Déconfinement : Noël autorisé, le réveillon de la Saint-Sylvestre sacrifié

Le déconfinement s’annonce plus strict que prévu, comme indiqué par le Premier ministre Jean Castex, jeudi 10 décembre. Si le soir de Noël est sauvé, le réveillon de la Saint-Sylvestre n’aura pas lieu.

France 2

Face au nombre de contaminations qui ne baissent pas suffisamment, le Premier ministre maintient le déconfinement mais en durcit les règles. "Mardi prochain, le 15 décembre, comme nous l’avions annoncé, nous passerons à une nouvelle étape mais les règles seront plus strictes que ce que nous avions initialement envisagé", a indiqué Jean Castex. À partir du 15 décembre, plus besoin d’attestation pour sortir, mais c’est le retour d’un couvre-feu, de 20 heures à 6 heures du matin.

Ouverture décalée pour les cinémas

Les commerces devront donc baisser le rideau à 20 heures. Ce couvre-feu ne concerne pas le réveillon de Noël, mais il s’appliquera pour le soir du Nouvel an et les contrôles seront renforcés. Douche froide en revanche pour les établissements recevant du public, comme les musées, les cinémas ou les stades de football. Ils pourront ouvrir non pas le 15 décembre mais dans trois semaines, si la situation sanitaire le permet. Les déplacements entre régions seront de nouveau autorisés à partir du 15 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Jean Castex, en décembre 2020 à Evry (Essonne). 
Le Premier ministre, Jean Castex, en décembre 2020 à Evry (Essonne).  (THOMAS SAMSON / AFP)