Coronavirus : le trafic internet a bondi de 30% pendant le confinement

La France affiche une croissance démesurée du trafic des fournisseurs de vidéos, largement au-dessus de la moyenne européenne.

Télétravail (illustration)
Télétravail (illustration) (JULIO PELAEZ / MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Dopé par le streaming vidéo et les jeux, le trafic internet a augmenté de 30% en France pendant le confinement, selon l'étude du spécialiste américain des réseaux Netscout qui a compilé les données des fournisseurs d'accès français. Cette progression par rapport à 2019 est spectaculaire mais se situe dans la moyenne des pays européens. La France se distingue en revanche par une croissance démesurée - 63% en mars et 86% en avril - du trafic des fournisseurs de vidéos qui consomment beaucoup de bande passante, là où la moyenne européenne a augmenté de 20%, selon Netscout.

 La tension continue de baisser à l'hôpital. La Direction générale de la santé a annoncé avoir dénombré 110 morts de plus lors des 24 dernières heures, mercredi 20 mai au soir, portant le bilan à 28 132 décès. On compte, dans le détail, 17 812 morts à l'hôpital (soit 92 personnes de plus) et 10 320 morts en Ehpad (soit 12 victimes de plus). Il y a aujourd'hui 143 845 cas confirmés de contamination en France, soit 418 de plus qu'hier, et 17 941 personnes hospitalisées ce soir, soit environ 500 de moins qu'hier. Concernant les cas graves, 1 794 patients se trouvent en réanimation, ce qui fait 100 personnes de moins qu'hier.

Environ 1% des décès du Covid-19 auraient lieu à domicile. Combien de personnes sont mortes du Covid-19 chez elles depuis le début de la pandémie ? Interrogée à ce sujet dans les colonnes du Parisien, Geneviève Chêne, directrice générale de Santé publique France, estime que s'"il est trop tôt pour donner un bilan définitif", les premiers éléments récoltés par l'institution indiquent que "les décès à domicile représenteraient 1% des morts du Covid-19". Des chiffres plus précis devraient être disponibles avant la fin du mois de juin. 

 Un plan alternatif. Les Pays-Bas, l'Autriche, le Danemark et la Suède vont proposer une alternative au vaste plan de relance franco-allemand visant à aider l'Union européenne à surmonter la crise engendrée par la pandémie de coronavirus, a annoncé mercredi 20 mai le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte. Ces quatre pays, dont les gouvernements sont attachés à une stricte maîtrise des dépenses publiques, souhaitent de plus grandes garanties pour que les pays bénéficiant d'une aide adoptent des réformes.

Les embauches en chute libre en avril. Le nombre de déclarations d'embauche de plus d'un mois (hors intérim) a chuté de 64,9% en avril, a indiqué l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss). Les déclarations d'embauche en CDI diminuent de 63,6% en avril et celles en CDD de plus d'un mois de 66,4%, selon la caisse nationale des Urssaf. 

Vers un second tour des municipales en juin ? Le Premier ministre Edouard Philippe doit s'entretenir aujourd'hui avec les chefs de parti au sujet de l'organisation du second tour des élections municipales. Dans un avis rendu mardi, le Conseil scientifique a indiqué ne pas s'opposer à un scrutin en juin mais a appelé à une nouvelle évaluation de la situation 15 jours avant sa tenue.

Plusieurs "clusters" découverts dans le Grand-Est. Huit nouveaux foyers épidémiques ont été identifiés dans la région depuis le 11 mai, selon l'ARS et la préfecture de région. Quatre départements sont concernés : un foyer a été identifié en Haute-Marne, "quatre en Moselle, deux dans le Bas-Rhin, un en Meuse".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

00h03 : Le Brésil continue d'inquiéter, avec près de 900 décès supplémentaires en 24 heures, portant le total à 18 859 morts, annonce le ministère de la Santé. Le nombre de personnes contaminées confirmées s'élève lui à 291 579 cas, soit presque 20 000 de plus qu'hier.

