Covid-19 : l'épidémie a fait plus de 100 000 victimes en France, Emmanuel Macron promet de "n'oublier aucun nom"

Le chef de l'Etat a rendu hommage aux victimes sur Twitter.

Emmanuel Macron devant l\'Elysée, le 9 avril 2021 à Paris.
Emmanuel Macron devant l'Elysée, le 9 avril 2021 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Un bilan vertigineux. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, plus de 100 000 personnes sont mortes en France. "Nous avons tous une pensée pour leurs familles, leurs proches, pour les enfants qui ont perdu un parent ou un grand-parent, les fratries endeuillées, les amitiés fauchées", a écrit jeudi 15 avril sur Twitter Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat ajoute : "Si toute notre énergie est aujourd’hui tournée vers la sortie de cette épreuve, nous n’oublierons aucun visage, aucun nom." Ce direct est désormais terminé.

Les terrasses et les bars rouvriront les premiers. Le chef de l'Etat a présidé jeudi soir une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture des terrasses de cafés et restaurants et de certains lieux culturels pour la mi-mai. Les terrasses et les musées seront les premiers à rouvrir, a-t-il affirmé.

 Des "créneaux dédiés" de vaccination pour certains professionnels. Des rendez-vous seront ouverts dès ce week-end pour 400 000 professionnels âgés de plus de 55 ans. Sont notamment concernés les professeurs des écoles et des collèges, les AESH, les Atsem, les professionnels de la protection de l'enfance, de la protection judiciaire de la jeunesse, les policiers, les gendarmes, les surveillants de l'Administration pénitentiaire.

Les tests antigéniques ont été systématisés pour les voyageurs en provenance de Guyane, a appris France Télévisions auprès du ministère de l'Intérieur, jeudi. Les Guyanais qui se rendent dans l'Hexagone doivent déjà réaliser un test PCR soixante-douze heures avant le vol, mais les contrôles ont été renforcés afin de limiter la progression d'un variant du Covid-19, considéré comme plus dangereux et très actif au Brésil, pays voisin de la Guyane.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

00h02 : Rappelons les principales informations de ce jeudi 15 avril :

Plus de 100 000 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis le début de l'épidémie, selon Santé publique France. On vous explique pourquoi le bilan exact est difficile à établir, et sans doute plus élevé.

• À partir de ce week-end, des créneaux de vaccination vont être "dédiés" aux professionnels de l'éducation et de l'enfance, policiers, gendarmes et surveillants pénitentiaires de plus de 55 ans.

• Selon des maires qu'il avait conviés à une visioconférence, Emmanuel Macron a expliqué que les musées et les terrasses de restaurants, bars et cafés feraient partie de la première phase de réouvertures, espérée mi-mai.


• La Martinique, qui y avait jusqu'ici échappé, appliquera à partir de samedi un confinement similaire à celui de l'Hexagone, mais les écoles resteront ouvertes.


Trois hommes soupçonnées d'être les ravisseurs de Mia, enlevée mardi dans les Vosges, ont été interpellés. Selon nos informations, ils sont connus des renseignements pour leur appartenance au mouvement survivaliste. La fillette et sa mère sont toujours recherchées.

23h49 : Le Portugal rouvrira comme prévu, lundi, les restaurants en intérieur, les lycées et universités ou encore les centres commerciaux, pour la troisième étape sur quatre du plan de levée des restrictions. Onze communes au taux d'incidence trop important devront cependant conserver les restrictions actuelles, voire rétablir celles levées il y a 10 jours.

23h12 : Cette annonce suit celle, hier, de mesures plus strictes en Guadeloupe, mais n'allant pas jusqu'à un reconfinement : à partir de samedi, un couvre-feu de 19h à 5h y a été instauré, les restaurants ne pourront servir que le midi, et les cinémas et musées devront fermer.

23h10 : Un confinement va être instauré à partir de samedi en Martinique, à l'image de celui en vigueur dans l'Hexagone, vient d'annonce le préfet du département. Les écoles resteront cependant ouvertes. Le couvre-feu déjà en vigueur est maintenu, de 19h à 5h du matin.

22h42 : Bonsoir @jcla33. Votre question tombe bien : nous avons justement publié ce soir un article pour mettre en perspective le bilan de 100 000 morts annoncé par Santé publique France. Y est notamment posée la question de l'excès de mortalité par rapport à une année normale, et vous y trouverez ce graphique qui répond à votre question.


22h42 : Merci FI. Pourriez-vous rappeler combien il y a de morts "normalement" chaque jour en France ?

