Coronavirus : Edouard Philippe estime "probable" l'obligation du port du masque dans les transports publics à partir du 11 mai

Le Premier ministre a évoqué les trois piliers sur lesquels le gouvernement envisage la sortie du confinement : gestes barrière, tests massifs et isolement des malades.

Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 19 avril 2020 à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 19 avril 2020 à Paris. (FRANCEINFO)
Ce qu'il faut savoir

Ce direct est maintenant terminé. Suivez toutes les actualités autour du coronavirus dans notre direct du jour.

"Nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus" y compris après la sortie du confinement, a prévenu Edouard Philippe, dimanche 19 avril lors d'une conférence de presse sur le coronavirus à Matignon. Faisant le constat que la population n'était "pas immunisée" et que ni vaccin ni traitement efficace ne seraient disponibles dans un futur proche, le Premier ministre a évoqué une sortie du confinement qui reposera sur "trois éléments essentiels" : la poursuite des gestes barrière, des tests virologiques massifs et une politique d'isolement des porteurs du virus. Il a par ailleurs estimé "probable" la mise en place de l'obligation de port du masque dans les transports publics à partir du 11 mai.

 Un déconfinement "progressif". La mise en oeuvre du déconfinement "ne peut pas être autre chose que progressive", a prévenu Edouard Philippe. A partir du 11 mai, le télétravail devra continuer à être privilégié, et si les commerces pourront progressivement rouvrir, ce ne sera pas le cas des cafés et restaurants dans un premier temps. Concernant les écoles, le Premier ministre a concédé qu'elles ne rouvriront pas partout dans les mêmes conditions qu'avant le confinement. Il a ainsi suggéré "des scénarios différenciés selon les territoires" ou la possibilité d'ouvrir des les classes par moitié, une semaine sur deux.

Des visites dans les Ehpad à partir de lundi. Les familles vont pouvoir visiter leurs proches hébergés dans un Ehpad ou un établissement pour personnes handicapées, sous des conditions très strictes à partir de lundi, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran. Ces visites ne devront pas être faites à plus de deux personnes et avec impossibilité d'avoir un contact physique avec la personne visitée. Elles seront autorisées au cas par cas par les directeurs d'établissements.

 "Nous ne sommes pas sortis de la crise sanitaire." Les Français ne retrouveront "pas tout de suite et probablement pas avant longtemps" leur "vie d'avant" la crise du coronavirus, a averti Edouard Philippe en présentant "les grandes règles" qui devraient conduire au déconfinement à partir du 11 mai. "Nous ne sommes pas sortis de la crise sanitaire", a également prévenu le Premier ministre, tout en admettant que "nous marquons des points contre l'épidémie" et que "la situation s'améliore progressivement, lentement mais sûrement".

395 morts supplémentaires en 24 heures. La France dénombre désormais 19 718 morts du coronavirus depuis le début de l'épidémie, qui continue sa "très lente décrue", selon le directeur général de la santé, Jérôme Salomon. Le nombre de personnes hospitalisées (30 610) est en légère baisse par rapport à hier (-29). Par ailleurs, 5 744 personnes sont en réanimation (-89 par rapport à la veille).

Un avion-cargo avec huit millions de masques se pose à Vatry. Le plus gros avion-cargo du monde, l'Antonov An-225 Mriya, s'est posé dimanche à l'aéroport de Paris-Vatry (Marne) avec à son bord quelque huit millions de masques médicaux pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. En provenance de Tianjin (Chine), l'avion a déposé "150 tonnes de fret (masques, gants, charlottes, blouses...)". Il ne s'agit pas d'une commande du gouvernement, mais d'une commande d'une société privée française dont le nom n'a pas été communiqué. Son "petit frère", l'Antonov-124, est attendu dimanche après-midi à Vatry avec à son bord quelque 10 millions de masques. 

 Une éclaircie en Espagne. Le pays a enregistré 410 décès dus au nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures, en forte baisse par rapport aux 565 recensés la veille, a annoncé dimanche 19 avril le ministère de la Santé. Le bilan total de la pandémie de Covid-19, dans le pays le plus frappé au monde derrière les Etats-Unis et l'Italie, s'élève à 20 453 morts. Le nombre de cas confirmés se monte à 195 344, avec 4 218 nouveaux cas en 24 heures.

