"Devant moi il y a le virus et derrière moi il y a le pouvoir chinois" : disparition inquiétante d'un journaliste à Wuhan

Chen Qiushi, journaliste et blogueur, dénonçait les erreurs de Pékin face à l'épidémie de Covid-19. Le jeune homme a disparu à Wuhan depuis le 6 février.

franceinfo

L'épidémie de Covid-19, il la suit de très près. Chen Qiushi, un blogueur chinois, dénonce sur les réseaux sociaux le manque de moyens déployés par les autorités face au coronavirus. "Pas assez de masques, pas assez de combinaisons de protection, et le plus important, pas assez de dépistage et pas assez de diagnostics", dénonçait le jeune homme dans une vidéo. Mais depuis le 6 février, il a disparu. Avocat des droits humains reconverti en journaliste, Chen Qiushi avait pris le dernier train pour Wuhan avant la mise en quarantaine de la ville. Ses vlogs font des millions de vues, mais sont aussi scrutés par la police.

"Je n'ai même pas peur de la mort"

"J'ai peur. Devant moi il y a le virus et derrière moi il y a le pouvoir chinois. Aussi longtemps que je serai dans cette ville, je continuerai à témoigner. Je vais être direct : je vous emmerde ! Je n'ai même pas peur de la mort", déclarait le journaliste le 30 janvier dernier. Cinq jours plus tard, il dénonce les conditions d'accueil des patients dans le parc des expositions de Wuhan transformé en hôpital. Pékin a-t-il voulu réduire au silence Chen Qiushi ? A-t-il été placé en quarantaine forcée comme l'affirme un de ses amis ? Inquiète, sa mère a lancé un appel à l'aide sur les réseaux sociaux.

Chen Qiushi, journaliste et blogueur, dénonçait les erreurs de Pékin face à l\'épidémie de Covid-19. Le jeune homme a disparu à Wuhan depuis le 6 février. 
Chen Qiushi, journaliste et blogueur, dénonçait les erreurs de Pékin face à l'épidémie de Covid-19. Le jeune homme a disparu à Wuhan depuis le 6 février.  (FRANCEINFO)