22h29 : Alors que le virus a fait plus de 100 000 victimes en France depuis mars 2020, France 2 a donné la parole au mari de l'une d'entre-elles. Lionel Petitpas raconte la difficulté de ne pas avoir pu dire adieu à son épouse, à une période où les règles sanitaires à l'hôpital étaient plus drastiques encore qu'aujourd'hui.

22h22 : La Grèce tente de relancer son industrie touristique. A partir de la semaine prochaine, les touristes vaccinés en provenance de certains pays seront exemptés de la quarantaine de sept jours imposée aujourd'hui à l'arrivée dans le pays.

22h20 : La fermeture prolongée des lieux culturels met dans l'embarras l'industrie des concerts : au bout d'un an, certains spectateurs demandent des remboursements, qu'ils ont parfois du mal à obtenir. En face, certaines salles craignent la banqueroute, raconte notre journaliste Yann Bertrand.

21h56 : Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal est de son côté interviewé dans Les Echos ce soir, et affirme que le 15 mai est "l'échéance sur laquelle nous travaillons" pour les premières réouvertures de lieux actuellement fermés.

21h47 : Bruno Le Maire a fait son entrée sur le plateau face à Yannick Jadot, et le débat s'oriente sur le Covid-19. Le ministre de l'Economie a expliqué quels critères détermineraient les lieux autorisés à rouvrir les premiers, mais refusé de dresser une liste ou choisir une date.

20h48 : Israël tourne une page symbolique : le masque ne sera plus obligatoire en extérieur à partir de dimanche. Il était imposé depuis le printemps dernier. 53% de ses 9,3 millions d'habitants du pays ont reçu deux doses du vaccin Pifzer.

20h40 : Robert Sebbag, infectiologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, constate de son côté que "ce qui a été extrêmement mal ressenti" depuis le début de l'épidémie, "c'est que les gens ne pouvaient pas faire leur deuil". "Il y a des gens qui n'étaient même pas certains que le corps qui était dans le cercueil était vraiment leur mère, leur père. (...) C'est une sorte de double peine."

20h46 : Jocelyn Raude, chercheur en psychologie sociale qui participe à une enquête sur le comportement des Français lors de cette pandémie, constate "une espèce d'accoutumance au risque" qui "suscite une certaine indifférence" chez beaucoup d'entre-eux. Il a été interrogé par franceinfo.

20h06 : Il est 20h, voici un rappel des principales infos de ce jeudi :

Plus de 100 000 personnes sont mortes du Covid-19 en France depuis le début de l'épidémie, selon Santé publique France. On vous explique pourquoi le bilan exact est difficile à établir, et sans doute plus élevé.


• A partir de ce week-end, des créneaux de vaccination vont être "dédiés" aux professionnels de l'éducation et de l'enfance, policiers, gendarmes et surveillants pénitentiaires de plus de 55 ans, a annoncé Jean Castex.

Trois hommes soupçonnées d'être les ravisseurs de la petite Mia, enlevée mardi dans les Vosges, ont été interpellés en région parisienne, selon nos informations. La fillette et sa mère sont toujours recherchées.

19h50 : Le président de la République a par ailleurs estimé que le pic de l'actuelle vague épidémique "sera atteint entre le 25 et 30 avril". Sans remettre en cause la réouverture des établissements scolaires entre le 26 avril et le 3 mai, qui "ne dépend pas de l’épidémie". Il n'a en revanche pas exclu la mise en place de jauges sur le nombre d'élèves présents.

19h48 : "Dès la première phase de réouverture, la culture sera là", a ajouté Emmanuel Macron selon les participants à la réunion. "Si au bout de deux ou trois semaines ça se passe bien, on pourra passer à la phase 2 et ainsi de suite".

19h46 : Emmanuel Macron s'est entretenu tout à l'heure en visioconférence avec une quinzaine de maires de toute la France. Plusieurs d'entre eux rapportent à notre service politique que le chef de l'Etat a mentionné les musées et les terrasses de bars et de restaurants parmi les lieux qui pourraient rouvrir dans un premier temps. Mais sans avancer de date.

19h42 : Enfin, les autorités sanitaires décomptent 38 045 nouveaux cas signalés sur les dernières 24 heures, pour une moyenne de 35 517 cas quotidiens sur les 7 derniers jours.




19h45 : Le nombre total de patients hospitalisés baisse légèrement aujourd'hui (mais notamment du fait des morts). SPF rapporte 2 062 nouvelles hospitalisations en 24 heures. L'occupation des réanimations et soins intensifs, en revanche, reste en hausse : 5 924 personnes s'y trouvent ce soir, 22 de plus qu'hier.





