Covid-19 : les terrasses des restaurants, cafés et bars pourront rouvrir à 50% de leur capacité d'accueil le 19 mai et à 100% le 9 juin, annonce Matignon

Les salles de ces établissements pourront rouvrir le 9 juin, avec toutefois une jauge de 50% et des tables ne comptant pas plus de six personnes, a annoncé le Premier ministre, Jean Castex, au "Parisien" lundi. 

La terrasse d\'un restaurant à Paris, le 7 mai 2021. 
La terrasse d'un restaurant à Paris, le 7 mai 2021.  (BERTRAND GUAY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

L'organisation du déconfinement se précise en France. Le Premier ministre, Jean Castex, détaille auprès du Parisien, lundi 10 mai, les trois prochaines étapes de levée progressive des restrictions, dans un contexte de recul de l'épidémie de Covid-19. Les terrasses des restaurants, cafés et bars pourront ainsi rouvrir à 50% de leur capacité d'accueil le 19 mai, puis à 100% le 9 juin. La réouverture des salles de ces établissements, prévue le 9 juin, se fera avec une jauge de 50% et des tables de six personnes maximum. Suivez notre direct. 

Le variant détecté en Inde est "préoccupant". Le variant du virus du Covid-19 découvert en Inde, le B.1.617, a été classé comme "préoccupant", a annoncé lundi l'Organisation mondiale de la santé, notamment parce qu'il est plus contagieux. "Il y a des informations selon lesquelles le B.1.617 est plus contagieux" mais aussi des éléments permettent de penser qu'il est moins sensible à la vaccination, a déclaré la docteur Maria Van Kerkhove, responsable technique de la lutte contre le Covid-19 au sein de l'OMS. 

Les doses de Moderna attendues en pharmacie et chez les généralistes à la fin du mois. Jusqu'ici réservés aux centres, les vaccins à ARN messager vont être disponibles ailleurs. Médecins et pharmaciens pourront commander celui de Moderna à partir du 17 mai, pour une livraison prévue la semaine suivante et de premières injections possibles en officine dès le 28 mai, ont indiqué lundi les deux principaux syndicats de pharmaciens à l'AFP.

Le vaccin AstraZeneca devrait rester réservé aux plus de 55 ans. La campagne de vaccination contre le Covid-19 avec le vaccin AstraZeneca ne sera "probablement" pas élargie aux moins de 55 ans en France, a annoncé le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran. Le ministre, qui avait saisi la Haute Autorité de santé (HAS) fin avril pour étudier la possibilité de permettre à tous les volontaires, quel que soit leur âge, de se faire vacciner à l'AstraZeneca en signant une décharge, attend une réponse de la HAS ces prochains jours.

 La vaccination ouverte à tous les Français de 50 ans et plus. Coup d'accélérateur dans la campagne de vaccination contre le Covid-19. La France ouvre, dès lundi, la vaccination à tous les Français âgés de 50 ans et plus sans condition, avec cinq jours d'avance sur le calendrier initial des autorités. Cette accélération doit permettre à la France d'atteindre la barre des 20 millions de personnes ayant reçu au moins une injection mi-mai (contre plus de 17,8 millions actuellement).

 Les terrasses des cafés, des bars et des restaurants rouvriront bien le 19 mai dans toute la France. "Les conditions le permettent", a précisé le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, lundi sur LCI. Il a justifié cette réouverture par une décrue de l'épidémie et un taux d'incidence inférieur à 400 – le seuil fixé par l'exécutif pour des réouvertures – sur tout le territoire.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h56 : "C'est une bonne nouvelle. Nous devons tout faire pour que l'ouverture reste et que nous n'ayons plus jamais à refermer nos portes."

Interrogé par franceinfo Yohann Petiot, directeur général de l'Alliance du commerce et délégué général de l'Union du grand commerce de centre-ville (UCV) a salué les annonces de Jean Castex et notamment celle de la réouverture de tous les commerces, quelles que soient leurs tailles, le 19 mai, avec une jauge de 8 m² par client jusqu'au 9 juin.

