Covid-19 : la situation est "sous contrôle" dans les hôpitaux de la Loire, assure l'ARS

Il s'agit de l'un des départements les plus touchés par le coronavirus avec un taux d'incidence "proche de 1 000".

Un test PCR pratiqué au palais des sports de Lyon (Rhône), le 12 octobre 2020. 
Un test PCR pratiqué au palais des sports de Lyon (Rhône), le 12 octobre 2020.  (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)
Ce qu'il faut savoir

L'Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes a assuré dimanche 25 octobre que la situation dans les hôpitaux de la Loire, l'un des départements les plus touchés par le coronavirus avec un taux d'incidence "proche de 1 000", était "tendue" mais "sous contrôle". "Nous n'en sommes pas à appeler l'armée car nous faisons face", a martelé Jean-Yves Grall, le directeur général de l'ARS dans la région. Dans un courrier adressé jeudi à la préfète de la Loire, Catherine Séguin, des maires avaient demandé à l'État "l'installation de moyens sanitaires militaires"

 Un nouveau record pour les nouveaux cas quotidiens. Plus de 52 000 nouveaux cas de contamination au Covid-19 (52 010 précisément) ont été recensés en France lors des dernières 24 heures, indique Santé publique France dimanche. Au total, 116 nouveaux décès liés au coronavirus ont été recensés par les autorités de santé, contre 137 la veille, portant le bilan total depuis le début de l'épidémie à 34 761 morts. Le nombre de patients hospitalisés au cours des sept derniers jours s'élève à 12 176 et parmi eux, 1 816 ont été admis en réanimation. Le taux de positivité des tests est en hausse, et s'établit désormais à 17%.

 L'Espagne en état d'urgence sanitaire et sous couvre-feu. Le gouvernement espagnol a approuvé dimanche un état d'urgence sanitaire qui permettra l'instauration d'un couvre-feu s'appliquant à tout le pays, à l'exception des îles Canaries, afin de freiner l'explosion des cas de Covid-19. L'état d'urgence durera jusqu'au début du mois de mai, a indiqué le Premier ministre. 

 De nouvelles restrictions en Italie. Dans la péninsule italienne, les cinémas, théâtres, salles de gym et piscines vont devoir fermer, et les bars et restaurants devront cesser de servir à 18 heures, ont annoncé les services du Premier ministre, Giuseppe Conte, dimanche. Un couvre-feu était déjà entré en vigueur dans plusieurs régions du pays vendredi soir. Des manifestations d'opposants à cette mesure ont depuis réuni entre quelques dizaines et quelques centaines de personnes à Naples et Rome. Samedi, les autorités ont annoncé avoir recensé 20 000 nouveaux cas en 24 heures, du jamais-vu en Italie.

TousAntiCovid téléchargée 1,2 million de fois en trois jours. Invité de franceinfo, dimanche, le secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, a annoncé ce décompte, qui porte à 4 millions le nombre total de téléchargements de l'application d'aide au traçage des cas. Mais il a admis qu'il faudrait du temps pour qu'elle soit adoptée par "20% de la population française", le seuil au-delà duquel elle serait selon lui vraiment efficace. "Je ne pense pas qu'il y aura de grand soir de TousAntiCovid", a-t-il reconnu.

  Cédric O n'exclut pas un reconfinement. Interrogé sur franceinfo, le secrétaire d'Etat a également estimé qu'il ne fallait "absolument rien écarter" "Soit les courbes commencent à s'infléchir et on laisse le couvre-feu tel quel, on n'a pas besoin de durcir les mesures, soit on voit que cela ne suffit pas (…) et là il faudra probablement prendre des mesures plus dures", a-t-il prévenu.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h02 : Ce direct est terminé pour ce soir. En attendant sa reprise, à 6 heures, n'hésitez pas à consulter nos articles. Voici ce qu'il faut retenir de l'actualité :

La seconde vague est bien là. L'épidémie de Covid-19 a battu un nouveau record en France avec 52 010 nouveaux cas positifs enregistrés en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France.

La France a appelé les gouvernements des pays concernés à faire "cesser" les appels au boycott de produits français et à manifester, provenant d'une "minorité radicale", leur demandant aussi d'"assurer la sécurité" des Français vivant sur leur sol. Ces appels au boycott, ainsi que des manifestations, ont été lancés dans le monde musulman après qu'Emmanuel Macron a indiqué que la France continuerait de défendre les caricatures du prophète Mahomet.

