Coronavirus : malgré un revers judiciaire, la Catalogne réimpose un confinement dans la région de Lleida

L'ordre de "reconfinement" pour les habitants de la commune de Lleida et de sept villes voisines doit encore être approuvé par un juge, après l'annulation d'une précédente ordonnance.

Une serveuse nettoie une table dans la ville de Lleida (Espagne), le 13 juillet 2020.
Une serveuse nettoie une table dans la ville de Lleida (Espagne), le 13 juillet 2020. (NACHO DOCE / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

La région espagnole de Catalogne a de nouveau tenté, mardi 14 juillet, de placer en isolement une zone comprenant 160 000 personnes afin d'endiguer une résurgence du coronavirus. L'ordre de "reconfinement" pour les habitants de la commune de Lleida et de sept villes voisines doit encore être approuvé par un juge, après l'annulation d'une précédente ordonnance.

L'Inde procède à un reconfinement local d'ampleur. C'est le plus vaste reconfinement dans le pays depuis la levée, début juin, du confinement imposé à l'échelle nationale. Le Bihar, grand Etat situé dans le nord de l'Inde, a annoncé le reconfinement à partir de jeudi, et pour deux semaines, de ses quelque 125 millions d'habitants . Frontalier du Népal, le Bihar compte à ce jour 160 morts pour 17 959 cas déclarés, selon les derniers chiffres officiels. 

"Trop de pays vont dans la mauvaise direction". Le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a prévenu que le monde n'allait pas revenir à l'"ancienne normalité dans un avenir prévisible. "Le virus reste l'ennemi public numéro un, mais les actions de nombreux gouvernements et personnes ne reflètent pas cela", a-t-il déclaré, ajoutant que "trop de pays vont dans la mauvaise direction".

Plus d'un demi-million de morts dans le monde. Le coronavirus a fait au moins 569 879 morts dans le monde et environ 13 millions de cas avérés, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, avec près de 135 400 décès. Suivent le Brésil avec 72 833 morts, le Royaume-Uni (44 830), le Mexique (35 006) et l'Italie (34 967).

Retour aux restrictions sanitaires en Californie. En raison d'une hausse des contaminations, l'Etat américain a ordonné la fermeture des bars et imposé aux restaurants et musées d'arrêter toute activité à l'intérieur. Les églises, salles de sport et salons de coiffure doivent fermer dans les trente comtés les plus touchés par l'épidémie.

Nouvelles restrictions à Hong Kong. Face à la recrudescence des cas, les autorités du territoire ont décidé d'imposer de nouvelles mesures dont l'interdiction des rassemblements de plus de quatre personnes et l'obligation de porter un masque dans les transports publics. Les bars, les salles de sport et de karaoké, les salons de beauté et les boîtes de nuit, parmi d'autres commerces, devront fermer.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

00h00 : Un dernier coup d’œil sur l'actualité avant de filer au dodo.

Emmanuel Macron souhaite que le port du masque soit rendu "obligatoire dans tous les lieux publics clos" à partir du 1er août. Plus tard dans la journée, le ministre de la Santé Olivier Véran a expliqué les raisons des deux semaines de délai.

Le président a aussi abordé la réforme des retraites (dont il souhaite qu'elle aille à son terme) et a dit avoir confiance en son nouveau ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, attaqué par les féministes en raison de la plainte pour viol dont il est l'objet. Cet article vous résume tout ce qu'il faut retenir de l'entretien .


Une étude française fait part pour la première fois d'un cas de contamination intra-utérine au coronavirus.


Vous avez loupé le concert de Paris et le feu d'artifice de la Tour Eiffel ? C'est à revivre ici.

Rendez-vous demain à six heures pour la suite de ce live.

23h50 : Le Brésil indique ce soir 1 300 décès supplémentaires du coronavirus lors des dernières 24 heures, portant le total à 74 133. On compte aussi 1 926 824 cas confirmés, 41 000 de plus qu'hier.

23h45 : La biotech américaine Moderna annonce ce soir qu'elle entrera le 27 juillet dans la phase finale de ses essais cliniques pour un vaccin contre le Covid-19, devenant la première compagnie à parvenir à cette étape.

23h23 : Des médecins des quartiers nord s'alarment d'une reprise des contaminations à Marseille. Annie Lévy-Mozziconacci, médecin à l'hôpital Nord, a tiré la sonnette d'alarme sur France 3 Provence-Alpes Côte d'Azur : "Ces chiffres sont faibles fort heureusement mais ils augmentent de façon significative depuis une dizaine de jours, à savoir une multiplication par deux toutes les 48 heures."