23h50 : Bonjour. Je vis en Italie (milan) et ici c'est port du masque obligatoire pour tous dès qu'on se retrouve à proximité d'autres personnes. Dans le supermarché dans lequel je me rends, on nous donne des gants à l'entrée (mais le principe n'est pas nécessairement bien compris par les gens ...) et c'est prise de température pour avoir le droit de rentrer. Je n'y vois aucun inconvénient. Idem dans les magasins de mobilier dans lesquels nous nous sommes rendus cette semaine. J'ai passé tout le confinement en France et suis en Italie depuis une semaine. Je préfère de loin le 100% port du masque et la prise de température pour aller faire mes courses que de me dire qu'il pourrait y avoir des gens contaminés à côté de moi et sans masque ! Je dois revenir pour des raisons professionnelles en France dans 3 semaines et ne suis pas du tout impatiente......

23h50 : Témoignage intéressant d' dans les commentaires sur les conditions du déconfinement en Italie.

23h40 : La colère monte aux États-Unis contre les règles et les mesures de confinement. Certains Américains ont tout perdu, notamment les commerçants, sans activité depuis deux mois. Reportage de France 3.



(FRANCE 2)

23h32 : Les émission de CO2 ont baissé d'environ 9% entre janvier et avril, ce qui ne suffit pas à satisfaire la climatologue Corinne Le Quéré, qui explique sur franceinfo :

"Si les activités reviennent à la normale en juin, soyons optimistes, la baisse en émissions pourra être de 4% dans l’année. Au contraire, si on a encore des mesures de confinement partout à travers le monde, la baisse pourrait atteindre 7%. Mais ça donne une idée de l’ampleur et de l’échelle des mesures qu’il faudrait mettre en place."

23h24 : Au total, 109 des 818 salariés de l'abattoir breton de Kermené sont positifs au coronavirus, indique l'ARS de Bretagne. Les personnes diagnostiquées covid-19 sont contactées par l'assurance maladie qui identifie l'ensemble de leurs contacts à risque "afin d'appliquer le dispositif de quatorzaine pour ces personnes, ainsi que la prescription d'un test virologique et de masques sanitaires", précise l'agence.

23h21 : #MUNICIPALES @Stéphane Comme diraient les footballeurs, on prend les matchs les uns après les autres ? Les élections sénatoriales sont prévues pour septembre, si on vote en juin, il y a le temps d'installer les conseillers municipaux, qui sont les principaux électeurs des sénateurs.

Si le scrutin est repoussé à janvier, cela décale les sénatoriales d'autant.

23h19 : en 5 mots : quid des sénatoriales si report ?Merci pour l'info

23h16 : Portons un masque, et arrêtons de nous faire peur... Si les postillons des malades sont contenus dans leurs masques, ils ne peuvent rien contaminer, ni vous, ni les surfaces. Si vous portez un masque, vous ne respirez pas leurs postillons à plein nez. Et si en plus on se désinfecte les mains en entrant, on évite d'apporter bactéries et virus dans le bureau de vote. Reste la vérification d'identité où on passe un par un et où il faut enlever le masque, mais on peut espérer que cette fois les bureaux seront correctement équipés avec écrans plexi, masques et gel pour les assesseurs.

23h16 : l’économie locale est bloquée ! est-ce vraiment de la « soupe électorale » ? vous êtes élu local vous devriez savoir que le tissu économique local sur le BTP qui représente une part importante de l’économie locale est bloqué en attente des élections. pourquoi attendre ?

23h15 : #coronavirus #municipales bon sang que les gens sont contradictoires et manquent d'imagination... Les réseaux sociaux permettent des meetings en ligne, de partager des vidéos, de faire des interviews et questions d'électeurs en direct. Pas de porte à porte mais le tractage reste possible avec des gants et des masques. Y'a la presse locale pour les adeptes de l'ancien modèle. Et parfois la télé locale. Le vote par correspondance existe. On veut pourvoir faire des aperos dans les parcs, aller à la plage, faire des barbecues, partir en vacances et faire du foot, mais on trouve dangereux de faire campagne et de voter.

23h13 : Fabien Roussel, le patron des communistes, n'a pas exprimé de préférence entre juin ou janvier : "Chez nous, c'est du 50/50. On souhaite que les élections se tiennent le plus tôt possible."

23h12 : "[Maintenir le second tour en juin] va fausser le résultat du scrutin dans les communes où il est le plus disputé."

Selon le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde, un scrutin en juin risque "d'éliminer tout débat démocratique" avec "une campagne particulière, sans réunion publique, sans distribution de tracts" et "une partie de l'électorat (qui) aura peur de voter".

