DIRECT. Coronavirus 2019-nCoV : il n'y a aucun nouveau cas confirmé en France, selon le ministère de la Santé

Il n'y a toujours que onze cas confirmés sur le sol français dont une personne âgée, hospitalisée dans un état critique, a indiqué Jérôme Salon, directeur général de la Santé, lors d'une conférence de presse. 

Le \"Diamond Princess\", dont des dizaines de passagers ont été testés positifs au coronavirus, à son arrivée au port de Yokohama au Japon, le 10 février 2020.
Le "Diamond Princess", dont des dizaines de passagers ont été testés positifs au coronavirus, à son arrivée au port de Yokohama au Japon, le 10 février 2020. (KUNIHIKO MIURA / YOMIURI)
Ce qu'il faut savoir

Quatre Français, trois passagers et un membre d'équipage, se trouvent à bord du Diamond Princess, ce paquebot de croisière bloqué depuis une semaine dans le port de Yokohama (Japon) et placé en quarantaine au moins jusqu'au 19 février. Lundi 10 février, un nouveau bilan faisait état de 65 nouveaux cas confirmés de coronavirus 2019-nCoV à bord, portant le total à 135 parmi les 3 700 occupants du navire. On ignore si les quatre Français font partie de ces malades.

 Pas de nouveau cas en France. Lors d'une conférence de presse lundi soir, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, a indiqué qu'il n'y avait pas de nouveau cas confirmé sur le sol français. Le bilan est toujours de onze personnes contaminées, dont un cas sévère. Il s'agit d'une personne âgée hospitalisée en réanimation. Les cinq personnes porteuses du virus aux Contamines-Montjoie,  une station de Haute-Savoie, "sont hospitalisées et dans une situation clinique tout à fait rassurante, il n'y a pas d'inquiétude aujourd'hui sur leur état de santé", a-t-il poursuivi.

"Aucun signe de gravité" pour les Britanniques hospitalisés en France, a affirmé la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Ces onze personnes, dont cinq sont positives au virus, sont hospitalisées entre Lyon, Saint-Etienne et Grenoble. Des tests ont été réalisés sur des personnes ayant été en contact avec eux aux Contamines-Montjoie. Les résultats des 21 premiers prélèvements se sont révélés "négatifs" et 25 autres étaient toujours en cours d'analyse, a annoncé dimanche soir le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.

Le Royaume-Uni renforce ses mesures. Le gouvernement britannique a classé le coronavirus 2019-nCoV en "menace grave et imminente pour la santé publique" lundi 10 février, et annoncé quatre nouveaux cas, portant à huit le nombre de personnes atteintes dans le pays. Dans le cadre de nouvelles mesures annoncées lundi, les personnes atteintes de coronavirus peuvent désormais être mises en quarantaine de force et isolées contre leur volonté si elles constituent une menace pour la santé publique.

Plus de 900 morts. L'épidémie a fait 908 morts en Chine continentale, où le nombre des personnes infectées dépasse les 40 000, selon le bilan établi lundi 10 février par les autorités. Le virus a en outre tué deux autres personnes dans le monde, une aux Philippines et une autre à Hong Kong. Le bilan global de 910 morts dépasse désormais largement celui du Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), qui avait fait 774 morts dans le monde en 2002-2003.

La progression de l'épidémie se stabilise. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de contaminations relevées quotidiennement en Chine se stabilise, mais il est trop tôt pour conclure que l'épidémie a dépassé son pic. "Nous enregistrons une période de stabilité de quatre jours, où le nombre de cas rapportés n'a pas progressé. C'est une bonne nouvelle et cela pourrait refléter l'impact des mesures de contrôle", a déclaré le responsable des programmes sanitaires d'urgence de l'OMS, Michael Ryan.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h50 : Le bilan de l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV s'élève désormais à 1 011 morts en Chine, après l'annonce de 103 nouveaux décès dans la province du Hubei. Franceinfo n'est pas en mesure de vérifier ce bilan communiqué par les autorités chinoises.

23h15 : Xi Jinping, le président chinois, a fait face aux critiques ces derniers jours concernant sa façon de gérer l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV. Il a finalement brisé le silence médiatique en s'affichant devant les caméras de la télévision publique, un masque devant la bouche. Explications.

FRANCE 2

22h21 : Au total, 40 235 personnes infectées ont été recensées en Chine continentale, où ce virus a fait 909 morts. Au-delà des frontières chinoises, 319 cas de contamination ont été identifiés dans une vingtaine de pays depuis l'émergence de ce virus en décembre à Wuhan.

