DIRECT. Coronavirus : le nombre de morts en France dépasse les 28 000 décès

La direction générale de la santé a publié, dimanche 17 mai, les nouveaux chiffres de l'épidémie en France.

Un soignant s\'occupe d\'un patient atteint de Covid-19, le 28 avril 2020 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).
Un soignant s'occupe d'un patient atteint de Covid-19, le 28 avril 2020 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). (JULIE LIMONT / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le nombre de morts du coronavirus en France repart en forte hausse. Selon les chiffres de la direction générale de la santé, 483 personnes sont mortes du Covid-19 ces dernières 24 heures dans le pays, portant le total à 28 108 décès. Cette augmentation est nettement supérieur à celle enregistrée la veille (96 décès). Suivez l'évolution de la pandémie dans notre direct.

Le nombre de patients en réanimation continue de baisser. Le solde de patients gravement atteints et placés en réanimation continue de baisser, avec 45 personnes de moins que la veille. De même, le nombre de nouvelles admissions à l'hôpital est inférieur à la semaine précédente, avec 152 nouvelles admissions contre 253.

25 clusters en France. "Depuis lundi, nous avons identifié 25 clusters sur notre territoire." Le ministre de la Santé, Olivier Véran, rappelle dans Le Journal du dimanche, que "le coronavirus continue de circuler sur notre territoire". Selon lui, "le système mis en place pour tester, isoler et casser les chaînes de contamination est opérationnel", avec "plus de 50 000 tests réalisés par jour".

Plus de 300 000 morts dans le monde. La pandémie a fait plus de 309 000 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi soir. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, tant en nombre de morts que de cas, avec 88 730 décès pour plus de 1,466 million de cas. Suivent le Royaume-Uni (34 466 morts), l'Italie (31 763), la France (27 625) et l'Espagne (27 563).

Le Brésil se divise toujours. Avec 15 633 décès et 233 142 cas confirmés, le Brésil est le pays d'Amérique latine le plus touché par le virus. Le président Jair Bolsonaro a une nouvelle fois critiqué, samedi, les mesures de confinement. "Le chômage, la faim et la misère seront l'avenir de ceux qui soutiennent la tyrannie de l'isolement total", a tweeté le dirigeant d'extrême droite.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

17h26 : La gestion par les gouvernements de la crise du coronavirus aura-t-elle un impact dans les urnes ? On manque de recul pour le juger, mais des élections locales à venir au Japon, où le pouvoir est très critiqué et la cote de confiance du Premier ministre en baisse, seront intéressantes à observer. Explications d'un spécialiste de l'opinion de l'institut Ipsos.

17h20 : L'assistance à un proche vulnérable ou malade fait partie des motifs familiaux impérieux, donc je pense que ça se justifie, sous réserve de la nature de l'intervention.

17h26 : #ONVOUSREPOND Bonjour @franceinfo Je dois me faire opérer prochainement, ma maman souhaite me rejoindre chez moi pour suivre mon opération et passer quelques jours pour ma convalescence, elle habite à un peu plus de 100 km de chez moi, est-ce qu'elle pourra quand même me rejoindre ? Est-ce que ça compte en motif familial impérieux ? Merci et bonne journée.

17h15 : Alors que les footballeurs restent à l'écurie, c'est la rentrée pour les chevaux de course, qui reprennent à huis clos. D'habitude, les tribunes sont pleines et les échanges sont vifs entre les parieurs dans les hippodromes. N'empêche, c'est un vrai bol d'air pour la profession, constate France 2.




(FRANCE 2)

17h11 : Le Liban annonce aujourd'hui la fin du reconfinement total, décrété cette semaine pour quatre jours en raison d'une hausse des cas de contamination au Covid-19. Retour au plan initial de déconfinement progressif, avec réouverture des commerces lundi et des écoles dans une semaine. Jusqu'ici, le pays a officiellement recensé 911 cas, dont 26 décès.

