Coronavirus : le port du masque devient obligatoire dans une partie du centre-ville de Lyon

Cette mesure, qui concerne les rues les plus fréquentées de la ville, doit permettre, selon les autorités locales, de prévenir le retour des vacanciers et lutter contre l'épidémie à l'approche de la rentrée.

Une pancarte indique que le port du masque est obligatoire dans une rue de Lyon le 21 août 2020.
Une pancarte indique que le port du masque est obligatoire dans une rue de Lyon le 21 août 2020. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Masque obligatoire, reconfinement... Les mesures de restriction se multiplient dans de nombreux pays, qui tentent tant bien que mal de contenir l'épidémie de coronavirusEn France, où plus de 4 500 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés au cours des dernières vingt-quatre heures, le masque, déjà obligatoire dans certains secteurs de Paris ou encore à Nice, le devient également dans une partie du centre-ville de Lyon. Suivez la situation en direct. 

Une sortie de crise d'ici 2022 ? S'exprimant vendredi lors d'une conférence de presse à Genève, le chef de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a espéré "en terminer avec cette pandémie en moins de deux ans". "Je pense que nous pouvons y mettre un terme dans un délai plus court que la grippe de 1918", a-t-il ajouté, en référence à la grippe espagnole qui avait décimé 50 millions de personnes de 1918 à 1920.

Près de 800 000 morts dans le monde. Au total, selon le dernier bilan établi par l'AFP vendredi, plus de 793 000 personnes sont mortes dans le monde et plus de 22 millions de personnes ont été contaminées dans 196 pays et territoires. Les Etats-Unis restent le pays le plus touché, d'après les données de l'université Johns-Hopkins, avec plus de 175 000 morts.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

19h28 : @TontonFab Il y avait longtemps que le président américain n'avait pas fait des siennes en 140 caractères. Le président a en effet accusé la Food and Drugs Administration de ralentir les tests pour aboutir à un vaccin après novembre, c'est-à-dire l'échéance présidentielle.

19h27 : Bonsoir Pierre, Trump est en train d'accuser l'organisme fédéral régulant les médicaments de "retarder la validation " des vaccin contre le Covid-19 ?

19h27 : Interrogé par franceinfo, le syndicaliste policier David Le Bars, du syndicat des commissaires de la police nationale, se montre sceptique sur les amendes pour non-port du masque dans les rues de Paris en cas de succès du PSG demain soir : "on risque d'avoir de telles foules et de telles présences de personnes que la verbalisation systématique sur le port du masque, ça me laisse dubitatif."

18h48 : "Nous ne sommes pas dans une salle de classe, nous avons des espaces parfois extérieurs aux établissements, comme les gymnases, les piscines. Il y a aussi la question des vestiaires. Or, dans le nouveau protocole, rien n'est noté".

La rentrée s'annonce également compliquée pour les profs de sport, selon leur représentant interrogé par franceinfo. Alain de Carlo dénonce "l'impréparation ministérielle".

18h45 : @université @Sea2020 Si le ministère a donné des consignes cette semaine, leur mise en place s'annonce compliquée pour les établissements. L'idée est de favoriser un retour physique des étudiants sur site, avec port du masque obligatoire, même dans des amphis bondés.

L'université de Clermont explique à France 3 Auvergne ainsi avoir planché sur trois scénarios, presque trois rentrées différentes, alors qu'à Lille, la faculté de droit a décidé de reporter la rentrée de certaines filières.

18h41 : #onvousrepond #rentreescolaire A t-on des consignes claires sur le plan sanitaire pour la rentrée universitaire 2020 ?

18h40 : Concernant les mesures sanitaires, auriez vous des nouvelles du ministère de l enseignement supérieur ou des universités sur la rentrée qui est pour début septembre pour certaines des formations. Ils doivent penser qu on reprend plus tard !!!

18h24 : @Mimine Le débat n'est pas neuf (la décision de suspendre les communiqué de la DGS le week-end remonte à juin), mais sachez quand même qu'on aura quelques chiffres via Santé Publique France, notamment le nombre de gens hospitalisés et en réanimation.

