DIRECT. Coronavirus : le masque va devenir obligatoire dans certaines parties de Lyon et dans toute la ville de Toulouse

"J'ai décidé d'étendre le port du masque sur l'ensemble de la ville de Toulouse à partir du 21 août à 7 heures du matin", a déclaré le préfet Etienne Guyot lors d'une conférence de presse.

Des passants discutent à Toulouse, près d\'un panneau rappelant l\'obligaton du port du masque.
Des passants discutent à Toulouse, près d'un panneau rappelant l'obligaton du port du masque. (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Toulouse devient la première grande ville française à étendre l'obligation du port du masque sur l'ensemble de son territoire durant toute la journée. Cette obligation s'impose à toutes les personnes de plus de 11 ans qui circulent à l'air libre, à savoir les piétons (et les joggeurs) mais aussi les cyclistes, de 7 heures à 3 heures du matin à partir du vendredi 21 août. A Lyon, le masque devient également obligatoire mais uniquement dans certaines zones de la ville, à partir de samedi. Sur les berges de Saône et du Rhône ainsi que sur les pentes du quartier de la Croix-Rousse, des zones de rassemblements nocturnes où se trouvent de nombreux bars, le masque sera obligatoire entre 18 heures et 2 heures du matin.

L'obligation du port du masque concernera également l'ensemble des marchés de la ville ainsi que des zones commerçantes à certaines heures : la presqu'île, le vieux Lyon, la Guillotière ou encore la Part-Dieu. Les passants devront le porter entre 10 heures et 23 heures.

 Une "faute" pour non port du masque en entreprise. Au lendemain de l'annonce de l'obligation du port du masque en entreprise, sauf dans les bureaux individuels, à partir du 1er septembre, le gouvernement a apporté, mercredi 19 août, des précisions sur les sanctions encourues. "Si jamais le salarié refuse de mettre le masque, d'abord l'employeur pourra lui donner un avertissement, et ça peut être considéré comme une faute", a expliqué Alain Griset, ministre délégué chargé des PME, sur BFMTV.

L'Allemagne espère vacciner début 2021, a indiqué le chef de l'autorité chargée de la sécurité vaccinale dans le pays. "Sur la base des assurances données par les fabricants, les premières doses seront disponibles", assure Klaus Cichutek.

L'Australie veut rendre le vaccin "obligatoire". "Il y a toujours des exemptions à la vaccination, pour des raisons médicales, mais cela devrait être la seule", a déclaré le Premier ministre Scott Morrisson, au lendemain de l'annonce d'un accord avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca pour fabriquer et distribuer gratuitement le futur vaccin de ce dernier.

Les acteurs de la culture reçus par Roselyne Bachelot. La ministre de la Culture débute mercredi une série de rendez-vous sur plusieurs jours avec des représentants du secteur, frappés de plein fouet par la crise économique liée au virus et au confinement. Elle s'y était engagée dans la foulée de la polémique sur la dérogation accordée au Puy du Fou pour accueillir plus de 5 000 spectateurs.

 Seuil inquiétant dans la Sarthe. Le taux d'incidence de cas confirmés a dépassé le seuil d'alerte dans le département, avec 52,5 cas pour 100 000 habitants, et le taux de tests positifs est également très au-dessus de la moyenne nationale, a annoncé l'ARS Pays de la Loire mardi.

 Les fans de foot avertis. Grisés par la qualification historique de leur club en finale de Ligue des champions, des supporters du PSG se sont réunis mardi soir dans plusieurs endroits de la capitale. Mercredi matin sur franceinfo, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a appelé les fans à "éviter au maximum les rassemblements dans la rue" et à "fêter la victoire de nos équipes en restant chez eux", en amont de la demi-finale de Lyon, mercredi soir, et de la finale, dimanche.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

00h20 : Ce direct reprendra à 6 heures, heure de Paris. Voici les principaux titres de la soirée :

• La France a enregistré plus de 3 700 nouveaux cas positifs en 24 heures, un record depuis le déconfinement. Nice et Toulouse vont devenir, jeudi et vendredi, les deux premières grandes villes à rendre le port du masque obligatoire partout en extérieur.

• Au lendemain du coup d'Etat militaire salué par l'opposition comme "la victoire du peuple malien", la France a réclamé la "libération immédiate" des dirigeants arrêtés par les putschistes. Ces derniers ont dit vouloir "transmettre rapidement le pouvoir".

