Coronavirus : "Toute la lumière devra être faite sur la gestion de cette crise", a assuré le ministre de la Santé auditionné par le Sénat

L'exécutif a un peu plus tôt présenté le nouveau budget rectifié destiné à faire monter le soutien public à l'économie à "460 milliards" d'euros.

Le ministre de la Santé Olivier Véran, mercredi 10 juin 2020 à Paris.
Le ministre de la Santé Olivier Véran, mercredi 10 juin 2020 à Paris. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Olivier Véran est passé sur le grill des sénateurs. Le ministre de la Santé a répondu aux questions des membres de la commission des Affaires sociales du Sénat, mercredi 10 juin. Il y a évoqué la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19 et le "Ségur de la santé" mis en place notamment pour réformer en profondeur le secteur hospitalier. "La crise que nous traversons est bien sûr inédite", a déclaré Olivier Véran lors de son propos liminaire. "Toute la lumière devra bien sûr être faite sur la gestion de cette crise", a-t-il assuré. Suivez les dernières informations sur la crise sanitaire en France dans notre direct.

Le gouvernement anticipe une forte destruction d'emplois. Le gouvernement s'attend à ce que la crise économique liée à la pandémie de Covid-19 entraîne la suppression de "800 000 emplois", a indiqué le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, qui a évoqué "un choc considérable". "Notre évaluation est que nous aurons, d'ici les mois prochains, la suppression de 800 000 emplois, c'est-à-dire 2,8% de l'emploi total", a-t-il déclaré lors d'une audition devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

Le déconfinement va se poursuivre "avec prudence"Le gouvernement va poursuivre le déconfinement "avec beaucoup de prudence et de sérieux" car le coronavirus "circule toujours" en France, a affirmé mercredi 10 juin sa porte-parole, Sibeth Ndiaye, alors que le patronat a appelé à accélérer le processus. A l'issue du Conseil des ministres, la porte-parole a cependant précisé que deux conseils de défense "spécifiquement consacrés à la question sanitaire" se tiendraient vendredi et la semaine prochaine, qui "nous permettrons de voir ce qu'il est possible de faire évoluer dans la perspective du 22 juin".  

Un nouveau budget de crise présenté. Environ 45 milliards pour soutenir les secteurs les plus fragilisés, alors que la récession s'annonce terrible : le gouvernement a présenté en conseil des ministres un nouveau budget de crise. Il s'agit du troisième projet de loi de finances rectificative élaboré depuis le début de la pandémie de Covid-19 en France. Après les plus de 400 milliards d'euros de mesures d'urgence prises dans les deux budgets précédents, ce nouveau budget rectifié va faire monter le soutien public à "460 milliards" d'euros, a précisé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Moins de 1 000 malades en réanimation en France. Le pays a enregistré 87 décès supplémentaires liés au Covid-19, dont 53 dans les hôpitaux, portant à 29 296 le nombre total de morts depuis le début de l'épidémie, selon un bilan communiqué mardi par la Direction générale de la santé. Dans le même temps, le nombre de cas graves du Covid-19 nécessitant une hospitalisation en réanimation est repassé sous la barre des 1 000, avec 955 malades, soit 69 de moins que la veille.

L'état d'urgence sanitaire ne sera pas prolongé au-delà du vendredi 10 juillet, a appris franceinfo. Conséquence, au-delà du 10 juillet, il ne sera plus question d'interdire les manifestations pour des raisons sanitaires, comme c'est encore le cas aujourd'hui.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h52 : Il y a deux mois, près des deux-tiers de l'équipage avaient été touchés par l'épidémie de Covid-19. Deux nouveaux cas de nouveau coronavirus ont été recensés parmi des marins du porte-avions français Charles-de-Gaulle, indique la préfecture maritime de Toulon. "Personne n'est gravement malade cette fois-ci", assure-t-elle. Voici notre article pour en savoir plus.

Le porte-avions français \"Charles de Gaulle\", le 12 août 2011, au large de Toulon (Var).


(BERTRAND LANGLOIS / AFP)

23h16 : Bonsoir @Charlotte, il s'agit d'une étude préliminaire menée par une équipe de l'université de Boston. Ces chercheurs ont analysé 111 images satellites de Wuhan (Chine) datant de 2018, 2019 et de 2020. Ils ont remarqué "une forte d'augmentation de l'affluence" sur les parkings des hôpitaux de la ville, épicentre de l'épidémie de Covid-19 en Chine, "dès août 2019". Ces chercheurs ont également observé un bond dans les recherches en ligne de symptômes liés au Covid-19, et ce dès l'été dernier. Il s'agit bien sûr de premiers résultats, mais cette étude corrobore une autre recherche sur le sujet, d'après les auteurs.

