Déconfinement : en terrasse ou au cinéma, la France profite d'un premier souffle de liberté

Malgré les averses, voire la grêle qui ont arrosé une partie de la France, les terrasses ont retrouvé leur clientèle.

Les clients d\'un café en terrasse, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 19 mai 2021.
Les clients d'un café en terrasse, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 19 mai 2021. (NICOLAS TUCAT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Des rires en terrasse, une séance de cinéma ou une visite au musée... Après six mois de fermeture et un hiver gâché par le Covid-19, la France a retrouvé mercredi 19 mai une partie de ses loisirs et un peu de liberté, sur fond de recul de l'épidémie. Malgré les averses, voire la grêle, qui ont arrosé une partie de la France, les terrasses ont retrouvé leur clientèle, et les cinémas leurs spectateurs. La Fédération nationale des cinémas français table sur 200 000 entrées, soit le double d'un mercredi normal. Les commerces peuvent aussi remonter leur rideau mais dans la limite d'un client pour 8 m2. 

La décrue de l'épidémie se poursuit. Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation a poursuivi sa baisse, mercredi, selon les chiffres de Santé publique France. Il passe sous la barre des 4 000, à 3 862. Au plus bas depuis la fin octobre 2020, le nombre d'hospitalisations dans son ensemble continue également de décroître, passant à 21 347, contre 22 058 la veille.

  Une toile pour le chef du gouvernement. Jean Castex a assisté à la projection du film Slalom dans un cinéma parisien, mercredi 19 mai, au premier jour de la réouverture des salles. Le Premier ministre, accompagné de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a exprimé sa "fierté" d'avoir soutenu les exploitants de salles. Le président de la Fédération nationale des cinémas français, Richard Patry, a expliqué à Jean Castex que, sur l'ensemble de l'Hexagone, "on pense qu'on va faire 200 000 entrées (mercredi), soit deux fois plus qu'un mercredi traditionnel : les Français ont formidablement envie de retourner au ciné"

  Les discothèques s'estiment victimes de "discrimination". Au premier jour de la phase 2 du déconfinement, mercredi, certains attendent toujours leur tour. S'estimant victimes de "discrimination", des représentants des discothèques ont plaidé leur cause, mercredi 19 mai, devant le Conseil d'Etat, pour que ces établissements soient intégrés "en urgence" au plan du gouvernement et puissent rouvrir le 30 juin. La décision est attendue en début de semaine prochaine. 

La "page du Covid-19" tournée en fin d'année ? Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a esquissé un horizon à partir duquel il sera possible de "tourner la page du Covid-19" : "Je pense qu'en novembre ou décembre, au cœur de l'automne ou à l'approche de l'hiver, s'il n'y a pas eu de nouveaux variants (...), parce que nous aurons suffisamment vacciné et que nous ne voyons pas émerger de vague épidémique, alors nous pourrons véritablement considérer que la pandémie est derrière nous", a-t-il déclaré, mercredi, sur LCI. 

Le gouvernement en terrasse. Comme Emmanuel Macron, qui a profité d'un café tout en rappelant qu'il faut "rester prudent" même si les chiffres de l'épidémie "sont bien orientés", Jean Castex et plusieurs ministres se sont installés en terrasse, dans la matinée, pour saluer le premier jour de la deuxième étape du déconfinement. Tous ont tenu à le faire savoir sur les réseaux sociaux.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h39 : Le gouvernement britannique a lancé aujourd'hui des essais cliniques sur la réponse immunitaire engendrée par une troisième dose de vaccin anti-Covid-19. Présentés comme les premiers dans le monde, ces essais vise à anticiper une campagne de rappels à l'automne, afin de préserver les effets positifs de la campagne vaccinale en cours. On explique tout cela dans notre article.

23h33 : "On a perdu des collaborateurs qui au fil du temps se sont lassés d'attendre. Après sept mois, certains ont changé carrément de voie et ont préféré changer de métier".

Alors que les terrasses sont rouvertes depuis aujourd'hui, le secteur de la restauration doit faire face à un manque de main d'oeuvre. Une situation nouvelle à laquelle il faut se préparer explique le chef étoilé, Jean-Jacques Brendel à Riquewihr à France 3 Grand Est.

23h07 : Or, plusieurs pays, qui comptent sur la manne touristique pour redresser leurs économies mises à mal par le virus, ont déjà commencé à mettre en place leurs propres pass sanitaires. Le pass sanitaire européenne figure donc au menu du sommet des dirigeants programmé pour lundi et mardi prochains à Bruxelles. Un éventuel accord devra être approuvé par le Parlement, dont la plénière est prévue pour se dérouler du 7 au 10 juin à Strasbourg.

