Covid-19 : la France redoute une possible flambée épidémique dans les prochaines semaines

Invité du "13 heures" de TF1 vendredi, le porte-parole du gouvernement a également annoncé la liste des 15 départements concernés dès samedi par un couvre-feu avancé à 18 heures. 

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à la sortie du Conseil des ministres à l\'Elysée, le 4 novembre 2020 à Paris.
Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à la sortie du Conseil des ministres à l'Elysée, le 4 novembre 2020 à Paris. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Face à l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France, il ne sera "pas possible" de rouvrir les établissements culturels tels que les musées, les cinémas et les théâtres le 7 janvier, date prévue pour le prochain point sur les conditions sanitaires, a annoncé vendredi 1er janvier le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, au journal de 13 heures de TF1. Suivez notre direct. 

Un couvre-feu dès 18 heures dans 15 départements. Sont concernés les départements des Hautes-Alpes, des Alpes-Maritimes, des Ardennes, du Doubs, du Jura, de la Marne, de la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, de la Haute-Saône, des Vosges, du Territoire de Belfort, de la Moselle, de la Nièvre et de la Saône-et-Loire. Cette décision prend effet dès le samedi 2 janvier.

Les soignants de 50 ans et plus pourront être vaccinés dès lundi. "Dès lundi, les soignants de 50 ans et plus qui le souhaitent pourront se faire vacciner dans les centres disposant déjà de vaccins" afin "d'accélérer la protection des publics prioritaires", a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, jeudi 31 décembre, sur Twitter. Mardi soir sur France 2, il avait affirmé que le vaccin serait disponible d'ici fin janvier pour les "professionnels de santé de 50 ans et plus"

 De premiers centres de vaccination en ville avant février. "Avant la début février, de premiers centres de vaccination ouvriront en ville pour commencer à vacciner les personnes âgées de 75 ans et plus, puis les 65 ans et plus, etc.", a complété le ministre de la Santé jeudi soir, face aux critiques sur la lenteur de la stratégie vaccinale française.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h05 : Avant de vous quitter, voici un dernier point sur l'actualité ce soir :

  • Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin tient "en ce moment une réunion pour faire le point" sur la rave-party en cours depuis hier soir à Lieuron (Ille-et-Vilaine), indique-t-il sur son compte Twitter. Plus de 200 procès-verbaux ont été distribués aux participants qui est toujours en cours.
  • Le nombre de malades en réanimation ou soins intensifs est en légère diminution, avec 2 609 personnes au total (16 de moins que la veille) et 99 nouvelles admissions, selon les chiffres publiés par Santé Publique France. Avec 133 nouveaux décès à l'hôpital en 24h, le Covid-19 a désormais causé la mort de près de 64 765 personnes en France depuis le début de l'épidémie.
  • Les contrôles douaniers ont repris à la gare du Nord pour les passagers des trains en provenance de Londres. Il s'agit d'une conséquence directe de l'entrée en vigueur définitive du Brexit aujourd'hui.
  • Le Congrès américain a infligé une humiliation inédite à Donald Trump en contournant, à une très large majorité, son veto à l'énorme budget de la Défense.

21h43 : Ce sujet du journal de 20 heures fait le point sur la nouvelle stratégie du gouvernement autour de la campagne vaccinale.

21h22 : Le nombre de malades en réanimation ou soins intensifs est également en légère diminution, avec 2 609 personnes (-16), et 99 nouvelles admissions. Avec 133 nouveaux décès à l'hôpital en 24h, le Covid-19 a désormais causé la mort de plus de 64 800 personnes en France depuis le début de l'épidémie.

21h07 : Bonsoir @Kval, oui, les voici : le nombre de patients hospitalisées est de 24 263, soit 144 de moins qu'hier, une légère baisse comme les quelques jours précédents, selon les chiffres publiés par Santé Publique France.


20h27 : "C'est quelque chose qui fait plaisir, cette reconnaissance, notamment pour les différents corps de métier de la santé".

