Covid-19 : Olivier Véran annonce que 5 000 vaccinations ont été réalisées mardi en France

Très critiqué pour la lenteur de la campagne, le gouvernement revendique mardi plus de 5 000 personnes vaccinées en une journée.

Le directeur général de l\'Agence régionale de santé de Provence-Alpes-Côte d\'Azur se fait vacciner, le 5 janvier 2021, à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Le directeur général de l'Agence régionale de santé de Provence-Alpes-Côte d'Azur se fait vacciner, le 5 janvier 2021, à Marseille (Bouches-du-Rhône). (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le rythme s'accélère. En pleine polémique sur la lenteur de la stratégie vaccinale française contre le Covid-19, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé, mardi 5 janvier, que "plus de 5 000 vaccinations ont été réalisées aujourd'hui en France dans une trentaine d'hôpitaux", selon un décompte effectué à 17 heures.

Plus de 20 000 nouveaux cas en France. Selon les chiffres de Santé publique France, publiés mardi, 20 489 personnes ont été testées positives ces dernières 24 heures. Par ailleurs, 346 patients sont morts à l'hôpital des suites du Covid-19 entre lundi et mardi.

L'Allemagne serre la vis. Angela Merkel, a annoncé la prolongation et le renforcement des restrictions jusqu'au 31 janvier. "Nous devons réduire les contacts de manière plus stricte. Nous demandons à chaque citoyen de les réduire au minimum absolu", a déclaré la chancelière allemande. La plupart des magasins non alimentaires, les bars, les restaurants, les équipements culturels et de loisirs, et les écoles vont rester fermés. 

La vaccination est désormais élargie "aux pompiers et aides à domicile de 50 ans et plus""Ce sont aussi des professionnels qui sont au contact de personnes fragiles et qui peuvent être amenés à travailler auprès de malades", a expliqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, mardi matin sur RTL. Face à la polémique qui enfle sur les lenteurs de vaccination par rapport à d'autres pays voisins, Olivier Véran a promis d'"amplifier, accélérer et simplifier" la stratégie vaccinale contre le Covid-19.

Rentrée scolaire repoussée en Italie. L'Italie a décidé de retarder la réouverture des lycées au 11 janvier au lieu du 7, dans le cadre du renouvellement des restrictions anti-Covid, au moment même où une ONG s'inquiète que des milliers d'élèves aient abandonné l'école après des mois d'enseignement à distance. L'Italie a également prolongé l'interdiction de se déplacer entre les différentes régions jusqu'au 15 janvier.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h59 : Bonsoir @Enseignante. Jean-Michel Blanquer s'est dit hier, "ouvert à tous les scénarios", sans pour autant affirmer que les vacances d'hiver seraient allongées et que elles d'été seraient plus courtes. Vous pouvez en lire davantage dans cet article.

23h59 : Bonsoir, je repose ma question car elle inquiète les groupes d’enseignants ce soir. Jean Michel Blanquer a-t-il réellement annoncé qu’une prolongation des vacances de février ET des vacances d’été plus courtes étaient envisageables selon la situation sanitaire?Merci

23h51 : Devant des élus de Touraine, avec lesquels il s'est entretenu pendant deux heures aujourd'hui, Emmanuel Macron a esquissé les bases de la nouvelle stratégie vaccinale. "Le président de la République nous a indiqué qu'il y aurait deux phases : l'une jusqu'à fin mars pour vacciner les plus fragiles et les soignants, avec une simplification du recueil du consentement dans les Ehpad, a expliqué à l'AFP le président du conseil départemental d'Indre-et-Loire Jean-Gérard Paumier.

23h47 : Le "monsieur vaccin" de l'exécutif, Alain Fischer, s'est fait vacciner aujourd'hui contre le Covid-19. Cette annonce a été faite, photo à l'appui par un compte à son nom, suivi par les comptes officiels du gouvernement et par celui du Premier ministre, Jean Castex. Alain Fischer, a pu être vacciné en tant qu'immunologue, comme d'autres soignants de plus de 50 ans ou présentant une comorbidité depuis hier.

23h14 : Bonsoir @Frontalière et merci à vous pour votre agréable message. C'est suffisament rare pour être souligné. Excellente soirée à vous !

