Coronavirus : plus de 300 000 morts recensés dans le monde, dont plus de 85 000 aux Etats-Unis

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts, devant le Royaume-Uni, l'Italie, la France et l'Espagne.

Un cercueil est chargé dans un camion du salon funéraire Gerard J. Neufeld pour être incinéré dans le quartier du Queens, à New York, le 11 mai 2020.
Un cercueil est chargé dans un camion du salon funéraire Gerard J. Neufeld pour être incinéré dans le quartier du Queens, à New York, le 11 mai 2020. (BRIAN SMITH / SPUTNIK / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 300 000 morts dans le monde, dont plus de 80% en Europe et aux Etats-Unis, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi 14 mai. Au total, 300 140 décès ont été recensés (pour 4 403 714 cas), dont 162 654 en Europe (1 825 812 cas), continent le plus touché. Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (85 194), devant le Royaume-Uni (33 614), l'Italie (31 368), la France (27 425) et l'Espagne (27 321). 

 351 morts de plus en 24 heures en France. Le pays compte depuis le 1er mars 27 425 morts liés au nouveau coronavirus, dont 351 de plus en 24 heures, selon les chiffres communiqués par la Direction générale de la santé, jeudi. Dans le détail, le nombre de morts s'élève à 17 224 dans les hôpitaux et 10 201 dans les Ephad. Au total, 20 463 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19. Le solde reste négatif en réanimation, avec 129 malades en moins par rapport à mercredi.

 Emmanuel Macron demande à ce que le vaccin soit "extrait des lois du marché"Au tour du président de réagir à la polémique autour de Sanofi. Le président français s'est "ému" de l'annonce du groupe pharmaceutique hexagonal de servir en priorité les Etats-Unis s'il trouvait un vaccin contre le Covid-19, et a appelé de nouveau à ce que ce vaccin soit "extrait des lois du marché", a annoncé jeudi l'Elysée. 

Levée de l'état d'urgence sur une large partie du Japon. Le ministre de l'Economie, Yasutoshi Nishimura, a déclaré, jeudi, que la proposition du gouvernement de mettre fin à l'état d'urgence dans 39 des 47 préfectures japonaises avait été acceptée par un panel d'experts. Ces 39 préfectures représentent 54% de la population du pays. 

En Allemagne, 933 nouveaux cas de contaminations. Le nombre de cas de contamination au coronavirus en Allemagne a grimpé à 172 239 après que 933 nouveaux cas ont été confirmés au cours des 24 dernières heures, selon les données publiées jeudi par l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses.

Plus de 1 800 nouveaux morts en 24 heures aux Etats-Unis. Ce chiffre est stable par rapport à la veille, selon le comptage de l'université Johns-Hopkins, qui fait référence. Les Etats américains continuent à lever les mesures de confinement de leur population en ordre dispersé. Si une partie de la Virginie et l'Etat du Maryland rouvriront graduellement dès vendredi, le confinement de la capitale fédérale qui devait s'achever en fin de semaine a été prolongé jusqu'à début juin.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

10h53 : La photographe Emilienne Malfatto, habituée des reportages au Moyen-Orient et installée à Montpellier, s'est retrouvée confinée dans la maison familiale, en Lozère. De ces semaines dans le département de ses racines, elle a produit un photo-reportage qui a tapé dans l'oeil du prestigieux Washington Post. France 3 Occitanie nous en donne un aperçu.

Le grand format du Washington Post de mai 2020 consacré à la Lozère au temps du confinement / © Washington Post/Emilienne Malfatto(Emilienne Malfatto / Washington Post)

10h53 : "Notre accord avec les Etats-Unis [évoqué dans une réponse précédente] permet d'avoir accès à un budget. On souhaite que l'Europe s'organise pour faire la même chose". Le cas échéant, poursuit Olivier Bogillot, "il n'y a aucune raison que les vaccins ne soient pas disponibles au même moment entre les Etats-Unis et l'Europe".

10h24 : Bonjour @Ouimais. En effet, le président de Sanofi France Olivier Bogillot estime sur franceinfo que les Américains font en sorte "d'accélérer la contrainte réglementaire pour pouvoir mettre à disposition très vite" un éventuel vaccin. Selon lui, "il faut absolument que l'Europe fasse la même chose" et que l'UE fasse également en sorte d'investir davantage dans les matières premières, flacons ou seringues.

10h51 : Bonjour, le PDG de Sanofi, n'a t-il pas quand même précisé que cela serait soumis à la participation financière des Etats européens?

10h50 : Le maire de Villers-Bretonneux (Somme) Patrick Simon, est mort des suites du Covid-19, nous apprend France 3 Hauts-de-France. "Ça faisait 50 jours qu'il était en soins intensifs. Son état s'est aggravé, puis il y a quelques jours, on a eu une lueur d'espoir, il allait un peu mieux. Puis une nouvelle infection s'est déclarée et il n'a pas survécu", témoigne son premier adjoint. Il avait 64 ans.

