Covid-19 : la France va progressivement rouvrir "début mai" ses frontières aux Américains vaccinés, annonce Emmanuel Macron

Le président de la République a accordé un entretien à la chaîne américaine CBS, dimanche.

Un contrôle des tests PCR à l\'aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle, en février 2021.
Un contrôle des tests PCR à l'aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle, en février 2021. (BERTRAND GUAY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Emmanuel Macron a annoncé une levée progressive, "début mai", des restrictions de voyage pour les Américains ayant reçu deux doses de vaccin. "Avec les professionnels français, nous organiserons ainsi l’été pour les citoyens français, européens et américains", a-t-il précisé dans un entretien à la chaîne américaine CBS, dimanche 18 avril. Le président a ajouté que des discussions étaient en cours avec la Maison Blanche, et que les ministres concernés "parachèvent actuellement les discussions techniques". 

A Nice, le centre de vaccination n'a pas ouvert. Le centre de vaccination contre le Covid-19 de la ville de Nice pour les professions prioritaires est resté fermé ce dimanche, rapporte France Bleu Azur, faute de personnes à vacciner.

Quarantaine de dix jours obligatoire pour tous les voyageurs venant de Guyane, du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud. Les voyageurs arrivant de cette région ultramarine et de ces quatre pays devront observer dix jours d'isolement, sous peine d'amendes, a annoncé Matignon, samedi 17 avril. Cet isolement sera accompagné de restrictions des horaires de sortie.

L'Allemagne commémore ses morts. Le pays honore dimanche la mémoire de ses quelque 80 000 concitoyens décédés lors d'une cérémonie destinée aussi à faire acte de solidarité envers les familles des victimes mortes dans la solitude à cause du virus.

Record de cas en 24 heures. Plus de 139 millions de cas de contaminations ont été recensés depuis le début de l'épidémie fin 2019, dont environ 730 000 par jour actuellement, un chiffre également en hausse constante depuis fin février. Sur la seule journée de vendredi, plus de 829 000 cas ont été enregistrés en 24 heures, un record.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h06 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

Cinq hommes ont été mis en examen pour enlèvement en bande organisée de la petite Mia. Quatre d'entre eux ont été placés en détention. La fillette a été retrouvée saine et sauve ce matin, avec sa mère, dans un squat, en Suisse.

Le nombre de patients en réanimation plafonne sous les 5 900, mais les chiffres du jour montrent plus un plateau qu'une baisse nette, après plus de deux semaines de confinement.

• Dans une interview au Figaro, Emmanuel Macron déclare vouloir lancer un grand débat national sur la consommation de drogue et demande à changer la loi sur la responsabilité pénale, après le jugement de l'affaire Sarah Halimi, où l'agresseur a été reconnu pénalement irresponsable après avoir consommé des stupéfiants. Voilà ce qu'il faut retenir de son interview.

Coup de tonnerre à venir dans le foot européen ? Selon le New York Times et le Sunday Times, une douzaine des meilleurs clubs européens, du Barça à la Juve en passant par Manchester United, s'apprêtent à faire sécession et fonder leur propre Superligue. Aucun club français n'en fait partie, le PSG ayant décliné l'offre.

Rendez-vous demain, dès six heures, pour la suite de ce live.

22h49 : "La stratégie choisie par la France qui est de laisser circuler le virus largement est une stratégie qui maximise les risques, qui maximise les coûts à court terme, et qui, sur le long terme, maximise les risques aussi en termes d'évolution virale."

Interrogé par franceinfo, Samuel Alizon estime que "sur le moyen ou le long terme, la volonté politique de contrôler l'épidémie n'est pas claire. Aujourd'hui, la circulation massive en France, fait par exemple que la France est potentiellement aussi un des pays où des variants risquent d'évoluer."

22h38 : @Etudiante Le vaccin allemand devrait recevoir son autorisation de mise sur le marché courant mai. Un site situé près d'Amboise est dans les starting-blocks pour préparer le diluant du vaccin pour 20 millions de doses d'ici à la fin de l'année, écrivait La Nouvelle République dans un récent article;

22h36 : Bonsoir Pierre ! Sait on quand le vaccin Curevac sera déployé en France ? Utilisant la même technologie que Pfizer et Moderna, il a l'air prometteur... Merci pour votre travail, que vous faites à la perfection (n'écoutez pas ceux qui vous disent le contraire) et bonne soirée foot :)

22h35 : @Non-confiné Au vu de la photo que vous nous envoyez, laissez moi vous dire que vous êtes confiné (ou maintenu dans un rayon de 10 km par des mesures de freinage renforcées, si vous voulez) dans un bel endroit :-) Techniquement, le gouvernement utilise le moins possible le terme de confinement, mais dans les faits, c'en est un, peut-être trop lâche à votre goût. A la rédaction, nous avons choisi d'utiliser ce terme.