23h00 : L'Organisation mondiale de la santé (OMS) redoute une multiplication des cas de contamination par le nouveau coronavirus 2019-nCoV chez des personnes n'ayant pas séjourné en Chine. Cela pourrait constituer "l'étincelle alimentant un plus grand incendie", explique l'organisation, qui invite à tout faire pour que l'épidémie reste sous contrôle.

20h24 : Bonsoir . Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, avait déjà annoncé 21 prélèvements négatifs hier soir. Quelque 35 nouveaux prélèvements ont été réalisés aujourd'hui, ainsi que "des situations d'adultes et d'enfants symptomatiques autour de l'école privée Montessori de Thonon-les-Bains". Cela fait 61 tests au total, tous négatifs.

FRANCEINFO

20h12 : Et qu’en est-il des personnes testées hier dont seule une partie des résultats semblent avoir été communiqués ?

21h25 : "Il n'y a pas de cas tertiaire en France, il n'y a pas de chaîne de transmission", insiste encore Jérôme Salomon. Ce qui signifie qu'à ce stade, il n'y a pas de foyer du coronavirus dans le pays.

21h24 : Il n'y a pas de nouveau cas confirmé aujourd'hui en France. Le bilan est donc toujours de onze cas confirmés, dont un sévère. "Nous avons diffusé largement les tests issus de l'institut Pasteur [dans toute la France]", rappelle Jérôme Salomon, directeur général de la Santé.

21h24 : Agnès Buzyn, ministre de la Santé, et Frédérique Vidal, ministre de la Recherche, tiennent une conférence de presse pour faire le point sur la diffusion du coronavirus 2019-nCoV. Elles détaillent pour le moment le dispositif Reacting, un consortium qui assure en France la coordination de la crise sanitaire et du partage d'informations. Une somme de 500 000 euros a été débloquée pour ses équipes et une autre somme de 2 millions d'euros va piloter des programmes de recherche à plus long terme.

21h23 : Les scientifiques du monde entier étudient le 2019-nCoV sous ses moindres coutures. Mais Donald Trump, lui, pense déjà savoir quand cessera l'épidémie. Selon lui, le virus devrait disparaître "d'ici avril, ou au cours du mois d'avril" car "la chaleur tue en général ce genre de virus". Commentaire de l'Institut américain des maladies infectieuses ? "Tout type de prédiction serait malvenue car il reste énormément d'inconnues".



ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

20h44 : "C'est très réglementé. Il y a des horaires de sortie qui sont prévus, tous les deux ou trois jours, parce qu'ils font un roulement sur tous les ponts du bateau. Donc, en priorité, sortent ces cabines-là par petits groupes masqués, gantés et sous surveillance d'agents sanitaires japonais."

Franceinfo a pu contacter Linda, une passagère française du Diamond Princess, le paquebot placé en quarantaine au large de Yokohama (Japon). Dans cet entretien, elle décrit les mesures sanitaires mises en place à bord.

20h15 : Voici un nouveau point sur l'actualité :

La mère de Vanille, la fillette de 1 an retrouvée morte dimanche, avait planifié l'assassinat de sa fille depuis deux mois, mais "aucun signe" ne laissait penser à un passage à l'acte, a indiqué le procureur de la République d'Angers, lors d'une conférence de presse.

La tempête Ciara a fait au moins trois morts en Europe. En Pologne, une femme et sa fille ont été tuées par une toiture emportée par des rafales de près de 100 km/h. Un homme a été tué dans sa voiture hier après-midi par un arbre sur une autoroute au sud-ouest de Londres. En France, treize départements sont toujours placés en vigilance orange.

Quatre Français, trois passagers et un membre d'équipage, se trouvent à bord du Diamond Princess, ce paquebot de croisière bloqué depuis une semaine dans le port de Yokohama (Japon) et placé en quarantaine au moins jusqu'au 19 février. Un nouveau bilan faisait état de 65 nouveaux cas confirmés de coronavirus 2019-nCoV à bord, portant le total à 135 parmi les 3 700 occupants du navire. On ignore si les quatre Français font partie de ces malades.

• Dix-sept personnes ont été interpellées ce midi après une intrusion au siège de la société BlackRock, a appris franceinfo de source policière. Ces dix-sept personnes, dont quatre sont mineures, sont mises en cause pour "participation à une manifestation non-déclarée", "dégradations volontaires" et "violence volontaire" contre la responsable de sécurité du site.

20h09 : Des images inquiétantes et un air de science-fiction pour ces images de propagande. Le Quotidien du Peuple, organe de presse officiel du Comité central du Parti communiste chinois, a tweeté des images montrant les opérations de "désinfection" de la ville de Wuhan "dans un effort pour contenir la propagation du coronavirus."

