DIRECT. Coronavirus 2019-nCoV : l'OMS lance un appel de fonds de 613 millions d'euros pour lutter contre l'épidémie

Un dixième de cette somme est destiné à financer "les opérations de l'OMS", et le reste ira "aux pays qui sont particulièrement menacés" par le virus, a indiqué le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Gebreyesus.

Un médecin dans l\'un des deux hôpitaux de fortune de Wuhan, en Chine, le 5 février 2020.
Un médecin dans l'un des deux hôpitaux de fortune de Wuhan, en Chine, le 5 février 2020. (SHUAI CAI / XINHUA / AFP)
Ce qu'il faut savoir

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé, mercredi 5 février, un appel de fonds de 675 millions de dollars (613 millions d'euros) pour lutter contre l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV. "Nous demandons 675 millions de dollars pour financer le plan pour les trois prochains mois. 60 millions de dollars sont destinés à financer les opérations de l'OMS, et le reste est destiné aux pays qui sont particulièrement menacés" par le virus, a déclaré le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Gebreyesus, lors d'une conférence de presse. Suivez la situation en direct sur franceinfo.fr.

Un nourrisson chinois infecté. La présence du nouveau coronavirus a été confirmée chez un nourrisson chinois âgé d'un peu plus de 24 heures, ont rapporté mercredi les médias publics chinois. Le nouveau-né serait un cas de "transmission verticale", à savoir un enfant contaminé par sa mère in utero, à la naissance ou juste après.

 "Une nouvelle dose d'incertitude". La présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a estimé mercredi dans une conférence de presse à Paris que la propagation du nouveau coronavirus chinois apportait une "nouvelle dose d'incertitude" à la croissance économique.

Pas de traitement connu. Interrogée sur les éventuels progrès de plusieurs équipes de médecins à travers le monde, une porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé mercredi lors d'une conférence de presse qu'il n'existait "aucune thérapie efficace contre ce [coronavirus] 2019-nCoV", alors que le bilan frôle les 500 morts en Chine.

Près de 500 morts en Chine. Au moins 490 personnes atteintes du nouveau coronavirus 2019-nCoV sont mortes en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), la plupart à Wuhan et dans sa province du Hubei, selon un bilan officiel publié mercredi. Un bilan qui dépasse largement le nombre de morts enregistré lors de l'épidémie du Sras (349 décès) en 2002-2003. Plus de 24 000 cas de contamination ont été confirmés dans le pays, et près de 200 cas dans le reste du monde.

Le temps est compté. Le monde dispose encore d'une "fenêtre de tir" pour endiguer l'épidémie, a averti l'Organisation mondiale de la santé (OMS) mardi, alors que le bilan s'approche des 500 morts. L'institution a par ailleurs salué les mesures draconiennes mises en place par la Chine.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h55 : Les autorités de la région du Hubei, la plus touchée par l'épidémie de coronavirus, annoncent 70 nouveaux décès, portant le nombre de morts en Chine continentale à 560. Elles recensent également 2 987 nouvelles contaminations.

22h37 : A peu près, mais de façon un peu moins directive. Le ministère des Affaires étrangères n'a pas ordonné aux Français de quitter la Chine, mais "recommande" à ceux qui "n’ont pas de raisons essentielles de rester en Chine de s’éloigner momentanément du pays".

22h08 : Est-il vrai que la France a demandé à tous les Français de quitter la Chine ?

21h45 : Un des six malades du coronavirus en France reçoit depuis ce matin un traitement expérimental, explique un responsable de l'hôpital de la Pitié-Salpétrière à France 2. Tous les autres sont également dans un état stable, mais tous ne sont pas hors de danger : les médecins sont très inquiets pour le patient chinois de 80 ans, également hospitalisé à Paris, qui se trouve en réanimation dans un "état sévère". Le point en vidéo.

20h38 : Des frontières fermées, des liaisons aériennes coupées, des millions d'habitants confinés... La Chine prend des mesures de plus en plus drastiques pour faire face à l'épidémie de coronavirus 2019-nCoV, qui ne faiblit pas. Alice Galopin vous raconte comment le pays s'isole du monde.




(NOEL CELIS / AFP)

20h20 : Faisons un point sur les principales informations du jour :

• Il assure ne pas avoir commis de "fautes". Pendant 1h30, le président de la Fédération française des sports de glace, Didier Gailhaguet, a défendu son travail contre les violences sexuelles et refusé de démissionner.


• Saïd Chabane, président du club de foot d'Angers, a été mis en examen pour "agressions sexuelles aggravées", après la plainte de quatre employées ou ex-employées.



• L'état des six patients contaminés recensés en France est "stable", selon Agnès Buzyn. Au moins 490 personnes atteintes du nouveau coronavirus 2019-nCoV sont mortes en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao). Suivez les dernières informations dans notre direct.

