Coronavirus : 13 215 nouvelles contaminations au Covid-19 et 123 personnes supplémentaires sont mortes ces dernières 24 heures

"Pour la première fois depuis la levée du confinement, on observe une augmentation des décès pour Covid-19" dans le pays, prévient Santé publique France dans son point hebdomadaire publié vendredi. 

Des riverains à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 14 septembre 2020. 
Des riverains à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 14 septembre 2020.  (NICOLAS TUCAT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La France a enregistré 13 215 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, nouveau record depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays, et 123 nouveaux décès, selon les chiffres publiés vendredi 18 septembre par Santé Publique France. Quelque 3 626 malades du Covid ont été hospitalisés sur les sept derniers jours, soit 403 de plus par rapport aux chiffres de jeudi, dont 571 en réanimation, a indiqué le service public de santé. En revanche, le taux de positivité (proportion du nombre de personnes positives par rapport au nombre total de personnes testées) est resté stable, à 5,4%. Depuis le début de l'épidémie, au moins 31 249 décès liés au Covid ont été enregistrés en France, dont 20 689 en milieu hospitalier.

L'avertissement de Santé publique France. Circulation du virus chez les personnes âgées, nombre de clusters et même nombre de décès : "tous les indicateurs" d'une aggravation de l'épidémie de Covid-19 en France sont présents, avertit Santé publique France dans son point hebdomadaire. "Pour la première fois depuis la levée du confinement, on observe une augmentation des décès pour Covid-19", avec un doublement à 265 morts contre 129 la semaine précédente, souligne l'agence sanitaire, appelant à davantage de vigilance. 

Un durcissement des restrictions à Nice. Le préfet des Alpes-Maritimes a annoncé, vendredi 18 septembre, que "les rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs, jardins, plages et sur les quais de la commune seront désormais interdits". Les débits de boisson de Nice devront fermer à 0h30, a-t-il ajouté, tandis que la vente à emporter et la consommation d'alcool dans l'espace public seront proscrites après 20 heures. Jusqu'ici limité à 5 000 personnes, les grands rassemblements ne pourront pas dépasser le millier de participants. 

Des mesures attendues à Lyon. De nouvelles restrictions doivent être annoncées dans les prochaines heures à Lyon, où l'épidémie s'accélère aussi. Si la situation ne s'améliore pas à Marseille et sur l'île de la Guadeloupe, le ministre de la Santé, Olivier Véran, y envisage "la fermeture des bars" ou "l'interdiction des rassemblements publics".

Israël se reconfine. L'Etat hébreu entame, vendredi 18 septembre, à partir de 14 heures (13 heures, heure de Paris) un nouveau "confinement généralisé" de trois semaines, devenant le premier pays à prendre une telle décision. Très critiquée, cette fermeture du pays coïncide avec le début des fêtes juives Rosh Hachana (Nouvel An), Yom Kippour (jour du Grand Pardon) et Sukkot (fêtes des cabanes), qui s'étirent jusqu'au 11 octobre. Suivez notre direct sur l'évolution de la pandémie de Covid-19.

De nouvelles restrictions en Angleterre. Le Royaume-Uni, pays européen le plus touché par le Covid-19, impose à partir de vendredi de nouvelles restrictions dans plusieurs zones du nord-est de l'Angleterre. Des mesures nécessaires pour "assurer que le pays puisse profiter de Noël", explique le Premier ministre, Boris Johnson.

Des quartiers de Madrid sous cloche ? L'Espagne est parmi les premiers pays concernés par la hausse des infections, en particulier dans la région de Madrid, où les autorités locales ont reconnu être dépassées par la résurgence galopante de la pandémie. De nouvelles restrictions pourraient y entrer en vigueur samedi ou lundi et la perspective d'un reconfinement des quartiers les plus touchés est envisagée.

Wuhan rouvre un peu plus. La ville chinoise de Wuhan, épicentre de la pandémie, a accueilli son premier vol international depuis janvier, lorsque l'aéroport avait été fermé en raison du Covid-19. Il s'agissait d'un avion sud-coréen avec à bord 60 passagers, tous masqués. La Chine interdit toujours l'entrée de son territoire à la quasi-totalité des étrangers.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h16 : Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, a annoncé ce soir être positif au Covid-19. Les membres du gouvernement qui, comme le locataire de Bercy, ont assisté au Conseil des ministres de mercredi sont-ils inquiétés ? Matignon assure qu'ils ne sont pas "cas contact", rapporte un journaliste de l'AFP.