 596 morts en 24 heures au Royaume-Uni. Le gouvernement britannique a annoncé 596 morts supplémentaires à l'hôpital, ce qui porte à plus de 16 060 le nombre total de décès dus au virus dans le pays. "Les données montrent que les taux d'infection et de mortalité ont atteint un plateau mais rien ne nous permet de dire que nous sommes sur une pente descendante", a indiqué Michael Gove,  ministre du bureau du cabinet.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h01 : Ce direct est maintenant terminé. Voici les principales informations à retrouver sur notre page d'accueil :

Le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, se sont longuement exprimés sur l'épidémie et le déconfinement. Droit de visite en Ehpad, port du masque, écoles... Voici ce qu'il faut retenir de cette conférence de presse.

La France déplore 19 718 morts liés au Covid-19 (+ 395 décès en 24 heures) : 12 069 décès dans les hôpitaux et 7 649 dans les établissements sociaux et médico-sociaux.

"Il faudra un dépistage massif au moindre symptôme." Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a développé sur BFMTV ses recommandations pour la sortie progressive du confinement. "L'ensemble des Français souhaitant avoir accès à un masque de protection devra y avoir accès."

Le comédien Philippe Nahon est mort à 81 ans. Souvent second rôle à la télé et au cinéma au début de sa carrière, il était particulièrement apprécié d'une nouvelle génération de réalisateurs dans les années 1990.

22h57 : Après environ quatre mois d'épidémie mondiale, le profil des personnes contaminées dont le cas peut devenir grave devient plus précis chaque jour. On sait par exemple que 73% des patients en réanimation sont des hommes. France 2 fait le point.

22h52 : Bonsoir @Wonderwoman. En tout cas, le masque grand public est un "complément" désormais reconnu des gestes barrière, sans les remplacer. Bientôt 17 millions de masques "grand public" seront d'ailleurs produits par semaine en France et distribués. Edouard Philippe a par ailleurs annoncé une "probable" obligation du port du masque dans les transports publics après le 11 mai. Mais pour l'instant, il s'agit de la seule mesure obligatoire évoquée ce soir.

22h52 : Bonsoir FI le port du masque sera t-t-il obligatoire après le confinement !? Bonne soirée.

22h49 : La sortie du confinement repose sur la mise en place de campagnes de tests à grande échelle. Quelle sera la stratégie mise en place ? Qui sera testé, avec quels dispositifs ? Éléments de réponse.

22h46 : Près des trois-quarts des entreprises artisanales sont actuellement fermées en raison de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, selon une étude réalisée par les chambres de métiers et de l'artisanat, qui appellent d'urgence l'Etat à un plan de relance. "Seulement 27% des entreprises artisanales sont actuellement en activité en France", selon cette enquête.

22h35 : Bonsoir @lisebert. Je comprends que cela soit difficile, car j'ai moi même des proches concernées par cette question. Mais malheureusement le Premier ministre n'a pas encore donné de date. "Compte tenu de (...) la nécessité de continuer à faire prévaloir les règles de distanciation physique", "il ne me paraît pas complètement raisonnable d'imaginer qu'un mariage qui rassemblerait 200 personnes dans un lieu confiné soit immédiatement envisageable", a indiqué Edouard Philippe. "Pour combien de temps je ne sais pas encore, mais ça ne me semble pas opportun ou raisonnable d'imaginer que, à très court terme, cela soit possible."

22h35 : Bonsoir Les rassemblements familiaux tels mariages ou anniversaires seront autorisés à quelle date ? Et combien de personnes ? Difficile de prévoir le futur

22h40 : Le président brésilien Jair Bolsonaro est allé soutenir des manifestants qui, ne respectant pas les règles de confinement, se sont massés devant le quartier général de l'armée à Brasilia pour réclamer une intervention militaire et la fermeture du Congrès. "Nous ne voulons rien négocier", a lancé le président d'extrême-droite aux manifestants agglutinés, brandissant des pancartes appelant à "l'intervention militaire avec Bolsonaro". Jair Bolsonaro critique constamment les dirigeants du Congrès, les gouverneurs et les maires qui défendent la politique de confinement et de distanciation sociale au Brésil.