23h10 : Lors de la réunion, Alexis Corbière a exprimé son opposition à la tenue d'un second tour en juin. Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, "présent au début de la réunion, nous a dit qu'il serait compliqué de tenir campagne. Dans ces conditions, ça nous semble impossible de tenir ce second tour fin juin" et "il y a aussi un risque de prime aux maires sortants, qui ont par exemple distribué des masques pendant la crise", a expliqué le représentant de LFI.

23h09 : Si l’on devait retenir quelque chose du confinement, cela serait probablement la baisse de la pollution, sans précédent depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Malheureusement, cette parenthèse n’aura pas d’incidence sur le réchauffement climatique, constate France 3.



(FRANCE 3)

23h03 : Olivier Faure, le patron du PS, estime au sortir de la réunion à Matignon que "le premier ministre avait déjà son idée en arrivant, avant de commencer la réunion".

22h56 : @Marie On va varier cette fois car @Laure m'a envoyé plus tôt dans la soirée deux vidéos spéciales pour les enfants.




22h45 : "Edouard Philipppe nous a dit soit juin, soit janvier 2021. Il n'envisage pas de scrutin à la rentrée."

22h44 : "Le Premier ministre a écarté septembre très clairement, et l'automne aussi, en disant c'est juin ou janvier."

22h40 : Si le second tour est maintenu comme prévu en juin, le Parlement ne sera pas consulté. Mais le scrutin venait à être reporté en janvier, là, les élus devraient se prononcer.

22h38 : L'esplanade des Invalides a été l'objet d'une intervention de la police ce soir à Paris, car trop de personnes s'y massaient pour que la distanciation physique puisse s'organiser.

22h34 : Ça a marché dans des élections locales en Allemagne, mais ça a créé un pataquès pas possible en Pologne, où le parti au pouvoir a tenté de l'imposer à l'arrachée juste avant la tenue de la présidentielle.

22h33 : Et si la solution était le vote par correspondance? Ca marche ailleurs, pourquoi pas en France?

22h31 : @lesbouchonsoupas Bison Futé ne s'attendait pas non plus à un raz-de-marée pour ce week-end et ce soir c'était très calme... Mais bon la situation étant exceptionnelle, je ne suis pas qu'on puisse prédire le comportement de nos compatriotes.

22h29 : Bonsoir Pierre ::-) savez vous si il y a beaucoup de departs en week-end prevus pour demain /dimanche ? Je voudrais emmener mes parents ages a 35km de paris pour souffler mais j hesite sur les horaires pour les fatiguer le moins possible . Un conseil ? Merci pour votre engagement et votre travail

22h23 : #MUNICIPALES @Romuald Tout à fait, les régionales et les départementales. Les dernières avaient eu lieu en décembre 2015, mais vu l'approche de la présidentielle 2022, elles pourraient être avancées dans la première moitié de l'année.

22h22 : Mais il n'y a pas déjà des élections en 2021 ?

22h22 : Je rappelle à tout le monde que le second tour des municipales concerne 5 000 des 36 000 communes françaises, mais concerne 40% de la population, car c'est souvent dans les grandes villes que c'est serré.

22h21 : On peut couper la poire en deux et voter en novembre. De toutes façons je resterai chez moi.

22h19 : Bonsoir FI, merci pour votre travail. En région parisienne (Sur Paris en tous cas), les bureaux de vote se tiennent dans les écoles !!! Au vu des conditions et protocoles sanitaires imposés (et nécessaires) pour accueillir les enfants, au vu des dispositions drastiques mises en place et imposées par le ministère de l'éducation nationale (distanciation, fléchage des parcours etc..), au vu des efforts déployés par les enseignants pour mettre en oeuvre toutes ces recommandations... comment peut-on appeller à retourner massivement dans les bureaux de vote au risque d'anéantir et de réduire ce travail à zéro... juste pour faire plaisir aux maires des grandes villes bien installés dans leur fauteuil ??? Tout cela manque de sens ...

22h17 : C'est insoluble cette affaire. Maintenir le 2ème tour en juin poserait la question de la sincérité du scrutin si la campagne est réduite à la portion congrue. Repousser à janvier 2021 c'est perdre l'année 2020 pour la commande publique, l'installation des communautés de communes... sans parler des maires sortants battus au 1er tour qui doivent expédier les affaires courantes et notamment gérer le redémarrage des écoles primaires !Navrant. Personnellement, je crois qu'il aurait mieux valu décaler les élections d'un an dès le début !