23h11 : Le CHU de Toulouse n'est pas alarmiste mais la seconde vague est bien là, rapporte France 3 Occitanie. Selon la direction du CHU et les personnels de santé de Toulouse, l'activité dans les hôpitaux augmente depuis une dizaine de jours et continuera dans les 15 prochains jours.

22h50 : Une étude prévoit une surmortalité par cancers de 2% à 5% en raison de l'allongement des délais de prise en charge dû au Covid-19. Les retards causés par la première vague de la pandémie pourraient se traduire par une augmentation "a minima de 2% des décès par cancer", cinq ans après le diagnostic, d'après la statisticienne Aurélie Bardet de l'institut Gustave-Roussy à Villejuif (Val-de-Marne). Cette surmortalité toucherait principalement les cancers du foie, les sarcomes et les cancers de la tête et du cou.

22h44 : Faisons une petite pause dans ce direct pour revenir sur les contenus qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui sur franceinfo.fr :

Le Covid-19 est-il une "aubaine" pour mettre en place des plans sociaux dans les entreprises ? Pour les syndicats, les patrons profitent de la situation. Des spécialistes interrogés se montrent plus pondérés.

• Une syndicaliste étudiante a-t-elle le droit de porter le voile à l'Assemblée nationale ? Nous tentons de répondre à cette question dans cet article.

Le compte-rendu de l'audience du jour à la cour d'assises spéciale. L'un des survivants de l'attaque de Montrouge raconte comment il a fait face à Amedy Coulibaly et comment il a miraculeusement survécu.

21h25 : "On a encore entre les mains les moyens de faire écraser cette courbe de contaminations", affirme l'ARS Ile-de-France. "On sait que si on n'arrive pas à faire baisser ce nombre de contaminations dans quinze jours, c'est l'hôpital qui va subir une vague", prévient sur franceinfo Aurélien Rousseau, directeur général de l’Agence régional de santé d’Ile-de-France. "Or, aujourd'hui, d'ores et déjà, les chiffres sont élevés. On est à 20% des capacités de réanimation de la région (parisienne) qui sont occupées par de patients Covid-19", a-t-il rapporté.

21h07 : Le ministre de l'Economie annonce être positif au Covid-19. "Je resterai à l’isolement pendant 7 jours. Je continue à exercer mes fonctions", écrit Bruno Le Maire, qui affirme ne pas présenter de symptôme.

20h33 : Le gouvernement de la région de Madrid réagit après un rebond épidémique. Il ordonne un reconfinement partiel de certains des quartiers et faubourgs les plus pauvres de la capitale espagnole. Quelque 850 000 habitants sont concernés. La présidente de la communauté de Madrid, Isabel Diaz Ayuso, a annoncé que les déplacements entre les six zones concernées, et à l'intérieur de celles-ci, seraient limités mais que les résidents pourraient se rendre sur leur lieu de travail. La mesure entre en vigueur lundi.

20h28 : Le ministre de la Santé, Matt Hancock, assure que le gouvernement britannique "veut éviter un confinement national mais nous sommes prêts à le faire si nécessaire". "Nous sommes prêts à faire ce qu'il faudra pour protéger des vies", a-t-il déclaré. Il a relevé que le gouvernement pourrait recourir à de nouvelles restrictions locales, comme il l'a fait cette semaine dans certaines localités du nord-est de l'Angleterre.

20h24 : "Il ne fait aucun doute, comme je le dis maintenant depuis plusieurs semaines, que nous pouvions nous attendre à une deuxième vague et que nous en voyons maintenant une arriver."

Le Premier ministre britannique a tenu ces propos en visitant le chantier en construction d'un centre de vaccins à Didcot, près d'Oxford. "Nous la voyons en France, en Espagne, à travers l'Europe. Je crains qu'il était absolument inévitable que nous la verrions dans ce pays", a-t-il également déclaré.

20h22 : Il est un peu plus de 20 heures, voici les principaux titres :

• Santé publique France annonce que la France a recensé 13 215 nouveaux cas de contamination en 24 heures, un nouveau record. Le taux de positivité des tests demeure stable par rapport aux jours précédents : il s'établit à 5,4%. Suivez la situation dans notre direct.