18h26 : Et en France ? Je suis indignée que l'on ait pas de chiffres le week-end en France ? On est un pays sous-développé ou quoi ?? Pas de structures, pas d'administration le week-end avec le nombre de fonctionnaires qu'on a ?

18h27 : #RUGBY @Rugby Naïf C'est parce qu'ouvrir une tribune mobilise un grand nombre de personnes du côté organisation (stewards, agents de sécurité, vendeurs dans les buvettes, etc). Ouvrir un nombre limité de tribunes permet aussi d'économiser un peu en frais de personnel évènementiel.

18h21 : Bonjour, cela fait deux jours de suite que je regarde la reprise du rugby en france. Pourquoi limiter la jauge a 5000 personnes si au final on entasse tous le monde au meme endroit, et qu'on laisse des tribunes entieres vide?

18h07 : La Chine teste depuis juillet des vaccins expérimentaux contre le coronavirus auprès de groupes de personnes exposées à de forts risques d'infection (personnels soignants, vendeur sur les marchés...), indique un responsable de la Commission nationale de la santé aux médias d'Etat. L'idée est de prévenir une reprise épidémique avant l'automne.

18h08 : Il est 18 heures, faisons le point sur l'actualité de ce samedi soir.

• Des tags révisionnistes ont été découverts hier sur les murs du Centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), village martyr de la Seconde Guerre mondiale. Voilà ce que l'on sait de cette dégradation.

• L'Italie dépasse la barre des 1 000 contaminations en une journée, des chiffres plus atteints depuis mai. L'occasion de se pencher sur la stratégie de nos voisins pour endiguer le virus.

• Le gouvernement repousse à "la première semaine de septembre" la présentation de son plan de relance. Initialement prévue mardi, elle a été reportée afin de se concentrer sur la rentrée scolaire et la crise sanitaire.

• 3 000 policiers mobilisés, les rassemblements interdits, les Champs-Elysées rendus piétonniers : voilà le dispositif de sécurité autour de la finale de la Ligue des champions PSG-Bayern demain soir.

17h48 : @profauss. Pour apprendre vite les noms en début d'année et reconnaitre rapidement les élèves, je leur impose de se placer au même endroit (imposé par l'ordre alphabétique). Ils peuvent, avec mon autorisation, changer de place après octobre. Mais avec le masque, je pensais confectionner des badges à épingler sur le t shirt... Quelqu'un a d'autres solutions ?

17h48 : Encore plus facile , ils écrivent leur prénom sur le masque!Quand on veut pas on veut pas

17h48 : J'aime bien vos idées pour aider notre enseignante inquiète à reconnaître ses élèves qui devront garder le masque en classe :-)

17h47 : Intéressante interview du professeur Antoine Flahault dans Le Monde, qui décrit comment l'Australie a encaissé une deuxième vague dans la région de Melbourne... à cause d'une seule famille :

"Il a suffi de défaillances dans la mise en quarantaine dans un hôtel dédié d’une famille de quatre voyageurs tous contaminés à l’étranger pour que le virus se propage. A tel point qu’aujourd’hui on a pu calculer par des techniques d’épidémiologie moléculaire que 99% des cas enregistrés dans la seconde vague de l’Etat de Victoria ont été contaminés par un virus provenant de cette famille."

17h47 : Le bilan du ministère de la Santé fait également état de trois décès, portant le nombre de morts dans le pays à 35 430 pour un total de 258 136 cas depuis le début de la pandémie.

17h41 : L'Italie a enregistré 1 071 nouveaux cas de coronavirus au cours des dernières 24 heures, enregistrant ainsi son pire bilan quotidien depuis la fin du confinement en mai.

17h38 : Nos voisins européens s'en sortent-ils mieux que la France sur le terrain épidémique ? Alors que le spectre d'une nouvelle vague de Covid-19 se dessine, la comparaison des gestions est tentante. Éléments de réponse dans cet article.