19h34 : Santé publique France a recensé 300 nouveaux morts à l'hôpital aujourd'hui, ce qui porte la moyenne des 7 derniers jours à 285 morts quotidiens.


19h32 : Emmanuel Macron réagit sur Twitter au nouveau bilan de l'épidémie, qui fait état de plus de 100 000 morts liées au virus en France. "Nous n’oublierons aucun visage, aucun nom", écrit-il.

19h23 : Vous avez sans doute été victime du couac qui a touché certains enseignants à Grenoble : le CHU a expliqué lundi que des opérateurs téléphoniques avaient autorisé par erreur des enseignants à prendre des rendez-vous alors qu'ils ne faisaient pas partie des catégories pouvant y recevoir une injection. D'où votre mésaventure. Mais vous devriez donc, en tant que personne de 66 ans, pouvoir prendre rendez-vous au vaccinodrome à partir de demain.

19h22 : Bonsoir . La vaccination pour les plus de 55 ans est ouverte depuis lundi, mais auprès des médecins, infirmiers ou en pharmacie, pas dans les centres de vaccination. Les personnes de plus de 60 ans qui vivent à domicile et n'ont pas de facteur de risque particulier auront accès aux centres de vaccination à partir de demain.

19h22 : Bonsoir Louis. Les personnes de plus de 55 ans peuvent se faire vacciner ? Que nenni ! J'ai 66 ans, pris RDV au vaccinodrome inauguré par O.Veran à Grenoble, vendredi dernier, et on m'a refoulée. Instructions du CHU... Autant vous dire que la jeune femme qui fait l'accueil se fait copieusement insulter (pas par moi) depuis ce matin. Et moi ? Je suis furieuse !

19h05 : Bonsoir . Effectivement, il ne s'agit pas d'ouvrir la vaccination à de nouvelles catégories de personnes. Ce qu'a annoncé le ministère de la Santé, c'est que des créneaux (dont j'ignore la quantité) seraient dédiés aux policiers et à certains personnels de l'Education nationale de plus de 55 ans dans certains centres, à partir de samedi et pour au moins deux semaines. Avec pour objectif de faciliter et accélérer la vaccination dans ces professions.

19h05 : Bonsoir. La vaccination est déjà ouverte à tous les plus de 55 ans - quelle est donc l'avancée de l'annonce du ministère ce soir ?

18h55 : Au total, ce sont désormais 11 956 087 Français qui ont reçu au moins une dose d'un vaccin contre le Covid-19, et 4 265 276 qui ont reçu deux doses. Soit respectivement 22,8% et 8,1% de la population de plus de 18 ans.

19h03 : Ces dernières 24 heures, 472 063 doses de vaccins contre le Covid-19 ont été administrées en France, dont 324 345 premières doses, selon le décompte de la direction générale de la santé.

18h35 : "Il pourra y avoir des répercussions à long terme : les séquelles des Covid longs, les retards de soins engendrés par la déprogrammation hospitalière et les impacts de la crise économique et sociale."

De nombreuses inconnues demeurent, comme les catégories sociales les plus touchées ou le bilan global de la pandémie. Des questions que les chercheurs ne pourront trancher que dans les prochaines années.

18h35 : Nous revenons aussi sur les inégalités, notamment géographiques, que masque ce chiffre. Comme le montre notre carte, la France est coupée en deux, entre un Est très touché et un Ouest relativement préservé.

18h35 : 100 000 morts. C’est donc ce soir que la France a officiellement franchi cette barre symbolique. En réalité, ce cap est sans doute dépassé depuis longtemps : comme nous vous l’expliquons dans cet article, le décompte de Santé publique France est perfectible et certains décès n’y sont pas comptabilisés.

18h24 : Selon Geodes, le portail de données de Santé publique France, 300 décès liés au Covid-19 ont été recensés ces dernières 24 heures à l'hôpital, portant leur nombre total à 100 077 depuis mars 2020.

18h23 : Le Covid-19 a tué plus de 100 000 personnes en France depuis le début de l'épidémie, selon le décompte de Santé publique France.

18h06 : A 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

Emmanuel Macron préside à 18 heures une réunion sur les protocoles de réouverture des lieux fermés. Huit ministres entoureront le chef de l'Etat, mais aucune communication n'est à attendre. Suivez notre direct.

• A partir de ce week-end, des créneaux de vaccination vont être "dédiés" aux professionnels de l'éducation et de l'enfance, policiers, gendarmes et surveillants pénitentiaires de plus de 55 ans, a annoncé Jean Castex.