• Le président Emmanuel Macron, en butte à une nouvelle controverse avec la Turquie et à un appel au boycott des produits français dans le monde arabe, a diffusé dimanche soir plusieurs tweets affirmant ses valeurs, et soulignant notamment son rejet des "discours de haine".

• Lyon s'est imposé largement contre une équipe de Monaco inquiétante défensivement (4-1) en clôture de la 8e journée.

21h37 : Avec l'ampleur de deuxième vague de contaminations au Covid-19, la question se pose : le gouvernement a-t-il déconfiné la France trop rapidement au printemps ? Le 20 heures de France 2 est revenu sur la stratégie mise en place par les autorités durant l'été.

20h50 : Comment vit-on la crise sanitaire en tant qu'expatrié ? Des Français installés en Inde, au Brésil, ou encore en Australie ont accepté de témoigner au micro de France 2.

20h43 : L'idée est "de confiner encore au maximum les relations dans le système privé en essayant de maintenir l'économie", détaille sur franceinfo Philippe Amouyel, qui prône l'enchaînement "métro-boulot-dodo".

20h43 : Face à l'augmentation de cas de Covid-19 et la dégradation de la situation sanitaire en France, les professeurs de santé publique Philippe Amouyel et Luc Dauchet réclament un "confinement écocompatible" dès demain, indiquent-ils dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche.

20h34 : Bonsoir . Il convient de rester prudent avec ce genre d'affirmation, car en raison du temps d'incubation de la maladie, les chiffres des cas dépistés que nous obtenons actuellement peuvent provenir de contaminations survenues avant la mise en place du couvre-feu. Olivier Véran indiquait il y a quelques jours que les autorités espéraient "de premiers signes, un frémissement au début de semaine prochaine" pour juger des effets du couvre-feu. Quant à l'éventualité d'un reconfinement, je ne peux hélas pas faire grand-chose d'autre que vous rappeler les propos tenus ce matin par le secrétaire d'Etat Cédric O sur franceinfo : "il ne faut absolument rien écarter".

20h24 : Le nombre de contaminations ne montre t il pas que le couvre-feu n est pas efficace... on se dirige vers un reconfinement?Merci de nous éclairer de votre analyse

20h04 : Voici le point sur l'actualité à 20 heures :

• La France appelle ce soir les gouvernements des pays concernés à faire "cesser" les appels au boycott de produits français et à manifester, provenant d'une "minorité radicale", leur demandant aussi d'"assurer la sécurité" des Français vivant sur leur sol. De récents propos du président Emmanuel Macron sur l'islam ont suscité critiques, manifestations et appels au boycott des produits français dans le monde musulman.

• L'épidémie a battu un nouveau record en France avec 52 010 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés en 24 heures, selon les chiffres de Santé publique France publiés ce soir.

Le président Emmanuel Macron, en butte à une nouvelle controverse avec la Turquie et à un appel au boycott des produits français dans le monde arabe, a diffusé ce soir plusieurs tweets affirmant ses valeurs, et soulignant notamment son rejet des "discours de haine".

Nice et Lille n'ont pu se départager, dimanche à l'Allianz Riviera, au terme d'une rencontre animée (1-1) de la 8e journée de L1, ce qui permet aux Nordistes de recoller en tête du championnat au Paris SG, leader à la différence de buts.

19h56 : Antoine Flahault, directeur de l'Institut de santé globale au sein de la faculté de médecine de l'université de Genève (Suisse), relève sur Twitter qu'avec en moyenne 153 décès par jours, le Covid-19 est devenu la première cause de mortalité quotidienne en France.

19h52 : Au total, le nombre de décès attribuables à la maladie s'établit à 34 761 depuis le début de l'épidémie en France, selon les chiffres des autorités de santé.

19h45 : 116 nouveau décès liés au Covid-19 ont été recensés par les autorités de santé, contre 137 hier. Le taux de positivité des tests est en hausse, et s'établit désormais à 17%.

19h43 : 52 010 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été recensés en France lors des dernières 24 heures, indique Santé publique France. Il s'agit d'un nouveau record.