22h25 : “Je pense que si nous avions suivi le bon sens depuis trois mois, nous ne serions pas aussi inquiets, ce soir, sur notre capacité à rattraper trois mois de multiplications d’erreur.”

Marine Le Pen était ce soir l'invitée du journal de 20 heures de France 2.

22h21 : "Dans les Outre-mer, l'évolution de l'épidémie semble sous contrôle", selon Édouard Philippe. "Avec beaucoup de prudence", le chef du gouvernement a estimé que la "stratégie est pour l'instant payante". Plus de précisions dans notre article.

22h18 : "Il demeure encore beaucoup plus de questions que de réponses", regrette sur franceinfo Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne et vice-président du parti Les Républicains après la conférence de presse du Premier ministre. "On espérait qu'après le discours du 13 avril d'Emmanuel Macron, qui a généré beaucoup d'incompréhensions et de contradictions de la part du gouvernement, il puisse y avoir des consignes plus claires (...). Mais ça n'a pas été le cas."

22h18 : L'artiste Grand Corps Malade reversera l’intégralité des fonds récoltés grâce à son titre Effets secondaires aux hôpitaux de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et de Mantes-la-Jolie (Yvelines). “Les soignants, on a tous envie de leur rendre hommage à juste titre”, commente le chanteur.

22h11 : Bonjour . Si le déconfinement a bien lieu le 11 mai comme prévu, il ne devrait plus être nécessaire de se munir d'une attestation. En revanche, les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale seront encore en place, prévient le gouvernement

22h10 : Bonjour, après le 11 mai, faudra-t-il encore une attestation ?

22h07 : Les Etats-Unis déplorent déjà plus de 40 000 morts du nouveau coronavirus, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Le bilan a été alourdi ces derniers jours par la prise en compte par certaines localités des morts "probablement liées" au Covid-19, mais qui n'avaient pas été initialement comptabilisées comme tel.

22h02 : "Est-ce que l'on peut réserver une maison, une location, une place de camping ou un hôtel au mois de juillet ou au mois d'août en France ou à l'étranger ? Je crains qu'il ne soit pas raisonnable d'imaginer voyager loin à l'étranger très vite", a simplement déclaré Edouard Philippe lors d'une conférence de presse. Donc pour l'instant, je peux simplement vous dire qu'il n'a pas écarté la possibilité de vacances en France pendant l'été, comme vous l'envisagez.

22h00 : Bonsoir, des vacances en France, en juin sont elles envisageables ? Merci et bonne soirée.

21h55 : Vous avez de la toux et de la fièvre ? Vous êtes peut-être atteint du Covid-19. Dans ce cas, restez bien chez vous, limitez vos contacts avec d'autres personnes et appelez votre médecin. Si vos symptômes s'aggravent (difficultés respiratoires, essoufflement), appelez sans attendre le 15. Voici l'ensemble des gestes à adopter pour vous protéger et protéger les autres du Covid-19.

21h50 : Bonsoir @Pseudo. Oui, plusieurs études suggèrent que les animaux peuvent être malades. Un tigre a ainsi testé positif dans un zoo à New York, rapporte le Nouvel Obs. En revanche, les autorités sanitaires estiment que les animaux ne peuvent pas transmettre la maladie aux humains. Plus de précisions dans cet article.

21h50 : Bonsoir, ma question est la suivante : un animal peut-il contracter le covid-19 ?

21h44 : Edouard Philippe ne juge "pas raisonnable d'imaginer voyager loin à l'étranger très vite". Le Premier ministre a souligné qu'il n'était "pas sûr" que le transport aérien, quasi suspendu en France, "pourra reprendre dans de bonnes conditions rapidement". Plus de précision dans cet article.

