Israël : vers un reconfinement général ?

La perspective d'une deuxième vague de coronavirus inquiète de nombreux pays. En Israël, le doute n'est plus permis : le nombre de cas est nettement plus important qu'au printemps. Un millier de personnes sont testées positives chaque jour. 

France 2

À l'entrée du marché central de Jérusalem, l'ambiance n'est pas à la fête. Les habitants se sont habitués au port du masque obligatoire et à la prise de température. Mais cela n'a pas suffi à enrayer la propagation du virus. Israël décèle chaque plus de 1000 nouveaux cas. Un taux qui, rapporté au nombre d'habitants, se rapproche de celui des Etats-Unis. "Le problème c'est que personne ne comprend plus rien à ce qui se passe, et je crois bien que ceux qui nous dirigent n'y comprennent rien non plus", peste un habitant interrogé sur le marché central. 

Une forte progression du taux de chômage

"Nous sommes à deux doigts de réimposer un confinement général", affirmait lundi 6 juillet le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, qui a ordonné la fermeture des piscines, des salles de sport, des boîtes de nuit et des bars, mais pas celle des restaurants. Ceux qui restent ouverts risquent fort malgré tout de devoir mettre la clé sous la porte. En quelques mois, le taux de chômage est passé de 4 à 21% de la population et beaucoup de personnes se sentent abandonnées face à la crise économique. "Dans le monde entier, des gens reçoivent des aides de leur gouvernement et ici on ne voit rien venir. Qu'on nous donne l'argent qui nous revient. C'est une honte pour notre pays", fustige une Israélienne à la sortie d'un magasin. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La perspective d\'une deuxième vague de coronavirus inquiète de nombreux pays. En Israël, le doute n\'est plus permis : le nombre de cas est nettement plus important qu\'au printemps. Un millier de personnes sont testées positives chaque jour. 
La perspective d'une deuxième vague de coronavirus inquiète de nombreux pays. En Israël, le doute n'est plus permis : le nombre de cas est nettement plus important qu'au printemps. Un millier de personnes sont testées positives chaque jour.  (FRANCE 2)