19h38 : "Ce n'était pas une erreur de Meadows", a dénoncé Joe Biden dans un communiqué. "C'était un constat honnête de la stratégie du président Trump depuis le début de la crise : agiter le drapeau blanc de la défaite et espérer que si on l'ignore, le virus s'en ira. Ca n'a pas été le cas et ça ne se sera pas", a ajouté le candidat démocrate.

19h37 : Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden accuse Donald Trump d'avoir capitulé face à la pandémie de coronavirus, après les propos du chef de cabinet de la Maison Blanche Mark Meadows expliquant que le gouvernement ne cherchait pas à la "contrôler".

16h44 : Alors que l'Italie a pris aujourd'hui de nouvelles mesures pour enrayer l'épidémie de coronavirus, des tensions ont éclaté à Rome entre la police et des manifestants anti-couvre-feu, hier soir. Des centaines de manifestants, principalement d'extrême droite, ont saccagé du mobilier urbain et dégradé des boutiques.

16h29 : Nous vous en parlions hier : des maires de la Loire réclament le renfort de l'armée pour faire face à l'afflux de patients atteints du Covid-19 dans le département. Nos confrères de France 2 se sont rendus à l'hôpital de Saint-Chamond pour mieux comprendre la situation.

16h26 : "Le gouvernement a toujours 15 jours de retard. Aujourd'hui, on peut déjà questionner l'efficacité du couvre-feu. Je le dis clairement : je préférerais des confinements locaux à la Toussaint qu'un confinement généralisé à Noël."

Le chef de file des députés LR, Damien Abad, a fait part lors de l'émission "Dimanche en politique" sur France 3 de ses doutes quant à l'efficacité du couvre-feu.

15h34 : Le Premier ministre bulgare, Boïko Borissov, annonce avoir été testé positif au coronavirus. "Je me fais soigner à la maison, conformément à l'avis des médecins", a-t-il précisé sur son compte Facebook, disant souffrir de symptômes légers.

15h04 : Les rues de Bastia se sont vidées dès 21 heures hier soir, couvre-feu oblige. France 3 Corse ViaStella a déambulé dans les rues désertes et silencieuses de la ville. Reportage.



(Paolo Philippe / FRANCE 3 CORSE VIASTELLA)

14h52 : Précision à propos des mesures annoncées en Espagne : l'état d'urgence sanitaire annoncée par le Premier ministre Pedro Sanchez devrait durer jusqu'au 9 mai. Le couvre-feu nocturne est instauré pour une durée de quinze jours mais pourra être renouvelé. Outre cette restriction, les rassemblements de plus de six personnes sont interdits, et les régions ont la possibilité de restreindre l'entrée et la sortie de leur territoire.

14h51 : Jusqu’en mai?

15h09 : Cet état d'urgence sanitaire en Espagne prend effet cet après-midi et durera jusqu'à début mai. Il s'accompagne d'un couvre-feu de 23 heures à 6 heures du matin sur tout le territoire, à l'exception des îles Canaries.

14h20 : L'Espagne proclame un état d'urgence sanitaire dans tout le pays, annonce le Premier ministre.

14h08 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce dimanche :

• L'Italie durcit les restrictions contre le coronavirus en fermant cinémas, théâtres et salles de sport. En Espagne, le gouvernement est sur le point d'annoncer un retour de l'état d'urgence sanitaire et un couvre-feu. En France, la prorogation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16 février a été adoptée hier à l'Assemblée nationale. Suivez notre direct.

• Fromages retirés des rayons au Koweït, photos d'Emmanuel Macron brûlées à Gaza, annulations de voyages vers la France… Les expressions de colère contre la France et son président se multiplient au Proche-Orient, après les propos du chef de l'Etat sur les caricatures de Mahomet. Tour d'horizon dans notre article.

• Après l'Elysée, Jean-Yves Le Drian réagit aux déclarations de Recep Tayyip Erdogan sur la "santé mentale" d'Emmanuel Macron. Le ministre des Affaires étrangères dénonce "une volonté d'attiser la haine". Des produits français ont été boycottés et des manifestations ont eu lieu dans plusieurs pays du Proche-Orient.