20h19 : Il est 18 heures, voici le point sur l'actualité :

• Il assure ne pas avoir commis de "fautes". Pendant 1h30, le président de la Fédération française des sports de glace, Didier Gailhaguet a défendu son travail contre les violences sexuelles et refusé de démissionner.

• De premiers résultats, portant sur 71% des bureaux de vote, du caucus de l'Iowa sont enfin tombés. Pete Buttigieg est en tête du vote des primaires démocrates dans l'Iowa, selon des chiffres communiqués par le parti démocrate. Voici un portrait de ce candidat surprise.

• Selon le président de la commission d'enquête parlementaire sur l'attaque à la préfecture de police de Paris, "il y a eu une accumulation de signes" en amont de la tuerie et Mickaël Harpon "n'aurait jamais dû rester dans un service aussi sensible". C'est ce qu'a estimé Eric Ciotti ce matin au micro de RTL. Les premières conclusions de cette commission doivent être rendues dans l'après-midi.

• L'état des six patients contaminés recensés en France est "stable", selon Agnès Buzyn. Au moins 490 personnes atteintes du nouveau coronavirus 2019-nCoV sont mortes en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao). Suivez les dernières informations dans notre direct.

17h44 : La présence du nouveau coronavirus a été confirmée chez un nourrisson chinois âgé d'un peu plus de 24 heures, rapportent les médias publics chinois. Selon des experts cités par la télévision publique CCTV, le nouveau-né serait un cas de "transmission verticale", à savoir un enfant contaminé par sa mère in utero, à la naissance ou juste après.

17h33 : Bonjour . Vous êtes nombreux à nous répéter, jour après jour dans les commentaires de ce direct, que le virus 2019-nCov est moins grave que la grippe, qui fait davantage de morts chaque année. En fait, cette comparaison n'a pas grand sens, comme nous l'expliquent des virologues dans cet article que je vous invite à lire. Le taux de létalité de la grippe est par exemple bien inférieur à celui de ce virus.

17h29 : Bonjour Franceinfo, pourriez-vous nous expliquer pourquoi l’OMS va investir plus de 600 millions d’euros pour lutter contre le coronavirus si celui-ci n’est pas si inquiétant que cela ? Pour rappel une simple grippe tue en France plus de 10000 personnes sans que l’OMS pour autant investisse de telles sommes ?

16h41 : Pour lutter contre le virus 2019-nCov, l'OMS lance un appel de fonds de 675 millions de dollars (613,34 millions d'euros). "60 millions de dollars sont destinés à financer les opérations de l'OMS, et le reste est destiné aux pays qui sont particulièrement menacés" par le virus, a déclaré le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Gebreyesus.

16h17 : Le virus 2019-nCov inquiète les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo, prévus cet été. "Nous sommes extrêmement inquiets, dans le sens où l'avancée de l'épidémie pourrait tempérer l'intérêt et l'enthousiasme pour les Jeux", a expliqué Toshiro Muto, patron du comité d'organisation. "J'espère que cela peut être éradiqué aussi vite que possible. Nous planifions de coopérer avec le Comité international olympique (CIO), le Comité international paralympique, le gouvernement et la ville de Tokyo pour affronter cette question", a-t-il ajouté.

15h48 : Une plateforme téléphonique a été mise en place pour répondre aux inquiétudes de la population. France 2 s'est rendu sur place :

(FRANCE 2)

14h15 : "Le coronavirus ajoute une nouvelle dose d'incertitude."

Lors d'une conférence, la patronne de la BCE a confié ses inquiétudes par rapport à l'épidémie.

14h06 : Des rues désertes, un aéroport à l'arrêt... Le New York Times met en ligne des images de drone de la ville de Wuhan, placée en quarantaine depuis le début de l'épidémie.

14h17 : Il est 14 heures, voici le point sur l'actualité :

• Quatre membres du bureau exécutif de la Fédération française des sports de glace ont démissionné hier soir, en plein scandale de violences sexuelles dans le patinage français. Le patron de la Fédération Didier Gailhaguet, dont la ministre Roxana Maracineanu a demandé lundi la démission, doit donner une conférence de presse en début d'après-midi.

• De premiers résultats, portant sur 62% des bureaux de vote, du caucus de l'Iowa sont enfin tombés. Pete Buttigieg est en tête du vote des primaires dans l'Iowa, devançant le sénateur socialiste Bernie Sanders, selon des chiffres communiqués par le parti démocrate.

• Selon le président de la commission d'enquête parlementaire sur l'attaque à la préfecture de police de Paris, "il y a eu une accumulation de signes" en amont de la tuerie et Mickaël Harpon "n'aurait jamais dû rester dans un service aussi sensible". C'est ce qu'a estimé Eric Ciotti ce matin au micro de RTL. Les premières conclusions de cette commission doivent être rendues dans l'après-midi.

