DIRECT. Coronavirus : 357 morts de plus en 24 heures à l'hôpital, 8 078 décès au total en comptant les Ehpad

Cela représente une baisse d'un quart des décès par rapport à samedi (681). Il faut remonter au 19 mars pour trouver un bilan plus faible (427). 

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

La France recense 8 078 personnes mortes à cause du COVID-19 depuis le début de l'épidémie, a annoncé dimanche 5 avril, la Direction générale de la Santé (DGS), dont 5 889 à l'hôpital et 2 189 dans les Ehpad et autres établissements médicaux-sociaux.

Cela représente 357 décès de plus en hôpital au cours des dernières 24 heures, précise la DGS dans un communiqué. Indicatif majeur, la DGS compte 140 entrées en réanimation en plus depuis hier, un solde "qui reste positif mais se réduit progressivement", selon le communiqué, portant le nombre de patients en réanimation à 6 978.

En Italie, le nombre de morts au plus bas depuis plus de deux semaines. Le nombre de morts recensés en 24 heures en Italie (525) est le plus bas depuis plus de deux semaines, a annoncé dimanche 5 avril la protection civile. Cela représente une baisse d'un quart des décès par rapport à samedi (681). Il faut remonter au 19 mars pour trouver un bilan plus faible (427). "La courbe a commencé sa descente", s'est félicité le patron de l'Institut supérieur de la Santé, Silvio Brusaferro. 

Moins de morts pour le troisième jour consécutif en Espagne. Le pays a enregistré dimanche 674 morts dues au Covid-19 au cours des dernières 24 heures, un chiffre en baisse pour le troisième jour consécutif. Les autorités estiment avoir stabilisé la propagation du virus. Mais pour parvenir à faire reculer la pandémie, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu'au 25 avril le confinement. 

 Londres menace de durcir le confinement s'il n'est pas respecté. Le ministre de la Santé Matt Hancock a une nouvelle fois exhorté les Britanniques à se conformer à ne pas se laisser tenter par le beau temps et aller flâner dehors. Il s'est offusqué de ce qu'une "petite minorité" ne respectait toujours pas ces directives. Il a prévenu que l'exécutif n'hésiterait pas à interdire l'exercice en plein air si les consignes n'étaient pas suivies.

Un message de la reine au Royaume-Uni. La reine d'Angleterre va saluer dimanche soir la réponse des Britanniques à la crise sanitaire lors d'une adresse solennelle. "J'espère que dans les années à venir, tout le monde pourra être fier de la manière dont nous avons relevé ce défi", doit dire Elizabeth II, selon des extraits diffusés par ses services. Ce sera seulement la quatrième fois que la reine s'exprime ainsi à la télévision sur un sujet exceptionnel tel qu'une crise ou un deuil depuis le début de son règne de soixante-huit ans.

"Ne cédez pas à la tentation". La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a mis en garde les Parisiens contre les conséquences de leurs actes. "C'est les vacances, il fait beau, ne cédez pas à la tentation, restez au maximum chez vous", a-t-elle déclaré sur BFMTV. "J'appelle les habitants d'Ile-de-France à faire preuve d'autodiscipline. Rien ne serait pire qu'un demi-confinement car cela veut dire que tous les efforts que nous aurons faits auront été vains", a-t-elle insisté. 

Des patients d'Ile-de-France transférés vers la Bretagne. Face à un bilan qui a bondi à plus de 7 500 morts en France, les évacuations pour soulager les hôpitaux d'Ile-de-France se poursuivent. De nouveaux malades franciliens atteints du Covid-19 sont arrivés cet après-midi à bord d'un train sanitaire en Bretagne, où plusieurs d'entre eux devaient être hospitalisés au CHU de Rennes. 

 Une période "horrible" aux Etats-Unis. Aux Etats-Unis, où l'épidémie progresse rapidement, le président Donald Trump a averti les Américains que le pays entrait désormais dans une période "horrible". Le nombre des cas confirmés de contamination sur le territoire américain dépasse déjà les 300 000. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

20h52 : Dans les commentaires, @Infirmier en colère nous fait part de son désarroi devant les images de rues bondées.

20h50 : L'épidémie de Covid-19 sévit toujours en France. Face à la situation, les soignants expriment parfois leur immense fatigue physique ou psychologique. France 2 prend le pouls d'une profession au bord de la crise de nerfs.




(FRANCE 2)

20h48 : Vous êtes obligé d'aller travailler malgré le confinement ? Franceinfo lance un appel à témoignage pour que vous nous racontiez votre quotidien. Que vous soyez livreur, agent de propreté, aide-ménager, personnel soignant, agent bancaire, commerçant... vous vous rendez encore tous les jours sur votre lieu de travail ? Venez témoigner en remplissant ce questionnaire.

