Mayenne : les habitants se sentent stigmatisés

Le président du conseil départemental accuse l’Agence régionale de santé de stigmatiser les habitants en publiant des chiffres alarmistes. Une politique qui a des conséquences nettes sur le tourisme dans le département. 

France 2

L’impression est unanime sur le marché de Laval (Mayenne) : depuis plusieurs semaines, avec la hausse des cas positifs dans le département, les Mayennais se sentent stigmatisés. "Il y a des cas positifs qui se révèlent en masse, mais ça ne veut pas dire qu’on est des pestiférés", raconte une habitante. Le tourisme a chuté dans le département ces derniers jours et les automobilistes mayennais changent leurs plaques d’immatriculation pour ne pas être pris à parti sur leurs lieux de vacances. 

Tous les professionnels du tourisme sont touchés

En conséquence de cette mauvaise image, une chute de la fréquentation a été observée. Tous les professionnels du tourisme sont touchés. Une auberge locale a par exemple subi une baisse de 20% de son activité. "Il y a des trous partout, la semaine prochaine on n’a aucune réservation", détaille Sonia Couanon, la gérante. Les touristes sont encore trop inquiets. Pour le président du conseil départemental, le problème vient de la politique menée par l’Agence régionale de santé. 

Le JT
Les autres sujets du JT
À Laval, le port du masque est déjà obligatoire dans les rues du centre-ville.
À Laval, le port du masque est déjà obligatoire dans les rues du centre-ville. (MORGANE HEUCLIN-REFFAIT / FRANCE-BLEU MAYENNE)