• La Haute autorité de santé se dit "favorable" à l'utilisation des tests salivaires afin de détecter le Covid-19, mais uniquement pour les personnes qui présentent des symptômes.

• Le parquet de Versailles a ouvert une information judiciaire pour "recherche des causes de la mort" après la noyade, dans la Seine, de Mahamadou Fofana, cousin d'Adama Traoré. Les faits sont survenus dimanche, à Marly-le-Roi (Yvelines), alors qu'il était poursuivi par la police après un vol de motos.

L'acteur Roger Carel est mort à 93 ans, le 11 septembre. Sa voix, qu’il savait parfaitement façonner, a guidé petits et grands durant des décennies. Il a doublé de nombreux personnages de dessins animés ou de films, d'Asterix à Kermit la grenouille.

19h55 : Voici les principales mesures prises par le préfet de Haute-Garonne dans le nouvel arrêté, qui entrera en vigueur demain :

• Le texte interdit toute activité dansante dans les établissements recevant du public, "les activités musicales audibles depuis la voie publique" et la "consommation debout dans les restaurants et débits de boisson", "pour éviter une trop grande concentration de personnes à l'intérieur des établissements", a précisé le préfet Etienne Guyot.

• La vente d'alcool à emporter sera interdite à compter de 20 heures, comme sa consommation dans les espaces publics dans l'ensemble de la ville dès 13 heures. Cette dernière mesure a été étendue, elle ne concernait initialement que l'hyper-centre, le long de la Garonne.

• Si la situation venait à s'aggraver comme à Bordeaux, Marseille, Nice ou Lyon, le préfet a averti qu'il envisageait de "fermer de façon anticipée les débits de boisson" et "à abaisser la jauge de 5 000 personnes" dans les stades.

• Le préfet de Haute-Garonne proscrit dans tout le département "les rassemblements statiques de plus de 10 personnes aux abords de parcs et jardins, de plans d'eau". Il appelle également à "limiter autant que possible" les rassemblements familiaux.


• Le port du masque devient obligatoire dans un périmètre de 30 mètres autour des établissements culturels, des clubs sportifs, des gares et aéroports.

• L'ouverture des vestiaires des clubs sportifs est désormais interdite sauf pour les piscines, les clubs sportifs professionnels, ou ceux d'infrastructures à usage scolaire.

19h49 : Le préfet de Haute-Garonne renforce les mesures anti-Covid à Toulouse. Il vise notamment les activités festives dans cette ville à la forte population étudiante, et première grande ville à avoir généralisé le port du masque.

19h35 : Le nombre de morts supplémentaires en 24 heures bondit. Santé publique France en annonce aujourd'hui 123 (en milieu hospitalier). Hier, l'agence sanitaire comptabilisait 50 morts supplémentaires sur le même laps de temps. Cette hausse soudaine du nombre de morts est liée à "un établissement hospitalier de l’Essonne qui a transmis ce jour près de 240 dossiers concernant des patients hospitalisés au cours des derniers mois", comme l'explique Santé publique France sur son portail présentant ses données.

19h27 : Le taux de positivité des tests demeure stable par rapport aux jours précédents, s'établissant à 5,4%.

19h24 : Le précédent record date d'hier : la France avait enregistré 10 593 nouveaux cas de contamination en 24 heures.

19h22 : Santé publique France annonce que la France a recensé nouveaux cas de contamination en 24 heures, un nouveau record.

18h56 : Une quarantaine de cas de contamination au Covid-19 sont confirmés à SciencesPo Paris, a appris franceinfo auprès de la direction de l'école. L'Institut d'études politiques avait annoncé sur son site, plus tôt dans la journée, la fermeture de ses bâtiments parisiens pour quatorze jours à compter du lundi septembre en raison "d’un nombre significatif de cas positifs au Covid-19". Retrouvez davantage de détails dans notre article.

18h50 : La Haute autorité de santé se dit "favorable" à l'utilisation des tests salivaires afin de détecter le Covid-19. Voici trois choses à retenir de cet avis :

• La HAS ne recommande pas ces tests sur les personnes qui ne présentent pas de symptome, chez qui "on raterait plus de 75%" des infections du fait de performances insuffisante.