20h46 : @Claire Tout dépend de la prolongation de l'état d'urgence sanitaire. Si un déconfinement s'organise, peut-être les choses vont se débloquer rapidement. Car vu que l'activité immobilière en a pris un gros coup pendant cette période, je pense que ça ne se bousculera pas forcément chez le notaire quand nous serons déconfinés.

La trêve hivernale qui empêche les locataires d'être expulsés prend fin, à ce stade, le 31 mai.

20h43 : Bonjour, je renouvelle ma question. Mon conjoint et moi achetons une maison. Le passage chez le notaire est prévu pour début mai et notre fin de bail début juin. Cependant avec la crise sanitaire les démarches avec la banque prennent du retard. Et par conséquent le passage chez le notaire. Il est fort probable que le passage chez le notaire ne se produise pas debut mai et peut-être pas non plus début juin... la crise n'étant pas de notre fait et le retard des démarches non plus, notre propriétaire a-t-il le droit de nous expulser début mai ou sommes-nous protéger dans ce cas? Merci.

20h41 : Est-ce un produit de première nécessité ? Non, hélas (bien que ça soit discutable). Renseignez-vous, beaucoup de chocolatiers organisent des livraisons pour sauver leur chiffre d'affaires.

20h38 : Peut-on aller dans la “grande ville” le plus proche de chez nous (à 20Km) acheter nos chocolats de Pâques chez un chocolatier quand il n’y en a pas dans notre village?

20h38 : Depuis le début de l'épidémie, ce sont plus de 16.000 personnes qui sont sorties guéries de l'hôpital, fait savoir la DGS.

20h30 : @Louise Pas à ma connaissance, mais nous allons la suivre en détail ici même.

20h31 : Bonjour. Est-ce que l'allocution de la reine d'Angleterre sera retransmise sur une des chaines de France Télévision?

20h26 : La DGS communique sur le nombre de patients en réanimation : "Depuis hier, nous comptons 390 entrées de plus en réanimation, mais 250 personnes sont sorties. Ce sont donc 140 personnes supplémentaires qui ont été prises en charge par rapport à la veille. Ce solde, qui reste positif mais se réduit progressivement, est l'indicateur majeur qui permet de suivre l'évolution de la tension dans les établissements de santé et de mobiliser toutes les ressources nécessaires pour y répondre."

20h24 : Comme je n'ai pas eu bien le temps de dépouiller le communiqué que nous a envoyé la DGS à 20 heures, je vous passe la vidéo des gestes barrières histoire que vous méditiez sur vos éventuelles sorties de ce week-end.

20h22 : 357 personnes sont mortes dans les dernières 24 heures, le chiffre le plus bas depuis une semaine.

20h22 : Au total, donc, la France recense 8 078 personnes mortes à cause de l'épidémie.

20h21 : Le ministre de l'Intérieur explique qu'il n'a pas demandé la démission du préfet de police de Paris, Didier Lallement, après des propos déplacés sur les malades. "Il a regretté ses propos", se borne à constater le ministre.

20h20 : "Le tracking fait partie des solutions retenues par un certains nombres de pays, si elle permet de combattre le virus et respecte les libertés individuelles, [cette solution peut être envisagée]", ajoute Christophe Castaner.

20h15 : "Il n'y a pas de changement de ligne. Les masques chirurgicaux et FFP2 doit être mobilisés pour protéger ceux qui nous sauvent. La deuxième catégorie de masques, dont nous avons renforcé la production, sont des masques en tissu qui ont un haut niveau de sécurité. C'est sur ce sujet là que le professeur Salomon s'est exprimé vendredi."

20h14 : Christophe Castaner rappelle que seul le site du ministère de l'Intérieur proposera l'attestation sous forme numérique, et met en garde les internautes de ne pas se rendre sur d'autres sites.

20h12 : "Les amendes ont déjà été augmentées", répond Christophe Castaner à un internaute qui l'interrogeait sur la possibilité de durcir la punition.

20h11 : "Notre objectif est de faire en sorte lutter contre le relâchement, qui mettrait à terre les efforts que nous avons fait depuis trois semaines."

09h21 : Je commence en musique avec une pensée pour Marianne Faithfull, dont les représentants ont annoncé qu'elle était malade du Covid-19. La chanteuse britannique de 73 ans "se trouve dans un état stable et réagit bien au traitement". Je ne suis pas spécialiste de son œuvre mais je vous propose d'écouter ce morceau que j'aime beaucoup.