22h31 : quel confinement??? Même Macron a insisté sur le fait que ce n'est pas un confinement. Avec raison, d'ailleurs. Pourquoi s'obstiner à parler de confinement alors qu'on peut passer presque toute la journée dehors?? Temps splendide au phare (iconique) du MInou dans le 29 aujourd'hui. Belle rando de 3 heures pour 15 km parcourus.

22h31 : @Walter Permettez moi de laisser mes rédacteurs en chefs d'être juges de ce qui constitue mon travail ou pas, si un sujet ne vous intéresse pas, rien ne vous oblige à tout lire en détail (et sinon, créez WalterInfo avec uniquement des sujets qui vous intéressent). Je vais quand même vous répondre. La DGS explique ce soir que 400 000 professionnels de plus de 55 ans "ont pu bénéficier" de ce dispositif ce week-end, mais dans les faits, seule une fraction d'entre eux en a bénéficié, puisqu'on atteint à peine 400 000 injections, toutes catégories confondues, depuis samedi.

22h24 : Bonsoir Combien d’enseignants ont été vaccinés ? Une information peut être plus importante que les litanies sur l’affaire Mia. Faites votre travail.

22h16 : @Henri cinq Euuuhhh, je vous copie le tableau du mail de la DGS que nous recevons tous le soirs, j'ai grosso modo 100 000 injections.

22h14 : Pierre, vous ne m'en voudrez pas si je corrige. Malgré le dimanche, il y a eu 192.982 nouvelles injections depuis hier après-midi selon SPF C'est presque deux fois cent mille.

22h10 : Oui, c'est possible, mais essayez au préalable de vous munir d'une attestation de l'Ehpad insistant sur le caractère impérieux de votre visite. Techniquement, la règle des 10 km s'impose sauf motif impérieux - et votre parent est normalement bien entouré au sein de l'établissement spécialisé - mais il y a une tolérance pour des déplacements raisonnables pour aller voir ses proches, explique une directrice d'Ehpad à France 3 PACA. Pas question quand même de traverser la France en plein confinement.

22h08 : Bonsoir Pierre,Je profite de la mi temps à la Beaujoire et réitère ma question de la veille, puis-je rendre visite à mes parents résidents en EHPAD à plus de 40 kms de mon domicile ?

21h40 : @azerty Oui, c'est possible. Un baptême, comme un mariage ou des obsèques font partie des motifs impérieux, mais en revanche, ce sera en petit comité, sans repas au resto ensuite et pas d'attroupement devant l'édifice religieux.

21h38 : Bonsoir, je profite d'une soirée actu plutôt calme pour espérer avoir une réponse à ma question. J'organise le baptême de mon enfant à 300kms de mon lieu d'habitation mi mai. Si le confinement est prolongé, est ce que je pourrai quand même organiser le baptême et me déplacer? Merci pour votre réponse, bonne soirée

21h35 : La nouvelle instauration de quarantaine obligatoire pour les voyageurs arrivant en France de pays sud-américains et de Guyane laisse certains dubitatifs. Au Royaume-Uni, l'isolement strict, très strict même des voyageurs, a porté ses fruits, décrit Matthieu Boisseau, correspondant de France Télévisions à Londres.



(FRANCE 2)

20h45 : @Eveanna Le président y était revenu dans une interview au Parisien il y a une dizaine de jours : "Je n’ai pas conditionné la réouverture des maternelles et des écoles, puis des collèges et des lycées, à des indicateurs sanitaires. Pourquoi ? Parce que ces trois semaines d’absence physique de cours sont déjà un effort important. (...) L’école est un lieu où le virus circule, mais n’est pas un lieu où le virus circule davantage. Par contre, c’est un lieu où l’avenir de notre pays se joue. Je ne pense pas que nous ayons le droit de sacrifier l’avenir de notre pays à la situation présente."

