Désintox. Covid : non, l'agence américaine FDA n'a jamais déclaré que le vaccin tue plus qu'il ne sauve

Publié
Article rédigé par

Sur Twitter, Alexandra Henrion-Caude a attribué à la Food and Drug administration, cette déclaration : « Nous tuons plus de gens que nous n'en sauvons avec ces injections. » Déclaration relayée par les anti-vaccin du monde entier.

Les vaccins contre la Covid publiquement désavoués par l'agence du médicament américaine ? Certains aimeraient beaucoup y croire. Notamment Alexandra Henrion-Caude, généticienne et tête de proue du mouvement anti-vax en France. Sur Twitter, elle a attribué à la FDA, la Food and Drug administration, cette curieuse déclaration : « Nous tuons plus de gens que nous n'en sauvons avec ces injections. » Une déclaration que l'on retrouve dans plusieurs langues sur les réseaux sociaux, relayée par les anti-vaccin du monde entier.

Sauf que l'agence américaine n'a jamais dit ça. Ces propos ont été tenus le 17 septembre dernier, lors d'un comité consultatif sur les vaccins organisé par la FDA. Cette réunion d’experts prévoyait aussi des interventions du public. Ce jour-là, un certain Steve Kirsch, à la tête d'une association promouvant les traitements alternatifs à la Covid, prend la parole. C'est lui qui, insistant sur la dangerosité du vaccin, formule cette phrase. Une position qui n'engage donc absolument pas l'agence américaine.

Lors de son intervention, Steve Kirsch s'appuie sur un rapport d'efficacité du vaccin qui dénombrerait, dit-il, « 20 morts dans le groupe vacciné, contre 14 dans le groupe placebo ». Sous-entendu : les gens vaccinés meurent davantage que les non-vaccinés.

Mais ce qu'il oublie de dire, c'est qu'après six mois d'essai, on a proposé à ceux qui avaient reçu le placebo de se faire vacciner pour de vrai. La plupart d'entre eux ont accepté. Résultat : le groupe de personnes vaccinées est devenu bien plus important que celui des non-vaccinés. Il n'est donc pas illogique qu'en proportion, davantage de décès surviennent au sein d'un grand groupe de personnes. Sans que cela ait de lien avec l'injection.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.