Sécurité sociale : des renforts pour détecter les cas contacts

2 000 personnes vont être recrutées pour casser les chaines de contaminations. 

France 2

Elles seront chargées de renforcer les équipes chargés de contacter les cas positifs et repérer les cas contacts. L’ensemble de la procédure est effectuée par téléphone. "On cherche surtout à rappeler les consignes, l’isolement pendant 7 jours, les règles sanitaires, et répondre également a leurs questions", explique Fabienne Gien, enquêtrice sanitaire de l’Assurance maladie de Dijon, en Côte-d’Or. 

Boom des appels

Au mois de juillet, ces enquêteurs contactaient une dizaine de personnes par jour. Depuis le milieu du mois d’août, ils prennent 50 à 90 appels par jour. Une augmentation due à la montée en flèche du dépistage et au rebond de l’épidémie. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 1 000 cas positifs et 3 500 cas contacts ont en effet été diagnostiqués pour la seule semaine de la rentrée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une plateforme de \"contcat tracing\" de la Caisse primaire d\'Assurance maladie du Bas-Rhin à Strasbourg.
Une plateforme de "contcat tracing" de la Caisse primaire d'Assurance maladie du Bas-Rhin à Strasbourg. (FREDERICK FLORIN / AFP)