23h15 : Bonsoir. Avez-vous des infos sur une étude américaine qui évoque la circulation du COVID-19 dès août 2019 en Chine ?

23h01 : Le Conseil des ministres a présenté aujourd'hui un projet de loi organisant la fin de l'état d'urgence sanitaire le 10 juillet, suivie d'une période transitoire de 4 mois durant laquelle des restrictions resteront possibles. Parmi celles-ci, "la possibilité de réglementer les déplacements et l'accès aux moyens de transport, les établissements recevant du public(...) et de décider des jauges concernant les rassemblements sur la voie publique", a précisé la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. Les manifestations sont donc concernées.

Manifestation à Paris contre les violences policières, sur le Trocadéro, le 6 juin 2020.


(MAXPPP)

22h52 : Au Portugal, où une personne sur cinq vit du secteur touristique, les stations balnéaires s'activent pour accueillir des vacanciers cet été, dans le respect des mesures sanitaires. Le pays, relativement peu touché par le Covid-19, sera-t-il une destination particulièrement prisée cet été ? Reportage de France 2 :

(FRANCE 2)

22h34 : À l'heure du déconfinement, comment se porte le secteur de la pêche, après trois mois de crise liée au Covid-19 ? Pour beaucoup de pêcheurs professionnels, il a fallu se "réinventer", trouver de nouvelles manières d'écouler leur production. Reportage de France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.

23h18 : Une première en France. Dès la fin du mois de mai dans la ville de Morbecque (Nord), un test sérologique a été proposé à l'ensemble de la population. Jusqu'au 1er juillet, les 2 600 habitants de cette ville au nord-ouest de Lille pourront être testés gratuitement, afin de savoir s'ils ont développé des anticorps du Covid-19. Le maire va tenter d'obtenir des subventions de l'Etat afin de financer cette opération.

22h05 : Bonsoir , la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, s'est exprimée à ce sujet ce matin sur RTL. "[Si l'Etat ne vient pas renflouer le secteur des transports publics, gravement touché par la crise], pour rembourser 2,6 milliards de trou dans la caisse, il faudrait un 'impôt Covid' sur les voyageurs de 20 euros par mois. 20 euros d'augmentation du pass Navigo par mois", a-t-elle déclaré. "Je m'y refuse résolument, ce serait totalement injuste." Valérie Pécresse, qui évoque des "pertes abyssales" et une situation "de cessation de paiement", a demandé au gouvernement "de compenser intégralement ces pertes".

22h05 : Bonjour on parle sur les réseaux sociaux d une augmentation de 20 euros sur les pass navigo ( appelé impôts COVID ) Vous avez des informations à ce sujet Merci à vous

21h57 : L'été s'annonce "différent de tout ce que nous avons connu", reconnaît auprès de Ouest-France le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. À quoi ressembleront les vacances de vos enfants en France ? "Vacances apprenantes", colonies éducatives et "parcours buissonniers"... franceinfo vous aide à y voir plus clair.

Des enfants accompagnés d\'adultes font une randonnée dans la nature, le 31 mai 2020, à Orbey (Haut-Rhin).


(MAXPPP)

21h36 : Le Brésil est aujourd'hui le deuxième pays le plus touché par l'épidémie de Covid-19, en termes de nombre de cas de contamination. Le pays compte 739 503 cas confirmés, selon les données de l'université américaine Johns Hopkins (lien en anglais). 38 406 personnes sont mortes du coronavirus dans le pays.

21h30 : Au Brésil, les commerces ont rouvert partiellement aujourd'hui à Sao Paulo, alors que l'épidémie de Covid-19 continue de faire des ravages dans le pays. Les boutiques peuvent ouvrir quatre heures par jour, et les centres commerciaux vont rouvrir dès demain, sous réserve de la signature d'un accord entre la mairie et les représentants du secteur. L'Etat de Sao Paulo a recensé 340 morts lors des dernières 24 heures - un record - pour un total frôlant les 10 000 décès.