21h39 : Bonjour . Le masque grand public est désormais un "complément" reconnu des gestes barrière, sans les remplacer. Bientôt 17 millions de masques "grand public" seront ainsi produits par semaine en France et distribués. Comment ? C'est encore à préciser mais ils seront à terme disponibles dans le commerce. De nombreuses collectivités s'organisent également pour en distribuer à leur population.

21h39 : Bonjour, dans le cas où le port du masque serait obligatoire dans les transports en commun, qui nous les fourniraient ?

21h35 : Aux Etats-Unis, Las Vegas a été transformée en ville fantôme. Les fontaines ne jaillissent plus. Seuls les hôtels, fermés, ont allumé quelques chambres pour dessiner ses signes d’espoir face à la pandémie de coronavirus.

21h32 : Le président de la métropole de Strasbourg, Robert Herrmann, demande aux bailleurs publics comme privés de logements étudiants de "surseoir" jusqu'à la fin du confinement à la perception des loyers des étudiants qui le demandent, selon un communiqué diffusé par la collectivité.

21h28 : La reprise des visites dans les Ehpad était "indispensable", déclare l'Association des directeurs au service des personnes âgées. "Ce sont donc 700 000 personnes âgées qui vivent en établissement qui vont pouvoir retisser ce lien avec leurs familles", se réjouit sur franceinfo Pascal Champvert, président de cette association.

21h23 : Bonsoir @Karine. Il faudra "tester beaucoup et rapidement", a prévenu Edouard Philippe. L'objectif du gouvernement est de pouvoir réaliser 500 000 tests par semaine d'ici le déconfinement, "si vous êtes porteur de symptômes (...) ou si vous avez été en contact rapproché d'une personne dont on sait qu'elle est malade", a détaillé Olivier Véran. Et en cas de test positif, les personnes devront être isolées, soit à domicile, soit dans un lieu dédié, comme les hôtels.

21h23 : Bonsoir FI. J’ai peut-être loupé l’information mais selon une déclaration d’Olivier Véran "seules les personnes symptomatiques et les personnes "contacts" seront testées à l’issue du deconfinement". Qui sont les personnes "contacts" ? Merci

21h20 : Le Premier ministre britannique Boris Johnson "récupère" après avoir été victime du coronavirus et reste en contact avec son gouvernement. Sorti il y a une semaine de l'hôpital, "le Premier ministre se rétablit bien, il est de bonne humeur", a déclaré le ministre d'Etat Michael Gove à la chaîne de télévision Sky News.





21h12 : Lors d'une conférence de presse de plus de deux heures, le Premier ministre et le ministre de la Santé ont fait le point sur l'épidémie et ont esquissé les contours du déconfinement. Droit de visite en Ehpad, port du masque, écoles... Voici ce qu'il faut retenir de cette conférence de presse.

21h08 : Faudra-t-il rendre le port du masque obligatoire lors de la reprise de l’activité ? Cette option a été évoquée pour les transports publics tout à l'heure par Edouard Philippe. France 2 fait le point.

21h29 : Bonsoir . Les parents séparés peuvent aller chercher et déposer leurs enfants chez l'un et l'autre. Cela fait partie des "motifs familiaux impérieux" mentionnés sur l'attestation de déplacement. Mais n'oubliez pas de vous munir des papiers nécessaires pour justifier de votre situation.

21h06 : En cas de séparation, est il possible de faire 500km pour aller récupérer son enfant ?

21h03 : A 21 heures, faisons un point sur l'actualité :

Le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, se sont longuement exprimés sur l'épidémie et le déconfinement. Droit de visite en Ehpad, port du masque, écoles... Voici ce qu'il faut retenir de cette conférence de presse.

La France déplore 19 718 morts liés au Covid-19 (+ 395 décès en 24 heures) : 12 069 décès dans les hôpitaux et 7 649 dans les établissements sociaux et médico-sociaux.


Le comédien Philippe Nahon est mort à 81 ans. Souvent second rôle à la télé et au cinéma au début de sa carrière, il était particulièrement apprécié d'une nouvelle génération de réalisateurs dans les années 1990.


"Il faudra un dépistage massif au moindre symptôme." Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a développé sur BFMTV ses recommandations pour la sortie progressive du confinement. "L'ensemble des Français souhaitant avoir accès à un masque de protection devra y avoir accès."

