceinfo de source policière. Outre Lyon, des rassemblements ont entre autres eu lieu à Toulouse, Paris, Anncey ou Nantes.

18h14 : La manifestation lyonnaise était déclarée mais pas pour la place Bellecour, où se sont regroupés les protestataires. Selon la préfecture, les forces de l'ordre ont été l'objet de jets de projectiles, ce qui a provoqué en retour l'utilisation de gaz lacrymogènes. Ces derniers ont aussi empêché les manifestants de gagner les rues commerçantes situées de part et d'autres de la place. Voici une vidéo d'un journaliste de Lyon Mag.

18h14 : Les forces de l'ordre ont procédé à des tirs nourris de grenades lacrymogènes dans le centre de Lyon pour contenir une manifestation contre les annonces d'Emmanuel Macron sur la crise sanitaire. Les manifestants, qui scandaient "liberté, liberté", étaient 1 400, selon un décompte de la préfecture.

18h05 : 18 heures ! Voici le moment de faire le point sur l'actualité :

Deux jours après les annonces présidentielles, des cortèges d'opposants à l'élargissement de l'utilisation du pass sanitaires se sont élancés dans les grandes villes françaises. A Paris, quelques milliers de personnes ont défilé au cri de "liberté", dans un climat parfois tendu avec les forces de l'ordre.

La Commission européenne a présenté aujourd'hui douze textes législatifs qui visent à réduire les émissions carbone de l'UE d'ici 2030. Ils doivent désormais être étudiés par les eurodéputés et les Etats membres. Voici l'essentiel à retenir de ces propositions.

• La France a célébré sa fête nationale avec un défilé militaire sur la célèbre avenue des Champs-Elysées, sous le regard d'Emmanuel Macron qui présidait ces festivités pour la dernière fois de son quinquennat. Retour en images sur les moments marquants du défilé.

• Le plasticien Christian Boltanski, figure française de l'art contemporain, est mort à l'âge de 76 ans des suites d'un cancer.

17h55 : À partir du mois d'août, il faudra présenter en plus de son billet, un pass sanitaire pour monter dans certains trains. France 2 revient en images sur les changements à venir.

17h31 : L'administration de deux doses de vaccin est indispensable pour protéger contre le variant Delta du coronavirus, déclare l'Agence européenne des médicaments dans un communiqué (en anglais). Le régulateur appelle dans la foulée les Etats membres de l'Union européenne à accélérer leur programme de vaccination.

16h54 : Plusieurs milliers de personnes continuent de défiler à Paris contre l'élargissement de l'utilisation du pass sanitaire annoncé lundi par Emmanuel Macron, rapporte un journaliste sur place.

15h59 : Jusqu'à présent, cet isolement était demandé par l'Assurance maladie mais n'était pas inscrit dans la loi. Parmi les autres dispositions présentes dans le projet de loi, l'absence de contrôle du pass sanitaire par les entreprises – cafés, restaurants, cinémas ou théâtres – sera sanctionnée par une amende pouvant aller jusqu'à 45 000 euros et un an de prison.

15h58 : Le projet de loi relatif à l'extension du pass sanitaire et l'obligation vaccinale prévoit une période d'isolement obligatoire de 10 jours pour les personnes dépistées positives au Covid-19, a appris franceinfo.

15h48 : En novembre 2020, plus de 2 000 salariés du CHU de Poitiers avaient bénéficié d'une "prime Covid" pour leur mobilisation pendant la pandémie. Six mois, plus tard, la direction juge que six d'entre eux l'auraient touchée injustement et réclame un remboursement. De quoi provoquer l'émoi dans l'hôpital, rapportent nos confrères de France 3 Nouvelle-Aquitaine.

15h51 : Un cortège de plusieurs centaines de personnes opposées à l'élargissement du pass sanitaire s'est également formé dans le secteur des Grands boulevards, à Paris. La police tente actuellement de le disperser à l'aide de gaz lacrymogènes, rapporte le journaliste de Brut Rémy Buisine.