Après les victoires de l'OM et du PSG hier, suite et fin de la 8e journée de Ligue 1 avec notamment Nice-Lille et Lyon-Monaco. Le match Lens-Nantes est reporté à une date ultérieure pour cause de contaminations au coronavirus dans l'effectif lensois.

13h20 : Face au couvre-feu instauré pour lutter contre l'épidémie, Yannick Jadot appelle "les Français à ne pas douter quand il y a l'obligation de respecter la règle commune". Le député européen EELV n'est pas tendre pour autant envers l'exécutif. Mais "quand la politique du gouvernement apparaît aussi erratique, cela veut dire que s'ils sont en retard, il faut d'autant plus respecter la règle quand elle est dictée".



12h17 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce dimanche :

• L'Italie durcit les restrictions contre le coronavirus en fermant cinémas, théâtres et salles de sport. En Espagne, le gouvernement est sur le point d'annoncer un retour de l'état d'urgence sanitaire et un couvre-feu. En France, la prorogation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16 février a été adoptée hier à l'Assemblée nationale. Suivez notre direct.

• Après l'Elysée, Jean-Yves Le Drian réagit aux propos de Recep Tayyip Erdogan sur la "santé mentale" d'Emmanuel Macron. Le ministre des Affaires étrangères dénonce "une volonté d'attiser la haine". Des produits français ont été boycottés et des manifestations ont eu lieu dans plusieurs pays du Proche-Orient.

Après les victoires de l'OM et du PSG hier, suite et fin de la 8e journée de Ligue 1 avec notamment Nice-Lille et Lyon-Monaco. Le match Lens-Nantes est reporté à une date ultérieure pour cause de contaminations au coronavirus dans l'effectif lensois.

11h29 : Les services du Premier ministre italien ont annoncé la fermeture des cinémas, théâtres, salles de sport et piscines. Les bars et restaurants devront quant à eux cesser de servir après 18 heures. Ces mesures interviennent après la publication de chiffres records du nombre de cas de Covid-19.

11h26 : L'Italie annonce de nouvelles restrictions pour lutter contre le coronavirus.

11h18 : "Je ne pense pas qu'il y aura de grand soir de TousAntiCovid, pour le dire très directement."


Le secrétaire d'État chargé de la transition numérique et des communications électroniques ne s'attend pas à un fort engouement pour la mise à jour de l'application de traçage. "On a 1,2 million de téléchargements supplémentaires depuis jeudi soir", indique-t-il, mais "on a besoin de beaucoup plus".

11h06 : En Espagne, un Conseil des ministres extraordinaire est actuellement réuni, à l'issue duquel un nouvel état d'urgence sanitaire pourrait être décrété afin de permettre l'instauration d'un couvre-feu dans certaines régions. S'il est décrété, il s'agira du deuxième état d'alerte de l'année en Espagne.

10h22 : Les Etats-Unis ont enregistré hier un nombre record de contaminations pour le deuxième jour consécutif, selon les données de l'université Johns Hopkins. Le pays a dénombré 88 973 nouveaux cas d'infection entre 20h30 vendredi et 20h30 samedi, bien au-dessus des 79 963 cas enregistrés la veille. En outre, 906 décès ont été déplorés tandis que ce nombre est généralement compris entre 700 et 800 depuis le début de l'automne.

09h31 : Un reconfinement est-il possible en France ? A cette question que tout le monde se pose depuis plusieurs jours, le gouvernement répond invariablement. "Tout est possible", déclare ainsi le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O, invité de franceinfo ce matin.

10h25 : Commençons sans tarder par un point sur les principaux titres de ce dimanche :

• L'Assemblée nationale a voté la prorogation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16 février. Le texte doit encore être soumis à l'examen du Sénat, mercredi. Côté chiffres, 45 422 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures, un nouveau record.

L'Elysée dénonce des propos "inacceptables" du président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a mis en question "la santé mentale" de son homologue français Emmanuel Macron en raison de son attitude envers les musulmans.

• Emmené par un Antoine Dupont intenable, le XV de France a largement dominé le pays de Galles 38-21, en match de préparation au stade de France.

Après les victoires de l'OM et du PSG hier, suite et fin de la 8e journée de Ligue 1 avec notamment Nice-Lille et Lyon-Monaco. Le match Lens-Nantes est reporté pour cause de contaminations au coronavirus dans l'effectif lensois.