• La professeure Dominique Le Guludec, présidente du Collège de la Haute autorité de santé, "conseille de réserver (les tests salivaires) en priorité à ceux pour qui le test dans le nez est difficile". Parmi elles, les enfants qui ont une rhinite et vont au cabinet du médecin, les personnes très âgées ou celles qui ont des troubles psychiques.



• Concrètement, le test salivaire nécessite de "cracher dans un tube" : il "peut être fait en médecine générale, on peut le faire chez soi, il suffit comme pour un test urinaire de l'apporter au laboratoire", précise Dominique Le Guludec.

18h17 : Nous parlons des tests salivaires depuis déjà plusieurs semaines. Comme l'a expliqué France 2, dans la salive, le virus est moins présent que dans le nez. Ainsi, si le test par le nez affiche une fiabilité de 90 à 95%, le test salivaire se montre moins fiable : 70 à 75% environ. Cette fiabilité serait toutefois suffisante pour détecter les personnes atteintes du Covid-19, et qui pourraient se montrer encore contagieuses.

(FRANCE 2)

18h15 : Il est 18 heures, c'est l'heure du point sur l'essentiel de l'actualité :


La Haute autorité de santé se dit "favorable" à l'utilisation des tests salivaires afin de détecter le Covid-19, mais uniquement pour les personnes qui présentent des symptômes. Elle détaille l'intérêt de ces tests, qui permettent "des prélèvements plus faciles", "qui réduisent les risques de contamination du personnel soignant" et qui sont "moins désagréables pour les patients".

L'acteur Roger Carel est mort à 93 ans, le 11 septembre. Sa voix, qu’il savait parfaitement façonner, a guidé petits et grands durant des décennies. Il a doublé de nombreux personnages de dessins animés ou de films, d'Asterix à Kermit la grenouille.

Le Danois Soren Kragh Andersen gagne la 19e étape du Tour de France à Champagnole, dans le Jura, après une échappée en solitaire.

17h56 : La Haute autorité de santé donne son feu vert pour l'utilisation des tests salivaires.

17h56 : Les rassemblements privés de plus de 10 personnes sont déconseillés en Île-de-France, ont indiqué l'ARS d'Île-de-France, la préfecture de région et la préfecture de police de Paris, qui précisent : "Cette recommandation forte vaut également pour les rassemblements festifs ou conviviaux sur la voie publique, qui doivent être évités ou déclarés en préfecture s'ils excèdent plus de dix participants". En outre, "les inaugurations, colloques, assemblées générales, et tout événement mettant en contact des populations, doivent être autant que possible différés ou voir le volume des participants réduit, de sorte à permettre la distanciation physique entre les participants et le respect des gestes barrière", poursuivent les autorités.

17h03 : Le Covid-19 est-il une maladie professionnelle comme les autres ? Un décret publié mardi permet aux soignants contaminés de bénéficier d'une reconnaissance automatique, mais seulement s'ils ont eu besoin d'oxygénation. De nombreuses voix s'élèvent pour critiquer les arbitrages du gouvernement et dénoncent un texte trop restrictif. On vous explique pourquoi syndicats et associations sont contre ce décret.

16h58 : Bonjour @annuel. Cette étude de l'Insee ne compare que le nombre de décès du 10 mars au 8 mai. En 2020, 124 100 décès de toutes causes ont été comptabilisés, contre 96 800 en moyenne sur la même période au cours des années 2016-2019.

16h57 : Qu'en est il de la mortalité sur l'année ? Est qu'on a des statiques sur la période janvier-aout 2020 par rapport aux autres années ?

16h41 : L'épidémie de Covid-19 a été plus meurtrière que la canicule de 2003 en France, mais l'épidémie a été moins "intense" compte tenu de sa durée plus longue, selon une étude publiée aujourd'hui par l'Insee. Le Covid-19 a engendré, entre le 10 mars et le 8 mai, une surmortalité d'environ 27 000 décès par rapport aux années précédentes, contre une surmortalité de 15 000 décès pendant l'épisode de chaleur d'août 2003.