20h33 : Selon la banque centrale américaine, le PIB des Etats-Unis devrait chuter de 6,5% cette année, du fait de la crise liée à la pandémie de Covid-19. L'économie devrait toutefois rebondir de 5% dès l'année prochaine, d'après les estimations de la Fed. Quant au taux de chômage, il devrait s'élever à 9,3% cette année, et à 6,5% en 2021.

20h27 : Une période inédite. Pendant deux mois, un confinement général a été imposé aux Français afin de lutter contre l'épidémie de Covid-19. Comment ont-ils vécu les mois de mars et d'avril ? Plusieurs chercheurs ont enquêté. Voici leurs premières conclusions, expliquées par le CNRS.

20h21 : Sur les marchés, dans les rues, des Français s'affranchissent progressivement des gestes barrières. De nombreux secteurs appellent en parallèle à un assouplissement du protocole sanitaire. Faudrait-il accélérer le déconfinement en France ? Reportage et explications de France 3.

(FRANCE 3)

20h18 : Emmanuel Macron fera une allocution télévisée solennelle dimanche à 20 heures, un mois après le début de la sortie du confinement. Poursuite (et accélération éventuelle) du déconfinement, relance économique... Que faut-il attendre de cette prise de parole ? Voici de premiers éléments de réponse.

Emmanuel Macron, lors d\'un discours à la télévision, le 16 mars 2020.


(LUDOVIC MARIN / AFP)

20h12 : 20 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité :

Emmanuel Macron s'adressera solennellement aux Français dimanche à 20 heures. Selon les informations du service politique de France Télévisions, il s'agira "d’une mise en perspective de la crise sanitaire dans sa globalité, tirant le bilan du confinement et du déconfinement", mais aussi d'"un exercice de pédagogie" sur les mesures prises pour la relance économique et sociale.

#CORONAVIRUS La France enregistre 23 nouveaux décès liés au Covid-19 en 24 heures, selon le bilan quotidien de la Direction générale de la santé. 933 personnes sont toujours en réanimation, contre 955 hier.


• Le Défenseur des droits annonce l'ouverture d'une enquête concernant l'interpellation de Gabriel, un adolescent de 14 ans gravement blessé à Bondy (Seine-Saint-Denis) dans la nuit du 25 au 26 mai, alors qu'il tentait de voler un scooter, et qui met en cause des policiers.


• Lors d'une audition au Congrès américain, le frère de George Floyd a imploré les parlementaires de "mettre un terme à la souffrance" des Afro-Américains. Son frère "ne méritait pas de mourir pour 20 dollars", a-t-il déclaré, avant d'ajouter : "est-ce cela la valeur d'un homme noir ? 20 dollars ?"

19h58 : En complément de premières mesures pour soutenir le secteur, des fonds de soutien vont être mis en place afin d'aider les librairies indépendantes et les maisons d'éditions, dans cette période de crise liée au Covid-19. "Ce plan permet d'accompagner les libraires, les éditeurs et les auteurs dans cette période très compliquée", a promis le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, hier. Plus d'informations dans notre article.

Une librairie à Bordeaux, le 25 mai 2020


(VALENTINO BELLONI / HANS LUCAS via AFP)

19h51 : Bonsoir @François, il y a eu 130 nouvelles admissions à l'hôpital de personnes atteintes du Covid-19 ces dernières 24 heures, et 23 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation, d'après la DGS. Hier, elle faisait état de 169 nouvelles admissions en 24 heures, et de 15 nouveaux cas graves admis dans des services de réanimation.

19h49 : Bonsoir Et combien d'entrées en hôpital (admissions dans le jargon) qui est le chiffre majeur de la vigueur de la maladie ? merci

19h47 : "L'ensemble des indicateurs épidémiologiques de suivi (...) sont à des niveaux satisfaisants sur l'ensemble du territoire métropolitain et ne témoignent pas d'une reprise épidémique."

Dans son communiqué de ce soir, la Direction générale de la santé fait état de plus de 200 regroupements de cas repérés depuis le 9 mai, mais tous sont sous contrôle, assure-t-elle.

19h42 : Au total, 29 319 personnes sont mortes du Covid-19 en France, selon le bilan quotidien de la Direction générale de la santé. 18 935 personnes atteintes du Covid-19 sont mortes dans des établissements hospitaliers, précise la DGS, qui ajoute qu'un nouveau bilan au sein des établissements sociaux et médico-sociaux sera donné par Santé publique France le 16 juin.