20h44 : Bonsoir, Quels sont les arguments d'Emmanuel Macron pour la réouverture des écoles primaires le 26 avril ? Parce qu'à part l'intérêt économique, je n'en vois pas... Les taux n'étant pas assez bas, tout repartira à la hausse et ces trois semaines de chamboulement n'auront servi à rien !

20h33 : @oups Ils arrivent, ils ont tout chauds : on compte presque 100 000 nouvelles injections aujourd'hui, ce qui porte le total à 12 556 263 personnes qui ont reçu au moins une injection (soit 23,9 % de la population majeure) et 4 540 008 personnes qui ont reçu deux injections (soit 8,6 % de la population majeure), selon les chiffres envoyés ce soir par la DGS.

20h29 : Pas de chiffres de vaccination ce we ?

20h29 : L'application TousAntiCovid va intégrer un carnet permettant de prouver le résultat positif ou négatif d'un test de détection du virus, puis certifier l'état vaccinal, a annoncé ce soir le gouvernement dans une invitation à la presse. "TousAntiCovid-Carnet, dont l'expérimentation débute ces prochains jours, vise à stocker sous forme numérique (dans l'application) et de manière sécurisée (une) preuve de test négatif ou positif certifiée et, demain, une attestation certifiée de vaccination."

20h28 : @Fab Notez que le conseil scientifique a été consulté sur cette question, et a rendu un avis vendredi, qui a précédé de 24 heures les décisions prises par Matignon. Et il est question d'y inclure l'Inde dans les prochains jours, là où un variant mutant provoque une flambée de l'épidémie.

20h27 : Bonsoir Une semaine pour mettre en place la quarantaine pour ceux qui arrivent depuis le Brésil ou l’Afrique du Sud... pourquoi tout ce temps ? La France toujours dans la réaction jamais dans l’action préventive ! Pendant ce temps là, les variants entrent en France. Lamentable.

20h23 : La moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin contre le Covid-19, selon les données actualisées ce soir par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique du pays. 50,4% des personnes de plus de 18 ans sont partiellement immunisées, et 32,5% sont entièrement vaccinées, un chiffre qui s'élève à 65,9% pour les plus de 65 ans.

20h14 : @Isa Certes, mais ce taux est vraiment juste sous les 1, à 0,97 ce soir. Jusqu'à récemment, il était juste au-dessus de 1, ce qui accrédite davantage l'idée d'un plateau long que d'une baisse.

20h13 : Bonsoir. Un indicateur dont on entend peu parlé est le R et d’après l'appli tous AntiCovid il est inférieur à 1. Pourquoi n’est-il plus cité dans les suivis? Son évolution à la baisse et le fait qu’il soit inférieur à 1 sont de bonnes nouvelles pourtant

20h02 : 20 heures ! Faisons le point sur l'actualité de ce dimanche soir.

Mia et sa mère ont été retrouvées ce matin dans un squat en Suisse, cinq jours après l'enlèvement de l'enfant dans les Vosges. "Il s'agit d'une action extrêmement bien préparée (...) comme une opération de type militaire", a décrit le procureur de la République de Nancy. Voilà ce que l'on sait des sept hommes soupçonnés d'avoir fomenté l'opération.

• Le nombre de patients en réanimation plafonne sous les 5 900, mais les chiffres du jour montrent plus un plateau qu'une baisse nette, après près de trois semaines de confinement.

• Dans une interview au Figaro, Emmanuel Macron déclare vouloir lancer un grand débat national sur la consommation de drogue et demande à changer la loi sur la responsabilité pénale, après le jugement de l'affaire Sarah Halimi, où l'agresseur a été reconnu pénalement irresponsable après avoir consommé des stupéfiants.

La course au titre continue, et le feuilleton est toujours aussi haletant. Le PSG s'est imposé au bout du bout du temps additionnel face à Saint-Etienne (3-2), et Monaco a dominé nettement Bordeaux (3-0) pour rester dans le sillage du leader lillois. Ce soir, Nantes-Lyon.

19h49 : Bonjour je technique dès pcr tous les jours. Le taux de positivité ne veut rien dire car comme il n’y a plus de voyage, disons moins, le profil des gens qui viennent se faire tester est pas le même ce sont surtout en ce moment des personnes symptomatiques.