22h56 : @Ahlala Non, vous êtes pas seul, mais... c'est peut-être dû aux élastiques, comme l'explique Le Parisien.

22h55 : Bonsoir,Le port du masque qui redevient obligatoire... il n’y a que moi qui souffre de migraines affreuses après avoir respiré 2h dans ces trucs ou c’est un phénomène connu et répandu ?Merci

22h39 : Avis aux Malouins et aux touristes nombreux dans la cité corsaire : le port du masque devient obligatoire dans les lieux publics clos Saint-Malo à partir de demain. Décision du maire relayée par France Bleu Breizh Izel. Cela concerne notamment les bibliothèques, les médiathèques et les salles municipales.

22h22 : On en parlait tout à l'heure, le port du masque en salon de coiffure est vraiment indispensable. Contaminés par le coronavirus, deux employés d'un salon de coiffure américain ont porté un masque de protection pendant leurs interactions avec leurs clients. Près de 140 personnes ont fréquenté l'établissement en l'espace de quelques jours et aucune n'a été infectée, indique une étude des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies publiée aujourd'hui.

22h10 : Sur le plateau de Valensole dans les Alpes-de-Haute-Provence, la lavande pousse à perte de vue. Juillet est d’ailleurs la meilleure période, mais cette année, il n’y a personne, ou presque, pour en acheter, les touristes étrangers se faisant rares. Reportage de France 2.




(FRANCE 2)

21h44 : La région très peuplée de Catalogne, en Espagne, a de nouveau tenté de placer en isolement une zone comprenant 160 000 personnes, autour de la commune de Lerida, afin d'endiguer une résurgence du coronavirus qui menace d'effacer les efforts récents du pays. Mais cet ordre de reconfinement doit encore être approuvé par un juge, dans un contexte de tensions dans le pays sur la manière de gérer les épidémies locales.

21h23 : Et sinon, pour ceux qui voudraient en savoir plus sur cette histoire de "lieux public clos" où devrait être imposé le port du masque, on a rassemblé dans cet article tout ce qu'on savait mâtiné d'exemples issus des autres pays.

21h18 : Bonsoir Pierre, concernant la reprise du travail en présentiel, votre réponse est fausse. La date de fin des certificats d'isolement sera fixée par un décret non encore paru. A partir du 31/07, par contre, il ne sera plus possible de faire des demandes d'indemnisation pour les personnes ne pouvant pas télétravailler. En fait le problème est complexe et suivant que vous êtes fonctionnaires, salarié du privé, pouvant ou non télétravailler, parent d'une personne à risque, les règles sont, et seront, différentes.

21h18 : Dans les commentaires, @Cestpassimple m'explique que j'ai écrit une bêtise sur la fin des certificats d'isolement. Dont acte.

21h25 : Au risque de me répéter @Manu, le meilleur indicateur pour comparer les pays, c'est le z-score qui mesure la surmortalité par rapport à la normale (notre limier Benoît Zagdoun explique merveilleusement bien ça dans cet article). On peut voir ici une animation (en anglais) qui montre les différences entre pays européens sur le site de l'European Mortality Monitoring.

Attention avec les calculs un peu simples de taux de mortalité par habitant.

21h24 : Les Etats-Unis ont 5 fois plus d'habitants que la France il y a donc toujours moins de décès là-bas que chez nous.

21h26 : @Aldo la classe Oui, bien sûr, c'est précisé dans la fiche sanitaire de la profession : "Rendre obligatoires pour les professionnels le port de protections pour éviter toutes projectionssalivaires, de type masque normé, et visière ou lunettes, et l’utilisation de gants pour certainesprestations techniques."

20h47 : Bonsoir Pierre. Chez les coiffeurs, le port du masque par le professionnel est-il une recommandation ou une obligation ? Quid du client ? Une sanction le cas échéant ? Dans tous les cas, le mien n'a aucune mesure de protection, rien, et m'a tendu la main à mon arrivée ! C'est la même chose chez la majorité des coiffeurs du quartier Figuerolles où il travaille. Merci

20h40 : S’il faut aller au cinéma avec un masque ce sera sans moi (sauf que dans le noir de la salle hein...soyons réalistes !)

21h27 : Bonjour, je comprends la volonté de mettre un masque dans tous les lieux clos, y compris au cinéma. En effet même s'il y a moins de spectateurs, je constate qu'ils se regroupent tous dans la zone centrale de la salle (moi y compris!). Finalement, je comprends pourquoi la sortie du prochain James Bond à été repoussée au mois de novembre.