(ANDER GILLENEA / AFP)

17h35 : #RENTREE. Bonjour et bonne reprise. Contrairement à @mercure, je ne suis pas inquiète. Il est temps que les enfants reprennent un rythme '' normal '' et nous aussi. Ce ne sera pas simple mais on a de l'imagination et on trouvera des solutions. Les jeunes, à qui on explique les enjeux, comprennent et s'adaptent bien. il faut leur faire confiance ainsi qu à l'administration et à nous même. Une rentrée différente, difficile mais pas impossible. Haut les coeurs

17h34 : Bonjour FI. En juin nous avons repris avec un emploi du temps complet de même que l’effectif ( mais oui!) En revanche s’il fallait courir d’une classe à l’autre, nos collégiens demeurant dans une seule salle, nous pouvions quitter les masques sous réserve d’un mètre de distance; désormais c’est deux donc impossible. Même si c’est anecdotique, mon souci c’est plutôt comment parvenir à mettre un prénom sur des classes de 30 élèves en mode Fantomette !!! A voir ...

17h38 : Pluie de commentaires en réponse au post de @Mercure un peu plus bas, qui confiait son appréhension de refaire classe avec le masque.

17h18 : Bonne rentrée Pierre ! Au cinéma j'ai battu mon record en étant l'unique spectateur du confidentiel film français, Nana et les filles du bord de mer, un marivaudage néo-rohmerien estimable mais parfois maladroit ! Les salles obscures offrent pourtant la climatisation... et la possibilité désormais rare à Paris de ne pas être masqué...

17h18 : Parmi nos commentateurs réguliers, l'infatigable @cinéfil, l'homme qui doit voir facilement 200 films par an en salles vu ses récits réguliers dans ce live. Lui nous confirme que le retour du public au cinéma attendra (peut-être) Tenet, le film de Christopher Nolan qui sort mercredi.

17h16 : Bonjour Pierre ! C'est votre rentrée et bientôt la nôtre.Je suis assez dubitative et inquiète quant à notre retour dans nos salles de classe.En juin nous n'avions pas cours toute la journée,la reprise a été très progressive.Dès septembre, nous serons tous masqués, avec des effectifs à 30 dans les salles de classe et ce une journée entière.Cela me paraît très difficile de maintenir ce rythme,port du masque avec un emploi du temps normal. Je me demande si nous allons tenir dans ces conditions.Ce protocole n'en est pas un...quid de la ventilation des locaux cet hiver ? Je veux bien expérimenter la classe extérieure quand il va geler mais je doute fortement du côté ludique et sanitaire de la chose.On se moque bien de nous alors que le virus circule beaucoup plus.Bonne soirée !

17h16 : Dans les commentaires, un de nos profs attitrés, @Mercure, fait part de son inquiétude pour la rentrée scolaire.

17h15 : Notez que près de la moitié des nouveaux cas concernent des vacanciers qui reviennent de Sardaigne, une destination très prisée des Italiens.

17h14 : La région de Rome enregistre lors des dernières 24 heures un nombre record de nouveaux cas de coronavirus (215) depuis le début de la pandémie, en majorité liés à des retours de vacances, indiquent les autorités sanitaires. C'est le chiffre le plus élevé depuis le 28 mars.

17h13 : Après plusieurs villes, ce sont désormais des départements entiers qui imposent le port du masque, comme celui du Nord. France 3 a pris le pouls de la population, divisée sur la mesure.




(FRANCE 3)

17h09 : Outre-Manche, le gouvernement donne des chiffres le week-end. Le Royaume-Uni recense 18 morts du coronavirus contre 2 hier, et 1 288 nouvelles contaminations, contre 1 033 la veille.

16h57 : @Gestes Barrières Je ne vois pas pourquoi on devrait s'arrêter vu que le nombre de contamination repart à la hausse. Voici le clip estival encore d'actualité :

16h56 : Avez vous toujours l'obligation de faire des rappels ? Le virus circule de plus en plus. On oublie pas le lavage des mains, port du masque dans les lieus clos, distanciation sociale...

17h15 : Permettez-moi de vous rappeler qu'une entrée de live de trois lignes n'a pas vocation à délivrer tous les détails d'une information @Luc L. Ces données sont disponibles sur le site de la direction générale de la santé de Polynésie. Entre le 15 juillet et le 21 août, 2 480 personnes ont été testées, un ratio en nette hausse par rapport au premier semestre, où seules 5 390 personnes avaient procédé au test.