22h16 : Déjà afin d'éviter une affluence disproportionnée, faire que les gens aillent voter par tranches d'âges.

22h16 : Mais en Janvier, il y a le Nouvel An, l'épiphanie...

22h15 : De toute façon, une fois le premier tour maintenu en plein boom épidémique, je ne pense pas qu'on risque plus maintenant... Alors autant en finir !

22h15 : Vous êtes mitigés sur l'annonce du calendrier électoral.

22h15 : Selon Nicolas Dupont-Aignan, trois formations politiques, DLF, les Insoumis et l'UDI ont demandé la remise à zéro des élections municipales dans les villes où le maire n'a pas été élu au premier tour.

22h11 : Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, n'est pas enthousiasmé par la formule proposée par le premier ministre.

22h10 : Comme l'a expliqué Edouard Philippe, septembre-octobre ne sont pas disponibles, et ensuite c'est compliqué à l'approche des fêtes, qui sont un des derniers espoirs des commerçants de se refaire la cerise après une année compliquée, et nous voilà déjà en janvier. Parce qu'ensuite, il y a les régionales et les départementales.

22h07 : Bonsoir,En janvier 2021 ? Que c’est étrange ! Connaît-on la raison ? Merci pour votre live

22h07 : Selon plusieurs responsables de partis, le chef du gouvernement a expliqué qu'il fallait un mois et demi pour faire campagne et que ce serait compliqué avec la rentrée scolaire, tandis qu'en octobre, ce serait impossible d'interrompre la session des débats sur le budget au parlement.

22h06 : Le retour des rencontres en chair et en os ? Donald Trump veut finalement organiser un sommet du G7 en juin, y voyant le "symbole formidable" d'un début de retour à la normale. L'idée serait de l'organiser à Camp David, en juillet prochain. Une résidence isolée dans les montagnes du Maryland, facile à sécuriser et à isoler.

21h53 : #MUNICIPALES Edouard Philippe a annoncé aux représentants des partis que le second tour des municipales aura lieu en juin 2020 ou en janvier 2021.

21h52 : Absolument, et la compagnie française n'est que la dernière d'une longue liste de compagnies ayant renoncé au géant des airs, jugé trop coûteux (20 à 25% de consommation en plus par siège que les autres appareils longs courriers). Notez que dans le cas d'Air France, la compagnie avait annoncé l'an dernier l'arrêt de l'exploitation de l'A380 en 2022. La crise du coronavirus n'aura fait qu'accélérer les choses.

21h51 : Bonsoir Pierre. Le Covid-19 met du plomb dans l'aile du transport aérien. Apparemment Air France annonce l'arrêt définitif de l'exploitation de l'A380. Pouvez-vous nous en dire plus ?

21h49 : @Flubb L'ex-ministre et candidate LREM (arrivée en troisième position au premier tour) a remis sa blouse blanche et officie à l'hôpital Percy, en proche banlieue parisienne pour aider à combattre l'épidémie de coronavirus.

21h47 : Que deviens Agnès Buzyn, invisible depuis le premier tour et durant toute la crise ? Maintient elle sa candidatures ?

21h38 : @Tom C'est dur de vous répondre car les experts estiment que les chiffres sont fortement sous-estimés. L'Inde a annoncé aujourd'hui sa plus importante hausse quotidienne de cas officiels de Covid-19, avec 5 611 nouveaux patients diagnostiqués en 24h. Le pays a recensé à ce stade 3 303 morts. Le pays amorce un déconfinement progressif, ainsi, les vols intérieurs vont pouvoir reprendre dès la semaine prochaine.

21h37 : Quelle est la situation en Inde ? Un pays si peuplé où la distanciation sociale est quasi impossible devrait être ultra contaminé non ?

21h31 : Effectivement, le bilan est très contrasté dans ce pays scandinave, qui n'a pas strictement confiné sa population, et par exemple jamais fermé les cafés et les restos. "L'immunité de groupe n'est pas pour bientôt", constatent les autorités sanitaires, après la diffusion d'une étude montrant que 7,3% des habitants de Stockholm ont développé les anticorps contre le coronavirus. Le pays a enregistré le plus fort taux de morts par habitant depuis une semaine, et le reflux de l'épidémie y est plus lent qu'ailleurs.