Le domicile du ministre délégué aux Comptes publics, Olivier Dussopt, a été perquisitionné dans le cadre d’une enquête pour "corruption" et "prise illégale d'intérêts". "C'est normal et cela permettra de démontrer qu'il n'y a rien à me reprocher", a-t-il réagi.


• Malgré une belle entame de match, Lyon a subi la loi du Bayern Munich en demi-finale de la Ligue des champions (3-0). "Toutes et tous derrière le PSG", dimanche, en finale, pour que "la mythique coupe retrouve le sol français", a réagi Emmanuel Macron.

23h35 : @Clara : Dès vendredi, l'obligation concernera les piétons - joggeurs inclus - ainsi que les cyclistes, les personnes circulant en cyclomoteur, trottinette ou skate, rapporte France 3 Occitanie. Seul moyen de contourner cette règle : courir entre 3 heures et 7 heures du matin, seul moment de la journée où l'obligation ne sera pas en vigueur.

23h35 : Bonsoir, le masque devenu obligatoire partout à Toulouse, pouvons nous continuer à faire notre footing à l’extérieur sans masque quand même ?

22h26 : "Le plus simple, c'est qu'il soit obligatoire de partout. On ne pourra pas dire qu'on ne comprend pas."

Interrogé par France 3, le maire de Nice justifie sa décision d'imposer le masque sur tout le territoire de sa commune. "Ne pas porter le masque aujourd'hui est un signe d’égoïsme, voire de mise en danger d'autrui", martèle-t-il.

22h27 : Après Toulouse, c'est au tour de Nice d'imposer le port du masque dans toute la ville. A la demande de la mairie, la préfecture des Alpes-Maritimes annonce qu'elle va étendre, demain, l'arrêté qui concernait déjà un grand périmètre de la ville azuréenne, qui accueillera le Tour de France dans 10 jours.

21h27 : Un temps envisagée, la piste d'une fan zone à Paris pour la finale de la Ligue des champions s'éloigne. Selon une source proche de la municipalité, il est impossible d'installer, en quelques jours et en plein mois d'août, des structures satisfaisantes qui garantiraient la sécurité sanitaire du public.

21h23 : "Le bon sens indique qu'il faut porter le masque."

A dix jours du départ de la Grande Boucle, le patron de l'épreuve appelle le public à porter un masque au bord des routes, "même si l'obligation formelle de le faire dépend des préfets des 32 départements traversés".




(VALERY HACHE / AFP)

20h43 : @Mahe : En effet, sur son site, Santé publique France annonce 162 morts supplémentaires en 24 heures à l'hôpital. Il pourrait s'agir d'une erreur de calcul, car le bilan total donné hier (30 451 morts) et celui donné aujourd'hui (30 468 morts), le même que la DGS, donne un écart de 17. N'hésitez pas à m'écrire si vous avez une autre explication.

20h42 : Sur le site de santé publique c’est 162 morts annoncés !

20h36 : "On connaît un peu mieux la maladie, les organisations sont faites, il suffit de les reprendre."

Face à la perspective d'une possible deuxième vague, ce réanimateur du Nord estime que le plus "difficile" sera "la gestion du stress" parmi le personnel, déjà éprouvé par la première vague.




(RENAUD CANDELIER / RADIO FRANCE)

20h29 : @miline : Selon le bilan quotidien de la DGS, le Covid-19 a fait 17 victimes supplémentaires en 24 heures, pour un bilan total de 30 468 décès depuis le début de l'épidémie en France (dont les deux tiers à l'hôpital).

20h29 : Et le nombre de morts ?

20h17 : Le taux de positivité des tests en France continue de progresser, dixième de point par dixième de point, selon la direction générale de la santé. Les dépistages se révèlent désormais positifs dans 3,1% des cas, contre 3% hier (et 1,1% début juillet).

20h17 : Du côté des hôpitaux, la pression reste relativement limitée. Le nombre de personnes hospitalisées est de 4 806, soit 17 patients de moins qu'hier, dont 374 en réanimation, soit 6 patients de moins.

20h09 : La direction générale de la santé annonce avoir comptabilisé 3 776 nouveaux cas confirmés de Covid-19 en 24 heures. C'est la troisième fois en cinq jours que la barre des 3 000 cas est franchie.

20h03 : Avant peut-être de passer à table, voici un nouveau point sur l'actualité de ce mercredi :

• Au lendemain du coup d'Etat militaire qui a entraîné la démission du président malien, la France "appelle au rétablissement sans délai d’un pouvoir civil" dans le pays et réclame la "libération immédiate" des dirigeants arrêtés par les putschistes.