23h06 : Bonsoir @Cabotan. Difficile de vous répondre pour l'instant. Nous savons surtout que les 27 n'arrivent pas à se mettre d'accord sur les modalités de ce futur pass sanitaire. D'ailleurs, une troisième séance de négociations entre les eurodéputés et les Etats membres s'est achevée hier soir sans accord. Les Etats membres veulent notammant se réserver la possibilité d'imposer aux détenteurs de certificats sanitaires des mesures restrictives supplémentaires, comme une quarantaine, s'ils le jugent nécessaire. Tandis que les eurodéputés jugent "inacceptables" ces restrictions à la libre circulation.

23h06 : Bonsoir, que sait-on du pass sanitaire européen à venir ? Pourra-t-on voyager au sein de l’UE dès le jour de sa seconde dose de vaccin par ex. ou seulement après un délai après vaccination ?

22h48 : Si la situation sanitaire le permet, la troisième étape du déconfinement débutera le 9 juin. Les Français devraient bénéficier de libertés supplémentaires. Lesquelles ? On vous dit tout ici.

22h32 : Quand allons-nous pouvoir enfin "tourner la page" du Covid-19 ? Pour Olivier Véran, si de nouveaux variants qui contournent la vaccination n'ont pas émergé, les Français peuvent se préparer à retrouver la vie sans pandémie en "novembre ou décembre" prochains. Le ministre de la Santé s'exprimait sur LCI plus tôt dans la journée.

22h19 : Place Jean Jaurès à Saint-Etienne ... il va falloir rappeler les règles d’occupation des terrasses aux restaurateurs ! Et à lire l’heure aux citoyens...

22h22 : A 21 heures, les policiers se sont chargés de déloger les clients installés place de la Contrescarpe, à Paris, montre le journaliste de Brut Rémy Buisine, sur Twitter. A Rennes, la foule a été dispersée par les forces de l'ordre à coup de gaz lacrymogène, rapporte France bleu Armorique.

22h16 : L'Afrique manque de vaccins contre le Covid-19. Dans une déclaration adoptée à l'unanimité, le Conseil de sécurité "invite les pays développés et tous ceux qui peuvent le faire à accélérer le don de doses de vaccins sûrs et efficaces aux pays africains qui en ont besoin", précise le texte.

22h09 : A Tours place plume, les terrasses dont ouvertes et la foule a pris place sans aucun respect des règles de distanciation.Ce sont principalement des jeunes n'ayant pas eu j'imagine accès au vaccin !!!Ne va t'on pas droit vers une quatrième vague.

22h09 : Certains se croient déjà au 9 juin.....compliqué le respect du couvre-feu ce soir à Paris....

22h08 : Énorme bazar dans le 18ème . Fête sauvage dans la rue avec une centaine de personnes, les bars qui continuent de servir à quasi 22h. Les gens qui urinent entre les voitures, jètent leur gobelet par terre. J’ai vraiment honte.

22h08 : A partir de ce soir, le couvre-feu était fixé à 21 heures et les terrasses ouvertes. Dans les commentaires, certains d'entre vous déplorent le comportement des fêtards.

22h04 : A ce jour, 21,1 millions de personnes ont reçu au moins leur première injection, ce qui représente 31,5% de la population. 14,7% de la population française (9,87 millions de personnes) est totalement vacciné.

22h02 : Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse : Santé publique France en compte 704 ces dernières 24 heures et 4789 sur les sept derniers jours.


21h59 : Voici les chiffres du Covid-19 des dernières 24 heures : on compte 19 050 nouveaux cas recensés par Santé publique France lors des dernières 24 heures, soit 13 676 par jour en moyenne sur les sept derniers jours.

21h56 : Décision attendue en début de semaine prochaine. Contraints de rester fermés et s'estimant victimes de "discrimination", des exploitants de discothèques ont plaidé leur cause et fait entendre leur détresse aujourd'hui devant le Conseil d'Etat. On vous parle ici de leurs revendications. Une discothèque privée de fêtards à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 20 novembre 2020. (MAXPPP)(MAXPPP)

21h31 : Les apéros en terrasse se retrouvent également une de Libération demain. "Après la pluie, le bon temps", titre le quotidien.

21h29 : De Paris à Marseille (Bouches-du-Rhône), de Dunkerque (Nord) à Juan-Les-Pins (Alpes-Maritimes), les Français ont retrouvé la joie et la convivialité d'un moment en terrasse. À Toulouse (Haute-Garonne), certains habitants ont même parlé de "terrasso-thérapie". Voici le petit tour de France du déconfinement réalisé par nos confrères de France 2.