21h27 : Bonsoir FI et bonsoir Pierre. A l'exception du film d'ailleurs excellent "Noir tout simplement" samedi soir qui réunissait une cinquantaine de personnes dans une salle immense du XXe à Paris, toujours moins de dix spectateurs pour des œuvres aussi variées que "Chained" ou "Irrésistible"'ou "Trois étés"... Quand il faudra obligatoirement porter un masque dans les salles, je redoute le pire pour la fréquentation ! Cinéphile atterrée. Bien à vous.

20h34 : Vous êtes nombreux à réagir dans les commentaires à la possibilité de devoir garder un masque pendant votre séance de cinéma, "lieu public clos" par excellence.

20h27 : Un confrère du Parisien évoque une piste pour savoir ce que comprend le terme "lieux publics clos".

20h20 : C'est probable . Le fait que l'actualisation du chiffre des Ehpad, qui d'habitude a lieu le mardi, soit décalé à demain, aurait dû me mettre la puce à l'oreille.

21h29 : Bonsoir Pierre , je doute que la DGS communique un bilan ce soir. Voici ce qui est indiqué sur Santé publique France depuis 15 jours: "Information. La diminution de la circulation du virus en France nous amène à faire évoluer notre surveillance et à modifier les indicateurs clés présentés dans le tableau de bord quotidien. Les données seront dorénavant actualisées du lundi au vendredi (hors week-end et jours fériés)."

21h31 : @mimi Il existe effectivement une carte qui combine les quatre indicateurs de circulation du virus pour chaque département (sur ce lien, vous cliquez sur l'onglet "carte de vigilance") mais elle n'est pas mise à jour très régulièrement.

21h30 : Bonsoir FI ! Y a t-il toujours une carte journalière qui indique quels sont les départements en rouge, orange ou vert ? Merci pour votre réponse.

21h30 : Si vous êtes suffisamment éloigné de vos collègues (le fameux mètre de distance) oui, c'est légal (sous réserve d'une bonne aération etc.). On vous résume le protocole toujours en vigueur dans cet article.

21h33 : Bonjour FI, je travaille en open space (retour sur site alors que télétravail possible puisque informatique) et le port du masque n'est demandé que lors de nos déplacements... Dès lors qu'on est à notre poste, plus de soucis, on peut (on nous le demande !! ) l'enlever...Est-ce cohérent avec les mesures annoncées sur le caractère obligatoire du port du masque dans les espaces clos ? Merci !

21h33 : Pendant ce temps, aux Etats-Unis, on compte 351 morts supplémentaires lors des dernières 24 heures (pour un total de 135 235) et 58 858 nouveaux cas (pour un total de 3,355 millions).

21h37 : 20 heures (ou à peine plus), faisons le point sur les principales informations de la journée.

Emmanuel Macron souhaite que le port du masque soit rendu "obligatoire dans tous les lieux publics clos" à partir du 1er août. Il a également évoqué "des signes" montrant que l'épidémie de Covid-19 "repart un peu".


Le président a aussi abordé la réforme des retraites (dont il souhaite qu'elle aille à son terme) et a dit avoir confiance en son nouveau ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, attaqué par les féministes en raison de la plainte pour viol dont il est l'objet. Cet article vous résume tout ce qu'il faut retenir de l'entretien .

Une étude française fait part pour la première fois d'un cas de contamination intra-utérine au coronavirus.

• Après la politique, la musique et la pyrotechnie : vous pourrez suivre ici le Concert de Paris et le feu d'artifice qui s'en suit.

21h39 : @Ludi44 Tout à fait, la date était initialement prévue au 31 août, mais a été avancée d'un mois. Une pétition circule en ce moment pour demander le report de cette date : "Une reprise en présentiel sur le lieu de travail à partir du 1er août serait précipitée à l’heure où la grande majorité des clusters sont identifiés dans les entreprises privées et publiques et où l’on constate une augmentation des cas de contamination", expliquent ses auteurs.

21h40 : Bonsoir Pierre, merci pour votre travail. Avez-vous du nouveau concernant la reprise du travail en présentiel pour les personnes à risque ? Il semblerait que le certificat d’isolement prendrait fin le 31 juillet, vous pouvez confirmer ?Merci

21h40 : @Arobase Je viens d'aller vérifier dans le mail de la DGS d'hier soir, il n'est fait nulle part mention d'une relâche pour le 14 juillet, cela devrait donc tomber dans quelques minutes.

21h40 : Pas de bilan de la DGS ? Non que je sois obsédée mais, vu les inquiétudes des uns et des autres, cela me rassurerait... ou pas ! Merci à toute l’équipe FI.