15h40 : Un cluster de 54 cas a été détecté dans l'un des plus grands Ehpad de France, à Bourges (Cher). "Les résidents sont confinés dans leurs chambres et un dépistage massif est en cours, a expliqué Christophe Lugnot, directeur du cabinet de l'ARS Centre-Val de Loire. On suit l'évolution de la situation. La direction de l'Ehpad a pris l'ensemble des mesures que la situation nécessite". Le directeur de cabinet a précisé qu'un seul décès lié au coronavirus était à déplorer dans l'établissement.

15h02 : Il est 15 heures, voici le point sur l'actualité :


• On l'apprend aujourd'hui de sa famille : l'acteur Roger Carel, légende du doublage, est mort à 93 ans, le 11 septembre. Il a notamment prêté sa voix à de nombreux personnages de dessin animé, dont Astérix et Mickey.

Les restrictions se durcissent à Nice face au Covid-19. Le préfet des Alpes-Maritimes et le maire de la ville ont annoncé plusieurs mesures sanitaires, dont "les rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs, jardins, plages et sur les quais de la commune seront désormais interdits".

• Une enquête administrative a été ouverte contre des magistrats du Parquet national financier (PNF) dans l'affaire dite des "écoutes", a annoncé le ministère de la Justice. La procédure vise les deux magistrats en charge de l'enquête et leur cheffe de l'époque, Eliane Houlette, désormais retraitée.
• Le peloton s'est lancé il y a près de deux heures sur la 19e étape du Tour de France, de Bourg-en-Bresse jusqu'à Champagnol. Suivez la course sur francetv sport.

14h11 : Bonjour @Nico et @Lyonnaise. Je suis malheureusement comme vous, je n'ai aucune information sur les mesures qui vont être mises en place dans le département du Rhône ni quand elles vont être annoncées. Nous vous tiendrons au courant dans ce live.

14h09 : Bonjour FI. Savez-vous quelles sont les nouvelles mesures sanitaires qui devraient être en place sur Lyon ? Merci pour votre réponse.

14h09 : Bonjour Marion, bonjour à tous. Nous attendons de nouvelles mesures "covid" pour la métropole de LYON et/ou le département du Rhône. Savez-vous quand l'information sera donnée ? Merci et bonne fin de journée.

14h02 : Le Covid-19 a entraîné la fermeture de 81 établissements scolaires depuis début septembre. Si les règles sanitaires vont être allégées à partir de lundi, cette décision ne fait pas l'unanimité.



14h03 : La célèbre soprano russe Anna Netrebko a annoncé hier qu'elle avait été contaminée par le Covid-19 et était hospitalisée. Cette annonce intervient quelques jours après la participation de l'artiste au spectacle de réouverture du théâtre moscovite Bolchoï.

12h54 : Le prix des masques chirurgicaux "a déjà chuté" et "va encore baisser" dans la grande distribution, promet le PDG du groupe Leclerc, Michel-Edouard Leclerc, sur franceinfo. Il met en cause "l'énorme" coût du fret aérien : "Affréter un avion ça coûtait 300 000 euros au début de la crise, et 1,1 million juste après le déconfinement. Aujourd'hui ce qui est intéressant c'est que ça vient par bateau."


12h39 : Le Royaume-Uni est le pays le plus durement touché par la crise en Europe, avec près de 42 000 morts. Le pays fait en ce moment face, comme plusieurs de ses voisins, à une poussée du virus. "Le nombre de patients hospitalisés infectés par le coronavirus double tous les huit jours", a déclaré le ministre de la Santé.

12h54 : Le gouvernement britannique n'exclut pas un nouveau confinement général pour tout le Royaume-Uni. S'il veut à tout prix "éviter" cette option, "nous sommes prêts à le faire si nécessaire", assure le ministre de la Santé Matt Hancock à la BBC. Il souligne aussi que le gouvernement pourrait recourir à d'autres restrictions locales, comme il l'a déjà fait, notamment jeudi dans certaines localités du nord-est de l'Angleterre.

12h11 : Voici un nouveau point sur l'essentiel de l'actualité à la mi-journée :

On l'apprend aujourd'hui de sa famille : l'acteur Roger Carel, légende du doublage, est mort à 93 ans, le 11 septembre. Il a prêté sa voix à de nombreux personnages de dessin animé, dont Astérix et Mickey.