21h08 : Bonsoir @domdom Depuis fin avril, le "pass sanitaire" est en phase d'expérimentation pour les vols à destination de la Corse. L'application française de traçage des malades du Covid-19 TousAntiCovid intègre donc désormais un carnet permettant de prouver le résultat négatif d'un test de détection du virus responsable du Covid-19, à présenter avant l'embarquement.

21h08 : Bonjour franceinfo. Avez vous des infos sur le pass sanitaire ?Est-ce ce que j'en ai besoin pour aller en Corse en avion?Merci pour votre travail.

20h30 : #Terrasse après déconfinement : nom féminin, lieu extérieur auquel on ne peut pas accéder compte tenu de l'affluence 😳À 18 heures : une heure de queue pour accéder à notre bar habituel 😎😱

20h30 : Je trouve que c'est bien s'il y a du monde sur les terrasses/dans les commerces/musées/cinémas car il faut aider les secteurs touchés. Cela n'est pas incompatible avec le respect des gestes barrières. Les prévisions météorologiques étant incertaines pour aujourd'hui, nous avons attendu ce midi avant d'appeler pour réserver pour ce soir dans un petit restaurant près de chez nous car finalement nous avons du soleil. Résultat : terrasse complète. Tant mieux !

20h29 : Trop bon de se faire un petit resto même s'il fait 12 °C à La Rochelle. On voit la joie dans le regard des passants, des serveurs... Tout le monde profite. En espérant que cela dure, dure, dure...

20h15 : Dans les commentaires, vous continuez de partager avec nous cette première journée (presque) déconfinée.

20h31 : Déjà l'heure de faire un nouveau point sur l'actualité de ce mercredi 19 mai :

#FOOT Monaco et le PSG s'affrontent à partir de 21h05 en finale de la Coupe de France. Une affiche cinq étoiles à suivre sur France 2, ainsi que dans notre direct.

Jour de réouverture après des mois de restrictions. Les terrasses, cinémas ou encore les musées ont pu rouvrir ce matin, pour le début de la deuxième étape du déconfinement en France. Suivez notre direct.

#POLICE Plusieurs milliers de policiers (35 000 selon les organisateurs) se sont rassemblés en début d'après-midi devant l'Assemblée nationale, à Paris, pour réclamer davantage de sévérité pour "les agresseurs des forces de l'ordre". Nombre de personnalités politiques, dont le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, étaient présentes à leurs côtés.

#ISRAEL Les Etats-Unis "ne soutiendront pas des actions qui sapent les efforts en faveur d'une désescalade" au Proche-Orient, affirme la mission diplomatique américaine à l'ONU, en réaction au projet français d'une résolution au Conseil de sécurité appelant à une "cessation des hostilités". Suivez notre direct.

20h05 : Quid des voyages intra-européens ? Sur ce point, l'UE peine à progresser dans la mise en place du certificat sanitaire commun, censé être opérationnel avant la fin juin, pour faciliter les déplacements. Ce document doit permettre à son détenteur d'attester qu'il a été vacciné contre le Covid-19, qu'il a passé un test négatif ou qu'il est immunisé après avoir été contaminé. Mais les discussions achoppent notamment sur la gratuité ou le plafonnement du prix des tests.

20h01 : @enboule Concrètement, les voyageurs devront avoir été entièrement vaccinés depuis au moins 14 jours, avec les deux doses de Moderna, Pfizer-BioNTech, AstraZeneca ou la dose unique de Johnson & Johnson. Les Etats membres peuvent aussi décider d'accepter les touristes ayant reçu un sérum bénéficiant d'une homologation d'urgence par l'OMS, comme celui du chinois Sinopharm.

Les Vingt-Sept sont aussi convenus d'élargir la liste des pays jugés suffisamment sûrs du point de vue sanitaire pour que leurs ressortissants, vaccinés ou non, soient admis sur le sol européen. Ce qui n'empêche pas qu'ils puissent être soumis à un test et/ou une quarantaine.

20h01 : Bonsoir cher @enboule En effet, les ambassadeurs des Vingt-Sept se sont mis d'accord aujourd'hui pour permettre l'entrée dans l'UE aux voyageurs de pays tiers ayant reçu les doses nécessaires de vaccins contre le Covid autorisés au niveau européen. Cette recommandation, proposée par la Commission européenne, doit être officiellement adoptée demain avant d'entrer en vigueur. Elle n'est pas contraignante pour les Etats, qui restent souverains sur leurs frontières.


20h25 : L'UE qui rouvre ses frontières aux personnes vaccinées, ça vous a échappé ou c'est sans importance en comparaison de l'info mondiale qu'est la réouverture des terrasses ????