19h43 : Le Royaume-Uni fait état d'un bilan de 44 830 décès imputés à l'épidémie de coronavirus (138 lors des dernières 24 heures), sur la base des cas de contamination confirmés. En comptant les cas suspects, le total pourrait monter jusqu'à 56 000 morts, selon l'agence Reuters.

21h44 : J'ai repris le travail, et le port du masque est obligatoire. On ne le retire que pour déjeuner (et le changer). Bref, ça me rappelle l'exercice NBC avec le masque à gaz pendant le service national.

19h20 : Ainsi, à France Télévisions, le port du masque est obligatoire dans l'open space de la rédaction, et nous ne sommes pas un cas isolé, comme le montre le témoignage de @TontonFab.

19h18 : @Mask Vous rejoignez en cela Olivier Véran qui rappelle que le port du masque en extérieur est pour le moment "chaleureusement recommandé". Et souvent obligatoire dès que vous entrez dans un magasin.

21h45 : Il me semble qu'il n'est pas nécessaire d'attendre un ordre de l'Etat pour mettre un masque. Personnellement, je porte un masque dès que je sors. Le risque ne se trouve pas que dans des endroits clos.

21h49 : @Seweryn Je ne crois pas qu'il faille se limiter à des lieux appartenant à la collectivité. Je pense plutôt à quelque chose qui se rapproche de ce qu'englobent les ERP, les établissements recevant du public, soit "des bâtiments dans lesquels des personnes extérieures sont admises", "peu importe que l'accès soit payant ou gratuit, libre, restreint ou sur invitation". Cela engloberait les salles de cinéma ou les commerces, les hôpitaux, les postes, les restaurants ou les cafés...

En revanche, pour ce qui est des entreprises, il faut se reporter au protocole sanitaire spécifique. Si les mesures barrières ne peuvent être respectées, le port du masque est alors obligatoire.

21h49 : Bonsoir, personnellement je ne comprends pas pourquoi le masque deviendrait obligatoire dans les lieux clos publics et pas privés. Je travaille en open space, avec 42 autres personnes. Le port du masque n’est pas obligatoire alors que les fenêtres ne s’ouvrent pas (question de sécurité liée aux étages). Si cette mesure prévaut dans les lieux publics, qu'en est-il du privé ?

21h49 : Vous êtes nombreux à vous demander comment se passerait un monde avec port du masque obligatoire dans les lieux clos. Ça existe déjà : direction Saint-Ouen... où beaucoup d'habitants n'en peuvent plus : "Les gens ne respectent pas, surtout à Saint-Ouen. Moi j'ai quelques affiches dans le magasin, sur la porte, mais on verra bien. Il faut qu'on s'y mette !", confie une épicière à franceinfo. Reportage.

19h07 : La chancelière allemande Angela Merkel vient de remettre un coup de pression pour trouver un accord : "le temps presse".

21h50 : "Je peux vous assurer que nous faisons tout ce que nous pouvons en coulisses, mais étant donné la façon dont les choses se passent, je n'ai pas beaucoup d'espoir."

Le point de blocage : les Pays-Bas voudraient avoir un droit de veto sur le versement des subventions si les pays bénéficiaires ne font pas les réformes des retraites ou du marché du travail demandées.

21h51 : En fin de semaine, se profile un sommet européen des plus sportifs. Les 27 vont devoir se mettre d'accord sur le fameux de plan de relance, qui oppose la majorité des gros pays et ceux du Sud aux "grippe-sous" du Nord (pour faire simple), comme les Pays-Bas, l'Autriche, la Suède et le Danemark. Le premier ministre néerlandais Mark Rutte s'est dit devant les députés "assez pessimiste" sur les chances qu'un accord soit trouvé sur le plan de relance de l'UE.

21h54 : Je suis "pour" le port du masque à l'intérieur dès que le maintien des distances n'est pas possible. Mais j'espère que chaque français va recevoir des masques normés, au moins 6, pour pouvoir les laver le 7e jour. J'estime que l'Etat doit fournir les masques à ses citoyens !

21h54 : @Lionel @Marie Un peu comme à chaque fois avec les discours et les interviews présidentiels, je ne peux pas vous donner de détails tant que ce n'est pas mis en musique par le ministère de l'Intérieur de la Santé. Donc je ne sais pas.

21h54 : Masque obligatoire... Pour qui ? Pour quand ? Pour où ? Pourquoi ?

21h54 : Bonsoir. Le port obligatoire du masque dans les lieux clos est une bonne chose, mais comment le faire appliquer ? Y aura-t-il des amendes ?