Le Parlement a adopté la proposition de loi controversée sur la "sécurité globale". Son article 24 a été réécrit mais pénalise toujours la diffusion malveillante de l'image des policiers.

• Les tests antigéniques ont été systématisés pour les voyageurs en provenance de Guyane à leur arrivée à Paris. Le département, qui partage une frontière avec le Brésil, fait face à une hausse des contaminations au variant P1.


17h57 : Depuis mercredi, l'espacement entre deux doses de vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna est fixé à 42 jours, contre 28 auparavant. Pour les personnes "sévèrement immunodéprimées, il appartient au médecin supervisant la vaccination de déterminer si un délai de 28 jours doit être maintenu", estime la direction générale de la santé (PDF). Par ailleurs, la DGS ajoute que pour ces personnes, "l'injection d'une troisième dose de vaccin à ARN messager est nécessaire" et "doit intervenir 4 semaines au moins après la deuxième dose".

17h56 : L'Académie nationale de médecine recommande d'espacer de six mois l’injection de doses de vaccin à ARN messager (Pfizer, Moderna) pour "les personnes immunocompétentes âgées de moins de 55 ans". L'institution émet cet avis pour "presser la campagne vaccinale malgré les limitations approvisionnement" et "proposer au plus tôt aux personnes très exposées, notamment aux professionnels de l’enseignement".

17h46 : Nous sommes maintenant tous familiers des masques et du gel hydroalcoolique, mais connaissez-vous le "tunnel de désinfection" ? Une entreprise de Sartrouville (Yvelines) développe un portique qui "élimine 99,9% des virus, bactéries, et germes en seulement cinq secondes", assure le fabricant au Parisien (abonnés).

17h36 : Une Brésilienne de 85 ans enlaçant une infirmière protégée du Covid-19 par du plastique. C'est avec ce cliché que le photographe danois Mads Nissen a remporté le World Press Photo de l'année. Une image symbole "d'espoir" aux yeux des jurés.

17h27 : La justice a tranché : le port du masque est bien obligatoire sur les plages des Alpes-Maritimes. Une habitante du département demandait la suspension de l'arrêté préfectoral qui impose le masque dans les parcs et en bord de mer. Le tribunal administratif de Nice a rejeté sa demande, relève France 3 Provence Alpes Côte-d'Azur.



(VALERY HACHE / AFP)

17h17 : Au Brésil, le président Jair Bolsonaro refuse de reconfiner, malgré l'explosion du nombre de cas de Covid-19. Si cette stratégie est dangereuse pour le pays, peut-elle aussi participer à la diffusion des variants dans les autres pays ? Eléments de réponse en vidéo.




(FRANCEINFO)

16h59 : Par ailleurs, la branche Europe de l'OMS, qui déplorait début avril un nombre de cas "le plus inquiétant depuis des mois" avec une hausse rapide et continue, voit maintenant des "signes précurseurs indiquant que la transmission pourrait ralentir dans plusieurs pays".

17h01 : La part des plus de 80 ans dans les morts dû au Covid-19 en Europe a reculé à son niveau le plus bas depuis le début de la pandémie, autour de 30%, a annoncé le directeur régional de l'OMS, Hans Kluge. Ce qui "pourrait être dû à la part importante de la vaccination dans ce groupe à haut risque", avance-t-il.

16h48 : Les regards se tournent désormais vers la Guyane. Dans ce département, plus de 80% des contaminations sont désormais dues au variant P.1 du Covid-19, identifié au Brésil. Faut-il s'inquiéter de cette situation ? Franceinfo fait le point.

16h33 : Vous avez raison @Prof37ans, depuis lundi, toutes les personnes de plus de 55 ans peuvent être vaccinées. Il s'agit simplement de "faciliter" la vaccination de certains professionnels, selon les mots de Jean Castex, en leur réservant des "créneaux dédiés".

16h32 : Pardon mais la vaccination pour ceux de plus de 55 ans sans comorbidités était déjà ouverte à tous non? Alors ça change quoi l'annonce du PM?

16h26 : Bonjour @Myriam, pas encore. La liste des centres de vaccination qui proposeront des "créneaux dédiés" pour les professionnels de plus de 55 ans mentionnés par le Premier ministre sera connue "dans les heures à venir", a déclaré Jean Castex. Cette information doit être communiquée par les ministère de la Santé, de l'Education et de l'Intérieur. Nous vous tiendrons bien sûr informés dans ce direct.