Patrick Simon, le maire de Villers-Bretonneux dans la Somme, a été hospitalisé le 24 mars suite à une suspicion de covid-19. / © FTV(FRANCE TELEVISIONS)

10h25 : Bonjour @Isa la blonde. L'Etat accorde chaque année des crédits d'impôt recherche au groupe Sanofi dont la fourchette est estimée entre 110 et 130 millions d'euros, selon le responsable CGT Thierry Bodin. En 2015, le PDG d'alors, Serge Weinberg, avait défendu ce dispositif au Sénat, en estimant que le CIR avait permis de réduire de 18% le coût d'un chercheur. Il rappelait que le groupe consacrait 2,2 milliards d'euros à la recherche et au développement en France.

10h15 : Bonjour ! Sait-on quel montant Sanofi perçoit de CIR (crédit impôts recherche) de la part de l’Etat français ? Merci.

10h09 : Bonjour @Vax1. Non, il est en cours de recherche. Ou plutôt ils sont. Sanofi Pasteur, l'entité mondiale Vaccins de Sanofi, basée à Lyon, travaille actuellement sur deux pistes de vaccins contre le coronavirus SARS-CoV-2. Pour explorer la première piste, à base de protéines recombinantes, Sanofi s'est associé au ministère de la Santé et des Services sociaux. Pour explorer la seconde piste, un vaccin à ARN messager, Sanofi collabore avec l'entreprise américaine Translate Bio.

10h03 : Cela signifie-t-il que le vaccin est en cours de production ?

10h06 : Il y a eu 1189 signalements de parents isolés qui se sont vu refuser l'entrée dans des magasins alimentaires pendant le confinement car ils étaient accompagnés d'un enfant. Ce chiffre est issue de l'étude sur les violences intrafamiliales et conjugales pendant le confinement publié ce matin et dont vous nous parlons ici.

09h53 : "(...) Trouver un vaccin, c'est une priorité absolue. Et ce vaccin devra être un bien public mondial, c'est-à-dire mis à la disposition de tous lorsqu'il existera."

Invitée de franceinfo, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal, s'est réjouie que Sanofi ait clarifié les propos de son directeur général, concernant la disponibilité à tous d'un éventuel futur vaccin contre le Covid-19.

09h53 : Bonjour @Valou96. Le télétravailleur a les mêmes droits que le salarié qui exécute son travail dans les locaux de l'entreprise, précise l'article L.1222-9 du Code du travail. Par ailleurs, "le ministère du Travail a rappelé le 9 mai dernier que les droits habituels, en matière de restauration, comme la prime de repas, sont maintenus", ajoutait sur franceinfo le juriste James Geist-Mokhefi.

09h45 : Bonjour. Depuis la crise sanitaire, le télétravail a été mis en place dans mon entreprise. Nous faisons nos horaires de travail avec une pause déjeuner mais les tickets restaurant ont été supprimés. L'employeur en a-t-il le droit ? Merci pour votre réponse.

09h45 : Bonjour Marie-Adélaïde, bonjour à toutes et à tous ! Je vais tenter de répondre à vos questions tout au long de la journée. N'hésitez pas à adresser vos demandes dans les commentaires.

09h49 : Mon acolyte du live, Fabien Magnenou, arrive pour répondre à vos questions. Bonjour (et merci !) Fabien !Come On GIF

09h49 : Le gouvernement présente aujourd'hui un plan de soutien au tourisme, l'un des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire liée au coronavirus. Ce plan exceptionnel pourrait atteindre près d'un milliard d’euros. Voici ce que l'on en sait ce matin.

09h49 : En pleine polémique sur une possible priorité des Etats-Unis pour un vaccin développé par Sanofi, qu'a dit le président de la branche française du groupe pharmaceutique, Olivier Bogillot, invité ce matin sur BFMTV ? Pour retrouver toutes ses déclarations, c'est ici.

09h48 : A Mayotte, le déconfinement, ce n'est pas pour tout de suite. Le conseil scientifique recommande le maintien du confinement jusqu'au déclin de l'épidémie dans ce département de l'océan Indien, classé "rouge." Il comptait mercredi 1 143 cas déclarés, 43 hospitalisations dont 9 en réanimation et 14 morts.

09h46 : "Les Américains sont efficaces en cette période. Il faut que l'UE soit aussi efficace en nous aidant à mettre à disposition très vite ce vaccin".

En pleine polémique, le président de Sanofi France s'est exprimé sur BFMTV.

09h46 : Les Etats-Unis n'auront pas la primeur d'un vaccin si l'Union européenne est aussi "efficace" pour financer son développement. Voici ce qu'a déclaré le président de Sanofi France, Olivier Bogillot, sur BFMTV.