23h14 : Merci pour votre relais des nouvelles directives allemandes. J’avais posé la question plus tôt dans la journée concernant le prolongement de la fermeture des écoles en Allemagne, j’ai ma réponse. Merci pour votre travail. Bonne fin de soirée. Une lectrice quotidienne

23h06 : Contrairement à ce que l'on pourrait croire, tous les restaurants de France ne sont pas fermés. Dans la Creuse, plusieurs établissements ont obtenu une dérogation de la part de la préfecture pour se transformer en cantine d'entreprise et servir uniquement les ouvriers qui travaillent à l'extérieur.

23h16 : Bonsoir @Isabelle30 et merci pour votre question. Interrogé hier à ce sujet, Jean-Michel Blanquer a souhaité que les enseignants soient vaccinés "au mois de mars au plus tard, si on arrive à le faire avant ce serait bien". A l'antenne de franceinfo, Frédérique Rolet, secrétaire générale du syndicat de l'enseignement du second degré, a estimé que cette échéance était trop tardive.

22h46 : Bonsoir et merci pour votre travail ! Je retente ma question parce que je n'arrive pas malgré mes recherches à avoir la réponse : y a t-il, vu l'allure à laquelle est partie la vaccination, une échéance pour les enseignants? (j'avais entendu parler de mars, mais...) J'attends mon tour avec impatience. Bonne soirée !

22h09 : Bonsoir @Ramsès. Peut-être qu'il est préférable d'abord obtenir une consultation en vidéo avec votre médecin traitant qui vous conseillera sur l'utilité d'un test PCR ou antigénique.

22h08 : Bonsoir Charles si on a une suspicion de Covid-19. Faut il que je passe par mon médecin traitant ou un centre de test ?? Merci a vous.

21h55 : Bonsoir @NombredeDoses. Selon Matignon, la Commission européenne a décidé "de plafonner les livraisons par pays à 520 000 doses par semaine, afin de faciliter la logistique et d’assurer un traitement équitable entre tous les pays", assure de son côté le ministère de la Santé. Au 31 décembre, la France avait donc reçu 520 000 doses du vaccin Pfizer.

21h55 : Bonsoir. Est-il possible de connaître le nombre de doses de vaccin réellement disponibles en France à ce jour ?Merci.

21h40 : La deuxième injection du vaccin contre le Covid-19 développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech peut être exceptionnellement retardée de quelques semaines dans certains cas,ont estimé aujourd'hui les experts de l'OMS. Le Groupe stratégique consultatif d'experts (SAGE) sur la vaccination "recommande l'administration de deux doses de ce vaccin dans un délai de 21 à 28 jours".

21h18 : Bonsoir @Alain. En France, la période d'isolement après l'apparition des premiers symptômes est de sept jours. A l'issue de cette période, les autorités estiment que cette personne n'est plus contagieuse mais recommandent de continuer à appliquer les gestes barrières, par précaution.

21h18 : Combien de temps une personne qui a eu la Covid-19 reste-t-elle contagieuse après son rétablissement ?

21h11 : Bonjour @Paquebot. C'est en effet ce qu'a annoncé Olivier Véran le 29 décembre dernier sur le plateau du 20 heures de France 2 (à partir de 2'). "Les Français qui ne sont pas sur la 1re liste des priorités recevront des bons de l'Assurance-maladie." Il a plus récemment également incité les Français qui souhaitent se faire vacciner à se signaler, notamment par l'application TousAntiCovid.

21h11 : J'ai ouï dire que la Sécurité sociale nous enverrait, comme pour la grippe, le document pour le vaccin contre la Covid. Est-ce vrai ?

20h51 : Au Royaume-Uni, les services des hôpitaux sont sous tension, à la suite de la forte hausse des cas de Covid-19. Regardez les témoignages de soignants, recueillis par les équipes de France 2.

21h23 : Des seringues "inadaptées" par rapport à la forme du vaccin Pfizer/BioNTech ont été livrées au CHU de Nice, selon les informations de franceinfo. Celles fournies par Santé publique France sont "trop courtes", a indiqué Rémy Collomp, le chef du pôle Pharmacie de l'hôpital. Le CHU est donc contraint d'utiliser ses propres seringues pour procéder aux vaccinations.

21h08 : En Allemagne, voici un point de notre correspondant sur les dernières mesures annoncées par Angela Merkel concernant le durcissement des restrictions pour endiguer l'épidémie outre-Rhin.