17h08 : @Eloïse Il faut dire à notre décharge que le discours du ministère des Transports a changé depuis le début du confinement. Aux dernières nouvelles, les contrôles techniques arrivés à échéance ont jusqu'au 23 juin pour se régulariser. Ce qui promet un bel embouteillage dans les centres de contrôle.

17h25 : Bonjour Pierre. Personne n'a l'air d'accord pour la date limite pour le contrôle technique des véhicules légers. Hier sur votre site, vous dites le 10 août et votre collègue de ce matin parle du 23 juin. Pour un contrôle qui aurait dû être fait le 5 mai, j'ai jusqu'à quand ?

17h24 : Bonjour @Gloup, que j'imagine amoureux transi de la langue française. Ce sont les autorités qui utilisent le plus souvent ce terme (popularisé depuis la découverte du "cluster" des Contamines, en Savoie, en février dernier). Notez quand même que le terme figure dans le Larousse, et que nous l'utilisons en synonyme de "foyer épidémique" ou "foyer de contamination".

17h00 : Pourquoi parle-t-on de cluster et non de foyer ?

17h24 : #ONVOUSREPOND @MisterParano Ce n'est franchement pas l'idéal en termes de respect des gestes barrières, mais on ne peut pas demander à la municipalité de désinfecter la rampe après chaque passage. Donc c'est à chacun de se munir de gel hydroalcoolique pour se désinfecter les mains. Notez que si vous mettez un masque, il vaut mieux l'enfiler chez vous, dans un environnement sûr, que de le faire après avoir laissé traîner sa main partout. J'en profite pour vous remettre notre infographie sur l'usage du masque :

17h23 : Pour descendre sur le Remblai des Sables-d'Olonne, de nombreuses personnes empruntent cet escalier. Environ 20 % de ces personnes, parfois les unes à la suite des autres, posent la main sur la rampe du milieu, certaines en l'y faisant glisser du haut jusqu'au bas. Puis, arrivées sur l'esplanade où le masque est obligatoire le WE, les personnes qui ne le portent pas encore utilisent leur main qui a glissé sur la rampe pour se mettre leur protection de tissu sur la bouche et le nez.... Docteur FI, pensez-vous que je suis quelque peu parano ?

17h23 : Vous êtes nombreux à nous poser des questions sur le foyer épidémique détecté dans un abattoir du Loiret, où 34 personnes ont été testées positives. On répond à quatre d'entre elles dans cet article.




(CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

16h54 : @Tessa Tout à fait, vous en avez le droit, mais dans la limite des 100 km autour de votre domicile. Pas de folie sur l'autoroute donc !

17h22 : Bonjour mon fils fait la conduite accompagnée, est-ce qu'il peut rouler de nouveau ?

16h53 : Bonjour @Dux. Alors non, le port du masque dans des endroits pas trop fréquentés (dans la rue, sur une "plage dynamique" pour reprendre l'expression consacrée) n'est pas obligatoire et pas recommandé par le gouvernement (certains maires y sont favorables). Par masque, on entend le masque grand public en tissu. Les masques chirurgicaux sont à réserver en priorité aux soignants et si vous en avez, dans les lieux de promiscuité comme les transports en commun.

17h22 : Bonjour, cela est-il utile de porter un masque chirurgical en plein air (plage, parc...) pour se protéger du virus, quand presque personne d'autre n'en porte ? Ou il n'y a que les types FFP2 qui assurent une certaine protection dans un tel cas de figure ?

16h47 : Les mauvaises nouvelles s'enchaînent dans le secteur de l'aérien. La compagnie aérienne Emirates envisage de supprimer environ 30 000 emplois afin de réduire ses coûts face à l'épidémie de coronavirus, croit savoir l'agence Bloomberg. Ce qui reviendrait à tailler dans 30% de ses effectifs.

16h45 : Qui dit déconfinement dit ruée sur les médecins généralistes. France 2 a suivi l'un d'eux, à Pantin.



(FRANCE 2)