#OnVousRépond Retour en classe, voyages, examens... Les réponses à vos questions sur l'assouplissement des restrictions

Au lendemain des annonces du gouvernement, franceinfo a répondu aux questions des internautes. Quelques points évoqués en conférence de presse par Jean Castex ont ainsi été précisés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 5 min.
Un homme télétravaille depuis sa chambre à Paris, le 8 avril 2021. (MYRIAM TIRLER / HANS LUCAS)

Nouvelle étape après trois semaines de reconfinement. Le Premier ministre Jean Castex, accompagné des ministres de l'Intérieur, de l'Education et de la Santé, a tenu jeudi 22 avril une conférence de presse pour évoquer la situation des semaines à venir. Il a notamment confirmé la réouverture des écoles maternelles et primaires dès le 26 avril et l'assouplissement des restrictions de déplacement à compter du 3 mai. Vous avez été nombreux à nous poser des questions sur ces sujets. Voici nos réponses.

>> Covid-19 : suivez notre direct au lendemain des annonces du gouvernement

Le couvre-feu est-il levé ?

A partir du 3 mai, les restrictions de déplacement en journée seront levées. Vous pourrez donc vous rendre à plus de 10 km de votre domicile sans motif impérieux. Mais le couvre-feu est "maintenu jusqu'à nouvel ordre". "Nous verrons à la mi-mai, étape suivante, où en sera la situation épidémique", a déclaré le chef du gouvernement jeudi soir. Concernant, l'interdiction des rassemblements en extérieur de plus de six personnes, l'exécutif n'a pour l'instant pas annoncé de changement.

Le télétravail reste-t-il la règle ?

Oui, aucun changement n'a pour l'instant été annoncé concernant le télétravail, mais la question devrait prochainement être tranchée, a fait savoir Elisabeth Borne lors d'une interview sur LCI vendredi. La ministre du Travail va réunir lundi les organisations patronales et syndicales pour "faire évoluer les règles à partir de la mi-mai".

Les épreuves du bac de français sont-elles maintenues en présentiel pour les premières ? 

Oui, les épreuves du baccalauréat sont maintenues en l'état, tout comme les épreuves de philosophie et le grand oral, a confirmé le ministère de l'Education à franceinfo. Toutefois, si la situation épidémique venait à empirer, le ministère pourrait revenir sur ces modalités, prévient-il.

Les crèches vont-elles rouvrir lundi ?

Oui, les crèches vont bien rouvrir lundi 26 avril, en même temps que les écoles maternelles et élémentaires.

Comment le principe de fermeture des classes va-t-il s'appliquer dans les lycées où les élèves sont parfois dans "quatre classes" ?

C'est un casse-tête qui complique depuis plusieurs mois la tâche des établissements scolaires et des autorités sanitaires. Depuis la réforme du baccalauréat, le principe de classe unique n'existe plus pour les lycéens de la filière générale. Ces derniers peuvent ainsi se retrouver dans plusieurs groupes d'élèves pour suivre leurs enseignements de tronc commun et leurs spécialités. Dès lors, que faire en cas d'une suspicion de cas de Covid-19 dans un de ces groupes ? 

Interrogé à ce sujet par franceinfo, le ministère de l'Education répond qu'à partir du 3 mai, date de la reprise en présentiel des lycéens, la détection d'un cas positif entraînera la fermeture du "groupe classe" principal de l'élève et "l'analyse approfondie des contacts réalisés dans le cadre des enseignements de spécialité". Si l'élève testé positif a assisté pendant sa période d'incubation à des cours en présentiel d'une spécialité, alors ce groupe sera également mis en éviction.

Les cours reprennent-ils en demi-jauge ou en demi-groupe dans les lycées ?

La règle annoncée par Jean-Michel Blanquer jeudi est que les cours reprennent en demi-jauge pour l'ensemble des lycéens de France, mais aussi pour certains élèves de 4e et de 3e. Il s'agit en l'ocurrence ceux scolarisés dans l'un des quinze départements les plus touchés par l'épidémie : l'Aisne, les Bouches-du-Rhône, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Loire, le Nord, l'Oise, Paris, le Rhône, la Sarthe, la Seine-et-Marne, la Seine-Saint-Denis, le Val-d'Oise, le Val-de-Marne et les Yvelines.

L'objectif est que seule la moitié des élèves soient présents en même temps. Mais attention au lexique : demi-jauge ne signifie pas forcément demi-groupe ! En effet, l'application de cette mesure diffère selon les établissements scolaires : certains préfèrent diviser les classes en demi-groupes tandis que d'autres alternent la venue en présentiel de classes entières.

Je suis étudiante en classe préparatoire. Vais-je reprendre les cours en demi-jauge comme les lycéens ?

Si votre classe préparatoire est intégrée à un lycée, vous serez soumise aux mêmes règles que les lycéens et vous reprendrez effectivement les cours en demi-jauge, a fait savoir le ministère de l'Education à franceinfo.

Je suis étudiant, j'ai des examens en présentiel prévus dans les prochains mois. Vont-ils avoir lieu ?

Les concours prévus se passeront bien en présentiel, a déclaré le ministre Jean-Michel Blanquer jeudi soir. Les partiels se feront en juin, précisait aussi la présentation du ministre de l'Education en conférence de presse. Quant aux examens prévus en présentiel en mai, le gouvernement n'a pas précisé s'ils étaient maintenus ou reportés. Interrogé sur ce point, le ministère de l'Enseignement supérieur n'a pas encore répondu à nos sollicitations.

J'ai passé les trois dernières semaines avec mes enfants dans une autre région : puis-je rentrer avec eux à mon domicile avant leur rentrée ?

Comme lors du week-end de Pâques, une tolérance sera accordée pour "ramener les enfants dans les classes" et les "rescolariser" à partir du lundi 26 avril, a fait savoir le ministre de l'Intérieur lors de la conférence de presse. Les personnes qui souhaitent récupérer leurs enfants laissés chez leurs grands-parents pour les vacances scolaires ou encore retrouver leur domicile avant la rentrée des classes pourront le faire, mais les familles devront être en mesure de justifier ces motifs de déplacement, a prévenu Gérald Darmanin.

Pourrai-je me rendre dans un autre pays pour faire du tourisme à partir du 3 mai ?

Difficile de vous répondre pour l'instant. Les restrictions de déplacement seront bien levées à la date du 3 mai, mais le gouvernement n'a pas précisé si les voyages touristiques à l'étranger seraient pour autant autorisés. Sur le site du ministère de l'Intérieur, un document mis à jour le 22 avril stipule qu'actuellement, les "voyages internationaux, quelle que soit la destination, ne sont (...) autorisés qu'en cas de nécessité impérieuse ou professionnelle". Sollicité par franceinfo, le ministère de l'Intérieur n'a pas encore confirmé ou infirmé si cela serait toujours le cas après le 3 mai.

Quelles sont les personnes en situation d'obésité qui seront concernées par l'élargissement de la vaccination ?

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé jeudi la possibilité de "démarrer d'ici la mi-mai" la vaccination des personnes de moins de 50 ans souffrant d'obésité sévère, qui présentent donc un risque accru de forme grave de Covid-19, mais ne sont pas encore éligibles à la vaccination. Il a expliqué avoir "saisi les comités scientifiques" à ce sujet. Seraient donc concernées les personnes ayant un IMC supérieur à 35.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.