20h17 : Le ministre de la Santé vient de faire un rapide point sur la vaccination en France. Il affirme sur Twitter que "plus de 5 000 vaccinations ont été réalisées aujourd'hui en France dans une trentaine d'hôpitaux".

20h19 : Il un peu plus de 20 heures, c'est l'heure de faire un nouveau point sur l'actualité :

• L'Allemagne va durcir ses mesures de confinement au moins jusqu'au 31 janvier. Les écoles ainsi que les commerces jugés non essentiels seront fermés pendant cette période.

Un conseil de défense sanitaire va se tenir demain matin dès 9 heures, suivi par le traditionnel Conseil des ministres. Une prise de parole du Premier ministre, Jean Castex, avec Olivier Véran, le ministre de la Santé, est prévue jeudi. Plus de 20 000 nouveaux cas ont été comptabilisés en 24 heures en France. Suivez notre direct.


#DUHAMEL A la suite des articles mettant en cause Olivier Duhamel pour des faits d'inceste, le parquet de Paris annonce l'ouverture d'une enquête.


• Les habitants de la Géorgie se rendent aux urnes aujourd'hui pour une double élection sénatoriale qui aura un impact décisif sur les premières années au pouvoir du président américain Joe Biden.

20h08 : La France enregistre 20 489 nouvelles contaminations au Covid-19 au cours des dernières 24 heures, selon Santé publique France. Durant cette période, 245 patients ont été admis dans les services de réanimation. Il y a également 346 nouveaux décès liés au virus comptabilisés dans les hôpitaux.

19h33 : Bonjour @France74. Un conseil de défense sanitaire est prévu demain matin à 9 heures. Il sera suivi d'un Conseil des ministres à 10h30. Ce conseil de défense précédera une conférence de presse de Jean Castex, jeudi, avec le ministre de la Santé, Olivier Véran, pour détailler les nouvelles règles sanitaires pour les semaines qui viennent.

19h30 : Bonsoir FI. Nos voisins renforcent les mesures, un conseil de défense est-il prévu dans les prochains jours ? Merci.

19h09 : En Allemagne, ce prolongement du confinement s'accompagne d'une fermeture des écoles, des commerces jugés "non essentiels". Par ailleurs, les voyageurs venus des zones "à risque" devront se faire tester "deux fois" avant de pouvoir être admis sur le sol allemand, a annoncé la chancelière.

18h59 : L'Allemagne prolonge et renforce ses restrictions jusqu'au 31 janvier, annonce Angela Merkel.

18h59 : Tedros Adhanom Ghebreyesus s'est dit "très déçu" que Pékin n'ait pas finalisé les autorisations de la mission de l'OMS. "Aujourd'hui, nous avons appris que les responsables chinois n'ont pas encore finalisé les autorisations nécessaires à l'arrivée de l'équipe en Chine" alors que "deux membres avaient déjà commencé leur voyage", a-t-il déclaré aux journalistes.

18h59 : Une équipe de l'OMS est en route vers la Chine pour enquêter sur l'origine de la pandémie sans les autorisations nécessaires, affirme Tedros Adhanom Ghebreyesus, son directeur général.

18h01 : Il est temps de faire un nouveau point sur l'actualité :

• Invité de RTL, le ministre de la Santé a promis que "le rythme de croisière de la vaccination allait rejoindre celui de nos voisins dans les prochains jours". Les Français qui veulent être vaccinés pourront également se signaler. Voici ce qu'il faut retenir des mesures annoncées.

"Une dizaine de cas suspectés ou avérés" du variant britannique du coronavirus ont pour l'instant été repérés en France, a indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, en soulignant que sa transmissibilité vraisemblablement plus importante "inquiète" les autorités. Suivez notre direct.


• A la suite des articles mettant en cause Olivier Duhamel pour des faits d'inceste, le parquet de Paris annonce l'ouverture d'une enquête.


•Les habitants de la Géorgie se rendent aux urnes aujourd'hui pour une double élection sénatoriale qui aura un impact décisif sur les premières années au pouvoir du nouveau président démocrate Joe Biden.

17h34 : Le Luxembourg n'est pas épargné par l'épidémie. Mais le pays a fait le choix de la réouverture (dans des conditions très strictes) des écoles et lycées mais aussi des cinémas, des théâtres et des salles de sport. France 3 vous explique tout.