18h47 : Bonjour @Grave. Depuis le début de l'épidémie, nous prenons soin d'expliquer que toutes les personnes infectées ne sont pas égales face au virus. Ainsi, l'infection peut être responsable d'une pneumopathie et les cas sévères peuvent nécessiter des soins intensifs, afin de contrôler les fonctions vitales. Il convient d'ajouter que certains profils sont davantage à risques que d'autres, comme les personnes âgées ou celles souffrant de maladies comme le diabète, l'hypertension ou des pathologies coronariennes. Mon collègue Fabien Magnenou expliquait encore tout cela hier, dans cet article.

16h05 : Donc il y a des formes graves, non graves, fatales, létales, banales.... de ce gentil virus ? Quand vous saurez tout avertissez nous.

18h39 : La vidéo la plus improbable du jour nous vient de Chine. L'agence officielle Chine Nouvelle a publié sur Twitter une vidéo montrant des patients atteints par une forme non grave de coronavirus en train de danser, dans un hôpital provisoire du Wuhan, foyer de l'épidémie. "C'est une bonne façon [pour les malades] de faire de l'exercice et de se détendre", précise le média officiel.

15h27 : Le président chinois est apparu pour la première fois en public avec un masque sur le visage. Alors que le bilan de l'épidémie de coronavirus s'est encore alourdi en Chine, dépassant les 900 morts, des images diffusées par la télévision nationale sur les réseaux sociaux ont montré Xi Jinping se laisser prendre la température de l'avant-bras à l'aide d'un thermomètre électronique, un rituel désormais courant dans le pays à l'entrée des lieux publics. Des images tournées à l'occasion d'un déplacement dans un quartier résidentiel de Pékin.

(JU PENG / AFP)

14h50 : "Leur état de santé est parfaitement satisfaisant." Le professeur Christian Chidiac, chef du service des maladies infectieuses et tropicales des Hospices civils de Lyon (HCL), s'est exprimé au sujet des deux patients britanniques infectés par le coronavirus et traités à Lyon. Des nouvelles rassurantes.

17h16 : Voici les principales informations de cette mi-journée, à 14 heures :

La tempête Ciara a soufflé fort dans la nuit d'hier à aujourd'hui sur l'ouest et le nord du pays, avec des rafales de vent allant jusqu'à 160 km/h. Météo France n'a maintenu la vigilance orange que pour treize départements dans son bulletin de 11 heures. Selon Enedis, 90 000 foyers étaient encore privés d'électricité à 13 heures.

Nathalie Stéphan, qui a avoué le meurtre de sa fille Vanille, a déclaré aux enquêteurs qu'elle était "borderline", a appris franceinfo de source judiciaire. Des expertises psychiatriques doivent être menées pour préciser son état mental.



Quatre nouveaux cas de coronavirus 2019-nCoV ont été confirmés en Angleterre, portant le nombre total de cas à huit, ont annoncé les autorités sanitaires britanniques. Ces nouveaux patients ont été testés après avoir tous été en contact avec un patient britannique de retour de Singapouret ayant séjourné en France, en Haute-Savoie, fin janvier.

• Un "réseau de proxénétisme aggravé" d'ampleur nationale a été démantelé dans le Val-d'Oise, a appris ce matin franceinfo dans un communiqué de la gendarmerie. Une enquête de neuf mois a abouti à l'interpellation de onze hommes et à l'identification de 45 prostituées âgées de 17 à 22 ans. Ces jeunes femmes "principalement issues de quartiers défavorisés de la région parisienne" devaient réaliser jusqu'à dix passes par jour et pouvaient être "vendues" à d'autres proxénètes.

14h00 : Environ 65 personnes de plus parmi les passagers et personnels à bord du paquebot Diamond Princess au large de Yokohama (près de Tokyo) ont été testées positives au nouveau coronavirus d'origine chinoise. L'une des passagères, Yardley Wong, a exprimé dans un tweet son "stress et son anxiété. J'ai besoin de pleurer pour évacuer ce stress".

12h34 : Les ministres européens de la Santé vont se réunir en urgence jeudi à Bruxelles pour discuter de mesures contre la propagation du nouveau coronavirus dans l'UE. Les ministres se réuniront en présence d'un représentant de l'OMS à partir de 10 heures et devraient tenter de trouver une approche coordonnée face à cette maladie, dont une trentaine de cas ont été recensés dans l'UE.