20h53 : Les forces de l'ordre ont réalisé "13,5 millions de contrôles" depuis le début du confinement mis en place le 17 mars pour lutter contre l'épidémie. Et les policiers et gendarmes ont constaté "plus de 800 000 infractions", a annoncé tout à l'heure Edouard Philippe.

20h49 : L'épidémie de coronavirus dans l'Etat de New York, épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis, a amorcé pour la première fois une courbe "descendante", indique le gouverneur Andrew Cuomo. "La poursuite de cette baisse dépendra de ce que nous ferons."

20h46 : Les fêtes de Bayonne, l'un des plus grands rassemblements festifs d'Europe, n'auront pas lieu cet été en raison de la situation sanitaire, indique le maire de la ville, qui espère pouvoir organiser des festivités à l'automne. "Il tombait sous le coup du bon sens que les fêtes (prévues du 28 juillet au 2 août) ne pouvaient pas se tenir cet été", a expliqué Jean-René Etchegaray (UDI).

20h39 : Bonnsoir FI, des études apportent des observations d'atteinte neurologiques à long terme suite à une infection Covid à manifestation grave ou moins grave. Avez vous des infos à ce sujet? Qu en est il des personnes infectées ou des enfants porteurs asymptomatiques?

20h29 : Bonsoir FI, je ne vois pas dans votre fil, des informations/explications sur le point concernant le télétravail évoqué par le PM. Merci beaucoup & un énorme big up pour le travail réalisé ici.

20h19 : Plus de 30 études et essais visant à développer des traitements contre le Covid-19 ont été lancés en France, sur un total de 860 dans le monde, a détaillé lors de la conférence de presse la professeure Florence Ader, infectiologue à l'hôpital de la Croix-Rousse à Lyon. Avec un total de 1 600 patients déjà inclus dans des essais dans le pays, "la recherche active d'un traitement contre le coronavirus est extrêmement active en France", a souligné l'infectiologue.

20h27 : Dans le Finistère, la gendarmerie enquête sur des familles arrivées après le début du confinement. Elles seraient venues pour rejoindre des résidences secondaires ou s'installer dans des logements en location. Tout le département est concerné, pas seulement les zones touristiques. Plus de détails dans cet article de France 3.

20h09 : Une Belge de 18 ans a survécu au Covid-19 après 3 semaines de coma. Elle avait développé une forme grave de myocardite, et doit son salut à une technique de pointe, détaille France 3.

20h05 : La crise sanitaire et le confinement angoissent et déstabilisent. D'ailleurs, 74 % des Français font part de troubles du sommeil, selon une enquête menée par un consortium de chercheurs. On vous en dit plus dans cet article.

20h17 : Près de 2h30 de conf de presse. Même si le sujet est sensible je trouve que le premier ministre tire sur la corde. Sans avoir l'air de rien on perd chaque jour un peu plus de liberté.

20h00 : 1h45 sans répondre aux attentes des français qui attendaient des informations sur le déconfinement, cela fait peur ! Il s’agissait d’une pédagogie de technocrate ! Cela fait très peur

20h00 : Bravo à notre Premier Ministres et autres pour leurs prestations claires, avec toutes les inconnues à ce jour, je pense que personne n'aimerait être à leurs places. Les critiques seront encore très faciles, ceux qui les émettraient ne feraient certainement pas mieux.

20h00 : Bonsoir FI, ça veut dire quoi le court terme ? 1 mois, 3 mois, 6 mois ? Le discours du brouillard brouillon continue. Rien comme d’habitude et comme pour le reste...

20h00 : Dans les commentaires, vous êtes partagés sur le bilan de cette conférence de presse.

19h48 : "Face à cette crise, dire la situation où nous sommes, dire les questions que nous nous posons, expliquer les décisions que nous prenons, est un exercice démocratique indispensable. C'est la raison pour laquelle nous recommencerons autant que nécessaire (...) Je vous remercie, prenez soin de vous."

Edouard Philippe met fin à la conférence de presse sur ces mots.