17h27 : Bonjour FI, quelle pauvreté d'esprit, quel égoïsme, aucune compassion pour les 64 000 morts. Il y a encore du chemin à faire pour ces "tout pour moi" et à cause de ces personnes, ceux qui respectent les règles sont encore insultés.

17h26 : Un texte absolument hallucinant et proprement scandaleux ! Les mots me manquent pour dire ma consternation face à la pauvreté des arguments avancés.

17h26 : Un peu surréaliste et très puérile cette revendication "politique". Le petit couplet sur les provocations policières pour justifier l'agression des gendarmes et l'incendie de leur véhicule est pitoyable. En espérant que ces enfants gâtés n'aient pas créé un beau cluster. Maintenant à la justice de faire son travail

17h25 : Leurs revendications peuvent êtres entendues, mais quel manque de respect pour tous les professionnels de la nuit et de la culture qui n'ont pas pu rouvrir.

17h25 : Est-ce immoral de vouloir vivre? Si on n’arrive pas à éradiquer le virus ou si d’autres plus dangereux arrivent, on fait quoi ? On reste cloitrés ad vitam aeternam ?

17h24 : Tellement d’accord ! On a l’impression que les jeunes sont sacrifiés sans aucune perspective de retour à une vie normale...

17h11 : Dans les commentaires, vous êtes très nombreux à réagir au texte de revendication publié par les organisateurs de la rave-party bretonne. Si certains comprennent la justification, d'autres sont outrés. Nous n'arriverons pas à vous mettre tous d'accord...

17h22 : En Angleterre, 40 cas de Covid-19 ont été enregistrés en Premier League depuis la semaine dernière, à la suite de deux campagnes de tests, annonce la Premier League. L'Angleterre vient d'annoncer un retour au confinement total pour lutter contre la propagation d'un nouveau variant du virus.

16h52 : "A toutes celles et ceux qui se demandent pourquoi une telle volonté de faire la fête pour ce Nouvel An, la réponse tient en quelques mots : une année de tristesse, d’anxiété et de privations."

Dans un texte envoyé à Libération, les personnes derrière la rave-party organisée en Bretagne estiment qu'il s'agit d'un "geste politique".

16h46 : Soutenues par des achats massifs des lecteurs lors des mois d'ouverture qui ont ponctué la crise sanitaire, les librairies ont limité la casse en 2020. Leur activité globale affiche un recul de 3,3 % des ventes par rapport à 2019. Plus de détails dans notre article.

16h40 : "Je suis un peu désabusé par ce qui se passe, mais je ne suis pas surpris de ne pas être ouvert le 20 janvier."

Sur franceinfo, Philippe Etchebest demande au gouvernement de donner "des perspectives" au secteur de la restauration : "On ne peut pas jouer les montagnes russes, tout cela a un coût à la fois financier et moral."

15h53 : Emmanuel Macron présidera demain à 9 heures un conseil de défense sanitaire, avant le Conseil des ministres de rentrée, indique l'Elysée à franceinfo. Ce conseil de défense précédera une conférence de presse de Jean Castex, jeudi, pour détailler les nouvelles règles sanitaires.

15h04 : En ce milieu d'après-midi, voici les articles qui retiennent votre attention :

Pourquoi le variant du coronavirus détecté au Royaume-Uni inquiète-t-il de plus en plus en France ? Eléments de réponse ici.

• Le ministre de la Santé annonce que "les Français qui souhaitent se faire vacciner vont pouvoir s'inscrire et prendre rendez-vous".

•Accusé d'inceste, le constitutionnaliste Olivier Duhamel démissionne de ses fonctions à la tête de la Fondation nationale des sciences politiques.

15h55 : Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, repousse un voyage officiel en Inde initialement prévu pour janvier. Cela devait constituer son premier déplacement majeur à l'étranger, après l'aggravation de l'épidémie de Covid-19 au Royaume-Uni.

14h26 : L'ancienne ministre française de la Santé Agnès Buzyn confirme sa nomination à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à Genève, où elle sera chargée du suivi des questions multilatérales. Contactée par l'AFP, l'agence onusienne n'était pas joignable dans l'immédiat pour préciser le rôle que sera amenée à jouer la médecin de 58 ans.