19h26 : Et s'il suffisait d'équiper les commerces, les bureaux ou les lieux culturels de capteurs de CO2 pour mieux lutter contre la pandémie ? Bertrand Maury, chercheur à l'université Paris-Saclay et membre de MODCOV19, une plateforme de modélisation qui travaille sur le Covid-19, a expliqué sur franceinfo que puisqu'"il y a une très forte corrélation entre le taux de CO2 et la concentration d'aérosols", ces capteurs pourraient permettre de déterminer à moindre coût si une pièce est suffisamment aérée. Il s'explique dans cet article.

18h50 : Une pensée très émue pour ceux et celles qui n'ont pu rouvrir leur commerce, bar, restaurant... aujourd'hui... Aucun mot ne suffira à panser leur peine... Courage à vous !

18h41 : Pas facile pour ces professionnels de rebondir quand tout s'arrête, après des années de labeur souvent sept jours sur sept. Après la perte de son café, Christine a "beaucoup pleuré". Aujourd'hui, elle "essaie de se reconstruire" grâce à l'aide d'une psychologue. Et réfléchit à une reconversion. Son témoignage, ainsi que d'autres, est à retrouver dans cet article.

18h41 : "Avant le Covid, j'étais à cloche-pied, mais j'avançais. Les mouvements sociaux m'ont torpillée et l'épidémie a tout arrêté."

Mais pour ceux qui ont dû baisser le rideau, le deuil est difficile à faire. Le chiffre d'affaires du café de Christine, dans le centre-ville d'une grande capitale régionale, a été divisé par deux en 2019, en raison des violences durant les manifestation des "gilets jaunes". Alors quand l'épidémie est arrivée, elle n'avait plus de matelas de secours.

18h41 : Entre avril 2020 et avril 2021, 2 023 établissements du secteur de la restauration ont été placés en liquidation judiciaire, selon les chiffres du Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce (CNGTC) obtenus par franceinfo. Un nombre bien moins important que durant la même période, l'année précédente, grâce à l'aide apportée par l'Etat.

18h40 : Les Français retrouvent depuis ce matin les terrasses des restaurants, des cafés et des bars pour la première fois depuis sept mois. Mais pour les patrons qui ont dû déposer le bilan en raison de la crise, pas de réouverture, ni de clients. J'ai interrogé certains d'entre eux, ils m'ont raconté leur douloureuse reconstruction. Un commerce fermé en raison de la crise sanitaire, le 30 mai 2020, à Paris. (LOLA LOUBET / HANS LUCAS / AFP)(LOLA LOUBET / HANS LUCAS / AFP)

18h38 : Bonjour franceinfo. J'ai profité d'une terrasse ce midi à Suresnes. Comment ça fait du bien au moral. Pour nous accueillir, ils avaient accroché des ballons à chaque table. Je rentre chez moi ce soir regonflée à bloc.

18h37 : Oh purée le monde ! Le 4e confinement c'est pour dans 15 jours !

18h40 : Gentiment? tous collés, sans masque puisque verre à la main... ouais, on a vu mieux en gestes barrières. Souhaitons juste que l'été ne soit pas tout le temps comme ça, parce que bonjour la reprise de septembre.

18h40 : Sans surprise, vous êtes plusieurs dans les commentaires à craindre que la réouverture des terrasses ne précipite un regain dans l'épidémie. D'autres, à l'instar de @Nelly, préfèrent nous partager leur joie d'avoir retrouvé un peu de liberté (et le tout dans la bonne humeur).

18h34 : Si ça ça fait pas du bien au moral. Cordon bleu munster /picon bière. On revit !

18h39 : Bonjour franceinfo. Entre une averse et une giboulée, délicieux repas en famille dans les jardins des Tuileries (accueil très chaleureux malgré le froid de la journée) et visite du Louvre. Que du bonheur pour mon anniversaire. Qu'il en soit de même pour tout le monde, c'est le meilleur qu'on puisse souhaiter aujourd'hui.

18h39 : Nous étions tout à l'heure 12 sur une salle de 195 places (soit très loin des 35 %) pour voir le film de SF onirique et cinéphilique La Dernière Lune, tout juste sorti, puis 44 sur une salle de 250 personnes pour regarder le très personnel ADN de Maïwen, à son 3e jour d'exploitation. J'ai quand même l'impression que ce sont surtout les cinéphiles qui reviennent dans les salles obscures...

18h34 : Dans les commentaires, @Et un de plus! (bon anniversaire :)) et @Cinéfil partagent avec nous leur journée sous le signe de la culture enfin retrouvée. Quand à @Nemk, il/elle partage avec nous son repas (belles frites !) Merci à elles/eux.

18h38 : Les images de fêtards dans les rues s'accompagnent souvent d'une crainte quant au non-respect des gestes barrières. A ce sujet, ce reportage est plutôt éclairant. Et pour cause, il répond à la question : "quel risque sanitaire à prendre un verre en terrasse ?"