19h49 : Une hypothèse avancée par @Technicienne de labo pour expliquer la hausse du taux de positivité.

19h42 : Et pendant ce temps, le taux de tests positifs continue doucement d'augmenter : 9.73%. A croire qu'en confinement même light, les gens sont moins inquiets, et sauf à avoir des symptômes, vont moins se tester. Comme quoi un confinement pourrait avoir un effet "désanxiogène" (le mot doit exister), contrairement à ce qu'on nous raconte.

19h42 : Dans les commentaires, @machin garde les yeux rivés sur le taux de positivité, qui monte, qui monte...

19h34 : @Chabada Vous avez une boule de cristal ? Moi non plus :-) L'échéance est encore trop loin pour qu'on ait un début d'hypothèse de date de prise de parole pour prolonger le confinement ou le lever. On devrait en savoir plus en milieu de semaine, après la tenue du conseil de défense sanitaire.

19h32 : Bonjour, Quand saura t on si les restrictions de circulation seront bien levées le 2 mai comme annoncé initialement ?Merci !

19h20 : On compte enfin 111 décès lors des dernières 24 heures en milieu hospitalier, portant le total national à 100 733 morts.

19h20 : Le taux d'incidence est également légèrement en recul (la courbe a une forme un peu étrange en raison du lundi de Pâques qui fausse les données récentes).

19h18 : On compte 5 893 patients actuellement en réanimation ou en soin intensifs, en très légère hausse de 16 patients par rapport à hier.

19h17 : On dénombre par ailleurs 1 111 nouvelles hospitalisations en 24h. Soit 1 919 nouvelles hospitalisations par jour en moyenne sur les 7 derniers jours. Là encore, la courbe de la moyenne glissante s'inscrit légèrement en baisse.

19h16 : Les chiffres des nouvelles contaminations viennent d'être publiés par Santé Publique France : 29 344 nouveaux cas ont été remontés sur les dernières 24 heures. Soit 32 978 cas par jour en moyenne sur les 7 derniers jours.

19h15 : Le Conseil scientifique a recommandé d'avancer le couvre-feu en Guyane, dans un avis sur la lutte contre le variant brésilien du coronavirus, par ailleurs largement suivi par le gouvernement sur les mesures de restrictions de voyage. Dans cet avis daté du 16 avril et mis en ligne ce soir, l'instance chargée de conseiller le gouvernement préconisait des mesures pour empêcher "un risque d'extension du variant" brésilien, qui "doit être pris en compte durant l'été". Des préconisations qui ont été largement reprises dans les mesures de quarantaine renforcée envers les voyageurs arrivant de Guyane et d'Amérique du Sud annoncées hier soir par Matignon.

19h02 : @çapique Je ne trouve pas ces chiffres sur le site de l'Assurance maladie même pour les retraités et les étudiants, mais il y a effectivement des écarts considérables allant du simple au quintuple.

18h59 : Des bénévoles vont aider dans les vaccinodromes (ils n'y gagnent que le risque d'être malades) ; des infirmières gagnent environ 7.50€ pour une vaccination ; des médecins gagnent jusqu'à 460€ pour une demi-journée dans un vaccinodrome, parfois sans piquer eux-mêmes... Doit-on trouver cela normal, au-delà du fait que les médecins fassent de longues études ? Et doit-on trouver normal, dans ces conditions, qu'un simple ouvrier au Smic que l'on met au chômage partiel sans lui demander son avis, ne touche que 70% de son maigre salaire ? Dans la période terrible que nous vivons, je trouve scandaleux que les médecins se fassent de l'argent grâce à cette situation. C'est cela que l'on appelle la solidarité ? Car dans les faits, le salarié au Smic paie les médecins au travers de ses cotisations. Je ne comprends pas que ce problème ne mette pas les simples citoyens encolère.

18h58 : Dans les commentaires, @çapique s'interroge sur les écarts de rémunération des intervenants dans les vaccinodromes.

