Des ateliers de rigologie pour redonner le sourire aux résidents d'un Ehpad de Privas, en Ardèche

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que la crise sanitaire a laissé des traces dans les Ehpad, certains établissements offrent à leurs résidents des ateliers pour réapprendre à rire. Une activité qui leur fait beaucoup de bien. #IlsOntLaSolution

La vie reprend dans les maisons de retraite et il y a de l'ambiance dans cet Ehapd de Privas, en Ardèche. Une fois par semaine, les résidents se fendent la poire... pour avoir la pêche. Une heure de franche rigolade grâce à un atelier de rigologie offert par la commune. Une thérapie par le rire, loin des cours de tricots et des puzzles, qui réveille la dopamine et l’ocytocine, les hormones du bonheur. « C’est naturel pour les enfants, ça l’est un peu moins quand on grandit parce qu’on se met des barrières et qu’on a moins envie de rire. Retrouver tout cela, ça permet de se lâcher et cela fait du bien » assure Sandrine Legros-Fernandez, animatrice de l'atelier "rigologie". 

Réapprendre à détendre les zygomatiques 

Un bienfait physique et psychologique que l’on apprend ici à retrouver grâce à des jeux de mimes et des chants. Les pensionnaires en redemandent après ces périodes de confinements particulièrement difficiles à vivre. « On a bien ri aujourd’hui, on est resté tellement longtemps enfermés, ça nous change, ça nous fait beaucoup de bien » confirme Gilberte, 87 ans. Un moment précieux pour ces résidents qui, avec ces ateliers, reprennent la vie en collectivité mise entre parenthèse pendant plus d’un an. Un retour à la vie d’avant, l’espace d’une heure, qui fait du bien à tout le monde, aux résidents comme au personnel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.