23h54 : Les députés ont validé la création d'un "pass sanitaire" pour l'accès aux grands évènements, lors de l'examen du projet de loi de sortie de la crise sanitaire.

23h31 : Cette autorisation est "un pas important dans la lutte contre la pandémie de Covid-19", a déclaré Janet Woodcock, la cheffe par intérim de l'Agence américaine des médicaments., dans un communiqué. "Notre action d'aujourd'hui permet à une population plus jeune d'être protégée contre le Covid-19", a-t-elle ajouté.

23h31 : L'autorisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech a été étendue aux adolescents âgés de 12 à 15 ans aux Etats-Unis, annonce l'Agence américaine des médicaments.

21h51 : Dans son entretien au Parisien, Jean Castex a assuré que le pays entrevoit la sortie de la crise sanitaire. Il a détaillé les modalités des prochaines étapes du déconfinement. Réouverture des terrasses et salles des restaurants, bars et cafés, jauges dans les commerces, musées ou dans les cinémas... Franceinfo fait le point sur les précisions de Matignon.

21h40 : Bonsoir @cat, pour les auberges de jeunesse ou autres camping et résidence de tourisme, seuls les hébergements individuels et familiaux pourront rouvrir le 19 mai. L’ouverture des espaces collectifs dépend de la nature de l’activité (restauration, bar, piscine, etc.). Dans les refuges de montagne, les tablées ne peuvent dépasser plus de six personnes. Cette règle perdure au-delà du 30 juin. A cette date, dans les refuges de montagne, le préfet décide des jauges et des protocoles en vigueur au sein de chaque établissement.

21h40 : Bonsoir. Et les auberges de jeunesse ? Merci.

21h35 : Une étude menée par l'Inserm dans la revue Clinical Microbiology and Infection (en anglais), révèle que le Covid long touche 60% des patients hospitalisés. Les patients les plus touchés par ces symptômes longs sont ceux qui ont été admis en réanimation : plus la maladie a frappé fort et plus les symptômes risquent de persister des mois après l'infection.

21h20 : Les rassemblements extérieurs sont limités à 10 personnes dans l’espace public, à partir du 19 mai, sauf pour les "visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle", et ce jusqu'au 29 juin. A partir du 30, il n'y a plus de limitation.

21h19 : Bonsoir @Mounette, oui, Jean Castex a évidemment parlé du sport. Il a même divisé la pratique sportive en trois grands ensembles : les établissements sportifs de plein air, les établissements sportifs couverts et la pratique sportive en extérieur. Je vais essayer d'être le plus clair possible dans ma réponse.

- établissements sportifs de plein air : l’activité reprend sans restriction pour les seuls pratiquants prioritaires le 19 mai. Pour les non-prioritaires, seuls les sports sans contact peuvent redémarrer. Une jauge de 35 % du public s’applique, ainsi qu’un plafond de 1 000 personnes maximum. Les sports avec contact reprennent pour tout le monde le 9 juin. La jauge passe à 65 % et le plafond maximal de public à 5 000 personnes. Recours au pass sanitaire dès que le seuil de 1 000 personnes est franchi. Le 30 juin, la jauge de public passe à 100 %, le pass sanitaire demeure obligatoire au-delà du seuil de 1 000 spectateurs. Le préfet garde la possibilité de plafonner le nombre de spectateurs.

- établissements sportifs couverts : le 19 mai, les établissements rouvrent uniquement pour les pratiquants prioritaires, notamment pour les mineurs en milieu scolaire, en périscolaire et pour les activités extrascolaires. La jauge est fixée à 35 %, avec un plafond de 800 spectateurs. Les sports sans contact sont autorisés pour les pratiquants non-prioritaires, dans le respect d’une jauge d’accueil de 50 %, à partir du 19 juin. La jauge passe à 65 % avec un plafond fixé à 5 000 personnes. Le recours au pass sanitaire est indispensable au-delà de 1 000 spectateurs. Enfin, le 30 juin, tous les sports sont autorisés, sans limitation du public. Le pass sanitaire reste de rigueur.

