Cet article date de plus d'un an.

Dépistage Covid-19 : les tests se multiplient

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Dépistage Covid-19 : les tests se multiplient
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Selon le dernier décompte des autorités sanitaires jeudi 5 mars, on recense 423 contaminations en France. S'il y a de plus en plus de cas, c'est parce que les dépistages s'intensifient.

Devant un hôpital de Créteil (Val-de-Marne), les patients possiblement contaminés sont conduits sous des tentes. Pour le vérifier, ils vont subir un prélèvement à l'aide d'un coton-tige dans la narine. "Quand je suis prêt, j'attends dans un box de consultations pour que l'infirmier d'accueil amène un patient à dépister", explique le Professeur William Vindrios à l'hôpital Henri-Mondor.

Les dépistages sont plus nombreux

Ces derniers jours, le rythme des dépistages s'accélère. Près de 90 personnes vont être testées vendredi 6 mars. "Au début de la semaine, nous avons testé cinq échantillons. Puis avant hier (mercredi 4 mars), nous sommes passés à 36 dont cinq se sont révélés positifs, hier (jeudi 5 mars), 54 tests ont été réalisés dont deux positifs", précise le Professeur Jean-Michel Pawlotsky, chef de pôle biologie-pathologie à l'hôpital Henri-Mondor. Les analyses se font dans l'un des 45 laboratoires équipés pour étudier les virus émergents.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.