• L'état des six patients contaminés recensés en France est "stable", selon Agnès Buzyn. Au moins 490 personnes atteintes du nouveau coronavirus 2019-nCoV sont mortes en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao). Suivez les dernières informations dans notre direct.

12h34 : C'est l'une des nombreuses conséquences de l'épidémie. A Tianjin, près de Pékin, la ligne d'assemblage d'Airbus a été fermée pour une durée indéterminée. "Les restrictions de voyage dans le pays et au niveau international posent des défis logistiques", indique le groupe pour justifier cet arrêt.

12h02 : Il est presque midi, c'est l'heure du point sur l'actu :

• Quatre membres du bureau exécutif de la Fédération française des sports de glace ont démissionné mardi soir, en plein scandale de violences sexuelles dans le patinage français. Le patron de la Fédération Didier Gailhaguet, dont la ministre Roxana Maracineanu a demandé lundi la démission, a indiqué qu'il ne prendrait pas de décision avant la fin de l'inspection diligentée par le ministère des Sports. Il doit donner une conférence de presse en début d'après-midi.

• Selon le président de la commission d'enquête parlementaire sur l'attaque à la préfecture de police de Paris, "il y a eu une accumulation de signes" en amont de la tuerie et Mickaël Harpon "n'aurait jamais dû rester dans un service aussi sensible". C'est ce qu'a estimé Eric Ciotti ce matin au micro de RTL. Les premières conclusions de cette commission doivent être rendues dans l'après-midi.

• L'état des six patients contaminés recensés en France est "stable", selon Agnès Buzyn. Au moins 490 personnes atteintes du nouveau coronavirus 2019-nCoV sont mortes en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), la plupart à Wuhan et dans sa province du Hubei, selon un bilan officiel publié ce matin. Un bilan qui dépasse largement le nombre de morts enregistré lors de l'épidémie du Sras (349 décès) en 2002-2003.

10h59 : Bonjour @Dan ! Merci pour votre question. Cette couverture médiatique s'explique surtout par le fait que le virus est inconnu et que nous n'avons pas de traitement. Le côté exceptionnel, notamment pour la Chine, des mesures préventives prises (villes de 11 millions de personnes confinées, etc.) y participent aussi. Mais évidemment, nous essayons aussi d'être mesurés et de ne pas alarmer pour rien.

10h56 : Bonjour FI, et merci de votre travail.On parle énormément du Coronavirus, et les inquiétudes semblent grandes. Pour autant, 25 000 cas recensés sur une population mondiale de 7,5 milliards... ça fait une proportion de 0,0003% de personnes infectées dans le monde! Qu’est-ce qui explique cette couverture médiatique très importante?

10h51 : Bonjour @Alex. Les symptômes sont similaires à ceux d'une "grippe modérée" : fièvre, toux, difficultés respiratoires. Pour l'instant, la prise en charge des patients consiste à traiter ces symptômes. La durée précise de la maladie avant guérison est inconnue. Des informations que nous avons pu trouver, des patients guéris ont été autorisés à retourner chez eux après 10 à 20 jours d'hospitalisation. J'espère que ces explications vous éclairent !

10h48 : Bonjour, les 6 patients contaminés en France semblent être dans un état stable mais savez-vous combien de temps dure les symptomes du virus car là ça doit faire plus de 10 jours ? Merci.

10h46 : Bah alors , on ne lit pas le live avant de poser sa question ? Regardez juste en dessous !

emma stone smile GIF

10h45 : Bonjour, pas un mot sur le lien entre ET cours du pétrôle ?? aucun impact ?

10h45 : Le coronavirus affecte l'économie. En France, le coronavirus 2019-nCoV fait baisser le prix des carburants. Explications en vidéo.

09h24 : La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific a demandé à ses 27 000 employés de prendre trois semaines de congés sans solde, a annoncé son PDG Augustus Tang, alors que le transporteur fait face aux conséquences de l'épidémie du nouveau coronavirus.

08h57 : Au moins dix personnes sont contaminées à bord d'un navire de croisière au Japon. Les autorités japonaises ont porté à 14 jours la période de quarantaine des quelque 3 700 passagers et membres d'équipage. Plus d'informations.

06h34 : Vous êtes nombreux dans ce direct à nous demander de comparer les chiffres de la grippe saisonnière avec ceux du virus 2019-nCoV. Et si les chiffres sont éloquents (des milliers de morts chaque années pour la grippe contre 6 cas confirmés en France pour le coronavirus), la comparaison n'a pas vraiment de sens selon les experts interviewés par franceinfo. "Ce serait comparer des choux et des carottes, réagit la virologue Astrid Vabret, de l'université de Caen. La grippe est quelque chose qu'on surveille chaque année : il y a un traitement et un vaccin."