Prise de température, désinfection du plateau, équipe masquée sauf les acteurs : les tournages reprennent entre liberté de jeu et contraintes sanitaires

Le palais Brongniart accueillait cette semaine le tournage d'une série produite par TF1. La production a mis en place un protocole sanitaire et suspendra toute activité au premier cas détecté.

Le tournage d\'une série TF1  au palais Brongniart, à Paris.
Le tournage d'une série TF1  au palais Brongniart, à Paris. (MANON MELLA / FRANCEINFO)

Le cinéma français fait partie des secteurs les plus durement touchés par la crise du coronavirus. La fréquentation des salles redémarre tout doucement et de nombreux films ont été reportés ou carrément annulés, des scenarios ont même dûs être réécrits. Depuis la mi-juillet les tournages reprennent progressivement mais à certaines conditions. À Paris, par exemple, le palais Brongniart accueillait cette semaine les équipes d'une série produite pour TF1.

Devant la caméra, le Covid n'existe plus

Le pas de la porte du Palais à peine franchi, un contrôle de la température s'impose : "36,3°, c'est très bien, vous avez une bonne température, vous pouvez rester parmi nous", annonce dans un sourire Dieynaba, infirmière. "On prend la température de tout le monde, je vérifie aussi qu'ils ont un masque pendant le tournage."

S'il y a une personne qui a de la fièvre, on l'envoie faire un test et si le résultat est négatif, elle peut revenir.Dieynaba, infirmièreà franceinfo

Gel hydroalcoolique à l'entrée, distribution de masques : c'est désormais une routine pour la trentaine de personnes qui travaillent sur ce tournage. Abderezak, agent d'entretien, est aussi là, continuellement, pour tout désinfecter : "Tout ce qui va être poignées, je vais aussi m'occuper du gel hydroalcoolique. Tous les points de contact possibles. Une fois que le plateau est vide, je vais désinfecter toutes les pièces, les chaises, les murs, les poignées de portes." 

Tout l\'équipement du tournage de la série TF1 est désinfecté au palais Brongniart.
Tout l'équipement du tournage de la série TF1 est désinfecté au palais Brongniart. (MANON MELLA / FRANCEINFO)

Pendant le tournage, derrière les caméras, les lumières et les micros, tout le monde porte un masque. "Quand il fait chaud, c'est un peu dur quand même, confie Vincent, premier assistant plateau. On a du mal, surtout quand on est tous proches les uns des autres et il y a les projecteurs, c'est un peu difficile." De l'autre côté de la caméra, le Covid n'existe plus. Les comédiens se comportent normalement, pas question de ne plus représenter le contact ou de réécrire des scènes. Ici, on préfère tester les comédiens et les figurants. 

Créer une bulle pour les comédiens non masqués

"On est très vigilants sur le fait que tous les techniciens portent des masques pour créer une bulle autour des comédiens qui, eux, ne portent pas de masque, explique Frédéric Lary, directeur de production. Pour le moment, ça marche. On n'a pas de cas, donc on peut dire que ça marche. Si on devait en avoir un, on s'arrêterait immédiatement." Ces contraintes sont acceptées avec le sourire tant que cela permet de travailler.

C'est l'intérêt de tout le monde de respecter tout ce qu'on a mis en place. Si on ne le fait pas, on arrêtera les tournages.Frédéric Lary, producteur pour la télévisionà franceinfo

Les syndicats et les directions de la production du cinéma ont publié un guide des préconisations sanitaires à adopter sur les tournages. Il énumère des solutions possibles, que chacun décide d'adopter ou non. Quant aux baisers de cinéma, les professionnels promettent que ce n'est pas fini.