16h42 : "236 cas de Coronavirus recensés en Polynésie depuis le 15 juillet contre 65 de mars à juin". Mais combien de tests avaient été effectués de mars à juin et combien depuis le 15 juillet ? Autres questions : combien d’hospitalisations et combien de réanimations pour ces 2 périodes ? Décidément, vous publiez des chiffres sans les mettre en perspective !

16h40 : @TontonFab Comme on le voit sur cette carte des autorités, les cas sont disséminés un peu partout dans les îles.

16h39 : Bonjour, les cas sont sur Tahiti seulement ou d'autres îles sont touchées?

16h37 : Le stade 2 de l'épidémie correspond au moment où le virus arrive sur un territoire en y circulant activement, et le stade 3 correspond au moment du confinement. Je ne trouve plus trace des stades dans les communications officielles (comme le bilan épidémiologique national hebdomadaire de Santé Publique France par exemple), mais une chose est sûre, nous ne sommes pas au stade 4 qui se traduirait par un retour à la normale.

16h36 : Bonjour Pierre ! La Polynésie s'apprête à passer en stade 3, ça me fait penser, on en est à quel stade nous ? Merci beaucoup et bonne rentrée !

16h24 : Dans un communiqué, le président de la collectivité locale s'attend à "un passage au stade 3 de l'épidémie dans un délai assez court".

16h24 : La Polynésie française est passée au stade 2 de l'épidémie de coronavirus, avec 46 nouveaux cas en 24 heures, ont annoncé ce matin heure de Paris les autorités locales. Au total, la collectivité d'Outre-Mer recense 236 cas confirmés depuis le 15 juillet, contre 62 entre mars et juin.

16h19 : "Deux personnes sur trente, c'est vite fait. C'est ça qui m'inquiète le plus. J'ose espérer que si c'est une personne du staff, il sera possible de la mettre en quatorzaine ou de la renvoyer chez elle, que l'on n'arrêtera pas tout parce que sinon, je donne peu cher de la peau du peloton du Tour."

16h19 : J-7 avant le départ de la Grande Boucle, et les coureurs découvrent le protocole sanitaire XXL concocté par les organisateurs : si deux cas de coronavirus sont détectés dans la même équipe (coureur ou staff), la formation sera exclue de la course. Ce qui effraie coureurs et directeurs sportifs, qui ont répondu à franceinfo.

15h42 : "La situation est critique. Quelque 93% des lits de soins intensifs sont occupés."

Après avoir tenu près de 100 jours sans cas de Covid-19, la province de Jujuy, l'une des plus pauvres d'Argentine, fait face à une augmentation exponentielle des cas et les médecins se préparent à un risque d'"effondrement" du système de santé.

15h12 : Alors que le Royaume-Uni impose une période d'isolement aux voyageurs en provenance de France, Paris a promis des "mesures réciproques". Qui se font attendre... Pour l'heure, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni ne sont pas contraints de respecter une quarantaine à leur arrivée sur le territoire français, comme l'explique notre article.

14h28 : En l'absence de touristes étrangers, des musées renouent avec le public français. "Depuis l’ouverture, nous avons 57% des visiteurs qui viennent pour la première fois et 78% des visiteurs sont originaires de la région Auvergne-Rhône-Alpes. (...) Il y a une forme de réappropriation du territoire", témoigne la directrice du musée des Confluences de Lyon.

14h02 : Ces dernières semaines, plusieurs territoires d'Outre-mer affrontent une deuxième vague de Covid-19. A La Réunion, la barre symbolique du millier de cas a été dépassée et en Guadeloupe, le seuil d'alerte de 50 cas pour 100 000 habitants a été franchi. Quant à la Polynésie, elle est passée en phase 2 de l'épidémie, ce qui signifie qu'il existe désormais un risque de voir les foyers épidémiques se disséminer.

14h13 : Le nombre de nouveaux cas de contamination au Covid-19 en Allemagne a dépassé le cap des 2 000 au cours des dernières vingt-quatre heures, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis fin avril. Les autorités l'expliquent par le retour de nombreux touristes allemands de congés d'été de l'étranger dans des zones à risque. Certains experts mettent aussi en avant un nombre de tests en forte progression dans la population.