La nouvelle promotion de la Légion d'honneur rend hommage aux Français investis dans la lutte contre le Covid-19. "On est particulièrement sensibles à cette reconnaissance puisqu'il y a plusieurs virologues distingués, et c'est important parce que cette discipline est relativement discrète", se réjouit Astrid Vabret. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

20h12 : Depuis la fermeture des remontées mécaniques, les stations de ski cassent les prix des locations comme à l'Alpes d'Huez, en Isère. Nombreux sont les propriétaires qui cette année n'ont pas hésité à baisser leur tarifs pour trouver preneur. Comme Pauline Smith qui a investi dans un studio en plein centre de la station.

20h02 : Faisons un point sur l'actualité :

  • Cette nuit, les forces de l'ordre ont interpellé 662 personnes et dressé 6 650 verbalisations pour non-respect du couvre-feu, a indiqué le ministre de l'Intérieur dans un communiqué.
  • Une rave-party à Lieuron (Ille-et-Vilaine) réunit depuis hier soir 2 500 fêtards, malgré l'épidémie de Covid-19. Les forces de l'ordre ont tenté d'intervenir mais ne parviennent pour l'instant pas à mettre fin à l'événement. De gros renforts de gendarmerie sont attendus d'ici ce soir, a indiqué la préfecture à France Télévisions. Des pompiers et des secouristes sont également réquisitionnés.
  • Les départements de l'Isère et de la Drôme ne sont plus placés en alerte orange "neige-verglas", a annoncé Météo France vers 16 heures. Le département des Landes reste lui en vigilance orange en raison des risques de crues, mais cette alerte a été levée dans le Tarn-et-Garonne, après le Gers dans la matinée.
  • Les contrôles douaniers ont repris à la gare du Nord pour les passagers des trains en provenance de Londres. Il s'agit d'une conséquence directe de l'entrée en vigueur définitive du Brexit à minuit.

19h42 : "À la fin de l'année, il y a eu un effort commercial énorme de la part des vendeurs mais on a perdu un quart du marché".

Les ventes de voitures ont fortement chuté cette année, à cause de la pandémie. Quelque 1,65 million de voitures neuves immatriculées ont été vendues contre 2,2 millions en 2019, soit le chiffre le plus bas depuis 45 ans.

19h35 : Dans cet article, franceinfo revient sur le changement de cap gouvernement, qui a finalement décidé que les professionnels de santé de 50 ans et plus pourront se faire vacciner à partir du 4 janvier et non plus à partir de la fin du mois.(STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

19h15 : "Le seul moyen de diminuer les taux d'incidence, les taux de positivité, la pression dans les hôpitaux : c'est un confinement", assure Arnaud Robinet, le maire LR de Reims, sur franceinfo. "Le gouvernement n'anticipe pas du tout : il est dans la réaction", assure-t-il.


18h56 : Les États-Unis ont débutent l'année 2021 en franchissant un nouveau seuil sinistre avec 20 millions de cas recensés de Covid-19 depuis le début de la pandémie, selon les chiffres de l'université Johns Hopkins. La première puissance mondiale déplore plus de 346 400 morts du virus, ce qui en fait le pays le plus le plus endeuillé au monde par l'épidémie, en valeur absolue.

18h51 : "Une grande partie des gens perdent la boussole et d'autres deviennent plus lucides. La crise favorise les forces les plus contraires."

Pour le philosophe Edgar Morin, la pandémie n'est qu'une des nombreuses crises de l'histoire auxquelles il se dit "habitué". Il estime qu'il faut apprendre à vivre avec l'inconnu, à "surmonter les crises", plutôt que de s'indigner.

(PASCAL GUYOT / AFP)

18h40 : Bonjour , difficile de vous répondre précisément car le gouvernement ne le sait pas lui même. Son porte-parole, Gabriel Attal, a indiqué ce midi lors de son interview que "dans une semaine, on fera le point sur les effets et la circulation du virus". La décision de prolonger ou non cette mesure devrait donc être annoncée d'ici samedi prochain.

