Musique : de nombreuses incertitudes liées au Covid-19 pour les festivals de l'été

Publié Mis à jour
Musique : de nombreuses incertitudes liées au Covid-19 pour les festivals de l'été
FRANCE 2
Article rédigé par
E.Cornet, T.Paga, M.Beaudouin, M.Marini - France 2
France Télévisions

Les festivals résisteront-ils au Covid et au protocole sanitaire cet été ? Certains, comme les Solidays ou les Eurockéennes de Belfort (Territoire de Belfort), ont déjà jeté l'éponge, quand d'autres ont choisi de maintenir le rendez-vous. 

Chaque année à la mi-juillet, dans un champ du Finistère, le plus gros festival de musique de France bat son plein. Les Vieilles Charrues sont une institution, depuis près de trente ans. "Chaque année, on accueille à peu près 300 000 personnes, 70 000 personnes par soir", assure Jérôme Théhorel, directeur du festival. Or, cette année, seulement 5 000 spectateurs sont attendus par soir. Mais pour le patron, pas question d'annuler une deuxième année consécutive. "On a décidé de tenter le pari pour plein de raisons : on en a envie, on en a besoin", assure-t-il.

Pass sanitaire et jauge sévère

De nombreux festivals ont pourtant jeté l'éponge, découragés par le flou artistique qui entoure les directives gouvernementales. Par exemple, le pass sanitaire doit conditionner l'accès au site. Le spectateur devra présenter un test Covid négatif ou s'être fait vacciner. La jauge est également un élément crucial : 5 000 personnes maximum, masquées et assises, et uniquement dans de très grands espaces. La plupart des lieux perdent donc près des deux tiers de leur capacité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.