19h39 : 11 678 personnes atteintes du Covid-19 sont toujours hospitalisées en France, soit 283 de moins en 24 heures, d'après ce bilan de la DGS. Le nombre de cas graves en réanimation poursuit également sa baisse, avec 933 cas contre 955 hier et 1 210 il y a une semaine.

19h32 : La France enregistre 23 nouveaux décès liés au Covid-19 en 24 heures, selon le bilan quotidien de la Direction générale de la santé.

19h30 : Bonsoir @SoeurDeSuissess, la Suisse doit rouvrir ses frontières avec l'ensemble des pays de l'Union européenne le 15 juin également, selon une annonce du gouvernement vendredi. Les autorités suisses avaient, dans un premier temps, annoncé mi-mai qu'elles prévoyaient la réouverture des frontières le 15 juin avec l'Autriche, l'Allemagne et la France. Elle a étendu vendredi cette levée des restrictions à l'ensemble des pays de l'UE, au Royaume-Uni, à la Norvège, à l'Islande et au Liechtenstein.

19h29 : La Suisse est-elle incluse dans les pays européens quand il s'agit de réouverture des frontières ?

19h22 : Selon les informations du service politique de France Télévisions, l'Elysée estime qu'il est important de s'exprimer maintenant. Une allocution prévue ultérieurement arriverait "un peu tard" selon la présidence. D'autres interventions du chef de l'Etat seront toutefois possibles après le 28 juin, date du second tour des élections municipales.

19h17 : L'allocution du chef de l'Etat dimanche, après ce point sur la crise sanitaire et le déconfinement, "sera ensuite un exercice de pédagogie et de mise en perspective des décisions que le gouvernement a pris pour la relance économique et sociale", d'après les informations du service politique de France Télévisions. Seront évoqués le soutien aux entreprises et aux salariés, mais aussi les décisions prises pour soutenir plusieurs secteurs comme l'automobile, le tourisme et l'aéronautique. Le président s'exprimera aussi sur les mesures prises à l'échelle européenne.

19h14 : Selon les informations du service politique de France Télévisions, Emmanuel Macron fera une allocution dimanche car nous arrivons à une étape finale du déconfinement. Il s'agira, selon ses informations, "d’une mise en perspective de la crise sanitaire dans sa globalité, tirant le bilan du confinement et du déconfinement".

19h07 : Sur la question des frontières, rappelons que la Commission européenne a proposé aujourd'hui une réouverture "progressive" des frontières extérieures de l'Union européenne, à partir du 1er juillet.

19h06 : Bonsoir @David59, la Belgique doit ouvrir de nouveau ses frontières avec les autres pays européens à partir du 15 juin, comme vous l'explique cet article de France 3 Hauts-de-France. Les frontières intérieures de l'Union européenne vont en effet rouvrir dès cette date. La "frontière physique" entre la France et la Belgique (des blocs de béton installés à différents points de la frontière) avait toutefois été retirée le 30 mai par la police belge, ce qui pouvait prêter à confusion pour les habitants des environs.

19h02 : Bonjour, Je voudrais savoir quand la frontière avec la Belgique va ouvrir ?

18h41 : En Pays de la Loire, l'ensemble des places des TER et d'autocars gérés par la région seront désormais disponibles dès vendredi. La présidente du conseil régional l'a annoncé dans un communiqué aujourd'hui, rapporte France Bleu Loire Océan. Il s'agit donc de la fin de la règle "d'un siège sur deux" dans ces transports. Le port du masque reste obligatoire, et la région appelle au respect des gestes barrières.

18h33 : L'audition du ministre de la Santé, Olivier Véran, devant la commission des Affaires sociales du Sénat vient de se terminer. Le ministre a été interrogé pendant près de deux heures sur la gestion de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, ainsi que sur le "Ségur de la santé" et la réforme du système de soins. "Il y a une chose que je ne regretterai jamais, c'est d'avoir mis le plan blanc partout et très tôt", a défendu Olivier Véran vers la fin de son audition. Il s'est également exprimé sur les stocks de matériel de protection sanitaire.

18h08 : Il est 18 heures, voici les principaux titres :

• Emmanuel Macron s'adressera solennellement aux Français dimanche à 20 heures. Le chef de l'Etat accélère son calendrier. Il s'était initialement engagé à reprendre la parole entre le second tour des municipales, prévu le 28 juin, et le 14 juillet.



• Le Défenseur des droits annonce l'ouverture d'une enquête sur l'interpellation de Gabriel, un adolescent de 14 ans, gravement blessé lors d'une interpellation, à Bondy (Seine-Saint-Denis), alors qu'il tentait de voler un scooter.