18h39 : Bonsoir. Les couvre feu (20h ou 18h), ça va durer combien de temps ?

18h37 : Les premiers soignants de plus de 50 ans à se faire vacciner seront ceux qui exercent dans l'un des hôpitaux de référence disposant de super-congélateurs pour stocker les vaccins Pfizer-BioNTech, soit une centaine d'établissements en France. Ils pourront être vaccinés dès lundi, en fonction des stocks disponibles.

17h26 : Les autorités britanniques font état de de 53 285 nouveaux cas de Covid-19 et de 613 décès supplémentaires. Cela fait quatre jours que le nombre de nouveaux cas est supérieur à 50 000. Celui des décès est en revanche en nette baisse, puisqu'il était de 964 hier.

17h22 : Effectivement, @OnMangeQuoiCeSoir, les supermarchés étant concernés par le couvre-feu à 18 heures, il faudra faire ses courses en journée. C'est aussi pour cette raison que des élus de la Meuse ont fait part de leur désapprobation face à cette mesure, en soulignant dans une lettre à Jean Castex, la "très lourde contrainte pour les personnes qui se rendent au travail et qui doivent faire leurs courses ou bien récupérer leurs enfants dans les crèches".

16h56 : Bonjour FI, durant le couvre feu à partir de 18h, comment les personnes qui travaillent peuvent faire les courses de premières necessités en semaine ? J'ai pas l'impression que c'est un motif prévu dans la dérogation. Il risque d'y avoir beaucoup de monde dans les supermarchés le samedi... Merci pour votre travail

16h44 : "Nous demandons que la France se mette exactement au même niveau que ses voisins (...) qui ont tous fait la démonstration qu'on pouvait mettre en place des chaînes logistiques très longtemps à l'avance."

"On a quelques centaines de Françaises et de Français qui ont pu se faire vacciner. Pour tous les autres, il va falloir des années et des années pour pouvoir être vacciné à ce rythme-là", s'inquiète Olivier Faure sur franceinfo.

16h46 : "Pourquoi ne peut-on pas rouvrir ? Je ne comprends pas. Nous, dans le théâtre, on fait tout ce qu'il faut, on sait accueillir les gens"

Pour Christophe Alévêque, l'annonce de la non réouverture des établissements culturels le 7 janvier "n'a pas été une surprise". "Le problème, c'est qu'on s'habitue au fait qu'on ne puisse pas rouvrir, on s'est installés dans un cercle infernal de pensée", déplore l'artiste sur franceinfo.



(FRANCOIS GUILLOT / AFP)

16h10 : Il est 16 heures, c'est le moment de faire un point sur l'actualité de ce 1er janvier.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé un couvre-feu avancé à 18 heures dès demain pour 15 départements pour une semaine, au minimum. Vous pouvez retrouvez la liste de ces 15 départements dans notre article.

Une rave-party à Lieuron (Ille-et-Vilaine) a rassemblé près de 2 500 fêtards pour la soirée du réveillon, malgré l'épidémie de Covid-19. Trois gendarmes ont été légèrement blessés par des jets de projectiles lorsqu'ils ont tenté d'interrompre la soirée hier soir.

Nouvelle année rime avec nouveauté. Entre l'augmentation des timbres et la baisse de la taxe d'habitation, nous avons listé pour vous tous les changements qui entrent en vigueur à partir d'aujourd'hui.

La Drôme et l'Isère sont toujours en vigilance orange "neige-verglas", les Landes et le Tarn-et-Garonne sont maintenus en alerte orange pour "crues". L'alerte pour neige et verglas a été levée ce matin en Ardèche, tout comme la vigilance orange pour crues dans le Gers.

