Deux-Sèvres : vaste campagne de dépistage du coronavirus dans l'école militaire de Saint-Maixent-l'École

Trois personnes ont été testées positives à l'école militaire de Saint-Maixent-l'Ecole (Deux-Sèvres). La préfecture et l'Agence Régionale de Santé mettent en place un dépistage massif.

Les élèves de l\'École Nationale des Sous-Officier d\'Active (ENSOA), à Saint-Maixent-l\'École dans les Deux-Sèvres.
Les élèves de l'École Nationale des Sous-Officier d'Active (ENSOA), à Saint-Maixent-l'École dans les Deux-Sèvres. (NOEMIE GUILLOTIN / RADIO FRANCE)

Plus de 1 800 tests de dépistage du coronavirus vont être réalisés à l'ENSOA, l'école militaire de Saint-Maixent-l'Ecole, dans les Deux-Sèvres, rapporte France Bleu Poitou lundi 25 mai, après la découverte de trois cas au sein de l'établissement.

>> Les dernières informations sur le coronavirus et ses conséquences dans notre direct.

Le premier cas concerne un cadre de l'école militaire. Il a été testé positif le lundi 18 mai. Il "a été en contact avec un membre malade de son foyer", indiquent les autorités. Quarante-quatre personnes ont alors été identifiées comme personnes contacts. À la suite du dépistage proposé, deux autres cas ont été confirmés positifs le 22 mai.

La préfecture et l'ARS précisent qu'un dépistage général de l'ensemble des personnes du site de l'ENSOA débute ce lundi 25 mai. Au total, "1 800 prélèvements seront réalisés sur place avec l’aide des équipes de l’ENSOA et notamment de son centre médical des armées, du centre hospitalier de Niort, du Centre hospitalier universitaire de Poitiers et avec le renfort des infirmiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours", annonce la préfecture. Les résultats définitifs seront connus en fin de semaine.