- pratique sportive en extérieur : à partir du 19 mai, la pratique sportive sera possible en groupe de 10 maximum et sans contacts. Le 9 juin, le nombre de personnes autorisées passe à 25 et les sports de contacts sont possibles. Le 30 juin, les limites sautent.

21h19 : Le PM a t'il parlé du sport ? Merci.

21h04 : Pour les étudiants, le 19 mai coïncidera avec une reprise avec une jauge de 50% des effectifs, avec protocole sanitaire renforcé. Le 9 juin, cette jauge est maintenue. A cette date, les établissements d’enseignement supérieur ont la possibilité d’organiser leurs examens en présentiel ou en distanciel. Le retour à la normale est prévu pour la rentrée de septembre.

21h04 : Bonsoir @Papi Lou, concernant les zoos, voici ce qu'il faut retenir. Le 19 mai, chaque établissement ne pourra pas recevoir plus de 50% de sa capacité d’accueil maximale. Le 9 juin, la jauge montera à 65%. Enfin, le 30 juin, plus de limite, mais il faudra garder les gestes barrières et la distanciation physique.

20h57 : Bonsoir FI, et pour les parcs animaliers ? Un grand merci pour votre travail

20h53 : Les cérémonies funéraires en extérieur sont limitées à 50 personnes le 19 mai, à 75 personnes le 19 juin. Le 30 juin, la limitation disparaît.

21h03 : Pour les cérémonies religieuses et les mariages en mairie, seul un siège sur trois peut être occupé le 19 mai avec un positionnement en quinconce entre chaque rangée. Le 9 juin, la jauge passera à un siège sur deux. Le 30 juin, toutes les places assises pourront être occupées.

21h02 : Pour les festivals en plein air, même chose. Ces événements sont interdits jusqu'au 29 juin. Le 30, ils pourront rouvrir avec une jauge de 4 m2 par festivalier, et avec un nombre limité de personnes, définie par le préfet. Au-delà de 1 000 personnes, un pass sanitaire sera exigé.

20h48 : Pour les concerts et salles accueillant un public debout, les événements sont interdits jusqu'au 29 juin. Le 30, les événements pourront reprendre, avec un plafond maximal qui est fixé par le préfet et un protocole sanitaire à respecter. Le pass sanitaire est utilisé au-delà de 1 000 spectateurs

20h48 : "Je le dis de la façon la plus claire : nous sommes enfin en train de sortir durablement de cette crise sanitaire."

En marge du plan de déconfinement, Jean Castex a accordé un entretien au Parisien (pour abonnés) dans lequel il assure que la France est sur la bonne voie, malgré les mises en garde des épidémiologistes. "Notre dispositif est équilibré, assure le Premier ministre, il prévoit des mesures de freinage au cas où la situation épidémique déraperait localement." Jean Castex rappelle aussi que l'évolution de la situation sanitaire dépendra "du comportement collectif de chacun de bien respecter les règles du jeu".

20h48 : Le 9 juin, la jauge monte à 65%, soit un spectateur tous les 2 sièges. Un pass sanitaire est en vigueur dans les lieux pouvant recevoir au-delà de 1 000 personnes. Le 30 juin, la jauge disparaît, le respect des gestes barrière et de la distanciation physique demeure. Le pass sanitaire au-delà de 1 000 personnes reste en vigueur.

20h47 : Concernant les cinémas, des salles de spectacle, de concert et des théâtres, le 19 mai, chaque salle ne pourra pas recevoir plus de 35% de sa capacité d’accueil maximale (un spectateur tous les 3 sièges) avec un plafond à 800 spectateurs, annonce Matignon.

20h47 : Pour ces lieux, la jauge sera abaissée à 4 m² par personne le 9 juin. Le 30, la jauge disparaîtra mais le public devra toujours respecter les gestes barrières et la distanciation physique dans les allées et les espaces communs.

20h47 : Les musées, les monuments ou encore les expositions pourront rouvrir le 19 mai avec unejauge de 8 m² par personne et un protocole sanitaire adapté à respecter.

20h45 : A partir du 9 juin, la jauge dans les magasins passera à 4 m² par client. Le 30 juin, chaque commerce pourra accueillir autant de clients qu'il le peut.