• Toulouse va devenir la première grande ville française à rendre le port du masque obligatoire en extérieur sur tout son territoire. La mesure entrera en vigueur dès vendredi. Suivez notre direct sur l'évolution de l'épidémie.

Le domicile du ministre délégué aux Comptes publics, Olivier Dussopt, a été perquisitionné dans le cadre d’une enquête pour "corruption" et "prise illégale d'intérêts". "C'est normal et cela permettra de démontrer qu'il n'y a rien à me reprocher", a-t-il réagi.

L'OL va-t-il rejoindre le PSG en finale de la Ligue des champions ? La demi-finale de Lyon face au redoutable Bayern Münich débute dans une petite heure. Le maire lyonnais appelle ses administrés à "célébrer de manière responsable", en respectant les gestes barrières.

19h18 : Le chef de l'Etat affirme à Paris Match qu'il ne faut pas "tomber dans la doctrine du risque zéro" face au Covid-19, car "le risque zéro n'existe jamais dans une société". Il entend toutefois "répondre" à l'"anxiété légitime" des Français face au virus.

19h17 : Face à la hausse des cas de contamination en France, Emmanuel Macron envisage-t-il un nouveau confinement ? Dans une interview à Paris Match, Emmanuel Macron répond qu'"on ne peut pas mettre le pays à l'arrêt, parce que les dommages collatéraux d'un confinement sont considérables".

18h57 : Pour aider le secteur de la culture à redémarrer, Roselyne Bachelot s'est engagée à proposer en Conseil de défense la fin de la distanciation dans les salles de spectacle, avec masque obligatoire pour tous. C'est ce qu'affirme le président du syndicat des théâtres privés, cité par Le Parisien, après une réunion avec la ministre ce matin.

18h42 : Après les rassemblements observés dans la capitale, hier soir, la direction générale de la santé appelle les supporters n'ayant pas respecté les gestes barrières à se faire dépister ce week-end, "5 à 7 jours" après leur éventuelle contamination.

18h39 : "Moi, je dis surtout au préfet de police : 'Interdisons ces rassemblements. Soyez sur les Champs-Elysées, soyez sur les lieux où les gens vont aller dans la rue'."

Sur BFMTV, l'adjointe à la santé d'Anne Hidalgo appelle la préfecture de police de Paris à faire en sorte que la finale de la Ligue des champions, dimanche, ne vire pas à "la fête du Covid".

18h33 : Ridicule ou mieux que rien ? L'application gouvernementale StopCovid a été téléchargée 2,3 millions de fois depuis son lancement début juin mais elle n'a permis de notifier que 72 contacts à risque, annonce la direction générale de la santé.

18h03 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce mercredi :

C'est le grand soir pour l'Olympique lyonnais, qui va tenter à 21 heures de rejoindre le PSG en finale de la Ligue des champions. Les Lyonnais devront pour cela réussir l'exploit de battre le Bayern Munich. Francetv sport nous donne cinq raisons d'y croire.

• Le port du masque va être rendu obligatoire dans certains quartiers de Lyon à partir de samedi, ainsi que dans toute la ville de Toulouse dès vendredi. Dans les entreprises, où la mesure prendra effet le 1er septembre, le non-port du masque pourra être considéré comme une faute du salarié, prévient le gouvernement. Nous répondons dans cet article aux questions que vous vous posez sur le port du masque au travail.

Le domicile du ministre délégué aux Comptes publics, Olivier Dussopt, a été perquisitionné dans le cadre d’une enquête pour "corruption" et "prise illégale d'intérêts". "C'est normal et cela permettra de démontrer qu'il n'y a rien à me reprocher", a-t-il réagi.

L'Union européenne ne reconnaît pas le résultat de l'élection présidentielle en Biélorussie, ont fait savoir les Vingt-Sept après une réunion extraordinaire du Conseil européen. Son président, Charles Michel, a indiqué que l'UE allait imposer "bientôt" de nouvelles sanctions contre des responsables du régime biélorusse.

17h45 : Des "lésions pulmonaires dues au virus" ont été détectées chez certains joueurs du Stade français testés positifs au Covid-19. Conséquence : le match amical face à Toulon prévu le 27 août a été annulé. Le club a également annoncé la prolongation pour une semaine de l'isolement des joueurs concernés.

