Pérou : face au coronavirus, les contrôles de police se multiplient

Depuis quelques jours, le Pérou est devenu le pays avec le plus grand nombre de morts par habitant, à cause du coronavirus.

France 2

Les contrôles de police sont radicaux au Pérou, afin de limiter la propagation du coronavirus. Depuis quelques jours, le pays possède le plus grand nombre de morts par habitant, dû au Covid-19. Plusieurs rassemblements, tels que des mariages et des enterrements, ont été stoppés nets. Les policiers arrivent parfois en plein milieu des funérailles, afin de faire sortir les proches des défunts, arrêtés pour avoir enfreint le confinement.

Des bars illégaux

Rien n’y fera, pas même les protestations du prêtre lui-même. La police ne veut rien entendre, dans ce pays qui a le taux de mortalité dû au Covid-19 le plus haut au monde. Des opérations sont effectuées, notamment dans les bars clandestins, où des dizaines de personnes se sont réunies, en toute illégalité. Le président péruvien, Martin Vizcarra, déplore ces rassemblements festifs illégaux : "Il y a des gens pour qui les mesures entrent par une oreille et sortent par l’autre."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des médecins rendent visite, le 11 juin 2020, à un malade du Covid-19 dans une banlieue de Lima, au Pérou, désormais un des 10 pays au monde comptant le plus de cas confirmés du virus.
Des médecins rendent visite, le 11 juin 2020, à un malade du Covid-19 dans une banlieue de Lima, au Pérou, désormais un des 10 pays au monde comptant le plus de cas confirmés du virus. (ERNESTO BENAVIDES / AFP)