20h45 : Tous les commerces vont rouvrir le 19 mai, annonce Matignon. La jauge sera d'un client pour 8 m².

20h45 : Le 9 juin, l’intérieur des bars pourra ouvrir, avec une jauge de 50% et toujours des tables de six. Le 30 juin, ces établissements pourront ouvrir complètement, mais les clients devront rester en position assise. La consommation et le service au bar resteront interdits.

20h44 : Les terrasses des restaurants pourront rouvrir à 100 % de leur capacité, mais toujours avec des tablées de six, à partir du 9 juin. A cette date, il sera possible de manger en intérieur, avec une jauge de 50% et toujours par tablées de six personnes maximum.

20h42 : Dans un entretien au Parisien, le Premier ministre, Jean Castex, a détaillé le plan du déconfinement concocté par le gouvernement. Le quotidien dévoile en détail (article pour abonnés) ce qui va changer le 19 mai, le 9 juin puis le 30 juin.

20h41 : Les terrasses de restaurants ou de cafés pourront rouvrir à 50% de leur capacité d’accueil le 19 mai, annonce Matignon. Les tablées pourront comprendre six personnes maximum, assises obligatoirement. L’intérieur des établissements reste fermé.

20h43 : Il est l'heure de faire le point sur l'actualité.

La tension est montée de plusieurs crans. Des roquettes ont été tirées en début de soirée depuis la bande de Gaza vers Israël qui a riposté. Suivez notre direct.

Le tueur en série Michel Fourniret est mort à l'âge de 79 ans, a annoncé le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz. "C'est un mélange de colère, d'abattement et de souffrance ", assure à franceinfo Corinne Herrmann, avocate des familles des victimes.

Le nombre de malades du Covid-19 recensés dans les services de réanimation continue de reculer. On comptait 4 870 personnes dans les services de soins critiques contre 4 971 malades hier, selon les chiffres de Santé publique France.

Les deux principaux suspects du meurtre du policier Eric Masson tué à Avignon, âgés de 19 et 20 ans, ont déjà été condamnés "plusieurs fois" pour violences et infraction à la législation sur les stupéfiants, a déclaré le procureur d'Avignon.

Emmanuel Macron a commémoré, sans prendre la parole, à Paris le 20e anniversaire de la loi Taubira ayant reconnu l'esclavage comme crime contre l'humanité.

20h38 : Toutes les personnes de plus de 75 ans et plus n'ayant pas été vaccinées contre le Covid-19 ont été contactées par téléphone, SMS ou courrier, soit plus de 3 millions de personnes, a affirmé l'Assurance-maladie. Résultat, 110 000 rendez-vous ont été fixés.

19h28 : Au Royaume-Uni, aucun nouveau décès dû au Covid-19 n'a été "signalé aujourd'hui en Angleterre, en Écosse et en Irlande du Nord", a assuré sur Twitter le journaliste Piers Morgan.

19h12 : Le nombre total de malades du Covid-19 hospitalisés est en légère baisse à 25 666 contre 25 797 hier. En revanche, le nombre de morts quotidiens a augmenté : en 24 heures, 293 personnes sont décédées, contre 116 hier.

19h09 : Le nombre de malades du Covid-19 recensés dans les services de réanimation continue de reculer. On comptait 4 870 personnes dans les services de soins critiques contre 4 971 malades hier, selon les chiffres de Santé publique France.

18h26 : "Il y a des informations selon lesquelles le B.1.617 est plus contagieux" mais aussi des éléments permettant de penser qu'il présente un degré de résistance aux vaccins, a déclaré la responsable technique de la lutte contre le Covid-19 au sein de l'OMS.

17h44 : Le variant du virus du Covid-19 découvert en Inde, le B.1.617, est classé comme "préoccupant", annonce l'OMS.

17h42 : Des dizaines de corps de personnes présumées mortes du Covid-19 se sont échoués sur les rives du Gange dans le nord de l'Inde, ont annoncé les autorités. Des habitants ont estimé que les cadavres avaient été jetés à l'eau parce que les crématoriums étaient débordés ou parce que les proches des victimes ne pouvaient payer le bois pour les bûchers funéraires.