17h29 : Dans les Bouches-du-Rhône, classées comme zone de circulation active du virus, un syndicat enseignant demande le report d'une semaine de la rentrée des classes. "On va vivre cette année une rentrée hors norme. Nous nous attendons à de nouvelles mesures, mais à dix jours de la rentrée, elles ne sont toujours pas arrivées. Elles ne peuvent pas s'improviser la veille pour le lendemain", explique le syndicat, cité par France 3 Provence.

17h06 : Bonjour @Cuisinix, il le deviendra d'ici au 1er septembre dès lors que vous travaillez à plusieurs personnes dans un lieu clos. Comme vous, de nombreux internautes nous ont posé des questions depuis l'annonce de cette obligation par la ministre du Travail hier. Retrouvez dans cet article les réponse à vos principales interrogations.

17h04 : Bonjour Franceinfo, je travaille dans une petite cuisine ou nous sommes trois dans 80m2, le masque est-il obligatoire ? Merci à tous !

16h52 : Nous vous parlions il y a quelques minutes d'un septième cas de coronavirus détecté au sein de l'effectif de Montpellier. Il s'agit de l'attaquant Andy Delort, qui a lui-même dévoilé l'information sur Twitter.

16h49 : Des "fan-zones" vont-elles être installées dimanche soir à l'occasion de la finale de la Ligue des champions ? La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a évoqué cette possibilité sur BFMTV, tout en insistant sur la "responsabilité" des fans. "On doit adapter sa manière de fêter, de célébrer", a-t-elle déclaré. Hier soir, après la qualification du PSG, des milliers de supporters se sont regroupés, au détriment souvent des mesures de distanciation physique dans les rues de la capitale.

16h20 : Un nouveau joueur de Montpellier a été touché par le Covid-19, indique le club héraultais à l'issue de tests effectués mardi. La rencontre amicale prévue samedi face à Metz à Besançon est donc suspendue aux résultats de nouveaux tests que passera l'ensemble de l'effectif jeudi. Depuis le début de la pandémie, c'est le septième joueur de Montpellier à être contaminé.

16h10 : "On a effectué 950 rappels à l’ordre au cours du seul week-end qui vient de passer et on a fait sept verbalisations. On a vraiment fait prévaloir la pédagogie sur la répression. À partir du moment où ça ne suffit pas, on est obligé de passer à autre chose de beaucoup plus fort et c’est ce qu’on vient de faire avec le préfet."

Interrogé sur franceinfo, le maire de Toulouse explique pourquoi il a pris la décision, avec le préfet, d'imposer le port du masque sur la totalité du territoire de la ville à partir de vendredi. Une mesure "indispensable", selon lui.

15h21 : Le seuil symbolique des 20 000 morts liées au Covid-19 a été franchi en Iran, annonce le ministère de la Santé, qui a enregistré 153 décès au cours des 24 dernières heures.

15h04 : Le Futuroscope de Poitiers est le premier parc en France à respecter le label Afnor "Mesures sanitaires Covid-19". Ce label de l'Association française de normalisation assure une norme sanitaire plus élevée que le protocole classique imposé dans les lieux accueillant du public. France 3 Nouvelle Aquitaine est allé voir sur place en quoi consistaient ces mesures.




(LOIC GAZAR / FRANCE TELEVISIONS)

14h08 : Bonjour @Et le public?, vous êtes assez nombreux à nous poser cette question à laquelle nous n'avons pour le moment pas de réponse définitive. Contacté par franceinfo, le ministère du Travail nous a indiqué oralement que le protocole sanitaire en cours d'élaboration pour les entreprises serait "très certainement étendu à la fonction publique". En conclusion : rien est acté pour le moment, mais l'obligation du port du masque dans la fonction publique va probablement être mise en place. Rappelons qu'elle est déjà de mise dans les administrations recevant du public.

14h08 : Je tente à nouveau ma question: Si le port du masque devient obligatoire dans les entreprises (donc dans le privé) qu’en est il des établissements publics (ministères, préfectures, Services de l’Etat divers et variés)?Merci d’avance

14h06 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce mercredi.

• Le port du masque va être rendu obligatoire dans certains quartiers de Lyon à partir de samedi, ainsi que dans toute la ville de Toulouse dès vendredi. Dans les entreprises, où la mesure prendra effet le 1er septembre, le non-port du masque pourra être considéré comme une faute du salarié, prévient le gouvernement.


Après une mutinerie de militaires qui s'est transformée en coup d'Etat, le président Keïta a annoncé dans la nuit sa démission, la dissolution du gouvernement et celle de l'Assemblée nationale. Les militaires qui ont pris le pouvoir appellent maintenant à une transition politique civile conduisant à des élections. Suivez notre direct.