18h48 : @Victoria, trop tôt, pensez aux soignants Attention, seule la réouverture des écoles est gravée dans le marbre, selon les propos du président de la République. En revanche, rien ne dit que nous serons déconfinés le 3 mai, date pour l'instant théorique de la fin des restrictions. Interrogé dans La Voix du Nord ce matin, le professeur Philippe Amouyel estime que "les quatre semaines de confinement imposées par le Président pourraient être prolongées…"

18h46 : Bonjour, je trouve que c'est top tôt pour tout réouvrir restaurant, écoles etc c est vraiment reprendre de gros risques ca aurait été rien de prolonger encore 15 jours a 3 semaines juste que la tension hospitalière retombe beaucoup plus pour les pauvres soignants, quand vous voyez le rythme qu'ils ont c'est pas humain, c'est totalement inhumain, Faut penser à eux avant le reste, on a l'impression que ce n'est pas le cas malheureusement...

18h25 : A Amiens, un centre mobile de vaccination installé au collège Jean-Marc Laurent n'a lui non plus pas fait le plein. Hier 119 personnes y ont été vaccinées alors qu'il aurait été possible d'en vacciner 300, et seulement 60 faisaient partie de la cible des professions prioritaires, selon le président du conseil départemental de la Somme, Stéphane Haussoulier. La vaccination se faisait aussi avec l'AstraZeneca. "Faites la même chose avec Pfizer ou Moderna et vous aurez la queue dehors !", estime l'élu.

19h04 : Ce n'était pas la foule des grands jours dans un centre de vaccination parisien dédié aux personnels prioritaires, la caserne Masséna, dans le sud de Paris. "Il y a plus de gens pour vous accueillir que de patients, c'est-à-dire qu'il y a très peu de monde, je suis même étonnée qu'il y en ait aussi peu", commente une enseignante. En cause, le fait que les vaccins proposés n'étaient que des AstraZeneca.

18h11 : 18h10, bonté gracieuse, j'avais complètement oublié le point sur l'actu. Faute avouée est à moitié pardonnée.

Mia et sa mère ont été retrouvées ce matin dans un squat en Suisse, cinq jours après l'enlèvement de l'enfant dans les Vosges. "Il s'agit d'une action extrêmement bien préparée (...) comme une opération de type militaire", a décrit le procureur de la République de Nancy cet après-midi, lors d'un point-presse.

• Emmanuel Macron annonce sur la chaîne CBS la progressive réouverture des frontières européennes aux Américains vaccinés. Les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct.

• Un avion de tourisme s'est crashé dans un champ au niveau de Saint-Pathus, en Seine-et-Marne. Quatre personnes ont trouvé la mort dans l'accident, encore inexpliqué.

• On n'arrête plus le pilote moto français Fabio Quartararo. Le Tricolore remporte son deuxième Grand Prix de suite, cette fois au Portugal.

18h07 : Le conseiller médical de la Maison Blanche, le désormais célèbre Anthony Fauci, a annoncé sur la chaîne ABC que la vaccination avec Johnson & Johnson devrait reprendre d'ici à vendredi. Jusqu'à présent, les injections sont "en pause" après plusieurs cas de caillots sanguins. "Je pense que la vaccination reprendra, peut-être avec des restrictions. Je ne suis pas certain de ce que ce sera, si elles seront liées à l'âge ou au sexe, ou s'il sera simplement accompagné d'un avertissement."

18h01 : @Avion Si je lis correctement le communiqué diffusé par Matignon hier soir, c'est pour l'instant le cas, la France allant ouvrir des discussions la semaine prochaine avec ses voisins européens pour voir s'il est possible d'étendre ces mesures renforcées hors de l'Hexagone et éventuellement y inclure d'autres pays (d'Amérique du Sud ou l'Inde, par exemple). "Enfin, l’ensemble de ces mesures nationales d’urgence seront discutées avec nos partenaires européens en début de semaine. Outre le Brésil, l’Argentine, le Chili et l’Afrique du Sud, d’autres pays pourront être concernés par ces mesures sur la base des critères identifiés par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC)."

17h58 : Bonsoir Pierre. Je retente ma question. Je suis en Guyane et je dois retourner dans le pays où je suis résidente permanente (un pays de l'UE). Or pour y aller je n'ai pas d'autre choix que de transiter par Paris. Avec les nouvelles mesures dois-je tout de même faire une quarantaine en arrivant en France alors que ce n'est pas ma destination finale et que je n'y habite pas ? Merci !

17h43 : En marge du franchissement du seuil des 100 000 morts dans l'Hexagone, le cabinet d'Emmanuel Macron avait répondu aux associations de victimes que "des réflexions sont en cours concernant l'instauration d'une journée dédiée à la mémoire de celles et ceux qui ont été emportés par le fléau".