• Le gouvernement a présenté un nouveau budget de crise, le troisième, en Conseil des ministres. "Au total ce sont plus de 460 milliards d’euros pour protéger nos entreprises et nos salariés depuis le début de la crise", a fait valoir Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics. Suivez la situation dans notre direct.

• Le Morbihan et le Finistère sont placés en vigilance orange "pluie-inondation". D'après Météo France, ces deux départements doivent s'attendre à voir tomber en 24 heures l'équivalent des "cumuls mensuels moyens pour un mois de juin". Le plus fort des intempéries est attendu demain en début de matinée.

17h54 : Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur la gestion de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19. Mais d'autres enquêtes sont également en cours. Le Parlement a ainsi lancé deux commissions d'enquête, dont les travaux et les auditions débuteront dans les prochaines semaines. Nous résumons dans cet article les multiples investigations sur la gestion de la pandémie.




(GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

16h58 : Les magistrats souhaitent aussi écouter les témoignages de deux de ses ministres, celui de la Santé, Roberto Speranza, et celle de l'Intérieur, Luciana Lamorgese, toujours selon les agences italiennes.

16h53 : Selon les agences italiennes, le parquet de Bergame va entendre Giuseppe Conte, le chef du gouvernement italien, dans le cadre d'une enquête sur la gestion de l'épidémie de Covid-19.

16h46 : "C'est vraiment regrettable", déclare Olivier Véran, le ministre de la Santé, après la controverse sur l'article de la revue scientifique The Lancet (article qui a été retiré) à propos de l'hydroxychloroquine.

16h43 : Emmanuel Macron s'exprimera lors d'une allocution dimanche, à 20 heures. Le chef de l'Etat accélère son calendrier. Il s'était initialement engagé à reprendre la parole entre le second tour des municipales, prévu le 28 juin, et avant le 14 juillet. Cette allocution interviendra deux jours après la tenue, à l'Elysée, d'une réunion du Conseil scientifique puis d'un Conseil de défense sur les questions sanitaires, qui permettront de décider de la suite du déconfinement.

16h34 : Plus de 700 photographes, dont Raymond Depardon ou Josef Koudelka, signent un appel adressé au président de la République pour "Sauver la photographie". Dans ce texte publié par Libération, ils réclament "un vrai plan de financement et de subventions pour le monde de la photographie". Ils demandent au gouvernement de "défendre sans concession le droit d'auteur et la valeur de la photographie dans un contexte où se développent de nouvelles formes de pratiques illégales ou déloyales".

16h28 : "La crise que nous traversons est bien sûr inédite", déclare Olivier Véran lors de son propos liminaire. "Toute la lumière devra bien sûr être faite sur la gestion de cette crise", assure le ministre de la Santé.

16h32 : Le ministre de la Santé, Olivier Véran, est auditionné à 16h15 par la commission des affaires sociales du Sénat sur la gestion de la crise sanitaire et le "Ségur de la santé". Vous pouvez suivre l'audition en direct par ici.

16h06 : Céline Dion annonce la reprise de sa tournée, rapporte France Bleu. La chanteuse "sera bien en concert en France en 2021", écrit la station. Sa tournée mondiale Courage World Tour avait été interrompue en raison de la pandémie de Covid-19.

15h18 : Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, et Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, étaient tout à l'heure auditionnés par la commission des finances de l'Assemblée nationale. Vous pouvez retrouver cette audition par ici.

15h17 : Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, anticipe la suppression de "800 000 emplois" en France dans les prochains mois

15h02 : "La Russie et la Chine sont derrière des campagnes de désinformation contre les actions menées dans l'Union européenne pour lutter contre la propagation du Covid-19. Nous avons suffisamment de preuves", a expliqué Vera Jourova, commissaire européenne en charge de la Justice. "Mais nous n'avons pas de capacité de coercition", a concédé Josep Borrell. "Surtout que les autorités russes et chinoises affirment ne pas être responsables de ces campagnes" car les médias qui les véhiculent "sont des entreprises privées", a-t-il expliqué.

15h06 : "J'ai dit au ministre des Affaires étrangères chinois : 'Ne vous inquiétez pas, l'Europe ne va pas s'engager dans une quelconque guerre froide avec la Chine.'"

C'est ce qu'a déclaré le chef de la diplomatie de l'Union européenne lors d'une vidéoconférence.