Svetlana Tikhanovskaïa appelle l'Union européenne à rejeter les résultats de la présidentielle en Biélorussie. Les Vingt-Sept sont réunis en ce moment pour un Conseil européen consacré à la situation dans le pays.

Le PSG s'est qualifié pour la finale de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire, après sa nette victoire face à Leipzig (3-0). C'est désormais Lyon qui va tenter de relever un immense défi en demi-finale face au Bayern Munich, ce mercredi soir.

13h59 : Désolé @Hélène, il ne s'agit pas d'une rumeur mais bien d'une décision prise par le préfet de Haute-Garonne : le masque sera obligatoire à partir de vendredi de 7 heures à 3 heures du matin sur tout le territoire de la commune de Toulouse. Quant à @Jilouis, je vous laisse la responsabilité de votre remarque sur "les analyses faites à outrance", mais concernant votre question, le préfet a justifié cette "mesure importante" par le fait que nous sommes "à la veille de la fin des vacances". "Tout le monde va rentrer" et "on va avoir de nouveau un brassage très important" de population, a-t-il déclaré.

13h55 : Quelle est la raison de cette decision?. Y a t'il une situation extreme sur Toulouse ou bien une recrudescence des cas de Covid? Peut Peut-être simplement le resultat des analyses faites à outrance?

13h54 : Masque obligatoire dans TOUT Toulouse ? Dites moi que c'est juste une rumeur...

12h57 : Le refus de porter le masque en entreprise malgré l'obligation pourra être considéré comme une "faute" du salarié, prévient Alain Griset. Le secrétaire d'Etat chargé des PME s'exprimait sur BFMTV.

12h42 : Toulouse est la première grande ville française à étendre l'obligation du port du masque sur l'ensemble de son territoire. Cette obligation s'impose à toutes les personnes de plus de 11 ans qui circulent à l'air libre, à savoir les piétons mais aussi les cyclistes, relève un journaliste local sur Twitter.

12h40 : Le port du masque sera obligatoire sur l'ensemble de la ville de Toulouse à partir de vendredi, toute la journée de 7 heures à 3 heures du matin.

12h31 : Par ailleurs, le maire de Lyon, Grégory Doucet, demande à ses administrés de respecter les gestes barrières pendant et après la rencontre que s'apprête à jouer l'Olympique lyonnais ce soir, face au Bayern Munich. "Célébrons de manière responsable, en pensant aux plus vulnérables", a déclaré Grégory Doucet, appelant chacun à "protéger les autres".

12h23 : Sur les berges de la Saône et du Rhône ainsi que sur les pentes du quartier de la Croix-Rousse, des zones de rassemblements nocturnes où se trouvent de nombreux bars, le masque sera obligatoire entre 18 heures et 2 heures du matin. L'obligation du port du masque concernera également l'ensemble des marchés de la ville ainsi que des zones commerçantes entre 10 heures et 23 heures : la presqu'île, le Vieux-Lyon, la Guillotière ou encore la Part-Dieu, selon l'arrêté préfectoral.

12h20 : Le port du masque sera obligatoire à partir de samedi dans certaines zones de l'agglomération de Lyon, annonce la préfecture du Rhône.

12h00 : A midi, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Le port du masque en entreprise sera obligatoire à compter du 1er septembre, sauf dans les bureaux individuels, a annoncé la ministre du Travail, Elisabeth Borne, lors d'une réunion avec les partenaires sociaux.


Après une mutinerie de militaires qui s'est transformée en coup d'Etat, le président Keïta a annoncé dans la nuit sa démission, la dissolution du gouvernement et celle de l'Assemblée nationale. Les militaires qui ont pris le pouvoir appellent maintenant à une transition politique civile conduisant à des élections. Suivez notre direct.


Svetlana Tikhanovskaïa appelle l'Union européenne à rejeter les résultats de la présidentielle en Biélorussie.

Le PSG s'est qualifié pour la finale de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire, après sa nette victoire face à Leipzig (3-0). C'est désormais Lyon qui va tenter de relever un immense défi en demi-finale face au Bayern Munich, ce mercredi soir.

11h57 : Afin de mieux mieux lutter contre le Covid-19, des pédiatres demandent de généraliser la vaccination contre la grippe et la gastro-entérite pour les nourrissons. Ils plaident aussi pour fixer des règles claires sur les fermetures d'écoles et de crèches, et pour développer des tests de dépistage moins invasifs. On vous détaille leurs recommandations dans cet article.