17h38 : Le pass sanitaire européen, qui fait toujours l'objet de négociations politiques au sein de l'UE, a commencé une phase de tests qui doit lui permettre d'être opérationnel techniquement en juin, a annoncé la Commission européenne.

17h19 : Le préfet d'Ille-et-Vilaine a interdit jusqu'au 31 mai la consommation d'alcool sur les plages, digues et promenades balnéaires du littoral du département. Cette mesure intervient alors que de nombreux touristes sont attendus sur le littoral breton pour les week-ends de mai.

16h31 : "La fin du régime d'exception ne veut pas dire la fin des restrictions."

Dans une tribune publiée par le quotidien El Pais, le ministre a appelé à la "responsabilité" après les images de fêtards célébrant ce week-end la fin de l'état d'urgence sanitaire, sans masques ni distanciation sociale.


16h16 : Près de 18 millions de personnes ont déjà reçu au moins une injection d'un vaccin contre le coronavirus en France, mais la marche pour atteindre les 20 millions d'ici samedi risque d'être un peu trop haute. Sauf surprise, l'objectif du gouvernement devrait avoir une ou deux journées de retard. Explications.

16h37 : Un quart d'entre eux présentent "trois symptômes ou plus" et 2% ont même "dû être hospitalisés à nouveau", concluent ces travaux de l'Inserm, menés sur une cohorte de 1 137 patients constituée pour suivre les malades du Covid-19 après leur hospitalisation.

16h36 : Au total, 60% des patients hospitalisés à cause du Covid-19 "sont toujours affectés par au moins un symptôme, six mois après infection", le plus souvent de la fatigue, des douleurs ou du mal à respirer, selon une étude française publiée dans la revue Clinical Microbiology and Infection (en anglais).

15h05 : "Il y a un retard à la livraison" des autotests dans les lycées, dénonce sur franceinfo Marianne Barré, secrétaire générale adjointe du SNMSU-Unsa Education (Syndicat des médecins scolaires et universitaires). "Il y a un manque d'anticipation absolument total. Dès que les lycéens mettaient un pied dans les établissements scolaires le 3 mai, ils auraient dû être testés", estime-t-elle.

14h32 : Alors que de nombreux Français comptent les jours jusqu'au 19 mai et la réouverture programmée des terrasses, d'autres préfèrent attendre, le temps que la circulation du virus ralentisse encore un peu plus. Et vous, quel sera votre choix ? Comptez-vous sortir ce jour précis ? Racontez-nous les raisons de votre choix dans notre questionnaire. Vos données personnelles ne seront pas publiées.

14h16 : Le laboratoire allemand BioNTech estime que la formule de son vaccin anti-Covid, développée avec l'Américain Pfizer, est suffisante contre les variants actuels du coronavirus. Toutefois, le laboratoire a commencé en mars des tests sur "une version modifiée" de son vaccin, "spécifique aux variants".

13h41 : En Tunisie, les autorités ont averti que le système de santé menaçait de "s'écrouler" en raison de l'afflux grandissant de malades dans les hôpitaux. Les besoins en oxygène ont dépassé les capacités de production du pays, qui a dû se tourner vers l'Europe et l'Algérie. Un nouveau confinement a été instauré du 9 au 16 mai.

Des personnes attendent de recevoir une dose de vaccin anti-Covid-19 à l'hôpital El-Menzah de Tunis, en Tunisie, le 8 avril 2021. (YASSINE GAIDI / ANADOLU AGENCY)


(YASSINE GAIDI / ANADOLU AGENCY)

12h19 : Une jeune Italienne a reçu par erreur six doses du vaccin de Pfizer-BioNTech dans un hôpital de Toscane, rapporte l'agence AGI. Elle a été placée sous observation, mais est en bonne santé. Une infirmière s'est trompée et lui a injecté un flacon entier au lieu d'une dose.

12h19 : L'Allemagne a décidé de proposer à tous les adultes qui le souhaitent de recevoir le vaccin Janssen, dont plusieurs pays ont limité l'usage en raison de possibles effets secondaires rares mais graves.