12h32 : Le gouvernement britannique vient de classer le coronavirus 2019-nCoV en "menace grave et imminente pour la santé publique." Londres a annoncé quatre nouveaux cas, portant à huit le nombre de personnes atteintes au Royaume-Uni. Désormais, les personnes atteintes de coronavirus peuvent y être mises en quarantaine de force et isolées contre leur volonté si elles constituent une menace pour la santé publique. Suivez notre direct.

12h30 : "Les gens sont très inquiets, certains nous appellent alors qu'ils ne sont pas encore arrivés, depuis l'autoroute : ils veulent savoir si on a des masques, comment cela se passe..."

Dans la station de Haute-Savoie, où cinq cas de contamination par le coronavirus venu de Chine ont été enregistrés, certains touristes s'inquiètent, relève France Bleu Haute-Savoie.

12h16 : Il est midi, l'heure pour moi de vous rappeler les principales informations de cette mi-journée :

La tempête Ciara a soufflé fort dans la nuit d'hier à aujourd'hui sur l'ouest et le nord du pays, avec des rafales de vent allant jusqu'à 160 km/h. Météo France ne maintient la vigilance orange qu'à 13 départements dans son bulletin de 11 heures. La vigilance orange aux vents violents n'est maintenue que pour la Corse-du-Sud et la Haute-Corse, ainsi que pour les Alpes-Maritimes.

Quatre nouveaux cas de coronavirus 2019-nCoV ont été confirmés en Angleterre, portant le nombre total de cas à 8, ont annoncé les autorités sanitaires britanniques. Ces nouveaux patients ont été testés après avoir tous été en contact avec un patient britannique ayant séjourné en France, en Haute-Savoie, à la fin janvier, de retour de Singapour.

Un "réseau de proxénétisme aggravé" d'ampleur nationale a été démantelé dans le Val-d'Oise, a appris ce matin franceinfo dans un communiqué de la gendarmerie. Une enquête de neuf mois a abouti à l'interpellation de 11 hommes et à l'identification de 45 prostituées de 17 à 22 ans. Ces jeunes femmes "principalement issues de quartiers défavorisés de la région parisienne" devaient réaliser jusqu'à 10 passes par jour et pouvaient être "vendues" à d'autres proxénètes.

11h13 : Ces nouveaux patients ont été testés après avoir tous été en contact avec un patient britannique ayant séjourné en France, en Haute-Savoie, à la fin janvier, de retour de Singapour.

11h16 : Quatre nouveaux cas de coronavirus 2019-nCoV ont été confirmés en Angleterre, portant le nombre total de cas à 8, ont annoncé les autorités sanitaires britanniques.

10h23 : Bonjour @Chount2955. Nous répondions, hier déjà à une question dans ce live, sur la situation du coronavirus en Afrique. Aucune personne n'a été diagnostiquée à ce jour sur le continent, mais cela s'explique en partie parce que l'Afrique manque de moyens pour détecter le virus, explique Le Parisien. Selon le CDC (Centre de contrôle et de prévention des maladies africain), 32 cas suspects ont été recensés, mais aucun finalement avéré.

10h17 : Je persiste : pourquoi ne parlez-vous jamais du virus en Afrique ?

09h51 : Il est 10 heures moins 10 et voici les principales informations de la matinée :

La vigilance orange de Météo France a été réduite à 27 départements à 9 heures, alors que la tempête Ciara déferle encore sur une partie du pays. Météo France a mis fin à l'alerte pour l'Aisne, le Calvados, la Loire-Atlantique, le Nord et l'Oise.

Le trafic ferroviaire en Ile-de-France était perturbé lundi en raison du passage de la tempête Ciara, la plupart des lignes du Transilien et du RER étant ralenties, selon la SNCF qui espère un retour à la normale en fin de matinée. La circulation des trains est également "fortement perturbée" dans le grand Est avec de nombreux TER supprimés ou retardés et des lignes interrompues par des arbres s'étant abattus sur les voies.

Environ 60 personnes de plus parmi les passagers et personnels à bord du paquebot Diamond Princess, à Yokohama (près de Tokyo), ont été testées positives au nouveau coronavirus 2019-nCoV d'origine chinoise, ont indiqué lundi les médias japonais.

07h45 : Ce nombre supplémentaire porte aux alentours de 130 le total d'individus contaminés sur ce navire de croisière désormais en quarantaine. Avant que ne soient connus les 60 nouveaux cas, une centaine de passagers et membres d'équipage avaient déjà été hospitalisés.

07h56 : Environ 60 personnes de plus parmi les passagers et personnels à bord du paquebot Diamond Princess, à Yokohama (près de Tokyo), ont été testées positives au nouveau coronavirus d'origine chinoise, ont indiqué lundi les médias japonais.