16h12 : Tous les Français "volontaires" pour se faire vacciner "doivent pouvoir y accéder sans attendre trois, voire quatre mois", a plaidé le professeur Djillali Annane, chef du service de réanimation de l'hôpital Raymond-Poincaré à Garches (Hauts-de-Seine), aujourd'hui sur franceinfo.

16h13 : L'enteprise allemande BioNTech va augmenter sa production en Europe. A ce stade, seul le vaccin développé par BioNTech et Pfizer a obtenu une autorisation de mise sur le marché dans l'Union européenne. En attendant d'autres solutions, l'entreprise allemande va faire fonctionner un nouveau site de production plus tôt que prévu.
(JACK GUEZ / AFP)

15h22 : Bonjour Franceinfo, petite information du Royaume Uni: je suis citoyenne française, j'ai été infectée au Covid-19 mais j'ai respecté mes 10 jours d'isolement. On nous demande un test négatif pour rentrer, le problème c'est que les tests ne passent pas soudainement négatifs au 10e jour! Les tests restent positifs des semaines, alors qu'on n'est évidemment plus contagieux. Je suis donc dans une situation totalement aberrante où on m'empêche de rentrer dans mon pays alors que je ne suis pas contagieuse (bien que probablement encore positive, à cause de la très haute sensibilité des tests).PS: un test coûte £100, £150 voire £200 ici.

15h26 : @Lucie nous fait part de la situation "aberrante" dans laquelle elle se trouve, coincée au Royaume-Uni, après avoir été testée positive au Covid-19, il y a plus de 10 jours. Je partage son commentaire avec vous.

15h11 : Bonjour @AnneB et merci pour votre question, qui revient régulièrement. Pour l'heure, les remontées mécaniques ne risquent pas de rouvrir le 7 janvier, comme prévu initialement. Interrogé mercredi sur la réouverture des stations de ski, Gabriel Attal a précisé que "dans l'immédiat, il semble assez peu probable qu'on puisse alléger un grand nombre de contraintes".

15h11 : . Bonjour et bonne année ! Qu’en est-il des stations de ski ? Les remontées vont-elles pouvoir ouvrir ?

14h53 : La crise sanitaire a contrarié les projets de certains couples envisageant d'avoir des enfants, du fait par exemple de difficultés économiques ou en remettant en cause le sens de ce "projet bébé". Si c'est votre cas (ou si au contraire l'épidémie a servi de déclencheur à un tel projet), votre témoignage nous intéresse. Un formulaire vous est grand ouvert dans cet article, merci par avance !

14h49 : Bonjour Il est difficile de répondre précisément à cette question car le gouvernement ne le sait pas lui même. Son porte-parole, Gabriel Attal a indiqué lors de son interview tout à l'heure que "dans une semaine, on fera le point sur les effets et la circulation du virus". Il est donc probable que la décision de prolonger ou non cette mesure soit annoncée d'ici vendredi prochain.

14h04 : Bonjour et bonne année Charles Édouard, a-t-on une idée de la durée de cette mesure ? En vous remerciant.

14h52 : Bonjour ! Eh non, votre département n'est pas concerné par l'avancement du couvre-feu.

13h42 : L'Ardèche n'est pas touchée par le couvre-feu de 18 heures ?

13h37 : Merci de communiquer la liste complète des départements concernés.

14h54 : Bonjour @Charlotte. C'est bien ça. Dans le reste du territoire, le couvre-feu entre 20 heures et 6 heures du matin est toujours en vigueur.

13h33 : Et pour les autres départements c'est couvre feu à 20h? Je m'y perds. #

14h55 : Le porte-parole du gouvernement a également précisé que "ce sont les régions les plus concernées par le virus qui seront approvisionnées" par le vaccin accessible aux soignants de plus de 50 ans, "ce seront donc les régions de l'Est", a-t-il indiqué.