Les restrictions se durcissent à Nice face au Covid-19. Le préfet des Alpes-Maritimes et le maire de la ville ont annoncé plusieurs mesures sanitaires, dont "les rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs, jardins, plages et sur les quais de la commune seront désormais interdits".

Une enquête administrative a été ouverte contre des magistrats du Parquet national financier (PNF) dans l'affaire dite des "écoutes", a annoncé le ministère de la Justice. La procédure vise les deux magistrats en charge de l'enquête et leur cheffe de l'époque, Eliane Houlette, désormais retraitée.

Au procès des attentats de janvier 2015, la cour d'assises spéciale de Paris a entendu les proches de Clarissa Jean-Philippe, policière municipale, assassinée par Amedy Coulibaly, le 8 janvier 2015. Suivez l'audience en direct avec notre envoyée spéciale Catherine Fournier.

11h35 : Le maire de Nice (LR), Christian Estrosi, prend la parole à son tour. Il annonce la décision de fermer les vestiaires dans les lieux sportifs, l'obligation de porter le masque au théâtre et de favoriser le télétravail. Vous pouvez suivre son intervention en direct.

11h38 : Le préfet a également annoncé la limitation des événements publics à 1 000 personnes et l'interdiction de se rassembler à plus de 10 personnes dans certains endroits, comme les parcs, les jardins, les quais et les plages de la commune.

11h33 : Le préfet des Alpes-Maritimes annonce à Nice la fermeture des restaurants et bars entre 0h30 et 6 heures du matin, l’interdiction de la vente d'alcool à emporter après 20 heures et l'annulation des Journées européennes du patrimoine, tout comme la Fête des voisins.

11h26 : Bonjour Il faut attendre encore un peu. La Haute autorité de santé (HAS) rendra cet après-midi son avis "quant à la pertinence du recours aux tests salivaires dans la stratégie de prise en charge de la maladie Covid-19". L'autorité sanitaire prévoit un point-presse en ligne à 17 heures.

11h25 : Bonjour, où en sommes-nous des tests salivaires ?

11h25 : Bonjour @Nico de Toulouse. La seule réponse que je peux vous apporter est de vous procurer une ordonnance auprès de votre médecin traitant. Les personnes qui en disposent sont désormais prioritaires pour se faire tester.

11h21 : Bonjour France Info, une amie avec qui j'ai passé la soirée de dimanche a développé les symptômes du Covid depuis hier et s'est fait tester ce matin. Cependant, du fait d'un engorgement des labos sur Toulouse, elle n'aura le résultat que dans 5 à 7 jours. D'ici là, je ne suis pas officiellement déclaré comme cas contact, et n'ayant pas de symptômes de mon côté (pour l'instant), je ne suis pas considéré comme une personne prioritaire pour me faire tester (si j'ai bien compris le discours du Premier ministre). Or, je suis sous immunosuppresseur, ce qui fait que je suis considéré comme personne à risque, savez-vous s'il y a un moyen pour moi de pouvoir passer le test rapidement pour savoir si je risque quelque chose ?Merci par avance pour votre travail et pour votre réponse !

11h17 : Bonjour @Pimousse. Impossible de vous le dire. "Jean-Michel Blanquer va annoncer un nouveau protocole sanitaire (...) D'ici au début semaine prochaine", a assuré le porte-parole du gouvernement ce matin. On en saura donc plus à ce moment-là.

11h21 : Bonjour FranceInfo, suite aux discours d'hier du ministre de la Santé, savez-vous quelles mesures pourraient être mises en place pour assouplir le protocole sanitaire dans les écoles (et dans les crèches) ? Merci

11h08 : La moitié des participants d'une étude irlandaise ont souffert de fatigue persistante après avoir récupéré du Covid-19, quelle que soit la gravité de leur infection, selon des conclusions préliminaires publiées le 30 juillet sur le site medRxiv (en anglais), qui seront détaillées au congrès de la Société européenne de microbiologie clinique et des maladies infectieuses du 23 au 25 septembre.

10h57 : Ils étaient coincés depuis des jours du côté biélorusse de la frontière avec l'Ukraine à cause de restrictions dues au coronavirus.Plusieurs centaines de pèlerins juifs ont finalement rebroussé chemin en renonçant à leur pèlerinage en territoire ukrainien.





(Mikhail Voskresenskiy / Sputnik via AFP)