14h55 : Il ne sera "pas possible" de rouvrir les établissements culturels le 7 janvier, annonce Gabriel Attal sur TF1. #COUVRE_FEU

12h29 : Il est midi, c'est l'heure de faire un point sur l'actualité de ce 1er janvier.

Une rave-party d'environ 2 000 personnes à Lieuron (Ille-et-Villaine) mobilise toujours environ 150 gendarmes, a appris le service police-justice de France Télévisions auprès de la direction générale de la gendarmerie nationale. Trois d'entre eux ont été légèrement blessés par des jets de projectiles à leur arrivée sur place.

C'est (enfin) officiel ! Le Royaume-Uni n'est plus un pays membre de l'Union européenne depuis 23 heures. Nous avons listé ce que cette sortie de l'UE change dans notre quotidien.

La liste de promotion de la Légion d'honneur et de l'ordre national du mérite a fait la part belle aux soignants qui ont lutté contre l'épidémie de coronavirus en France.

Un homme de 25 ans est mort à Boofzheim (Bas-Rhin), "la tête arrachée" par un mortier d'artifice, a annoncé la préfecture du Bas-Rhin. Un homme de 24 ans, qui l'accompagnait, a eu quant à lui "le visage abîmé" par le tir. Il a été hospitalisé.

la Drôme et l'Isèresont toujours en vigilance orange "neige-verglas", les Landes et le Tarn-et-Garonne sont pour leur part maintenus en alerte orange pour "crues".

11h57 : Toutes mes excuses @Luc. Je n'avais en effet pas bien compris le sens de votre question. Un couvre-feu est toujours en vigueur sur l'ensemble du territoire entre 20 heures et 6 heures du matin. Pendant cette période, les déplacements ne sont pas autorisés, sauf cas exceptionnels. Dans plusieurs départements de la région Grand Est ou du sud-est, un couvre-feu avancé à 18 heures est à l'étude. La décision sera rendue à 13 heures par Gabriel Attal. A propos du télétravail, Elisabeth Borne avait évoqué un "assouplissement" dès janvier, sans donner davantage de détails depuis.

11h50 : Merci de ces précieux renseignements mais ce n'était pas le sens de ma question. Quelles sont les restrictions actuelles en rapport avec la covid et jusqu'à quand, à savoir couvre-feu, attestations, télétravail...?

11h42 : Une promotion exceptionnelle de la Légion d'honneur et de l'ordre national du mérite a récompensé, ce matin, des centaines de personnes engagées depuis des mois dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Au total, 3 884 personnes sont distinguées, selon un communiqué de la Grande Chancellerie, et 63% d'entre elles le sont au titre de leur engagement face à la pandémie.

10h13 : Il est l'heure de faire un premier point sur l'actualité de ce 1er janvier 2021

• Un homme de 25 ans est mort à Boofzheim (Bas-Rhin) dans la nuit, "la tête arrachée" par un mortier d'artifice à l'occasion des célébrations du Nouvel An, a annoncé la préfecture. Un homme de 24 ans qui l'accompagnait a eu quant à lui "le visage abîmé" par le tir.

• Critiquée pour sa lenteur dans sa stratégie vaccinale, la France passe la seconde. "Dès lundi, les soignants de 50 ans et plus qui le souhaitent pourront se faire vacciner dans les centres disposant déjà de vaccins", annonce le ministre de la Santé Olivier Véran.

"En 2021, quoiqu'il arrive, nous saurons faire face aux crises, qui ne s'éteindront pas avec le 1er janvier" : dans ses vœux pour 2021, Emmanuel Macron a prévenu que "les premiers mois de l’année seront difficiles". "Au moins jusqu’au printemps, l’épidémie pèsera encore beaucoup sur la vie de notre pays", a averti le président, en disant espérer un "nouveau matin français" à partir de cette date. Replay.


La Drôme et l'Isère sont toujours en vigilance orange neige et verglas. Ils rejoignent les Landes, le Gers et le Tarn-et-Garonne, placés eux en alerte crues.